Close

Est ce un bon projet

bonjour willian,

houlaaaa, tout dabord ton idée n'est pas mal surout sur le plan sanitaire, et en faite pour ouvrir un bon resto comme africaine et européene il faut un bon emplacement pas dans un sous quartier, avoir des bons cuisiniers parce ke il ne sera pas seul quand meme, agréer l'endroit, le cadrer, pour mieux reussir et attirer la clientelle, houuuu à 1000mille francs c'est moins cher, ahhh non c'est quel genre de resto simple ou bien, pour un bon resto le plat commence à partir de 2500 francs à montant 6000 à 7000 pouquoi pas, en plus européene pr me faire l'espaghetti à la bolognaise le plat ne coutera pas 1000francs jespere, bon voila mon idee jespere que tu vas bien refléchir, et tous ceux qui te donne les numero en direct là sur le forun je ne trouve pas sa bien, il a une boite vs pouvez l'ecrire deçu, et en plus je te shaite bonne chance de reussir le debut c'est pas facil mais à la longue ça pourra reussir.
bonne chance et bonne journée

Je suis tout à fait d'accord avec William, entreprener votre commerce, mais ne n'égligez pas la propreté, construire des trotoirs autour de votre restaurant. Et le bouche à oreille se fera.

encore un resto !!! il y en a deja beaucoup mais bon

bjr Alicio, ouvres ton resto si c'est ton rêve,on t'as donné assez de conseils pour que tu puisse te décider. Je pense que vu les matières premieres dont tu disposes déjà, se n'est qu'une suite logique. Mais si t'as préoccupation n'est que d'écouler tes marchandises, pas vraiment besoin d'un resto pour cela car de toute façon, lui seul ne suffira pas vu ke comme tu l'as dis, ta production est grandissante.comme une personne t'a conseillé plus haut, rapproche toi vraiment de la "bayam" et quand je dis toi je veux dire même les personnes de ton entourage ;un petit cousin qui a du temps libre, donne lui une caisse avec des poulets pas très gros qu'il poura vendre à 2500 à l'entrée d'un marché par exemple, je t'assure qu'il se vendront comme des petits pains car le rapport qualité prix sera meilleur que celui des revendeurs. pour le poisson fais une prospection dans des poissonnerie etc ...bref j'espère t'avoir aidé.

kipuce :

bjr Alicio, ouvres ton resto si c'est ton rêve,on t'as donné assez de conseils pour que tu puisse te décider. Je pense que vu les matières premieres dont tu disposes déjà, se n'est qu'une suite logique. Mais si t'as préoccupation n'est que d'écouler tes marchandises, pas vraiment besoin d'un resto pour cela car de toute façon, lui seul ne suffira pas vu ke comme tu l'as dis, ta production est grandissante.comme une personne t'a conseillé plus haut, rapproche toi vraiment de la "bayam" et quand je dis toi je veux dire même les personnes de ton entourage ;un petit cousin qui a du temps libre, donne lui une caisse avec des poulets pas très gros qu'il poura vendre à 2500 à l'entrée d'un marché par exemple, je t'assure qu'il se vendront comme des petits pains car le rapport qualité prix sera meilleur que celui des revendeurs. pour le poisson fais une prospection dans des poissonnerie etc ...bref j'espère t'avoir aidé.

bonsoir kipuce
merci pour tes gentlls conseils,
oui comme je l'ai dit plus haut ,je cherchais solution pour écouler ces productions,à ce jour ,bcp de porte  ce st ouvertes,et là vu la demande  en poisson , plantains  et les poulets  élévés en semi libertés(très demandés égalements) des gds restau  et hotels en place,  faut maintenant  assurer les livraisons comme conclu,il ya vraiment une gde demande,y compris à l'extérieur du pays..donc restau cest possible,,mais j'ai peur de me disperser et avoir des maux de tête et  ns avons encore des ptis en trés  bas âge.. ,donc je  préfère me concentrer sur mes autres activités qui me passionnent bcp et me laissent bcp de temps pour la vie de famille (agriculture  élévage et autres activités)
  bonne soirée

nkanven :

Je suis d'accord avec Step.k et menthol34.
Pour moi, je ne te conseillerai même pas le resto. Après t'avoir lu, je vois que tu t'en sort dans l'agriculture depuis plus de 2 ans. Félicitation!!! Mais ton problème c'est le partenariat avec les resto, universités, hotel... Et bien, laisse tout ça. Oublie resto, université, hotel... Tu as du plantain à outrance, des poulets et poissons agogo. Rapproche toi juste des détaillants du marché (Mokolo, Mfoundi, Biyem-Assi, Mvog-bi, etc.). Propose leur des prix de gros attractifs, je t'assure tu en trouveras et ce sera moins stressant qu'ajouter des dépenses dans ta vie (loyer, etc...).
Une petite stratégie que j'utilise:
Rapproche toi par exemple d'une mama qui vend les plantains au marché (n'importe lequel), côtoie la, achète son plantain même 2 à 3 fois, fait toi remarquer par elle. Et surtout devenez "asso", ensuite tu lui sort que tu as des plantations de plantain que tu ne sais même pas comment liquider.
Alico, je t'assure que si cette mama ne mobilise pas les vendeuses de plantain qu'elle connait pour te les présenter. Revient sur ce forum et traite moi de SALAUD.
Fait ainsi avec tout ceux qui vendent les produits que tu souhaites liquider, dans les différents marchés.
Bonne chance.

Tout  à fait d'accord

Bonjour Alicio

Je pense que tu réussis bien ton retour au Cameroun.

Pour le restaurant, en dehors des  barrières, comme trouver un personnel professionnel et sérieux, ce qui est déjà très important pour la bonne marche de l'entreprise.

Il y a l'aspect hygiénique, c'est aussi important.

Si tu n'as pas encore fait une expérience de la restauration, ailleurs qu'au Cameroun, c'est très difficile de pouvoir apporter une vision professionnelle, dans le contexte camerounais.

Puis, il faut se démarquer, trouver un concept qui te différencie des autres.
J'ai le même projet mais, dans mon village...
J'ai déjà adopté un concept propre, qui correspond à l'environnement et surtout, à la clientèle cible. De plus, j'ai non seulement dirigé un restaurant à Poitiers, ce qui m'a donné la force d'avoir mon propre restaurant à Rennes.

J'ai vu et fréquenté des restaurants à Yaoundé, de gargotes aux restaurant de gamme moyens, comme le cercle municipal de Ydé ou un autre dont j'oublie le nom et que nous avons apprécié à Etoa Meki...

Pourtant, je ne me sens pas très sûre de moi, quant à mon propre établissement au Cameroun.

