église un expatrié français athée obligé de payer des impôts

un expatrié français athée obligé de payer des impôts à cause de son baptême
Un expatrié Français s'est vu ponctionner de 550 euros au titre de l'impôt sur les cultes en Allemagne. Le diocèse français dans lequel il avait été baptisé a fourni son certificat de baptême aux autorités religieuses outre-Rhin qui lèvent cet impôt.http://www.francetvinfo.fr/image/754voltwz-6cd0/1000/562/5616037.jpg 
Par Simon Gourmellet

Mis à jour le 15/02/2015 | 12:51 , publié le 15/02/2015 | 12:51

Athée, mais pourtant obligé de payer l'impôt sur les cultes en Allemagne. C'est la mésaventure vécue par Thomas Bores, un Français expatrié à Berlin, et racontée sur son site. Selon lui, les autorités religieuses en France ont transmis, sans le prévenir, son certificat de baptême aux autorités religieuses allemandes.

Lors de son arrivée dans la capitale allemande, en 2013, il a suivi la procédure normale et obligatoire pour un expatrié en s'inscrivant au Bürgeramt (le centre d'accueil des citoyens). Dans les documents qu'il doit remplir, on lui demande sa religion. Une question classique puisqu'en Allemagne, les communautés religieuses ont le droit de soumettre leurs membres à l'impôt sur la religion. "Étant athée convaincu et n’ayant jamais eu affaire à l’Eglise, à part pour mon baptême (qui n’était pas de mon fait), j’ai coché la case 'sans confession'', explique-t-il.
550 euros prélevés sur son salaire

Pourtant, en janvier 2015, il se rend compte que 550 euros ont été prélevés sur son salaire, affirme-t-il, en publiant une copie de son bulletin de paie. Une somme correspondante à l'impôt sur le culte pour l'année 2014. Passé l'étonnement, il mène alors son enquête pour comprendre ce qu'il pense être une erreur de l'administration fiscale allemande. Il n'en est rien. Thomas Bores apprend avec stupéfaction que son certificat de baptême a été transmis par le diocèse français (qu'il ne préfère pas communiquer), aux autorités religieuses allemande, affirme-t-il. Etant baptisé, il est donc catholique à leurs yeux et doit payer l'impôt correspondant.

Il se bat depuis pour se faire désinscrire des listes de baptême en France, la seule solution pour ne plus payer cet impôt, mais aussi pour prévenir d'autres expatriés. "Ce n'est pas une question d'argent", explique-t-il à francetv info, "c'est une question de principe. Je ne suis simplement pas de cette communauté (catholique)", confie-t-il. Pour alerter, il a donc contacté le député des Français de l'étranger Pierre-Yves Le Borgn'(PS).
Violation de la protection des données personnelles lire le reste de l'article  jean  luc  ;)

par contre j'ai du mal á croire cette histoire ,je  dirais plutot surpris ,enfint il y a une solution  c'e st de remplir le kirchenaustritt á la mairie  ou au tribunal selon le land http://www.kirchenaustritt.de/       jean  luc  ;)

http://rue89.nouvelobs.com/2015/02/17/f … ce-257686.
cet article est plus  explicite .

Cet bien dans la ligne de l'èglise catholique de faire se genre de chose  ,pour une raison simple , elle perd de plus  en plus d'adhérents  entre 120 000 et 150000 par an . . be aucoup d'allemand ne  se reconnaissent plus dans cet église ,si loin de leur préoccupation  et q ui vit dans le luxe voire  ici http://radionotredame.net/2015/vie-de-l … ion-33591/  .
jean  luc  ;)

Nouvelle discussion