Close

Ennui mortel - comment sortir de l insularité?

Bonsoir à tous,

je prépare mon départ pour La Réunion impossible auparavant cause Pro.

A La Réunion j'ai de la famille (métros) établie depuis plusieurs années. J'y suis allée à plusieurs reprises, pour de courts séjours certes. Néanmoins ce que je peux dire c'est que subsiste intensément le goût très doux de l'incommensurable chaleur humaine dans laquelle j'ai baignée à chaque séjour. Même en me baladant seule. Sourires, bienveillance de la part des habitants. Et ces fameux pique-niques plage ou nature où chacun apporte ses mets "maison" mais surtout son cœur et sa bonne humeur.

Il me reste aussi la vision des paysages magnifiques. J'adore la vie aquatique. Un mètre d'eau : qu'à cela ne tienne ! Je revois toute cette vie colorée dans les lagons... ET la nature : pas une grosse marcheuse mais à La Réunion il y a toutes les altitudes et des intermédiaires possibles chez l’habitant... qu'on peut remercier en lui proposant de l'héberger quand il sera lui aussi en balade... ;)

Ce que j'aime à La Réunion c'est la simplicité, la convivialité, la générosité du cœur, l'art d'Etre tout simplement  :top:

L'insularité, m'ennuyer, cela ne m'effleure pas l'esprit. Il y a tant d'initiatives possibles, via des associations ou privées. Effectivement aussi un tas de micros événements régionaux tout à fait intéressants et joyeux.

A mon avis à La Réunion il ne manque rien, en tous cas rien d'essentiel au bonheur  :heart:  Sans doute que très peu suffit au mien qui passe fondamentalement par l'humain, la conscience de l'instant, de ce qui m'entoure, la respiration...

Mielcurcuma, bienvenue à la Réunion. Tu as très bien résumé mes pensées, merci.  ;)

:thanks:  :cheers:

Bonjour Mumulive,
C'est un vieux post, mais pour une fois que je lis qqun qu'a ressenti la meme chose que moi...
Je vivais seule à la Réunion avec ma fille qui est grande mais ne peut pas randonner cause arthrite.  Donc, pareil,  plage plage plage, ciné, maido, plage.
Tout est très beau mais aussi très chaud. Parfois il y avait des trucs sympas (concert, theatre, ciné en plein air) qui se passaient, mais la chaleur et la foule me décourageaient d'y aller. On habitait St-Paul, dans les bas. La clim de ma voiture est tombée en panne. :proud
Je souffrais du syndrome d'insularité aussi.
On est rentré en France au bout de presque 2 ans.
Mais toi tu dois avoir tes racines à la Réunion, depuis 10 ans...?
Il doit y avoir d'autres solutions :  un réseau d'amis sympas, un job intéressant, des voyages réguliers pour sortir de l'ile (si on a les moyens). Ou, si tu peux, prends des cours de danse, salsa, tango, ya de tout.
Courage  ;)

Difficile de donner une réponse "clés en main" à cette question tellement existentielle. J'y vis depuis 20 ans + 7 à Tahiti. Venu pour y enseigner, j'y suis resté car pas de prises de tête dans les relations sociales (sauf cas très rares bien sûr), amabilité des gens à 90%, problème zoreilles-créoles inexistant à 90% (sauf encore pour des mal lunés), gastronomie variée et très goûteuse, grande diversité des origines de ses habitants, nature  qui vous tend les bras dans les nombreuses randonnées, Volcan, l'Océan (malgré les requins  :o , et on n'est pas obligés de faire trempette) , bref le plaisir peut se trouver quand même.
* Mais quand viennent se greffer des questions "personnelles", il est difficile, voire mal venu de donner des solutions. Je n'insiste pas sur ce point.
* Il est vrai que l'insularité pose problème , surtout pour qq'un de "jeune", qui aime bouger. Les grands continents ont l'avantage de l'espace, la diversité des pays, de leurs habitants, etc...Le  coût des trajets vers la Métropole est élevé. Une compagnie aérienne vient d'apparaître (F...B..ue) avec des tarifs bien moins élevés que celles déjà en place.
* Le côté "culture" est pour moi (je dis bien pour moi!) un faux problème. Les musées , débats, rencontres ne manquent pas ici. Mais, point de Louvre, de Mucem, ou de Versailles. Et alors! ;) On aura, je pense,  eu l'occasion de les voir déjà en France ou en Europe.
* Je crois que la sagesse tient à cueillir les bons moments qui existent ici, et que l'on n'a pas vraiment besoin d'avoir une villa "pieds dans l'eau sur lagon" pour se sentir un peu heureux.
* Certes le côté négatif reste le coût de la vie où les importateurs s'en mettent plein les poches (voitures, produits divers, alimentation....) mais j'ai cru comprendre qu'en métropole, c'est le cas aussi pour l'alimentation .




Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié La Réunion

Conseils pour bien choisir votre assurance santé à La Réunion.

Déménagement à La Réunion

Conseils pour préparer votre déménagement à La Réunion

Assurance voyage La Réunion

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage à La Réunion

Billet d'avion La Réunion

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour La Réunion