Close
Suivez toute notre actualité sur Facebook !

la sécurité à Madagascar

Bonjour

Une pensée pour ce couple qui, contrairement à ce que certains pourraient croire, ne vivait pas de manière ostentatoire, donc, oui l'insécurité est grandissante à Mada. De toute façon vous aurez toujours l'impression d'avoir fait le maximum pour vous protéger, que faire contre 4 hommes armés de Kalachnikov ?
Mon épouse (malgache) et moi envisagions de nous retirer dans 2 ans à la retraite à Mada, malheureusement, notre choix est fait d'y renoncer.  Ce si beau pays s'enfonce inexorablement vers le chaos. Il y a 20 ans puis 10 ans on constatait la même chose et on se disait que cela allait s'améliorer, hélas, le constat est sans appel. Ca se dégrade d'années en années et nous n'y pouvons rien. Les  touristes fuient la destination, les investisseurs ne veulent pas prendre de risque, que reste-t-il ?
Un sursaut d'orgueil du peuple, qui sans être pessimiste, pourrait arriver plus tôt qu'on ne le pense.

Bonsoir,

Votre réaction confirme ce qu'il m'a été dit à plusieurs reprises, à savoir qu'il y a plus de départs que d'arrivées d'Occidentaux, et pour les raisons que vous évoquez : le pays ne remplit pas ses promesses pour les investisseurs, contrairement à beaucoup de pays africains, et l 'insécurité pose des problèmes grandissants qui nuisent à la qualité de vie.

Outre le risque d'une mort atroce ( dans les derniers faits divers relatés, les victimes ont été torturées jusqu'à ce que mort s'en suive ), qui est quand même très faible compte tenu d'une population de milliers de vazahas, il y a les contraintes qu'entraînent cette insécurité : barreaux jusqu'au 3ème étage des fenêtres, chiens de défense, gardiens - la profession la plus répandue dans le pays - qui deviennent souvent complices des agresseurs, etc...

Outre la criminalité, il y a aussi la délinquance : vols, chapardage, cambriolages, pickpockets... Si à Antsirabe la criminalité est jusqu'à présent absente, la délinquance par contre est très répandue, notamment les "visites" de maison, de jour comme de nuit. Il devient extrêmement compliqué d'habiter une maison dans un quartier résidentiel si on ne se plie pas aux 2 contraintes ci-dessus ( gardien et/ou chiens ).

Les quelques réactions contraires du style "c'estpaspirecheznous" ne sont que le reflet de l'acculturation de leurs auteurs : c'est évidemment bien pire que chez nous.

Je pense que cela dépend aussi de ce que vous avez vécu en France...
N'allez pas nous faire croire qu'en France on dort les portes ouvertes... à part chez vous peut être !
En France si on a pas de gardiens, c'est qu'on en a pas forcément les moyens... par contre, on se dote de systèmes de sécurité importants, on ne compte plus les offres de services de gardiennage avec intervention musclée, on ne compte plus les home ou car jacking... et on redoute d'envoyer son enfant chercher le pain au coin de la rue.
Où trouvez vous encore en France une église ouverte 24h sur 24, ce qui devrait être le cas dans la tradition catholique... même dans mon village en Corse elle ne l'est pas...

Et je vous le dis, c'est extrêmement fatiguant de se faire traiter d'acculturé et pire dès qu'on est pas d'accord avec vous.

Bonjour à toutes et tous =)
je trouve qu'il y a peu de participants à ce forum,et j'aimerais qu'on revienne à
l'essentiel de ce site c'est l'expat ,donc logique de se poser des questions et de
s'intéresser à ce qui s'y passe .
Rien n'est parfait ,ni facile dans aucun pays ,il est question de Madagascar dans sa globalité  et il est évident qu'il y a des choses qui ne vont pas ,et réfléchir aux remèdes
en étant si possible objectif ,je sais que la tache est grande mais rien n’empêche d'en
discuter simplement dans le respect de chacun .Enfin il faut aussi penser à l'avenir ,
si certain sont ici c'est qu'il y a un besoin de communiquer ,de savoir,de comprendre ,
peut-être faire sa vie à Mada même si aujourd'hui ça semble très difficile à envisager .

TOMAVEGA :

Sincèrement faut arrêter de fabuler sur l insécurité a Madagascar.... Il faut juste faire attention dans quel quartier on traine ....tout comme en France on par pas faire du tourisme a sarssel ou ST denis ...eviter de se promener avec des objets de valeur ...Madagascar reste un pays très pauvre ...donc éviter toute tentassion et rester prudent...en un an d expatrier  je n est pas était victime d agression...

