Utilité de la carte consulaire ?

Bonjour,

quelle est l' utilité de demander une carte consulaire ?

Vous, qui êtes résidents à Madagascar, avez vous fait une demande de carte ?

Personnellement, je n' ai pas de carte, et je me pose la question de savoir si je dois en faire la demande.


Cordialement.
MC

Cela a plusieurs avantages. Le premier est pour la sécurité.  Vous recevez des messages du consulat pour vous avertir des risques. En cas de danger vous êtes contactés et recherchés pour vous mettre à l abri ou vous èvacuer.  Cela vous permet aussi de justifier que vous vivez â l étranger lorsque vous êtes en France. (Impôts,  achats hors taxes).
Cela vous permet aussi de voter de l étranger.
Voilà déjà ce qui me vient à l esprit.

Tout à fait d'accord avec ce descriprif : être recensé comme français à Madagascar et pouvoir voter, faire renouveler son passeport ou sa carte d'identité, bénéficier d'informations et de plans de sécurité, bénéficier d'aides sociales ou de bourses scolaires.

Merci pour ces réponses.

Si je comprends bien, il n' y a que des avantages a s' inscrire et avoir cette carte.

J' avais quand même l' impression qu' une grande proportion "d' expatriés" ne l' avait pas demandé.
Pour quelles raisons ?

Je m' interroge également sur la justification qu' elle pourrait apporter aux services des impôts.
En d' autres termes, est elle obligatoire si vous décidez de vivre à Mada et donc de devenir non résident fiscal en France ?

Cordialement.
MC

Si vous avez une retraite le fait de vivre à Mada vous exhonerera de la CSS.  Enfin vous ne paierez que la taxe foncière si vous êtes propriétaire et vous pouvez choisir le pays où vous paierez vos impôts.

tigresse :

Tout à fait d'accord avec ce descriprif : être recensé comme français à Madagascar et pouvoir voter, faire renouveler son passeport ou sa carte d'identité, bénéficier d'informations et de plans de sécurité, bénéficier d'aides sociales ou de bourses scolaires.

La Carte Consulaire ne suffit pas, hélas, pour bénéficier de bourses scolaires.

Dommage pour un certain nombre d'entre-nous.

Sinon, il n'y a, comme la majorité des intervenants l'ont expliqué, que des avantages à la détenir.

michel-charles :

J' avais quand même l' impression qu' une grande proportion "d' expatriés" ne l' avait pas demandé.

Pour quelles raisons ?

C'est, je crois, l'expression de "l'anti-conformisme" français.

Beaucoup vous diront ainsi "l'Ambassade et le Consulat, ils ne servent à rien", "ce sont tous des planqués", "on ne peut pas compter sur eux en cas de besoin", .....

Bref, le côté "râleur" bien connu des français.

En synthèse, s'inscrire au consulat ne peut pas faire de mal donc.........

Comme le dit si justement Crusaders, il s'agit d'une "réaction épidermique" de certains expats qui souvent s'imaginent savoir tout faire eux mêmes seuls, qu'ils "sont les meilleurs", ....jusqu'au jour où ils en ont besoin !

Sur cette carte il est noté "placé sous la protection consulaire de la France", cela signifie quelque chose il me semble.

D'un autre côté, certains sont systématiquement totalement opposés au fait d'être "fichés" mais je pense qu'ils oublient un petit détail: ils le sont déjà (et d'office) par le simple fait de leur passeport au moins......

Enfin, il y a la catégorie globale des "ça me fatigue", "encore de la paperasse", "ça sert à rien",.....sans oublier évidemment les "anti-administration" déjà cités.

serge45 :

En synthèse, s'inscrire au consulat ne peut pas faire de mal donc.........

Comme le dit si justement Crusaders, il s'agit d'une "réaction épidermique" de certains expats qui souvent s'imaginent savoir tout faire eux mêmes seuls, qu'ils "sont les meilleurs", ....jusqu'au jour où ils en ont besoin !

Sur cette carte il est noté "placé sous la protection consulaire de la France", cela signifie quelque chose il me semble.

