Close

Comment rester 7 ans illégal au Brésil puis comment se faire expulser

Pour être illégal pas besoin d'entrer sans visa et se cacher des autorités, pour se faire expulser pas besoin de dealer de la drogue, être pédophile, ou je ne sais quoi.
Il suffit de suivre le parcours que nous avons suivi

1) comme tout crétin qui n'étant pas rentier a du travailler en France jusqu’à son départ il n’était pas question de rester au Brésil pour les démarches pour avoir notre visa investisseur.
Donc pour savoir comment faire on a fait un voyage de repérage de 4 mois en 2007 (congé sabbatique) , rencontré un avocat franco brésilien a Rio (très très cher) , un expert comptable a Sao Paulo pour s'informer.
De retour en France  nous sommes allés  sur le site de l'ambassade  du Brésil pour  confirmer ce que nous avions appris puis sur celui de l'ambassade de France pour avoir la liste des avocats français recommandés : on a choisi LE  bon professionnel indiqué sur le site dont les honoraires étaient bien moindres que celui de Rio et pas un "branleur" comme les brésiliens, travaillant a Sao Paulo et pas dans le nordeste la encore tous des "branleurs"
2) après beaucoup de dépassements d'honoraires "toujours justifiés" nous sommes arrivés a nos fins et avons obtenu enfin le fameux sésame il a quand même fallu plus de 8 mois.
3) nous avons  débarqué (la ou nous avions dit à notre avocat super bon parce que français résidant dans le sud et qui nous a couté un max) a Joao Pessoa, cad a presque 3000km de Sao Paulo
4) nous avons rencontré un autre super bon professionnel brésilien cette fois indiqué par un restaurateur italien installé au Brésil depuis 10 ans, pour faire transférer notre société dans notre ville
5) comme nous sommes de super crétins  (comme ça c'est pas la peine de me le dire on le sait on est idiots) on a fait confiance au  super bon avocat français travaillant a Sao Paulo et recommandé par l'ambassade, et au comptable ayant l'air de connaitre les rouages administratifs de la Paraiba
6) notre société est enfin la ou nous étions géographiquement et ou nous avions toujours dit que nous voulions être a notre avocat français super........, comme d'un autre coté nous avions vu que la restauration et les pousadas c'était déjà bien complet on a  décidé aussi de changer l'activité prévue de notre société, ça aussi on en avait  parlé a notre super.....avocat français: la raison sociale et l'activité étaient juste transitoire, mais c'était sans problème dixit le super avocat français
7) ce que l'avocat français et le comptable brésilien ont complétement oublié de nous dire et surtout de faire malgré les honoraires versés c'est que c’était parfaitement illégal, irrégulier,....un tel transfert de lieu et de raison sociale ne pouvait se faire qu'après l'analyse de faisabilité du projet et l'obtention de l'accord du ministère du travail de Sao Paulo là ou  notre visa avait été concédé ou celui de Joao Pessoa la ou nous avons monté notre entreprise, on a vu une bonne demi douzaine d'avocat avec des honoraires variables et aucun n'a été formel sur la compétence de l'un ou l'autre des ministères : SP ou JP mystère

Moralité d'octobre 2008 a Février 2015 nous sommes au Brésil en toute irrégularité, surtout pour le ministère du travail parce que pour le fisc, la chambre de commerce,on existe on paye: impôts taxes diverses et variées , on a crée  des emplois et le plus rigolo c'est que le ministère du travail nous connait en tant qu'employeur mais pas en tant qu'entreprise.
C'est au moment du renouvellement de notre visa soit 5ans (temps légal) plus environs 18 mois temps qu'il a fallu pour l'étude de notre demande de rénovation de visa  plus  le temps de nous donner la décision soit 6ans et demi  pour que tout le monde s'aperçoive que nous ne sommes pas réguliers et que la Police fédérale refuse de le  renouveler .
8) quand ce couperet tombe on vous dit vous avez 10 jours pour faire un recours, rebelote course a l'Avocat celui qui saura nous sortir de la. Le premier qu'on a été voir c'est l'ex comptable du début devenu avocat depuis, un tantinet morveux il nous propose de faire toutes les actions "de graca" et quand on connait les brésiliens faire quelque chose de "graça" c'est vraiment qu'il se sent morveux. Ayant quand même du mal a avoir confiance en lui on en voit un deuxième qui nous informe que pour R$6000,00 il fait le recours qui n'aboutira pas vu que la PF ne va pas se dédire, plus R$10000,00 pour une première action en justice visant a augmenter les délais (8jours a compter de la décision de la PF pour quitter le pays) pour intenter une autre action en justice visant a annuler la décision de la PF R$20000,00. Le troisième a pris une partie de ses honoraires avant la décision du recours et devait toucher le reste uniquement encas de réussite, vu que réussite il n'y a pas on va voir demain ce qu'il nous demande pour le reste des actions.