Moi, la sarcelle, je la préfère ..... aux pruneaux.

TOMAVEGA :

Goufy


Merci pour ton ironie. Avant de parler d insécurité et de dramatisé la chose en râlant comme un bon français il faut prendre certaine chose en compte ...
Lorsqu'on gagne pas plus de 100 000ar par mois soit 30euro ...ne serai t on pas tenté de d effectué un braquage.... Lorsqu on te met un morceau de steak devant la bouche et on te dit mange le pas ....tu manges ou pas?
Un malgache pour ce nourrir correctement à besoin de 50 000ar par mois...comment tu fais pour le loyer et nourrir ta famille avec 100 000ar par mois?tu serais pas tenter toi?
La plus part des braquage son effectué par la complicité d un membre du personnel ou d un gardien....Je le redit encore une fois... Lorsque on est bien intégrée dans le pays et que l on se comporte pas comme un vazaha sac a dos il n y a aucun problème.S est a nous expat de s intégrer au pays et non l inverse ...

La pauvreté justifierait donc l'insécurité.

Drôle de raccourci - et de mentalité -.

Gerard999 :

L'insécurité est le fruit de plusieurs phénomènes: pauvreté extrême, état de droit bafoué, institutions internationales aveugles, pays extérieurs faisant la politique de l'autruche ou pillant les ressources naturelles du pays.

Ah !!!!!, la "ritournelle" habituelle des étrangers qui pillent les richesses des "pauvres et gentils" malgaches.

Mais, ouvrez un peu les yeux !!!!!, les premiers "prédateurs" du pays sont les malgaches eux-mêmes.

JacquesVB. :

Pour faire un parallèle sur le brigandage qui n'est pas unique à la grande île, voici quelques faits divers en Belgique, pays dit "civilisé" à économie stable avec moitié moins d habitants qu à Mada, dans les journaux du jour quelques infos sanglantes (à multiplier par x pour toutes celles non relatée).

https://www.rtbf.be/info/regions/detail … id=9212997

https://www.rtbf.be/info/regions/hainau … id=9213674

http://www.lesoir.be/1122532/article/ac … outeau-pla

http://www.lalibre.be/regions/liege/lie … fc1128bbac

Ce n est pas du tout mon genre de mettre en avant les actualités des détraqués du système mais appuyer continuellement sur le fait qu à Mada ça serait pire qu ailleurs n est qu une info erronée.

Votre post aurait toute légitimité, sur le Forum ..... BELGIQUE.

albou974 :

Un sursaut d'orgueil du peuple, qui sans être pessimiste, pourrait arriver plus tôt qu'on ne le pense.

J'y ai - timidement - cru, un bref moment.

Mais je n'y crois plus.

Crusaders :
albou974 :

Un sursaut d'orgueil du peuple, qui sans être pessimiste, pourrait arriver plus tôt qu'on ne le pense.

J'y ai - timidement - cru, un bref moment.

Mais je n'y crois plus.

Je crois que l'amélioration de l'ensemble de Madagascar ne peut venir que l'amélioration individuelle de la vie de ses habitants...

Avec mes salariés je travaille beaucoup, par exemple,  sur leur projet individuel... et à l'inverse de ce que beaucoup affirment ici, ils en ont tous une fois que leur quotidien est un peu moins difficile.
La plupart ont déjà ouvert un compte épargne où ils placent une partie des primes que je leur donne et nous avons fêté aujourd'hui l'achat par l'un de mes salariés de sa première concession terrienne.
Elle est certes modeste, mais c'était son projet inaccessible il y a encore un an... aujourd'hui réalisé... et il n'a que 29 ans... et il n'a pas l'intention de quitter son poste chez moi !

Alors, bien entendu, cela n'est qu'une goutte dans l'océan... mais elle a le mérite d'exister... et d'autres gouttes la rejoindront, j'en suis persuadée...
On ne peut demander à des personnes constamment sur le fil de la survie la plus difficile, dont la seule perspective est de manger demain d'avoir une conscience collective et d'avoir envie de peser sur l'avenir de son pays...
Avoir accès au soins, un salaire digne, un toit, pouvoir scolariser ses enfants... c'est le minimum à atteindre pour s'ouvrir à une conscience un peu plus globale...

