Du projet à la réalité, besoin de vos conseils !

Salut à tous,

Je m'appelle Cédric et j'ai 26 ans. Je suis pour l'instant Conseiller commercial en CDI.
Voila maintenant plusieurs années que j'ai une idée fixe...partir vivre à l'étranger et New-York est tout en haut de ma liste.

Pour que cela soit possible, j'envisage une reconversion professionnelle. J'ai toujours été un grand amateur de vin et j'ai l'idée de proposer mes services aux professionnels de la restauration (élaboration de leur carte des vins en accord avec les plats proposés par exemple) et /!\ I AM A STUPID SPAMMER /!\ (cours de dégustation en groupe ou personnalisé et conseils sur le choix de vins) à NEW YORK.

Pour cela, j'ai en plus d'une solide base de connaissances du vin, suivie une formation diplômante et reconnue (en France et à l'étranger) de plusieurs mois en parallèle de mon travail. Je compte également effectuer quelques Stage dans de grands Châteaux pour que mon CV ait plus de poids. J'ai l'avantage d'habiter dans le Sud-Ouest de la France et précisément à Bordeaux ou le vin est une institution!

Je ne sais en revanche absolument pas comment je dois m'y prendre pour le visa ? Lequel demander ? Comment ?
Que pensez vous de mon projet, réaliste, complètement fou ?

Merci d'avance pour vos réponses.

Amicalement ,

Cédric

Bonjour, il faut que tu trouve un sponsor (une entreprise) pour un visa de travail, avoir un anglais opérationnel (regarder un film en anglais et tout comprendre n'est pas difficile, j'entends par là comprendre les New Yorkais qui peuvent parler très vite) et de l'expérience dans le domaine du vin.

Ce n'est pas a toi de demander le visa, mais a l'employeur qui va t'embaucher. Donc ce qu'il faut que tu fasses, c'est de te trouver un employeur.

Merci pour vos réponses.
L'anglais parlé couramment est il un point obligatoire ?
le passage du TOEIC ou du TOEFL est il un plus , ou alors ce n'est pas vraiment demandé ?

Oui, l'anglais courant est primordial pour travailler.

l'anglais est indispensable pour travailler aux US, mais pas besoin de toeic ou toefl pour etre embauche.

le plus dur: trouver un employeur interesse par ton profil qui va te proposer un emploi ET un visa de travail.

Bonjour,

L'anglais c'est essentiel! Pour eduquer quelqu'un sur un domaine precis et aussi fort en nuance qu'est le vin, c'est meme un tres bon anglais qu'il faut.

J'ai une de mes connaissances tres proche dans ce domaine et ce qu'il faut aussi vous sortir de la tete c'est que les New Yorkais n'y connaissent rien en vins. Les americains des grandes villes comme New York sont tres au courant et commencent a avoir des domaines viticoles d'importance (je pense a la Napa Valley ou memes certains vins d'amerique latine par exemple). Les restaurants ont une carte de vins tres travaillee donc ne partez pas avec l'idee de revolutionner leur monde. C'est une tres bonne idee cela dit mais faites bien votre etude de marche pour la demande.

Merci pour ces précisions.

Je n'ai en revanche aucune méthode de prospection et je ne sais comment présenter mon profil.
Sachant qu'a la base c'est une activité que je voulais exercer de façon indépendante...mais bon si je comprends bien je suis obligé de passer par un employeur pour faciliter les choses.

Effectivement Sarah,  je usi entièrement d'accord. Je n'oublie pas que les USA sont le 4 ème producteur mondial de vin et que le marché est exigent.

Je pensais plus de mon côté à une découverte des vins que je connais (sud ouest de la France) et ou je peux amener une certaine expertise mais aussi faire découvrir  /!\ I AM A STUPID SPAMMER /!\ des vins d'une excellente qualité mais peu présent sur leur marché. je ne veux surtout pas me vendre comme étant expert du vin "en général".

Je pense, dans un domaine comme le vin, que tu as tout intérêt d'être "spécialiste" et surtout pas un "généraliste".
L'Amérique est un pays de "spécialistes" ou pseudo spécialistes. Maintenant pour réussir, attention de choisir la bonne spécialité...

Merci pour vos conseils.
Le point sur lequel je me pose encore des questions reste celui de la recherche d'employeur surtout pour un projet comme le mien...

Plutôt que de se mettre dans une grande ville, je démarcherai les régions viticoles en Californie (Napa Valley, mais aussi Paso Robles et Santa Barbara County). Là, il y a deux possibilités:  soit un employeur européen (veut dire français) qui est lui-même en E-2 et qui a donc le "droit" de faire venir des employés de son pays d'origine s'ils ont des qualifications nécessaires, soit un employeur "normal", c'est à dire américain, qui souhaiterait un français dans son tasting room.  Ou bien sûr aussi les winebars dans ces villes, ...

Grace à l'internet tu vas trouver des contacts (cherche "French winemaker in California", etc.), sinon fais le moi savoir en MP et je peux t'aider avec quelques idées.