Mais, la peur ne résout pas le problème. Continue à glaner les info et c'est ainsi que, tu vas trouver toi-même, ce que tu peux et veux apporter. Ne te décourage pas. Ton projet est bon mais, il faut bien choisir sa clientèle cible. A partir de cela, bcp de chose en découle

bonjour lilianezz
merci pour les conseils,j'avoue que l'idée du restau ne me tente plus comme je le disais plus haut,je préfère l'agriculture,ça me laisse le temps de m'occuper de ma pte famille sans trop de tracasseries,j'avais le problème de l'écoulement des produits,ce qui est chose faite ce jour et la demande est énorme en poisson d'eau douce,et mm en plantains ,je livre les gds restau de ydé et hôtels,ce qu est faisable meme en pendant  absence ,comme actuellement,retournée en france pour 1 semaine avec mes ptits qui st en ptes vacances de toussaint.
    Si l'idée me reviendra,je saurais qui contacter: vous, si j'amais l'envie de vivre au cameroun vs interressera ,mais c'est vraiment trop de tracasseries.
   bonne fin de journée...ensoleillée du printemps  sur paris

alicio :

bonjour lilianezz
merci pour les conseils,j'avoue que l'idée du restau ne me tente plus comme je le disais plus haut,je préfère l'agriculture,ça me laisse le temps de m'occuper de ma pte famille sans trop de tracasseries,j'avais le problème de l'écoulement des produits,ce qui est chose faite ce jour et la demande est énorme en poisson d'eau douce,et mm en plantains ,je livre les gds restau de ydé et hôtels,ce qu est faisable meme en pendant  absence ,comme actuellement,retournée en france pour 1 semaine avec mes ptits qui st en ptes vacances de toussaint.
    Si l'idée me reviendra,je saurais qui contacter: vous, si j'amais l'envie de vivre au cameroun vs interressera ,mais c'est vraiment trop de tracasseries.
   bonne fin de journée...ensoleillée du printemps  sur paris

Bonjour Alicio

Je suis contente que vous ayiez trouvé une ouverture pour vos produits et, surtout, d'asseoir le projet restau. A lui tout seul, il prend bcp d'énergie :

j'étais enceinte de mon troisième enfant, lorsque je tenais encore mon restau.  J'étais embêtée, de devoir fermer, pour aller accoucher. Aussi, je suis allée 3 fois à la maternité, pour qu'on me provoque l'accouchement, aux moments où, cela ne m'embêtait pas trop au restau.... 3 fois, on m'a chasée...

Puis, j'ai oublié que j'avais dépassé la date prévue d'accouchement, trop absorbée par mon travail (je tenais seule mon restau) Un matin, je m'en suis rendue compte. Devant le feu rouge, je devais prendre la décision : je dois aller accoucher ou aller ouvrir le restau? Au feu vert, je suis allée à la maternité...
3 jours, après, j'étais au restau avec ma fille, que j'allaitais...

Absurde, n'est ce pas?

Il faut bien se concentrer sur votre activité agricole et le fa faire bien. Trouver d'autres clients, etc...

Je retourne au Cameroun, d'ici quelques jours, pour aller continuer mes projets dont, ouvrir un restaurant... J'ai un peu peur car, je connais déjà le métier mais, je me dis que ce serait différent au Cameroun? D'autant plus que je n'ai plus la force physique d'antan. Je vais former et employer les gens du village, pour leur apporter des sources de revenus...

J'attends que mes enfants reprennent l'école, pour aller au Cameroun. Peut-être, aurions-nous l'occasion de nous voir au Cameroun? Ou en France. Moi, je vis en Alsace : belle région.

lilianez :
alicio :

bonjour lilianezz
merci pour les conseils,j'avoue que l'idée du restau ne me tente plus comme je le disais plus haut,je préfère l'agriculture,ça me laisse le temps de m'occuper de ma pte famille sans trop de tracasseries,j'avais le problème de l'écoulement des produits,ce qui est chose faite ce jour et la demande est énorme en poisson d'eau douce,et mm en plantains ,je livre les gds restau de ydé et hôtels,ce qu est faisable meme en pendant  absence ,comme actuellement,retournée en france pour 1 semaine avec mes ptits qui st en ptes vacances de toussaint.
    Si l'idée me reviendra,je saurais qui contacter: vous, si j'amais l'envie de vivre au cameroun vs interressera ,mais c'est vraiment trop de tracasseries.
   bonne fin de journée...ensoleillée du printemps  sur paris

Bonjour Alicio

Je suis contente que vous ayiez trouvé une ouverture pour vos produits et, surtout, d'asseoir le projet restau. A lui tout seul, il prend bcp d'énergie :

j'étais enceinte de mon troisième enfant, lorsque je tenais encore mon restau.  J'étais embêtée, de devoir fermer, pour aller accoucher. Aussi, je suis allée 3 fois à la maternité, pour qu'on me provoque l'accouchement, aux moments où, cela ne m'embêtait pas trop au restau.... 3 fois, on m'a chasée...

Puis, j'ai oublié que j'avais dépassé la date prévue d'accouchement, trop absorbée par mon travail (je tenais seule mon restau) Un matin, je m'en suis rendue compte. Devant le feu rouge, je devais prendre la décision : je dois aller accoucher ou aller ouvrir le restau? Au feu vert, je suis allée à la maternité...
3 jours, après, j'étais au restau avec ma fille, que j'allaitais...

Absurde, n'est ce pas?

Il faut bien se concentrer sur votre activité agricole et le fa faire bien. Trouver d'autres clients, etc...

Je retourne au Cameroun, d'ici quelques jours, pour aller continuer mes projets dont, ouvrir un restaurant... J'ai un peu peur car, je connais déjà le métier mais, je me dis que ce serait différent au Cameroun? D'autant plus que je n'ai plus la force physique d'antan. Je vais former et employer les gens du village, pour leur apporter des sources de revenus...

J'attends que mes enfants reprennent l'école, pour aller au Cameroun. Peut-être, aurions-nous l'occasion de nous voir au Cameroun? Ou en France. Moi, je vis en Alsace : belle région.

Bonsoir Lilianez,

Surprenant comme histoire, vraiment.
Ceci dit, je confirme: Alsace, très très belle région!