Je pense que selon les ethnies c'est trés différents. Avant de rentrer en France, nous avons passé quelques  mois à Morombe,  ville d'origine de ma femme. La famille ayant un grand terrain sur lequel ils ont fait leur case ou leur maison en bois. J'ai dit à ma femme que nous pourrions  faire un potager sur la partie non utilisé . Après avoir demandé à Dadabe et ayant eu son accord, j'ai commencé à semer des tomates, des aubergines courgettes etc...

Cela a causé un élan de jalousie de la part d'une de ses tantes car le vahaza utilisait le terrain familial. Dadabe lui a dit qu'elle pouvait prendre l'autre moitié du terrain si elle voulait et que je ne partirais pas de toute façon avec le terrain.

Ella à donc semé tout en maïs. Je dois préciser que il n'y a pas de légumes au marché de Morombe surtout pendant la saison des pluies.

Quelques mois après nous sommes rentrés en France et la famille à récolté à notre place. Depuis ils ont arrétés eux aussi de cultiver alors que tout pousse!!

Nous leur avons montré qu'ils avaient une possibilité de revenus mais la paresse est la plus forte. Voilà pourquoi j'ai perdu toute illusion de les voir un jour évoluer et sortir de leurs conditions.

bonjour il est certain que une ethnie Bétsiléo n"aurait pas agit de la sorte

Oui c'est pour cela que je dis qu'il y a de grosses différences selon les ethnies.

Même genre d'expérience que dans le sud du pays ou je connais quelqu'un qui a planté des manguiers sur un petit terrain familial avec l'accord du ray mandriana.

Il a tout fait tout seul, les as entretenu tout seul, a fait tout le boulot. Le reste de la fratrie n'a évidemment rien fait.

Par contre le jour de la récolte, ils ont tous réclamé à ce que la récolte soit divisé en part égal entre la fratrie.

Résultat, l'autre a, et avec raison, décidé de tout arrêté et à laisser les manguiers à l'abandon.

c'est tout a fait le genre de personne qui a dit dans le reportage sur mada ......je cite de mémoire : "les vazah ils "achètent" des terrains, construisent des hôtel et ils ne partage pas " .
Ben tient et puis quoi encore   :dumbom:

Apparemment beaucoup d'intervenants n'ont toujours pas compris le fonctionnement de la mentalité malgache : on rapporte 3 cas d'espèces à peu près similaires, incompréhensibles pour la mentalité occidentale.

"Cela a causé un élan de jalousie de la part d'une de ses tantes car le vahaza utilisait le terrain familial"

"Par contre le jour de la récolte, ils ont tous réclamé à ce que la récolte soit divisé en part égal entre la fratrie"

"il est certain que une ethnie Bétsiléo n"aurait pas agit de la sorte"

Si bien sûr, un Betsileo aurait agi de la même manière (  le Betsileo est travailleur quand il est à son compte ).

Tout les Malgaches agissent de cette manière, et c'est bien là le problème : Madagascar est une société socialiste pour ne pas dire collectiviste. Il n'y a pas de culture du travail mais une culture du partage, et celui-ci est obligatoire, et c'est bien pour cela que les Malgaches évitent de s'enrichir.

A Mada, le riche est un clou qui dépasse.

Je vous invite une nouvelle fois à acheter le livre d'Oyvind Dahl sur la différence entre les mentalités occidentale et malgache : votre connaissance du pays progressera de  50% après sa lecture. O. Dahl est un anthropologue norvégien, directeur d'école normale à Mada et professeur d'anthropologie en Norvège, totalement bilingue, qui décortique dans ce livre la programmation du cerveau malgache avec une précision d'entomologiste. Pour en revenir aux cas d'espèces produits, il cite l'exemple extraordinaire d'un don de tracteur fait à Antsirabe à un agriculteur : comme il s'était enrichi grâce  ce tracteur, tous les membres de sa fratrie sont venus s'installer chez lui ( un Malgache ne peut pour des raisons culturelles se soustraire aux obligations de solidarité familiale ); comme l'entretien de cette fratrie lui coûtait plus cher que ce que lui rapportait le tracteur, il a restitué le tracteur !

Aucune expérience socialiste ou collectiviste n'ayant réussi dans le monde, on comprend que seul un basculement de cette mentalité vers l'individualisme occidental pourrait sortir le pays de l'ornière, mais on n'en détecte pas les prémices.

à lire en détail :

http://www.sobikamada.com/a-la-une/item … toire.html

ça ressemble beaucoup au Far West! plutôt celui de Sergio Léone que de John Ford!