Donc a ne pas faire : choisir un super avocat français très cher conseillé par l'Ambassade de France, si vous êtes obligés d'y passer ne pas jouer les supers crétins il ne faut JAMAIS  faire confiance car je pense que le laisser aller, pour ne pas dire de choses plus désagréables  brésilien   déteint sur certains qui sont depuis longtemps dans le pays.

Le Brésil n'est pas un pays de rêve c'est un pays ou il faut se battre tout le temps ou la parole donnée n'a aucune valeur, ou les professionnels sont des amateurs pour le plus grand nombre, ou vous ne trouverez jamais deux interlocuteurs vous disant la même chose.
Si vous cherchez vous même des réponses sur internet ce sera casiment pareil selon le site choisi vous aurez une réponse et son contraire sur l'autre.
Si vous allez sur les forums des messieurs je sais tout j'ai tout fait, tout vu, tout connu vous donneront des semi conseils parfois bons, parfois vécus mais souvent emprunté aux expériences d'autres personnes donc a moitié digérées et ai quart restituées
. D'autres encore qui n'ont jamais rien fait au Brésil que du tourisme organisé vous parleront comme des vrais pro du renseignements vous racontant des con... sans nom qui font rigoler ceux qui vivent et bossent au Brésil.

MON CONSEIL : a moins d'avoir de l'argent et beaucoup d'argent rentier retraité, a moins d'être envoyé par une entreprise étrangère, a moins de courir le risque de vous marier peut être pas avec la bonne personne (la vous perdrez encore plus que nous), a moins de faire un bébé et surtout d'accoucher au Brésil FUYEZ ce pays ne demander JAMAIS un visa investisseur
Merveilleuse carte postale, vous verrez vite que l'illusion ne durera pas longtemps. Vous allez vous heurter à une administration kafkaïenne, à des fonctionnaires imbus de leur charge qui ne connaissent rien aux lois de leur pays,à des avocats plus nuls les uns que les autres, à des comptables malhonnêtes, à une concurrence complétement anarchique, un petit mercadinho vend à la fois des patates et est loueur de voitures sans aucun contrôle, une entreprise d’état se permet de placarder dans un aéroport de ne surtout pas louer de voitures avec des petits loueurs mais de ne le faire qu'avec les compagnies installées dans l’aéroport. Vous allez payer des impôts lourds sur ce qui entre dans votre entreprise sans que soit pris en compte les dépenses (mensuel le simples 6% des entrées, tant pis pour vous si vos dépenses pour X raisons ont été plus importantes que prévues + une fois par an imposto de renda), vous allez connaitre une inflation beaucoup plus importante que celle énoncée dans la presse, certaines fois sans savoir pourquoi vous n'allez plus trouver dans aucun magasin un produit essentiel a votre activité (cela est vrai aussi pour les médicaments même les plus basiques). Oublier toute idée de solidarité que ce soit avec les brésiliens dans votre branche d'activité ou avec vos compatriotes  (si vous êtes français car les italiens, les anglais les allemands les hollandais se serrent les coudes, les français c'est plutôt je tire sur l'ambulance, j'évite celui qui a des problèmes ça pourrait être contagieux ).