Bonne soirée

SCHRECK :
lilianez :
alicio :

bonjour lilianezz
merci pour les conseils,j'avoue que l'idée du restau ne me tente plus comme je le disais plus haut,je préfère l'agriculture,ça me laisse le temps de m'occuper de ma pte famille sans trop de tracasseries,j'avais le problème de l'écoulement des produits,ce qui est chose faite ce jour et la demande est énorme en poisson d'eau douce,et mm en plantains ,je livre les gds restau de ydé et hôtels,ce qu est faisable meme en pendant  absence ,comme actuellement,retournée en france pour 1 semaine avec mes ptits qui st en ptes vacances de toussaint.
    Si l'idée me reviendra,je saurais qui contacter: vous, si j'amais l'envie de vivre au cameroun vs interressera ,mais c'est vraiment trop de tracasseries.
   bonne fin de journée...ensoleillée du printemps  sur paris

Bonjour Alicio

Je suis contente que vous ayiez trouvé une ouverture pour vos produits et, surtout, d'asseoir le projet restau. A lui tout seul, il prend bcp d'énergie :

j'étais enceinte de mon troisième enfant, lorsque je tenais encore mon restau.  J'étais embêtée, de devoir fermer, pour aller accoucher. Aussi, je suis allée 3 fois à la maternité, pour qu'on me provoque l'accouchement, aux moments où, cela ne m'embêtait pas trop au restau.... 3 fois, on m'a chasée...

Puis, j'ai oublié que j'avais dépassé la date prévue d'accouchement, trop absorbée par mon travail (je tenais seule mon restau) Un matin, je m'en suis rendue compte. Devant le feu rouge, je devais prendre la décision : je dois aller accoucher ou aller ouvrir le restau? Au feu vert, je suis allée à la maternité...
3 jours, après, j'étais au restau avec ma fille, que j'allaitais...

Absurde, n'est ce pas?

Il faut bien se concentrer sur votre activité agricole et le fa faire bien. Trouver d'autres clients, etc...

Je retourne au Cameroun, d'ici quelques jours, pour aller continuer mes projets dont, ouvrir un restaurant... J'ai un peu peur car, je connais déjà le métier mais, je me dis que ce serait différent au Cameroun? D'autant plus que je n'ai plus la force physique d'antan. Je vais former et employer les gens du village, pour leur apporter des sources de revenus...

J'attends que mes enfants reprennent l'école, pour aller au Cameroun. Peut-être, aurions-nous l'occasion de nous voir au Cameroun? Ou en France. Moi, je vis en Alsace : belle région.

Bonsoir Lilianez,

Surprenant comme histoire, vraiment.
Ceci dit, je confirme: Alsace, très très belle région!

Bonne soirée

Pas surprenant mais, vrai...

Juste pour dire que la restauration comme tous les métiers de bouche, demandent bcp d'énergie. J'ai eu la chance de faire cela, lorsque j'avais encore la capacité physique...

Ici, en France, je ne le pourrais plus mais, au Cameroun, oui, parce que je vais faire travailler les autres....

lilianez :
SCHRECK :
lilianez :


Bonjour Alicio

Je suis contente que vous ayiez trouvé une ouverture pour vos produits et, surtout, d'asseoir le projet restau. A lui tout seul, il prend bcp d'énergie :

j'étais enceinte de mon troisième enfant, lorsque je tenais encore mon restau.  J'étais embêtée, de devoir fermer, pour aller accoucher. Aussi, je suis allée 3 fois à la maternité, pour qu'on me provoque l'accouchement, aux moments où, cela ne m'embêtait pas trop au restau.... 3 fois, on m'a chasée...

Puis, j'ai oublié que j'avais dépassé la date prévue d'accouchement, trop absorbée par mon travail (je tenais seule mon restau) Un matin, je m'en suis rendue compte. Devant le feu rouge, je devais prendre la décision : je dois aller accoucher ou aller ouvrir le restau? Au feu vert, je suis allée à la maternité...
3 jours, après, j'étais au restau avec ma fille, que j'allaitais...

Absurde, n'est ce pas?

Il faut bien se concentrer sur votre activité agricole et le fa faire bien. Trouver d'autres clients, etc...

Je retourne au Cameroun, d'ici quelques jours, pour aller continuer mes projets dont, ouvrir un restaurant... J'ai un peu peur car, je connais déjà le métier mais, je me dis que ce serait différent au Cameroun? D'autant plus que je n'ai plus la force physique d'antan. Je vais former et employer les gens du village, pour leur apporter des sources de revenus...

J'attends que mes enfants reprennent l'école, pour aller au Cameroun. Peut-être, aurions-nous l'occasion de nous voir au Cameroun? Ou en France. Moi, je vis en Alsace : belle région.

Bonsoir Lilianez,

Surprenant comme histoire, vraiment.
Ceci dit, je confirme: Alsace, très très belle région!

Bonne soirée

Pas surprenant mais, vrai...

Juste pour dire que la restauration comme tous les métiers de bouche, demandent bcp d'énergie. J'ai eu la chance de faire cela, lorsque j'avais encore la capacité physique...

Ici, en France, je ne le pourrais plus mais, au Cameroun, oui, parce que je vais faire travailler les autres....

oui bjr lilianez

votre histoire de l accouchement est incroyable,ce que je note plus à part l'émotion du bb et à etre au boulot le 3e jour avec bb, c'est que vs etes trés consciente ds votre travail ce qui est bien et encourageant pour vos suites,en revanche pour etre retournée  au pays de puis 2 mois j'avoue  que revenir un peu en france "souffler" me fait du bien car :pas du tout les mm mentalités,ni la mm façon de voir tout simplement les choses.. mais entre nous il fait bon vivre labas,en prennant son mal en patience,en essayant de s'adapter au contexte réel de labas et vivre tout  simplement.
  je rentre en fin de cette semaine,et on pourrait se voir,mais à  te lire par rapport au restau,bon courage,si je pourrais têtre utile à quelque chose.
       C'est bien de s'installer ds un village,pour le dévélopper et leur apporter de la joie c'est tres bien,mais au quotidien avec eux ,,????  faut bien réfléchir à ce niveau  ,peut-etre habiter à la ville la plus proche et surveiller le restau ,éloigner un peu les petits quand ils viendront,garder un peu leur épanouissement à par le village,en fait je ne sais pas ce que vs avez envisagez  ,
    à bientôt....

alicio :
lilianez :
SCHRECK :


Bonsoir Lilianez,

Surprenant comme histoire, vraiment.
Ceci dit, je confirme: Alsace, très très belle région!

Bonne soirée

Pas surprenant mais, vrai...

Juste pour dire que la restauration comme tous les métiers de bouche, demandent bcp d'énergie. J'ai eu la chance de faire cela, lorsque j'avais encore la capacité physique...

