Close

insécurité à Mayotte: Mythe et/ou réalité

Je n'ai pas dit qu'il ne s'est rien passé. J'ai juste parlé du soi-disant kidnapping. Contnuez vos copier-coller de faits divers histoire de bien effrayer ceux qui auraient envie de venir vous piquer un peu de soleil...  salutations, fin du fil.

~ Message supprimé ~

~ Message supprimé ~

catastophiles anonymes bonjour!!!! halalaaa les vacances c étaient bien, loin, très bien!!

Les jeunes Mahorais et je dis bien Mahorais donc français peuvent traverser le canal s'ils veulent insulter les gendarmes et policiers. Ils savent eux et leurs parents, largement profiter du statut de département et toutes les largesses qui vont avec, tout leur est dû  (c'est toujours la faute de l'état français qui ne donne pas assez de sous...). En tant que citoyens français,  ils ont des droits et des devoirs, que bon nombre d'entre eux semblent ignorer. Qu'ils retournent aux Comores s'ils ne sont pas contents, au lieu de foudre la m........ en permanence sur l'ile. Leurs manifestations,  marches et grèves en tous genres aggravent la situation déplorable de l'île  et ne les rendent pas plus intelligents.

et cet écrit frôle le racisme.

Vous vous égarez  chère Mams
Pour avoir vécu et travaillé aux Comores, je peux vous dire que si les Mahorais prenaient conscience de la chance qu'ils ont d'être des français à part entière et surtout se donnaient la peine de travailler dur pour développer l'ile au lieu d'etre en permanence dans l'assistanat, Mayotte ne serait pas devenue une zone de délinquance et de non droit.
Et qui est raciste? Ce ne sont pas des Mahorais qui ont effectué des ratonnades,  brûlé des habitations, expulsé des familles, refusé l'accès à l'école à des enfants, et tout ça en piétinant allègrement les lois françaises,  bien que revendiquant haut et forts qu'ils ou elles sont français mais juste pour ce que ça rapporte hein?????
Pitoyable cette propension à se poser en victime dès qu'ont oppose des arguments qui sortent du cliché de l'ile paradisiaque . Grandissez, vous serez utile !

C'est toujours le résultat de la guerre des villages, ici Tsoundzou/Tsararano. Des lycéens de Tsoundzou, scolarisés à Tsararano, sont allés "chercher" les jeunes de Tsararano puis sont retournés au lycée, en représailles, les les jeunes de Tsararano sont venus au lycée chercher les 1ers. Au moment de mettre les élèves à l'abri, dans l'enceinte de l'établissement, des jeunes ont préféré sortir pour répliquer...
Quant aux gendarmes "séquestrés" ... mdr, ils n'ont pas souhaité envenimer la situation, de toutes façons ils étaient là pour protéger les élèves, pas pour repartir, sinon ils auraient eu vite fait d'ouvrir les grilles de force, même qu'à 6.
Après, tout le monde connait Kwézi ... suivi de quelques élèves désireux de mettre le bin's et l'affaire est jouée.
A l'intérieur, les élèves disent se sentir en sécurité, malgré le  grillage/gruyère.
Si un jour une attaque préparée et organisée se produit, là, ça sera autre chose!

ca me fait bien rire en tout cas à chaque fois que ce clivage français étranger on ressort l eternelle arguments d aller voir en face ce qu il s y passe plutôt que d Avouer nos echecs. C est comme si en banlieue lyonnaise un jeune d'origine malienne devait aller voir au Mali ce qu il s y passe!!! Et les jeunes metropo nes en metropole on les emmene où?
Avoir un regard  ou une expérience ailleurs ne vous donne pas le droit de juger voir insulter une partie de la population avec laquelle vous vivez quotidiennement de surcroît. Enfin si vous entrez dans ce genre de jugement bas c'est que vous n'avez pas ou peu compris la vie et l'histoire des mahorais.
Je vous demande enfin d arrêter de vous 2poser comme la personne qui sait tout qui à tout et les personnes qui vous cassent vos petites pensées obtues vous soient nécessairement inférieurs! Qui doit grandir ici?! Si vous ne vous sentez pas assez utile traverser alors!

~ Message supprimé ~

Bonjour tout le monde,

Allons allons, pas de prises de têtes svp et évitons de juger une nationalité en particulier.
Nous sommes ici uniquement pour partager des informations sur l'insécurité à Mayotte.