D'un autre côté, certains sont systématiquement totalement opposés au fait d'être "fichés" mais je pense qu'ils oublient un petit détail: ils le sont déjà (et d'office) par le simple fait de leur passeport au moins......

Enfin, il y a la catégorie globale des "ça me fatigue", "encore de la paperasse", "ça sert à rien",.....sans oublier évidemment les "anti-administration" déjà cités.

Loll !!! Serge, à vous lire, j' ai l' impression que cette description me correspond tout à fait  :cool:

Mais, bon je vais prendre sur moi et faire les démarches.

Merci à tous pour vos réponses.
Cordialement.
MC

Les Français qui ne sont pas inscrits sont en fait trés souvent domiciliés à La Réunion et touche un RSA ou un chômage.

Et ils vont tous les mois à La Réunion pour un contrôle à la Mairie ou au Pôle Emploi ??

Non ils ont un copain qui reçoit les courriers et qui met à jour leur situation mensuelle par internet

En fait, ces personnes ont sûrement droit à ces indemnités chômage, ils ne "volent" pas l'Etat mais à condition de résider en France et de ne quitter le territoire que pour des congés annuels en prévenant l'administration et le moins qu'on puisse dire est qu'ils ne cherchent plus un emploi en France ni ailleurs.
A partir d'un certain âge, le Pôle Emploi accorde une "dispense de recherche d'emploi" je crois et les allocations sont versées pendant 36 mois pour les plus de 55 ans. Alors ....ils viennent dépenser leur indemnités à Madagascar.

Exactement

Mais comme le dit Serge, si on veut savoir où se trouve un français, c'est facile ...le passeport mais aussi les retraits d'argent, les téléphones, les mails, les réseaux sociaux...
En tout cas, je trouve plus normal et rassurant d'être recensée par le Consulat

tigresse :

En fait, ces personnes ont sûrement droit à ces indemnités chômage, ils ne "volent" pas l'Etat mais à condition de résider en France et de ne quitter le territoire que pour des congés annuels en prévenant l'administration et le moins qu'on puisse dire est qu'ils ne cherchent plus un emploi en France ni ailleurs.
A partir d'un certain âge, le Pôle Emploi accorde une "dispense de recherche d'emploi" je crois et les allocations sont versées pendant 36 mois pour les plus de 55 ans. Alors ....ils viennent dépenser leur indemnités à Madagascar.

Petite précision au sujet de l'âge: la barre n'est pas à 55 ans, jugé trop "jeune". Le mieux est de consulter via le lien ci-dessous la réglementation pour ceux que ça intéresse:
http://travail-emploi.gouv.fr/informati … ,1127.html

Ah oui, à 60 ans, merci, ça doit faire le lien avec la retraite et comme les retraites sont versées chaque année un peu plus tard, c'est logique ! Selon l'année de naissance, la retraite doit être à 63 ans si les salariés ont suffisamment de trimestres de cotisation et passera peu à peu à 65 ans comme avant ! Par ailleurs, depuis 2010 on peut rester en poste jusqu'à 70 ans sans que l'employeur puisse obliger le salarié à partir s'il veut continuer à travailler et ne commet pas de faute entraînant un licenciement- ça dépend du montant du chèque ! :-)

tigresse :

Ah oui, à 60 ans, merci, ça doit faire le lien avec la retraite et comme les retraites sont versées chaque année un peu plus tard, c'est logique ! Selon l'année de naissance, la retraite doit être à 63 ans si les salariés ont suffisamment de trimestres de cotisation et passera peu à peu à 65 ans comme avant ! Par ailleurs, depuis 2010 on peut rester en poste jusqu'à 70 ans sans que l'employeur puisse obliger le salarié à partir s'il veut continuer à travailler et ne commet pas de faute entraînant un licenciement- ça dépend du montant du chèque ! :-)

Et pour "boucler la boucle", celui à qui il manquera beaucoup de trimestres faisant qu'il n'atteindrait de toute façon pas son quota minimal d'annuités aura droit à sa retraite complète à taux plein s'il va jusqu'à cet âge de 70 ans, quel que soit le nombre de trimestres manquants.
En effet, la vision proche est 65 ans mais je ne serais pas étonné qu'un cran de plus suive dans quelques temps (l'objectif non avoué mais pressenti étant 67 ans).

tigresse :

En fait, ces personnes ont sûrement droit à ces indemnités chômage, ils ne "volent" pas l'Etat mais à condition de résider en France et de ne quitter le territoire que pour des congés annuels en prévenant l'administration et le moins qu'on puisse dire est qu'ils ne cherchent plus un emploi en France ni ailleurs..