Ici, en France, je ne le pourrais plus mais, au Cameroun, oui, parce que je vais faire travailler les autres....

oui bjr lilianez

votre histoire de l accouchement est incroyable,ce que je note plus à part l'émotion du bb et à etre au boulot le 3e jour avec bb, c'est que vs etes trés consciente ds votre travail ce qui est bien et encourageant pour vos suites,en revanche pour etre retournée  au pays de puis 2 mois j'avoue  que revenir un peu en france "souffler" me fait du bien car :pas du tout les mm mentalités,ni la mm façon de voir tout simplement les choses.. mais entre nous il fait bon vivre labas,en prennant son mal en patience,en essayant de s'adapter au contexte réel de labas et vivre tout  simplement.
  je rentre en fin de cette semaine,et on pourrait se voir,mais à  te lire par rapport au restau,bon courage,si je pourrais têtre utile à quelque chose.
       C'est bien de s'installer ds un village,pour le dévélopper et leur apporter de la joie c'est tres bien,mais au quotidien avec eux ,,????  faut bien réfléchir à ce niveau  ,peut-etre habiter à la ville la plus proche et surveiller le restau ,éloigner un peu les petits quand ils viendront,garder un peu leur épanouissement à par le village,en fait je ne sais pas ce que vs avez envisagez  ,
    à bientôt....

bonjour Alicio,

Je suis tout à fait d'accord avec vous, pour ce qui est, de venir "souffler" en France, comme sur ce, qu'il fait quand bon de vivre la-bas...

C'est vrai aussi que nous, de la diaspora, surtout si on ne vit pas dans le milieu camerounais, on est perdu, sur le plan culturel et mentalité. Cela amène (de notre part), une certaine impatience voire, un peu d'agacement. De l'amusement et de l'incompréhension (de leur part) Je suis sentie souvent assez seule, frustrée et incomprise. J'avais souvent peur qu'on ne comprennent pas le sens, de ce que je voulais donner aux choses, paroles et actes...

On m'a souvent dit "Tu sais Lili, il faut que tu  penses comme nous" j'ai compris que cela m'était devenu difficile mais, c'est ma culture, c'est mon peuple, pourquoi je me sentais encore plus étrangère parmi eux?!!

Après réflexion, je suis arrivée à la conclusion (pour moi) qu'il fallait que je ne me perde pas de vue, que je reste fidèle à moi-même... En fait, cela a eu plus d'impact, dans mon entourage. D'abord, parce que je suis restée plus longtemps (12 mois d'affilés) et les gens ont vu dans ma façon d'être avec eux, le sens que je donnais à certaines choses, sans que j'aie à dire quoi que se soit. Puis, parce que je suis restée cohérente dans mes actes et ma façon d'être. Du coup, je me suis aperçue qu'ils avaient mieux saisi que moi, ce que je voulais dire..

Par exemple : dans mon village, ils me demandaient tout le temps de leur payer de l'alcool. J'ai toujours refusé en disant que je payais jamais de l'alcool aux gens, c'est une question de principe philosophique et spirituel.  Par contre, si quelqu'un voulait de l'argent pour s'acheter à boire ou ce qu'il voulait (leur responsabilité) j'ai besoin de coup de main, dans mon chantier et je paie...

Au départ, ils étaient scandalisés, m'ont critiquée et chahutée. Puis, comme je ne me suis pas du tout dérogé à ce principe au fil du temps et au bout  de moult tentatives. Un jour, il y a un qui m'a dit :"On sait Lili, que tu ne paies pas l'alcool aux gens, nous le respectons mais, tu te lâches un peu" Je n'ai pas lâché. Surtout, j'ai entendu, indiscrètement, les gens parler de moi... En bien!!! Beaucoup se sont même mis, à me protéger contre les "fey" et à expliquer à ceux qui ne me connaissaient pas encore, comme je fonctionnais...

Par contre, je payais bien tous ceux qui travaillaient pour moi. Les jeunes du village ont trouvé un moyen de gagner de l'argent. Un jour, un jeune ado, est venu me montrer son beau vélo jaune, qu'il avait payé en parti, avec l'argent qu'il avait gagné en me puisant de l'eau, pour fabriquer les parpaings...

C'est pour cela que j'ai dit à quelqu'un ici, qu'il ne faut pas se perdre de vu...

Pourquoi le village? Justement, parce qu'il y a une philosophie de vie, que bcp pensent qu'il est arriéré de vivre au village. bien au contraire... En fait, j'ai envie de re-dynamiser la vie au village. Puis, je n'aime pas du tout les villes. Si je vais vivre au Cameroun, ce n'ai pas aller vivre le stress (sans le confort) des villes. Au village, c'est une réelle coupure sur tous les plans. Je m'y sens bien!!!!

bonjour lilianez
Avec mon époux ,ns voyions les choses exactement comme vous,en ce qui concerne le village,c'est d'ailleurs pour cela q ue ns avions engagé il ya plus de 10ans en arrière tout ce dont je ne peux vs parler sur un forum,entre autres;nos plantations,étangs de poissons,élévage et j'en passe..ns avons bcp  investi, ,une vrai pte ville en plein village, parcequ'on envisageait passer notre vie et élever nos ptits ds NOTRE village,mais heureusement pour nous,qu'on s'y rendait très régulièrement( on passait toutes nos vacances là-bas,de l'automne ,hiver été),ns étions fonctionnaires et avons fini par prendre des disponibilité ce qui ns laissait  vraiment le temps,alors ns avions compris une chose:le villageois n'est jamais content ,à moins de lui donner TOUT LE TEMPS,ns avions tout essayé pour s'integrer au plus bas,donner à manger au gens ,ceux qui venait et Dieu seul sait que le monde venait,à boire à manger,de l'argent pour se soigner,emmener mm à lhopital y compris la nuit avec notre voiture et donner des sous pour les méd,payer la scolarité de leurs enfts,bref on s'est plié en 4 pour se faire accepter, ns faisions travailler les gens du village et payions très bien,MAIS NOUS etions tjrs les "blancs" du village, si par malheur  on répondait qu'on se verra demain il est tard, ou on demandait à la personne  d'aller se reposer, il a trop mangé et bu,nous étions traités et nos  chiens étaient boiteux le lendemain  et parfois tués,et de très mauvaises paroles.;....à celui là meme qui vient d manger et bu chez nous.
  Ns avons donc changé de stratégie mais un peu trop tard,car ns engageons seulement les constructions à ydé alors qu'au village il ya tout le confort,l'espace possible ,  mais ns avons vraiment compris une chose,Celle de NE PAS RESTER 24h/24 avec le villageois,vs ne serez et on ne pourra jamais se comprendre, les élites de notre village st tous enfermé ds leurs camps et vivent en villes,on ne comprennait pas,là on a pensé qu'ils st égoistes ,méchants eh bien  ns aussi on  ferme également notre camp ,comme tout le monde ,mettre un gardien pour filter les entrées et venues ,comme ces élites ,qu'on jugeait ,sinon ,ils viennent meme te rejoindre ds ton salon ,ou mm ailleurs ,s'il connaît le chemin qui l'y conduit ,sans gène et c'est là également qu'il déverse  en exagérant un peu,mais s'est déjà vérifié,poison ,maladie et tout ce que ns connaissons là,