Merci à tous,

Priscilla

Mams,  portez des lunettes ou changez les ! J'ai traversé et je l'ai écrit dans mon poste.  Pas pour une petite semaine de vacances à Moeli pour manger de la langouste....mais pour bosser pendant 2 ans en Grande Comore. Et curieusement, pas d'incivilités,  pas d'agressions même pour se déplacer sur l'hopital la nuit. Beaucoup de pauvreté, une population victime de leurs dirigeants corrompus, mais des personnes qui s'accrochent, qui continuent à venir bosser quand ils ont 6 mois de salaire non payés car les caisses sont vides.  Et à Mayotte,  les jeunes bien encouragés par leur parent, mettent le cirque au prétexte que l'État n'assure pas leur sécurité,  sécurité qu'ils mettent en péril eux même par leurs rivalités débiles entre villages. Ça les fait certainement avancer ça !
Faites un petit tour sur le CHM. Les médecins non mzungus sont soit comoriens,  africains, malgaches. Bon nombre d'étudiants Mahorais tentent des études en métropole,  les plantent  et rentrent. Qu'entend-on? L'état ne donne pas assez de bourses, l'état ceci' l'état cela.
Les étudiants Mahorais qui s'accrochent et j'en connais, ne rentrent pas sur l'ile paradisiaque et font leur vie en métropole, au Canada voir ailleurs.
Restez sur votre petit nuage.  Et pour info je ne me pose pas en personne qui a tout vu et qui sait tout, mais 6 ans à Mayotte et de nombreuses années en Afrique et dans le Pacifique me permettent d'avoir un point de vue objectif. A votre décharge,  si vous sortez d'une banlieue sensible en métropole  (c'est marrant ça votre exemple avec les maliens...), et que vous n'ayez jamais rien vu d'autre que la cité,  les cocotiers et le lagon vont parasiter votre jugement pour encore un moment. Enjoy !

On peut avoir de l'expérience ou pas, il faut également avoir de l'humilité sans constamment et c'est trop souvent le cas ici écraser ceux qui ne pensent ou ne vivent la même chose que vous

Je côtoie tous les jours des mahorais masterisé qui sont rentrés de metropole et qui ne se sont pas plus plaint que des metropo. Ils étaient même actifs dans des assocs là-bas afin de venir en aide aux nouveaux venus.
Ne generalisons pas tout simplement.
Pour info j ai connu les banlieues tout comme la rase campagne! ;)

mams976 :

et cet écrit frôle le racisme.

Sainte Mams!!! pénible !

~ Message supprimé ~

~ Message supprimé ~

Sacré Zitoun. Trop drôle et tellement juste dans ce qu'il raconte de la vraie vie à Mayotte😊

Bonjour collégial,

Merci à Zitoun pour l'intelligence du propos et le rappel du danger des raccourcis intempestifs ....
J'envisage de me faire muter sur Mayotte en début 2017, mon bureau est a Mamoudzou. Mon épouse m'accompagne et elle ne travaillera pas durant les 12 prochains mois. Nous avons l'habitude d'une maison avec un Jardin dont elle s'occupe avec passion.
Alors une seule question :
Est-il possible de vivre dans une maison indiv. avec jardin dans des conditions de sécurité satisfaisantes autour de Mamoudzou, avec un budget de 800/1000 euros ?

En métropole je me déjà suis fait chaparder une paire de chaussure de marche devant la porte. On passe rarement la nuit dans des troquets mal famés et on se ballade pas en tenue provoc dans les rues sombres.  On est plutot quinqua amateurs de ballade, de mer et de jardin.

A vous lire

T955ST :

Bonjour collégial,

Merci à Zitoun pour l'intelligence du propos et le rappel du danger des raccourcis intempestifs ....
J'envisage de me faire muter sur Mayotte en début 2017, mon bureau est a Mamoudzou. Mon épouse m'accompagne et elle ne travaillera pas durant les 12 prochains mois. Nous avons l'habitude d'une maison avec un Jardin dont elle s'occupe avec passion.
Alors une seule question :
Est-il possible de vivre dans une maison indiv. avec jardin dans des conditions de sécurité satisfaisantes autour de Mamoudzou, avec un budget de 800/1000 euros ?

En métropole je me déjà suis fait chaparder une paire de chaussure de marche devant la porte. On passe rarement la nuit dans des troquets mal famés et on se ballade pas en tenue provoc dans les rues sombres.  On est plutot quinqua amateurs de ballade, de mer et de jardin.