ça ressemble beaucoup au Far West! plutôt celui de Sergio Leone que de John Ford!

je prefere mada de 2007 que de 2016 a l'époque je pouvez avoir mon sac a dos et allez au bazar be sans problème en 2012 ils ont ouvert le sac a dos heureusement la vendeuse me la signaler que quelqu'un ouvrez mon sac a dos a deux doigts l'appareil photo bref chaud la premiere fois un pousse pousse ma fait les poches ils étaient plusieurs a me montrer leurs pousse pousse très fort 30000 ariary que j 'avais dans la poche avant bref il faut savoir ou mettre les pieds et pas être seul de preference rester en groupe moins de problème

C'est sûr que 2007 était encore calme au niveau de la sécurité,  c'était depuis 2009 que M/car était entré dans le noir total au niveau de l insécurité.  On espère que ça reviendra comme avant, il faudra donner du travail à ses malfaiteurs sinon ils continueront encore et encore plus.

mia_04 :

il faudra donner du travail à ses malfaiteurs sinon ils continueront encore et encore plus.

Oui......... leurs faire casser les cailloux pour refaire les routes     :D

Une mauvaise nouvelle vient de tomber cette après midi qu il y avait un taxi brousse reliant
Beroroho était arrêté par les " dahalo " de grand chemins, tuant tous les passagers, pareil t - il que environ 30 personnes étaient tués par balles, et un camion de la gendarmerie était stope et 2 d'entre eux sont blessés, c'est vraiment triste pour notre pays.

mia_04 :

Une mauvaise nouvelle vient de tomber cette après midi qu il y avait un taxi brousse reliant
Beroroho était arrêté par les " dahalo " de grand chemins, tuant tous les passagers, pareil t - il que environ 30 personnes étaient tués par balles, et un camion de la gendarmerie était stope et 2 d'entre eux sont blessés, c'est vraiment triste pour notre pays.

bonjour sur la totalité des passager il reste juste 3 survivants  :(  tongasoa a mada :dumbom:

Pourquoi les ont ils tués? ils ne voulaient pas payer? ou s'agit il d'une volonté d'intimidation, ou de représailles? les illiens( autochtones ou expats de longue date) devraient pouvoir répondre! même si ce sont des supputations!

La réponse figure dans le journal :


"Une fois l’attaque perpétrée, les bandits se sont enfuis en emportant avec eux tout l’argent et tous les objets de valeurs qu’ils ont trouvées sur les passagers. " ( Moov mg ce jour ).

( je reproduis avec les fôtes de francé; pour votre consolation, il y a les mêmes dans le Figaro, L'équipe etc... ).

D après ce que j'ai lu autrement, les dahalo ont tiré sur le chauffeur, il les a évité donc le taxi brousse s'est renversé vers une faussé tuant les passagers à bord alors qu'il y avait des marchandises aussi, ils se font écrasé et étouffé par les marchandises, selon les 3 personnes rescapés.

ils ont aussi profité pour voler une grosse somme d'argent sur l'une des vicimes

Après ça on ne se demandera plus pourquoi les touristes désertent le pays, avec ça un beau sommet de la francophonie pour fin de cette année, on va nettoyer les axes routiers, réparer les routes où sont censer passer les "hautes personnalités", contenir tant bien que mal les dahalos, dérouler les tapis rouges..., bref tout enrober de sucre alors que l'intérieur du bonbon est acide.

serge45 :

Comme vous l'avez très justement remarqué, sortir accompagné de locaux évite d'office une part des risques. Quand il y a au moins un malgache avec des vazahas, ça dérange certains bandits et ils vont se retourner pour cibler des vazahas seuls.

L'insécurité est très variable suivant l'endroit.

Un autre facteur important: Touriste=cible de choix, Résident= "on y regarde à 2 fois..." Pourquoi ?

Le touriste ne fait que passer. Par définition, il n'a que peu de temps pour se retourner, va se plaindre pour la forme et repart vite du pays donc le touriste n'est pas quelqu'un de gênant.

Pour le résident, c'est "une autre histoire". Et oui, il reste là ! En plus, souvent, il connait pas mal de monde (ce qui peut éventuellement lui permettre de faire sa petite enquête perso via ses relations), "sait des choses",...On ne sait pas vraiment non plus s'il a un (ou des) moyens pour se défendre, s'opposer à une attaque à son domicile et j'en passe. Si en plus il est en couple mixte, ça dérange un peu.

Résident en couple mixte à Fianar, je peux dire que nous n'en avons que très peu et elle est surtout due aux malgaches ivres la nuit. En journée, il faut simplement faire attention à ne pas se faire délester par des mains agiles. C'est le seul risque. La nuit à Fianar on peut quand même sortir, il suffit de faire attention.
Aucune attaque de personne.