Mais je sais que ce que j'écris restera lettre morte pour les candidats a l'expatriation brésilienne, sur qu'ils sont de faire mieux que les autres, je le sais j'ai fait pareil il y a 7 ans
Malgré tout j'ai rencontré peu c'est vrai mais la qualité remplace la quantité quelques brésiliens qui nous ont et nous aide encore, des gens sans beaucoup de moyen ou d'argent investi capables de nous donner un peu de ce qu'ils ont et quand je dis donné c'est pas prêté c'est vraiment donné, donné aussi de leur temps, de leur énergie. C'est pour ces gens la et parce que malgré tout nous aimons ce pays que nous tenterons encore de nous battre pour y rester. Mais si c'était a refaire je sais que nous choisirions un  autre pays d'expatriation.

Bonjour yemenja

Désolé de lire votre mésaventure! Je suis sure que votre témoignage pourra aider plus d'un :top:

Bien à vous

Kenjee
Équipe Expat.com

Isa
Je suis tes mésaventures depuis quelques temps déjà car je suis un peu dans la même situation. Moins critique certes.

J'attends aussi le renouvellement de ma CIE depuis bientôt 2 ans . Officiellement la PF doit effectuer une visite sur place pour vérifier l'existence de l'entreprise. ( Tout le monde a la PF connait mon resto et certains sont des clients. ..) mais j'attends.

j'attends avec une pointe d'anxiété car ils peu vent me la refuser en prétendant quelconque argument, loi, decret amendement etc ....
Et en attendant mes projets personnels et professionnels au bresil sont bloqués. Ma liberté de mouvement sérieusement entravee...

j'ai vecu bien des péripéties que tu a vecues.
j'ai connu ces moments de desespoir.
mais en y repensant bien,  une solution  (quelquefois miracle !) est souvent apparue pour me sortir du petrin.
Du style la serveuse malade avec 100
clients prevus. (Mais la soeur de la cousine de la tante de la voisine a pu la remplacer et en plus avec le sourire....)
Le bresil c'est aussi ça !

Ne perds pas espoir .

Que peut il se passer dans le pire des cas ?

Ils ne vont pas t'expulser toi et ta famille du jour au lendemain. Je n'y crois pas. Ce traitement est reserve a des cas bien plus dangereux que le tien.

Ton commerce lui est en regle je ne pense pas qu'il puissent le fermer

Il vont te coller la fameuse amende de 8R$/jour plafonnée a 800R$ qu'ils ne pourrons t'imposer que si tu veux revenir au Brésil. Pas si tu quittes le pays....
Et puis ?

a tu vraiment besoin d'un super crack d'avocat  pour ouvrir une simple action en justice  qui sera jugée dans 5 ans peut etre ?
je ne dis pas pour te defendre !

La solution avocat pour defendre ton cas est a mon avis impensable. Pas parce que ta cause est indefendable, mais parce que tu vas payer, payer, payer sans aucune garantie de résultat....

Tu peux jouer la montre ( au bresil c'est pas si difficile :  tu dis que c'est pas ta faute que c'est la faute a l'autre. ...)

D'ici un an ou deux, de l'eau sera passée sous les ponts...

Amicalement.

Pour répondre à la place d'Isabelle, l'acte d'annulation de son visa d'investisseur avec demande de quitter le territoire lui a été remis il y a quelques jours, donc hormis gagner un délai plus long pour organiser son départ car en 8 jours c'est impossible sauf si elle n'avait rien fait et serait resté sans avoir investit quoique ce soit, c'est la seul chose qu'elle devrait pouvoir obtenir de la part des autorités judiciaires....car pour le reste c'est lettre morte comme on dit...sauf pour un Brésilien qui dirait  avec philosophie que ce n'est pas la fin du monde et se deus quiser !

Bonjour Yemanja,
Navré pour ton histoire et ton gros coup de Blues !!!
Malheureusement ce que tu dis est vrai !!! c'est un pays très dure, qui n'est plus l'Eldorado tant rêvé !!!
Courage, encore une étape à passer !!!

Et je fais aussi partie de la liste de ceux qui ont dégustés sévèrement...

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Brésil

Conseils pour bien choisir votre assurance santé au Brésil.

Déménagement au Brésil

Conseils pour préparer votre déménagement au Brésil

Assurance voyage Brésil

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage au Brésil