Une fois sur place, ton droit de séjour dépend de ton employeur, il faut donc faire attention.  Seulement s'il te sponsorise pour la greencard, tu pourras ensuite librement rester et trouver un autre employeur (peut-être alors à NY?)

Alexandra93101 :

Plutôt que de se mettre dans une grande ville, je démarcherai les régions viticoles en Californie (Napa Valley, mais aussi Paso Robles et Santa Barbara County). Là, il y a deux possibilités:  soit un employeur européen (veut dire français) qui est lui-même en E-2 et qui a donc le "droit" de faire venir des employés de son pays d'origine s'ils ont des qualifications nécessaires, soit un employeur "normal", c'est à dire américain, qui souhaiterait un français dans son tasting room.  Ou bien sûr aussi les winebars dans ces villes, ...

Grace à l'internet tu vas trouver des contacts (cherche "French winemaker in California", etc.), sinon fais le moi savoir en MP et je peux t'aider avec quelques idées.

Une fois sur place, ton droit de séjour dépend de ton employeur, il faut donc faire attention.  Seulement s'il te sponsorise pour la greencard, tu pourras ensuite librement rester et trouver un autre employeur (peut-être alors à NY?)

Oui Alexandra, mais attention notre amis veux representer les Bordeaux. Les regions de Californie dont tu parles sont toutes des regions productrices qui produisent du Zinfandel, des Merlots, des Cabernet Sauvignon et j'en passe... tous ces vins sont produits en Californie.

Ce n'est pas les caves qu'il faut qu'il vise car les caves ne font/vendent pas de Bordeaux.

Effectivement, le but c'est de me spécialiser dans le Bordeaux. Je ne pense pas pouvoir être vraiment très percutant dans la présentation de vin américain. Je le serais moins en tout cas que les americains eux meme et cela me semble normal.
Je vous remercie en tout cas pour les pistes de réfections que vous m'avez proposé.

La semaine dernière, j'ai vu une campagne publicitaire pour le vin de Bordeaux à NY sur la ligne 7. Pourquoi ne pas contacter le CIVB pour leur faire part de ton projet d'expatriation pour promouvoir le vin de Bordeaux et commencer à te constituer un réseau. Exemple: http://www.thedrinksbusiness.com/2014/1 … -campaign/ ou http://www.planete-bordeaux.fr/campagne … dynamique/


J'insiste également sur le fait de prendre des cours d'anglais en parallèle pour augmennter tes chances.

Lors de tes prochaines vacances tu peux aussi visiter les bars à vin, les liquor stores à NY par exemple pour leur poser des questions ou te faire passer pour un acheteur de Bordeaux pour voir comment ils vendent leur produit.

Tu y verras plus clair pour avoir la stratégie possible.et ainsi voir quels sont tes points forts et tes points faibles.

J'ai tapé Bordeauw wine USA sur google et on peut trouver des présentations détaillés des vins. Pour vendre un produit aux USA, cela peut être bien de raconter une histoire.

Sinon, en tapant wine dictionnary books, tu peux aussi commencer par acheter des livres en anglais sur le vin pour bien connaître le vocabulaire technique.

CHÂTEAU DE LA VIEILLE TOUR

IN 1150, ELEANOR OF AQUITAINE, THEN QUEEN OF ENGLAND, ORDERED THE FIRST VINES TO BE PLANTED HERE BY MONKS. THIRTY YEARS AGO, THE 4TH GENERATION PIERRE BOISSONNEAU UNDERTOOK THE PROJECT OF EXTENDING AND MODERNIZING THE VINEYARD.


WINES

White Wines

Château de la Vieille Tour Bordeaux Blanc
Héritage from Château de la Vieille Tour
Rosé Wines

Château de la Vieille Tour Bordeaux Rose
Red Wines

Chateau de la Vieille Tour Bordeaux Supérieur
Château de la Vieille Tour Reserve Tradition
WHERE TO FIND THEM

Château de la Vieille Tour wines are available nationwide.

FAMILY/ OWNERS

Pierre Boissonneau has owned this vineyard for four generations.

HISTORY

In 1839 Pierre Boissonneau bought this estate, situated in the area of the Bordeaux appellation, on the Entre-Deux-Mers plateau. It was Eleanor of Aquitaine in 1150, then Queen of England, who ordered the first vines to be planted here by monks.
Thirty years ago, Pierre Boissonneau (the 4th generation) undertook the project of extending and modernizing this vineyard. Today, the 72 hectares of the estate produce a full range of great wines which are sold all over the world.

TERROIR

Located between the Dordogne and Garonne Rivers, the vineyard benefits from the mild and humid air which rises up from the sea and travels down the Garonne Valley. Situated 70 kilometers to the southeast of Bordeaux and 10 kilometers from La Reole, the estate stretches over the right bank of the river across the hillsides of Saint Michel de Lapujade. Planted on clay-calcareous soils, the estate benefits from the mild and humid air coming up from the Atlantic Ocean to the Garonne Valley.