Je vous trouve bien indulgente, "tigresse".

Celui qui transgresse les lois et les règles est un contrevenant.

En l'occurrence, un fraudeur, donc un voleur.

Oui, je "relativise" mais je suis toujours loin d'imaginer, par naïveté sans doute, les idées que déploient les gens malhonnêtes.  Selon l'éducation qu'on a reçue, on a appris à respecter la loi, les règles...ou non.
Pour les chômeurs qui veulent réellement travailler à l'étranger, ce n'est pas évident de ne pas pouvoir se déplacer. 
Une fois, en 2007, j'avais soutenu un jeune homme, indemnisé parce qu'en recherche d'emploi après un licenciement, qui partait en Inde pour essayer d'y fonder un foyer pour enfants des rues. J'avais d'abord qualifié son projet d'utopique tout en lui disant qu'il n'avait pas le droit de partir à l'étranger et que les ASSEDIC faisaient souvent des contrôles. Après plusieurs mois en Inde, il est rentré à Paris un mois de septembre et a été convoqué par les ASSEDIC. Il a dit la vérité au Conseiller qui a dit que si tous les demandeurs d'emploi déployaient autant d'énergie que lui pour son projet, il y aurait moins de chômeurs. Son projet a abouti, il a donné des cours d'Anglais et travaillé pour l'ambassade de France, a obtenu un visa "business" puis il n'a plus rien demandé à la France et a vendu son appartement parisien pour investir avant d'obtenir des subventions des autorités indiennes. En 2009 j'ai visité son foyer pour garçons à New Delhi qui accueillait une dizaine d'enfants et depuis 2012 il a ouvert un foyer pour filles.

tigresse :

Oui, je "relativise" mais je suis toujours loin d'imaginer, par naïveté sans doute, les idées que déploient les gens malhonnêtes.  Selon l'éducation qu'on a reçue, on a appris à respecter la loi, les règles...ou non.
Pour les chômeurs qui veulent réellement travailler à l'étranger, ce n'est pas évident de ne pas pouvoir se déplacer. 
Une fois, en 2007, j'avais soutenu un jeune homme, indemnisé parce qu'en recherche d'emploi après un licenciement, qui partait en Inde pour essayer d'y fonder un foyer pour enfants des rues. J'avais d'abord qualifié son projet d'utopique tout en lui disant qu'il n'avait pas le droit de partir à l'étranger et que les ASSEDIC faisaient souvent des contrôles. Après plusieurs mois en Inde, il est rentré à Paris un mois de septembre et a été convoqué par les ASSEDIC. Il a dit la vérité au Conseiller qui a dit que si tous les demandeurs d'emploi déployaient autant d'énergie que lui pour son projet, il y aurait moins de chômeurs. Son projet a abouti, il a donné des cours d'Anglais et travaillé pour l'ambassade de France, a obtenu un visa "business" puis il n'a plus rien demandé à la France et a vendu son appartement parisien pour investir avant d'obtenir des subventions des autorités indiennes. En 2009 j'ai visité son foyer pour garçons à New Delhi qui accueillait une dizaine d'enfants et depuis 2012 il a ouvert un foyer pour filles.

Belle histoire, superbe réussite !!

Merci à vous Tigresse.

Cordialement.
MC

nous nous éloignons beaucoup du sujet....... le chômage étant un problème mondial et non que français, il mériterait d'avoir son propre sujet de discussion à condition qu'il concerne mada...ou soit lancé sur le forum France par exemple.

Voilà une belle histoire. Heureusement que de temps en temps il y en a !!

Bien chef !  :idontagree:

Nouvelle discussion