Bien entendu, il y a des cambriolages de temps en temps mais le plus souvent c'est le vol de zébus à de pauvres paysans la nuit.
Il y a quelques semaines, en pleine nuit dans notre proximité, il y a eu 2 attaques mais ils se sont enfuis sans voler les zébus car les gens sont venus suite au sifflet. Dans les mêmes moments, sur le flan de colline en face de chez nous on a entendu sifflet et cris de femme puis plus rien. Le lendemain matin, on a appris qu'il avait été volé 7 zébus.

Seul vazaha (il parait que maintenant un couple entrepreneur s'est installé ?) dans un très grand quartier en périphérie  fortement peuplé de gens miséreux, je n'ai aucun problème. A ma connaissance, ce couple de français arrivés il n'y a pas si longtemps n'a pas eu de soucis non plus jusqu'à présent. Accepté, que des sourires/salutations, on me connait plus que j'en connais.
Je relativise quand même: mon épouse est malgache, d'un rang social élevé, native d'ici, jouit d'une grande popularité, réputée "coeur sur la main". De toute évidence, cela a fortement aidé à mon intégration dès le départ MAIS....il a fallu "confirmer".
Les gens ont été curieux de savoir qui j'étais en moi-même car, bien qu'accueilli positivement puisque j'étais devenu le "mari de madame", donc forcément "quelqu'un de bien comme elle",  ça ne pouvait suffire pour m'accepter réellement.
Cela s'est fait petit à petit.
Mon épouse étant "la notoriété du quartier", dès qu'il se passe quelque chose quelqu'un coure chez nous pour l'en informer. On sait tout ici ! (rires!).
Quand il y a un décès, on va ensemble rendre visite à la famille. Au début, vous auriez du voir la tête des gens quand ils m'ont vu débarquer chez eux !
Un jour, une vieille "s'est raté" avec sa hache. Bonjour la main !
Que s'est'il passé ? Elle s'est précipité à la maison demander de l'aide. Mon épouse ne sachant que faire, elle m'a appelé et j'ai soigné sa main.......devant 30 personnes qui regardaient sans prononcer un mot.
Depuis, "ma réputation est faite". Dès le lendemain, je ne pouvais croiser personne sans avoir de grands sourires jusqu'aux oreilles: ils savaient tous !

Bon, j'arrête mon roman-fleuve.
Tout cela pour dire que l'insécurité est selon de nombreux facteurs car il ne suffit pas de se cantonner dans la réflexion au simple fait d'être une proie d'office.
A mon avis, ils savent très bien qui ils ont envie d'agresser et plus on est estimé, plus on est respecté, plus on diminue ce risque.
Juste pour info: il nous est arrivé d'avoir été averti par des gens du quartier qu'on avait été épié derrière une haie par 2 hommes et en nous montrant l'endroit où ils s'étaient cachés.....Suite à cela, nous avons renforcé la sécurisation de la maison et plus tard les "rôdeurs" ont du se contenter de rester dehors.

La capitale ainsi que les grandes villes "à touristes" sont comme partout "une ruche à bandits de tous poils".  Par contre, dans des villes secondaires de Mada on est plus tranquille que dans celles de France qui ont malgré tout bien plus de voyous.
Donc, importance de l'insécurité = localisation + niveau d'intégration (en principal).

Depuis quelques années, il y a de plus en plus d'insécurité,  l'instabilité politique et la crise financière n'a rien arrangé, il y a de plus en plus d'attaques armés contre des maisons, il y a quelques jours c'est ma sœur et son beau-frère qui ce sont fait attaquer chez eux.
Le soir en voiture dans certain quartier vous risquez en rentrant chez vous de recevoir des cailloux sur la voiture. C'est malheureux mais la situation ne c'est pas améliorée ces dernières années. La situation est comme ça et en tant que malgache je ne vais pas l'enjoliver pour faire plaisir à certain.
Pour ma part j'aime sortir le soir, et malgré l'insécurité je continu de sortir au resto ou en boite mais je fais de plus en plus attention ou je me gare et je ferme toujours la voiture quand je roule.
Il faut quand même continuer à vivre ...

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Madagascar

Conseils pour bien choisir votre assurance santé à Madagascar.

Déménagement à Madagascar

Conseils pour préparer votre déménagement à Madagascar

Assurance voyage Madagascar

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage à Madagascar

Billet d'avion Madagascar

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour Madagascar