VINEYARDS

72 hectares, located at 70 km southeast of Bordeaux. Vineyards have been machine harvested since 1978.

Concerned about environmental impact, La Vieille Tour decided to convert approximately 30 % of their vineyard to organic farming. Since November 2007 they have undertaken, with the certifying body Agrocert, to comply with European specifications in regards to organic farming.

European regulation plans stipulate that a three year period of “Conversion towards organic farming” is required. Therefore, at the conclusion of the 4th year, the 2011 vintage will have the certification of “100 % Organic farming,” while bottles of the 2009 vintage will have come from vineyards in their 2nd year of conversion, and the 2010 vintage from vineyards in their 3rd year of conversion.

GRAPE VARIETIES

Chateau de la Vieille Tour Bordeaux Supérieur:
40% Merlot
35 %Cabernet Sauvignon
25% Cabernet Franc

Château de la Vieille Tour Bordeaux Blanc :
60% Sauvignon
30% Semillon
10% Muscadelle

Château de la Vieille Tour Reserve Tradition :
50% Merlot
50% Cabernet Sauvignon

Héritage from Château de la Vieille Tour (white wine):
50% Sauvignon Blanc
50% Sémillon

Château de la Vieille Tour Bordeaux Rose :
40% Merlot
35% Cabernet Sauvignon
25% Cabernet Franc

WINEMAKING

Bordeaux Supérieur:
Long maceration from 15 to 20 days, depending on the variety, at a temperature from 23 to 28°. After the runoff, the wine is kept at 20°c to start malolactic fermentation. The cellar is equipped with a temperature control for each tank.
The wine is kept for 12 to 24 months before bottling, 80% in stainless steel tank and 20% in barrels. Wine is racked every 3 months the first year and 3 times the second year. Finally, wine is fined and filtered just before bottling.

Reserve Tradition:
A long maceration of 20 days, depending on the variety, at a temperature from 26 to 3O°C. After the runoff, the wine is kept at 20°C to start malolactic fermentation. The cellar is equipped with a temperature control for each tank. Wine is transferred in barrels soon after the end of the fermentation; this wine stays 12 months in the wood cellar. Lees are racked every 3 months. The barrels’ turnover is 30% new every year. The blend is issued from new barrels, and barrels aged one and two years. Finings are done with albumen (egg white), followed by a gentle filtration just before bottling.

Bordeaux Rosé:
The method of bleeding the vat is used to produce this rosé wine. After only a few hours of macerating the red grape skins with the juice, we draw off 10% of the volume in the vat. This lightly colored grape juice is kept at a low temperature and its slow fermentation process then produces this Rosé wine. Aged on fine lees until bottling.

Bordeaux Blanc:
Pellicular Maceration for Sauvignon: 12 hours of maceration; for Sémillon: 6 to 12 hours of maceration. Horizontal press, cold settling keeping wine at 8°c for 24 hours. Cold stalling at 4 to 6°c for 10 days before a gentle increase of temperature to ferment. Fermentation takes place very slowly, with temperature rising from 13° to 18° C. Aged on fine lees until bottling.

Heritage:
Fermentation takes place in new oak barrels, which come from the best coopers (Radoux, Tarin). Totally matured in the lees after the fermentation and stirring of the less in barrels two times per week. Pressed using a horizontal press. Wine is kept 8 months in barrels and then is fined and filtered just before bottling.

Merci pour vos précieux conseils.

Je fais de nombreuses recherches et travaille sur le projet.

Il se trouve que j'ai une seconde possibilité d'expatriation. La sœur de ma compagne vit et est résidente permanente au Canada (Montréal). Celle-ci se propose de nous aider (dans les papiers, l’hébergement les premières semaines et tout se qu'implique une expatriation).

En plus de l'avantage d'avoir de la famille sur place, mon projet sera faisable sans que je ne sois parfaitement à l'aise avec la langue anglaise puisque Montréal est une ville francophone. Il sera possible par la suite de tester les services que je propose dans des villes anglophones voisines et NYC quand celui ci sera abouti. J'ai d'ailleurs prévu de prendre des cours de perfectionnement pour améliorer mon anglais.

Je me renseigne actuellement sur le marché Canadien et les possibilités de visas (entrepreneur par exemple).

Après un rapide état des lieux, je constate qu'il y a quand même peu d'offres (découverte du vin et dégustation) et que celles ci sont plutôt généraliste donc un bon point à première vue puisque je tiens vraiment à me spécialiser dans le Bordeaux...

Je dois encore faire tout un travail sur l'offre et la demande, je cherche à faire quelque chose de plutôt innovant en termes d'offre. C'est parti pour un Business Plan du coup...

Bref le projet avance et je suis très heureux de pouvoir en discuter mais surtout avoir des retours encourageant avec de bonnes pistes à explorer.

Je reste à l'écoute de vos conseils

Bon courage Cédric et ça fait du bien d'entendre quelqu'un d'enthousiaste. Si toutefois tu passes par la Californie, fais moi signe.

Nouvelle discussion