Nous partons presque hcaque week-end et c'est vrai que c'est fatiguant pour les ptis, et parfois en semaine,aller/retour  ,pour moi et le chauffeur,parfois moi mm car je parviens déjà à conduire làbas,bienque je ne change pas bcp d'itinéraire,car pas d'indications en ville, mais franchement ,on vit mieux  cette barriere,cette séparation, et se voir de temps en temps, meme quand ils ne s'attendent pas ,là chacun à sa place et tout se passe plutôt bien,à noter que ce comportement du villageois n'est pas que pour la diaspora,meme ceux qui travaillent ds des villes quand ils vont par exemple à la retraite,et mm simplement en vacances ,ne st pas acceptés
.Nos enfts et ceux des villageois jouent bien ensembles,car ce st des enfts et faisons tout au niveau jouets et autres,mais cela les  expose ,trop de regards,et ces regards meme muets, ne st pas bons.
    Ns rencontrons bcp de monde à ydé,et comprennons que c'est ainsi la vie au Cameroun est une vraie école pour nous qui étions partis, perso je suis très attachée à ma famille proche,( celle de mon mari et la mienne)je donne du travail, soutien à mon petit niveau ceux qui st soutenables et essayent de s'en sortir,je les met à l'abri du besoin et eux,me le rendent bien,en tout cas je le ressens bien,me rendent visite, ont l'air de me "protéger"en faite cette chaleur qu'on n'avait plus en France,je me sens très bien làbas, et je sais que les miens st aussi contents de mon retour,mes enfts s'y plaisent à leur nouvelle école ,hier en boutique la vendeuse qu'on connaît bien demande à mon fils:alors quelle école est la meilleure? ici ou làbas:  làbas répond  it-il rapidement ....
et pourquoi?parceque j'ai le car qui me prend tous les matins et me ramène,j'apprends du chinois,de l'anglais et du Français,et ns ne sommes que 13 ds ma classe voilà.puis fait pas froid làbas..

  Lilianez je vs encourage à venir au pays,surtout vs etes deja venu 12mois comme vs dites,venez avec votre expérience en restau,mais votre village ,vous aurez la clientèle?
pr rapport à l'investissement engagé,ou alors situé entre 2 gds axes? genre douala? ebolowa vers kiossi? ou à coté d'une gde ville? je ne vous apprend rien ,je suppose que vs avez bien réfléchi au revenu ,pour maintenir le mm niveau de vie ou un peu mieux  qu'en France, vos enfts s'ils viendront ,vs allez pas les mettre à l'cole du village ou lycée du coin, vont peut-être pas s'y plaire, je pense que pour ns qui avons encore des ptits en age scolaire, ydé ou dla les autres villes peut-être, je ne connaît pas, ils trouvent bcp d'activités  et rencontrent des enfts  avec peut-être la mm culture, la meme vie et c'est très important pour eux et ns parents,leur équilibre
.Surtout escusez si je me permets c'est mon expérience que je partage,songez également à avoir un "pied à terre" sur ydé ou Dla  pour aller souvent souffler en dehors de la France,votre Alsace sera à 6000km,oui c'est une très belle région, j'avais visité Mulhouse ,ma sœur est mariée làbas,mais entre ns,j'ai plus adoré la côte d'azur qui est magnifique avec un climat bcp plus clément,et très très fleurie,trés jolie....me rappelle mon Cameroun meme comme c'est le jour et la nuit.
bonne journe

alicio :

bonjour lilianez
Avec mon époux ,ns voyions les choses exactement comme vous,en ce qui concerne le village,c'est d'ailleurs pour cela q ue ns avions engagé il ya plus de 10ans en arrière tout ce dont je ne peux vs parler sur un forum,entre autres;nos plantations,étangs de poissons,élévage et j'en passe..ns avons bcp  investi, ,une vrai pte ville en plein village, parcequ'on envisageait passer notre vie et élever nos ptits ds NOTRE village,mais heureusement pour nous,qu'on s'y rendait très régulièrement( on passait toutes nos vacances là-bas,de l'automne ,hiver été),ns étions fonctionnaires et avons fini par prendre des disponibilité ce qui ns laissait  vraiment le temps,alors ns avions compris une chose:le villageois n'est jamais content ,à moins de lui donner TOUT LE TEMPS,ns avions tout essayé pour s'integrer au plus bas,donner à manger au gens ,ceux qui venait et Dieu seul sait que le monde venait,à boire à manger,de l'argent pour se soigner,emmener mm à lhopital y compris la nuit avec notre voiture et donner des sous pour les méd,payer la scolarité de leurs enfts,bref on s'est plié en 4 pour se faire accepter, ns faisions travailler les gens du village et payions très bien,MAIS NOUS etions tjrs les "blancs" du village, si par malheur  on répondait qu'on se verra demain il est tard, ou on demandait à la personne  d'aller se reposer, il a trop mangé et bu,nous étions traités et nos  chiens étaient boiteux le lendemain  et parfois tués,et de très mauvaises paroles.;....à celui là meme qui vient d manger et bu chez nous.
  Ns avons donc changé de stratégie mais un peu trop tard,car ns engageons seulement les constructions à ydé alors qu'au village il ya tout le confort,l'espace possible ,  mais ns avons vraiment compris une chose,Celle de NE PAS RESTER 24h/24 avec le villageois,vs ne serez et on ne pourra jamais se comprendre, les élites de notre village st tous enfermé ds leurs camps et vivent en villes,on ne comprennait pas,là on a pensé qu'ils st égoistes ,méchants eh bien  ns aussi on  ferme également notre camp ,comme tout le monde ,mettre un gardien pour filter les entrées et venues ,comme ces élites ,qu'on jugeait ,sinon ,ils viennent meme te rejoindre ds ton salon ,ou mm ailleurs ,s'il connaît le chemin qui l'y conduit ,sans gène et c'est là également qu'il déverse  en exagérant un peu,mais s'est déjà vérifié,poison ,maladie et tout ce que ns connaissons là,