A vous lire

bonjour


le début de la réponse, la maison, le loyer, toussa : le gratuit, le 97-6 te donne les offres de location et bien sur les prix.

la maison, c'est bien ; rien laisser dehors, sinon, ça ne restera pas.
accessoirement, au coucher du soleil, tu te rends compte que l'herbe héberge des moustiques qui viennent te pourrir la vie..

le jardin ? du moment que tu n'auras rien de mangeable dedans, c'est une bonne idée... sinon, ça sera chapardé par des gosses qui ont faim

Dans l'absolu, si ils ont faim, c'est pas plus mal qu'ils se nourrissent un peu, on peut envisager cela comme du partage.
Tant qu'ils n'en ont qu'après les légumes je ne m'en formalise pas outre mesure.
D'après ta réponse cela semble etre de l'intrusion nocturne ou en l'absence de l'habitant. Ce que je ne voudrais pas connaitre c'est une confrontation tendue sur le territoire de mon jardin. Mon épouse sera la majeure partie de son temps dans son jardin et sa maison, je voudrais qu'elle s'y sente en sécurité sinon se sera intenable.

Du coup, mieux vaut il pas s'éloigner des zones très urbanisées ? La "brousse" est elle plus sure (relativement) que la ville?  Je suis motard et je peux envisager de ramener un bon vieux trail
(600 à kick, un truc de bucheron...) solide pour me rendre a Mamoudzou et effacer un peu les bouchons.

T955ST :

Dans l'absolu, si ils ont faim, c'est pas plus mal qu'ils se nourrissent un peu, on peut envisager cela comme du partage.
Tant qu'ils n'en ont qu'après les légumes je ne m'en formalise pas outre mesure.
D'après ta réponse cela semble etre de l'intrusion nocturne ou en l'absence de l'habitant. Ce que je ne voudrais pas connaitre c'est une confrontation tendue sur le territoire de mon jardin. Mon épouse sera la majeure partie de son temps dans son jardin et sa maison, je voudrais qu'elle s'y sente en sécurité sinon se sera intenable.

Du coup, mieux vaut il pas s'éloigner des zones très urbanisées ? La "brousse" est elle plus sure (relativement) que la ville?  Je suis motard et je peux envisager de ramener un bon vieux trail
(600 à kick, un truc de bucheron...) solide pour me rendre a Mamoudzou et effacer un peu les bouchons.

la moto, la machine à vitesse est un excellent choix : les scooters sont privilegiés (pour les vols). Un truc basique, fiable (façon 600 XT, romono ça le fait bien).


Coté perturbateurs, je vais laisser d'autres en parler car, d'entrée, je serai trop négatif (entre les voyeurs et les voleurs...)

néanmoins, ce n'est pas l'enfer, loin de là.

et, pour le chapardage, je pourrai penser comme toi..
simplement, ils auront besoin de tes chaussures, aussi,
et de tes vetements, également,
voire de te piquer l'ordi ou le telephone, pour le revendre et bouffer...

apres, c'est chacun qui met le curseur sur ce qui est voulu, acceptable et ce qui ne l'est pas.

Effectivement s'éloigner de Mdz est tjs mieux question insécurité.
Cependant vivre à Mayotte c'est accepter le risque de se faire visiter, la nuit ou en journée. Çà ne veut pas dire qu'on vit la peur au ventre mais c'est un risque à prendre sérieusement en compte.
Si vous vivez en brousse il faudra faire face aux embouteillages monstrueux pour travailler à Mdz. Le deux roues est donc une bonne alternative si on est à l'aise en pilotage (!) et qu'on n'a pas peur de rouler en saison des pluies.
Souvent les femmes qui ne travaillent pas s'ennuient vite à Mayotte. Il n'y a pas forcément des activités comme en metropole. Mais sur ce point je suppose que ça dépend de chacune...
Les activités sportives sont plus centrées sur Mdz. Par contre il y a des associations partout sur l'île.

Bonsoir,

Pour s'installer à Mayotte dans le cadre d'une mutation Education Nationale, pour la banque et les différents abonnements je suppose que c'est pareil qu'en Métropole dans la mesure ou c'est un DOM, avec spécificités locales bien entendu?
Eric