Nous partons presque hcaque week-end et c'est vrai que c'est fatiguant pour les ptis, et parfois en semaine,aller/retour  ,pour moi et le chauffeur,parfois moi mm car je parviens déjà à conduire làbas,bienque je ne change pas bcp d'itinéraire,car pas d'indications en ville, mais franchement ,on vit mieux  cette barriere,cette séparation, et se voir de temps en temps, meme quand ils ne s'attendent pas ,là chacun à sa place et tout se passe plutôt bien,à noter que ce comportement du villageois n'est pas que pour la diaspora,meme ceux qui travaillent ds des villes quand ils vont par exemple à la retraite,et mm simplement en vacances ,ne st pas acceptés
.Nos enfts et ceux des villageois jouent bien ensembles,car ce st des enfts et faisons tout au niveau jouets et autres,mais cela les  expose ,trop de regards,et ces regards meme muets, ne st pas bons.
    Ns rencontrons bcp de monde à ydé,et comprennons que c'est ainsi la vie au Cameroun est une vraie école pour nous qui étions partis, perso je suis très attachée à ma famille proche,( celle de mon mari et la mienne)je donne du travail, soutien à mon petit niveau ceux qui st soutenables et essayent de s'en sortir,je les met à l'abri du besoin et eux,me le rendent bien,en tout cas je le ressens bien,me rendent visite, ont l'air de me "protéger"en faite cette chaleur qu'on n'avait plus en France,je me sens très bien làbas, et je sais que les miens st aussi contents de mon retour,mes enfts s'y plaisent à leur nouvelle école ,hier en boutique la vendeuse qu'on connaît bien demande à mon fils:alors quelle école est la meilleure? ici ou làbas:  làbas répond  it-il rapidement ....
et pourquoi?parceque j'ai le car qui me prend tous les matins et me ramène,j'apprends du chinois,de l'anglais et du Français,et ns ne sommes que 13 ds ma classe voilà.puis fait pas froid làbas..

  Lilianez je vs encourage à venir au pays,surtout vs etes deja venu 12mois comme vs dites,venez avec votre expérience en restau,mais votre village ,vous aurez la clientèle?
pr rapport à l'investissement engagé,ou alors situé entre 2 gds axes? genre douala? ebolowa vers kiossi? ou à coté d'une gde ville? je ne vous apprend rien ,je suppose que vs avez bien réfléchi au revenu ,pour maintenir le mm niveau de vie ou un peu mieux  qu'en France, vos enfts s'ils viendront ,vs allez pas les mettre à l'cole du village ou lycée du coin, vont peut-être pas s'y plaire, je pense que pour ns qui avons encore des ptits en age scolaire, ydé ou dla les autres villes peut-être, je ne connaît pas, ils trouvent bcp d'activités  et rencontrent des enfts  avec peut-être la mm culture, la meme vie et c'est très important pour eux et ns parents,leur équilibre
.Surtout escusez si je me permets c'est mon expérience que je partage,songez également à avoir un "pied à terre" sur ydé ou Dla  pour aller souvent souffler en dehors de la France,votre Alsace sera à 6000km,oui c'est une très belle région, j'avais visité Mulhouse ,ma sœur est mariée làbas,mais entre ns,j'ai plus adoré la côte d'azur qui est magnifique avec un climat bcp plus clément,et très très fleurie,trés jolie....me rappelle mon Cameroun meme comme c'est le jour et la nuit.
bonne journe

Bonjour Alicio

D'abord, Mulhouse est très moche. Par contre, les environs sont magnifiques. Si tu fais la "la route du vin" tu traverses de magnifiques villages, en été, très fleuris. Tu as des monuments et des villes monuments, comme Kayserberg ou Turckheim (pardon pour l'orthographe. Ce n'est pas facile ici en Alsace) et si tu aimes la nature comme moi, tu fais la route des crêtes: il vaut mieux être passager, pour admirer de magnifiques paysages vosgiens. Tu montes vers le Grand ou le Petit Ballon, tu as des paysages à couper le souffle!!! Et si tu es courageuse, il faut au moins une fois, faire "le sentier des roches" Tu as de paysages magnifiques et naturels, avec ses lacs (blanc, noir, bleu...) Par contre, j'ai fait le sentier des roches qu'une seule fois. Pas trop courageuse...

En plus, tu verras de magnifiques maisons à forte identité architecturale et culturelle... Non, Mulhouse n'est pas jolie mais, ce n'est pas de sa faute, elle avait été bombardée pendant la dernière guerre. De plus, elle a subi en plein fouet, les fins des industries qui ont fait sa renommée, pour finir, avec la crise de 2008, qui est venue ajouté ses stigmates, sur les stigmates déjà existantes. Colmar est plus joli...Strasbourg...

Je voulais t'écrire sur le mail privé mais, je me suis dis que nos échanges, peuvent aider certains. D'ailleurs, les expériences des uns, enrichissent les autres.

Ton histoire ressemble à celle de mes amis, un point près. Sauf qu'eux, ont perdu leur petite fille en février dernier. J'en avais parlé ici...

Mais ces expériences m'ont apportée. Mon site est à 23 km d'Ebolowa, sur l'axe principale qui va vers Kyosi, Abang Minko Gabon et Guinée Equatoriale. Bien sûr, les gens du village seront les bienvenus, puisque je veux faire un "aba", qui avait un rôle de cohésion sociale. Mais, ce n'est pas ma clientèle cible. Pour des raisons qu'on peut comprendre, je ne veux pas en dire plus ici.

Toute la contrée, mon village est le plus problématique. C'est un village assez long mais, c'est notre clan, qui est le plus dificile, d'ailleurs, on nous surnomme "Vietnam" en référence à la guerre des années 70. C'est ma famille la plus éruptive, fainéante, malhonnête, etc.. D'ailleurs, on surnomme notre quartier : "Bakassi" Tout est dit!!!

Je ne sais pas si je vais réussir mais, je me donne les moyens. D'abord, comme je l'ai dit, je suis restée au Cameroun, 12 mois consécutifs. Puis, les expériences observées, entendues et vécues, m'ont donné d'autres façon de mener mes stratégies. Enfin, parce que je n'ai pas cessé, de penser sur le fait que les choses ont énormément changé, malheureusement vers le négatif mais, j'ai gardé dans mon esprit cet aspect, tout en n'oubliant pas ce que j'étais venue faire et SURTOUT QUI JE SUIS!!!!

Ce que j'ai fait aussi, c'est d'imprimer qui je suis devenue, dès le départ. Comme je l'ai dit, je suis restée cohérente...

Mon avantage aussi, c'est que c'est le village de ma mère. et dans la culture boulou, les enfants de la fille du village, sont sacrés (je l'espère) Quand j'en avais marre, je piquais des crises de colère, hurlais au milieu de la cour et insultais les gens.... Ce n'est pas dans ma nature mais, cela me faisait du bien, cette coutume. Malheureusement pour moi, ils savaient tous que j'étais très gentille, douce et respectueuse des aînés et cela les faisait rire... Je les menaçais même de me mettre toute nue et de leur montrer mes fesses!!! Ils me disaient "et alors?" Bon, j'étais ridicule mais, cela me permettait de décompresser...

Cela ne me dérange pas de vivre au village, de façon continuelle car, je n'aime pas les villes et les agitations. Je passerais en ville souvent, pour des raisons professionnelles mais, je suis mieux pour le village (sans les champs, bien sûr) Quand j'en aurais marre, je préfère rentrer dans mon petit village, près de Mulhouse.

Je pense que vous avez bien investit au Cameroun et, malgré toutes les tracasseries, cela vaut la peine. D'ailleurs, j'ai décidé hier, de monter une entreprise de conseils, pour aider les gens qui veulent investir au Cameroun : camerounais et autres...

Je suis passée hier pour des infos et, ce matin, j'ai rédigé mon projet. Il me reste à l'immatriculer à la chambre de commerce, pour que cela soit officiel et légal...

Mes enfants, restent en France. Même s'ils venaient, ils resteraient à Yaoundé, pour les études, chez ma soeur. J'irais les voir.

Je conduis très bien  à Yaoundé, depuis 2010. Au départ, j'étais choquée par le nom respect du code de la route et des klaxons. Puis, je me suis habituée mais, je continue moi, à respecter le code de la route et me fais souvent insultée!!!!

Bonne journée
Liliane

Liliane,
Vous êtes vraiment exceptionelle, je rêve de rencontrer une amie comme vous.
Vous voyez tout en positif, quel est votre secret? Comment êtes vous arrivée à ce niveau de plènitude.?
Lorsqu'on me fait du mal, je souffre, et je ne comprends pas, dans ma tête : POURQUOI? Quel intérêt ont ils?
Et je me renferme, je m'isole, à tel point, je suis invitée, et je refuse poliment l'invitation,
Je vous souhaîte le mieux dans le pays de vos Parents.
Cordialement.

Eureka Del Campo :

Liliane,
Vous êtes vraiment exceptionelle, je rêve de rencontrer une amie comme vous.
Vous voyez tout en positif, quel est votre secret? Comment êtes vous arrivée à ce niveau de plènitude.?
Lorsqu'on me fait du mal, je souffre, et je ne comprends pas, dans ma tête : POURQUOI? Quel intérêt ont ils?
Et je me renferme, je m'isole, à tel point, je suis invitée, et je refuse poliment l'invitation,
Je vous souhaîte le mieux dans le pays de vos Parents.
Cordialement.

Bonjour Eureka

J'ignore si j'ai atteint la plénitude, en tout cas, avec mes enfants, j'en suis encore très loin. De

Avec les autres? J'ai plusieurs philosophies qui m'aident. Puisées par çi, par là,si cela peut t'aider...
- d'abord, j'ai appris, avec le temps, à ne voir que ce qui est positif chez l'autre. Non que j'ignore ses défauts mais, je me dis que valoriser chez l'autre, ce qui est positif, cela le valorise aussi et, il est dans les bonnes dispositions qui profitent à tous. Chercher toujours à faire un compliment sincère et positif, tu y verras comment tu arrives à allumer un sourire, sur le visage le plus triste, voire hostile.

- Si quelqu'un te fait du mal et que, toi, tu réponds aussi sec, par une autre action qui lui fera aussi mal, cela devient une surenchère sans fin, qui ne crée que tristesse, ressentiments et destruction. On ne peut rien bâtir de positif, dans un esprit de méfiance et de ressentiment. A celui qui t'a fait du mal, fais-lui le bien. Beaucoup te diront qu'il ne faut surtout pas. Moi, je te dis que la gentillesse sincère, sans intérêt, surtout envers celui qui ta blessé, est une arme redoutable.Par contre, analyse bien, sur le point où on t'a fait mal et, renforce ce côté., pour que cela ne soit plus ta faiblesse mais, une force de plus...

- toujours avoir des pensées positives, constructives pour soi-même et accepter de croire que les autres en ont... Cela fait une émulation, positive. Il est plus intéressant d'être avec les gens, avec lesquels on rigole que l'inverse. Cet aspect permet de "convertir" beaucoup autour de toi. Ce n'est pas une faiblesse, de paraître pour quelqu'un de faible mais, une grande richesse car, ton esprit ouvert, t'amène beaucoup d'amis qui t'élèvent. Or, si tu soupçonnes chacun, tu te prives dans doute de beaucoup de connaissances, que ceux dont tu soupçonnes ou te méfies, t'auraient apporté.

- Je ne soupçonne jamais l'autre, de mauvaise intention et, cela me permet d'être ouverte, accessible et, tranquille avec beaucoup. Surtout, je ne m'empoisonne pas l'esprit par des pensées négatives et soupçons de tout genre. J'ai une tranquillité d'esprit, qui ne m'oblige pas  me masturber l'esprit, sur des stratégies de protection pire, d'attaques....
-  Tout cela est important, quand tu sais qui tu es. Que les autres pensent mal de toi, cela n'a aucune importance car, ils ne te connaissent pas comme TOI tu te connais. Puis, dis-toi toujours "la seule personne avec qui je dois vivre en permanence, autant que cela soit confortable, c'est MOI"...

Bien sûr, cela ne m'a pas mise à l'abri des manigances de toutes sortes, mais, j'ai tenu grâce à ces quelques principes.

J'ai pas mal d'anecdotes, assorties à plusieurs de mes principes. Je vais les raconter par l'ouverture d'une autre discussion : comment j'ai réussi à tomber amoureuse du Cameroun et des camerounais. Je vais essayer d'illustrer par quelques expériences vecues.

Pour finir, moi aussi, j'aimerais t'avoir comme ami. On construit plus et mieux, entre amis, qu'avec des ennemis.....

lilianez :
alicio :