Bonsoir
Nous avons fait le choix de vivre proche de Mamoudzou, plus facile pour les activités des enfants et pour la facilité de se réapprovisionner.
Nous vivons dans un quartier au milieu des bangas, pour le vol des affaires, nous touchons du bois, nous étendons le linge le soir depuis notre arrivé, et nous n'avons pas eu de soucis.
La nuit tombée, nous ne fermons les grilles que lorsque nous allons nous coucher.
Nous profitons du jardin à toutes heures de la journée, nous avons de la chance ou alors nos toutous sont nos anges gardiens.
Et la fois ou je suis sorti avec la batte  et la Malinois a fait le tour du village, et même si e suis courtois avec mes voisins et poli, mon aspect d'ours des Pyrénées joue un rôle
dans notre tranquillité , nos voisins savent mon mêtier cela doit aider.
Mais je suis fataliste, cela peut nous arriver, je garde toujours mes sens en éveils.
Mais nous ne regrettons pas notre choix de vivre à Mayotte, dans nôtre village et quartier où pour nos voisins nous ne sommes plus des étrangers mais du quartier.
C'est une expérience qui nous a fait grandir et donner un regard différent sur la vie, sur nos priorités.
La moto est un excellent choix pour ici, et facilite grandement les déplacements, bienvenu à Mayotte.
Adishatz

Je n'ai pas changé de banque... Quant aux abonnements eau, électricité et téléphone etc. Oui c'est pareil. Mais il faut se déplacer aux agences pour ouvrir les compteurs et un délai est à prévoir. Par ex, pour l'électricité, le délai va de 2 à 10 jours il me semble.

que penses-tu de Tsingoni pour s'installer?

J'aime bien Tsingoni. Proche de Combani où il y a toutes les commodités.
Le quartier sim est pas mal mais les cambriolages assez fréquents. Il y a d'autres logements dans le village (proprios mahorais).

Je  rebondi sur la réponse de Sandy, tu parle de Malinois, il y a la possibilité a Mayotte de  trouver un jeune chien de garde.
L'idée de ramener un toutou un peu imposant est peut etre une ou la solution ideale

Le chien est une bonne idée, notamment pour donner l'alerte. Mais il faut les faire dormir dedans la nuit.
A mon avis il n'y a pas de solution idéale pour éviter les cambriolages. Parce que quand ils veulent entrer chez qq1, ils y entrent, chien ou pas.

Nous avons amené notre Malinois de metro, autrement tu as un élevage sur l'ile. Mais ils dorment dans la maison.

J'ai cru comprendre que les cambriolages sont inevitables snif snif sauf peut-être en appartements? Mais bon...

Les cambriolages ne sont pas une fatalité. Ils sont plus fréquents qu' ailleurs. En ce moment c'est assez calme et quel bonheur. Rien à voir avec le mois d'avril ou de mai (quel cauchemar).
Effectivement vivre ici impose un logement sécurisé et qq habitudes de vie particulières. Il  n'empêche qu'on peut se plaire à Mayotte.
Ou pas. C'est très subjectif...

Je suis d'accord avec le dernier message de yoyo je rajouterais que j'habite à Mamoudzou avec un jardin et malheureusement il est très souvent visité. Le nombre de fois où j'ai surpris des jeunes dedans en pleine journée alors que j'étais à la maison et qu'il avait enjambé la clôture. J'ai pas mal de bananier dans le jardin et je n'ai pas mangé une seule de mes bananes en trois ans!

j'ai aussi un manguier ...et c'est la que je me suis rendue compte que mon mur de 3 m de haut.....c'est de la gnognote!!! hypers sportifs les jeunes!!!rien ne les arrête!  :mad:

Bon ....je note un mur de plus de 3 m, des tessons de bouteilles, des barbelés, une alarme, des chiens,...étrange ça me rappelle quelque chose..

~ Message supprimé ~

Quand nous sommes arrivés à Mayotte, nous avons loué une maison bien sécurisée : barreaux aux fenêtres plus volets, barreaux à la terrasse, jardin bien clôturé. Perso je conseille aux nouveaux arrivants de faire de même.
Puis, on a pris nos marques. Mon mari en a eu marre des barreaux. Donc on a déménagé. Notre nouvelle maison n'a pas de barreaux (fenêtres vitrées et volets uniquement). Les terrasses sont ouvertes. Bref on respire! Mais notre maison est au coeur du village donc il y a tjs du monde en journée. Pour l'instant RAS sauf quelques vols de mangue. Mon mari n'a pas opté pour la Zitoun solution (big brother!) mais pour la méthode plus directe. Avec sa physionomie de basque et une voix puissante, le message est passé dans le village. Comme disent les Mahorais du coin "c'est pas un mzungu qui se laisse faire lui". Donc nos mangues sont tjs là...
Cependant, çà ne veut pas dire qu'il ne nous arrivera rien... mais pour l'instant on est tranquille. Pourvu que çà dure! Inch Allah  :D

Visite la nuit dernière alors que nous dormions.... Nauséabond 😩.  Que du matériel... Mais qd meme, ça fait mal au moral...

~ Message supprimé ~

Nouvelle discussion