bonjour lilianez
Avec mon époux ,ns voyions les choses exactement comme vous,en ce qui concerne le village,c'est d'ailleurs pour cela q ue ns avions engagé il ya plus de 10ans en arrière tout ce dont je ne peux vs parler sur un forum,entre autres;nos plantations,étangs de poissons,élévage et j'en passe..ns avons bcp  investi, ,une vrai pte ville en plein village, parcequ'on envisageait passer notre vie et élever nos ptits ds NOTRE village,mais heureusement pour nous,qu'on s'y rendait très régulièrement( on passait toutes nos vacances là-bas,de l'automne ,hiver été),ns étions fonctionnaires et avons fini par prendre des disponibilité ce qui ns laissait  vraiment le temps,alors ns avions compris une chose:le villageois n'est jamais content ,à moins de lui donner TOUT LE TEMPS,ns avions tout essayé pour s'integrer au plus bas,donner à manger au gens ,ceux qui venait et Dieu seul sait que le monde venait,à boire à manger,de l'argent pour se soigner,emmener mm à lhopital y compris la nuit avec notre voiture et donner des sous pour les méd,payer la scolarité de leurs enfts,bref on s'est plié en 4 pour se faire accepter, ns faisions travailler les gens du village et payions très bien,MAIS NOUS etions tjrs les "blancs" du village, si par malheur  on répondait qu'on se verra demain il est tard, ou on demandait à la personne  d'aller se reposer, il a trop mangé et bu,nous étions traités et nos  chiens étaient boiteux le lendemain  et parfois tués,et de très mauvaises paroles.;....à celui là meme qui vient d manger et bu chez nous.
  Ns avons donc changé de stratégie mais un peu trop tard,car ns engageons seulement les constructions à ydé alors qu'au village il ya tout le confort,l'espace possible ,  mais ns avons vraiment compris une chose,Celle de NE PAS RESTER 24h/24 avec le villageois,vs ne serez et on ne pourra jamais se comprendre, les élites de notre village st tous enfermé ds leurs camps et vivent en villes,on ne comprennait pas,là on a pensé qu'ils st égoistes ,méchants eh bien  ns aussi on  ferme également notre camp ,comme tout le monde ,mettre un gardien pour filter les entrées et venues ,comme ces élites ,qu'on jugeait ,sinon ,ils viennent meme te rejoindre ds ton salon ,ou mm ailleurs ,s'il connaît le chemin qui l'y conduit ,sans gène et c'est là également qu'il déverse  en exagérant un peu,mais s'est déjà vérifié,poison ,maladie et tout ce que ns connaissons là,

Nous partons presque hcaque week-end et c'est vrai que c'est fatiguant pour les ptis, et parfois en semaine,aller/retour  ,pour moi et le chauffeur,parfois moi mm car je parviens déjà à conduire làbas,bienque je ne change pas bcp d'itinéraire,car pas d'indications en ville, mais franchement ,on vit mieux  cette barriere,cette séparation, et se voir de temps en temps, meme quand ils ne s'attendent pas ,là chacun à sa place et tout se passe plutôt bien,à noter que ce comportement du villageois n'est pas que pour la diaspora,meme ceux qui travaillent ds des villes quand ils vont par exemple à la retraite,et mm simplement en vacances ,ne st pas acceptés
.Nos enfts et ceux des villageois jouent bien ensembles,car ce st des enfts et faisons tout au niveau jouets et autres,mais cela les  expose ,trop de regards,et ces regards meme muets, ne st pas bons.
    Ns rencontrons bcp de monde à ydé,et comprennons que c'est ainsi la vie au Cameroun est une vraie école pour nous qui étions partis, perso je suis très attachée à ma famille proche,( celle de mon mari et la mienne)je donne du travail, soutien à mon petit niveau ceux qui st soutenables et essayent de s'en sortir,je les met à l'abri du besoin et eux,me le rendent bien,en tout cas je le ressens bien,me rendent visite, ont l'air de me "protéger"en faite cette chaleur qu'on n'avait plus en France,je me sens très bien làbas, et je sais que les miens st aussi contents de mon retour,mes enfts s'y plaisent à leur nouvelle école ,hier en boutique la vendeuse qu'on connaît bien demande à mon fils:alors quelle école est la meilleure? ici ou làbas:  làbas répond  it-il rapidement ....
et pourquoi?parceque j'ai le car qui me prend tous les matins et me ramène,j'apprends du chinois,de l'anglais et du Français,et ns ne sommes que 13 ds ma classe voilà.puis fait pas froid làbas..

  Lilianez je vs encourage à venir au pays,surtout vs etes deja venu 12mois comme vs dites,venez avec votre expérience en restau,mais votre village ,vous aurez la clientèle?
pr rapport à l'investissement engagé,ou alors situé entre 2 gds axes? genre douala? ebolowa vers kiossi? ou à coté d'une gde ville? je ne vous apprend rien ,je suppose que vs avez bien réfléchi au revenu ,pour maintenir le mm niveau de vie ou un peu mieux  qu'en France, vos enfts s'ils viendront ,vs allez pas les mettre à l'cole du village ou lycée du coin, vont peut-être pas s'y plaire, je pense que pour ns qui avons encore des ptits en age scolaire, ydé ou dla les autres villes peut-être, je ne connaît pas, ils trouvent bcp d'activités  et rencontrent des enfts  avec peut-être la mm culture, la meme vie et c'est très important pour eux et ns parents,leur équilibre
.Surtout escusez si je me permets c'est mon expérience que je partage,songez également à avoir un "pied à terre" sur ydé ou Dla  pour aller souvent souffler en dehors de la France,votre Alsace sera à 6000km,oui c'est une très belle région, j'avais visité Mulhouse ,ma sœur est mariée làbas,mais entre ns,j'ai plus adoré la côte d'azur qui est magnifique avec un climat bcp plus clément,et très très fleurie,trés jolie....me rappelle mon Cameroun meme comme c'est le jour et la nuit.
bonne journe

Bonjour Alicio

D'abord, Mulhouse est très moche. Par contre, les environs sont magnifiques. Si tu fais la "la route du vin" tu traverses de magnifiques villages, en été, très fleuris. Tu as des monuments et des villes monuments, comme Kayserberg ou Turckheim (pardon pour l'orthographe. Ce n'est pas facile ici en Alsace) et si tu aimes la nature comme moi, tu fais la route des crêtes: il vaut mieux être passager, pour admirer de magnifiques paysages vosgiens. Tu montes vers le Grand ou le Petit Ballon, tu as des paysages à couper le souffle!!! Et si tu es courageuse, il faut au moins une fois, faire "le sentier des roches" Tu as de paysages magnifiques et naturels, avec ses lacs (blanc, noir, bleu...) Par contre, j'ai fait le sentier des roches qu'une seule fois. Pas trop courageuse...

En plus, tu verras de magnifiques maisons à forte identité architecturale et culturelle... Non, Mulhouse n'est pas jolie mais, ce n'est pas de sa faute, elle avait été bombardée pendant la dernière guerre. De plus, elle a subi en plein fouet, les fins des industries qui ont fait sa renommée, pour finir, avec la crise de 2008, qui est venue ajouté ses stigmates, sur les stigmates déjà existantes. Colmar est plus joli...Strasbourg...

Je voulais t'écrire sur le mail privé mais, je me suis dis que nos échanges, peuvent aider certains. D'ailleurs, les expériences des uns, enrichissent les autres.

Ton histoire ressemble à celle de mes amis, un point près. Sauf qu'eux, ont perdu leur petite fille en février dernier. J'en avais parlé ici...

Mais ces expériences m'ont apportée. Mon site est à 23 km d'Ebolowa, sur l'axe principale qui va vers Kyosi, Abang Minko Gabon et Guinée Equatoriale. Bien sûr, les gens du village seront les bienvenus, puisque je veux faire un "aba", qui avait un rôle de cohésion sociale. Mais, ce n'est pas ma clientèle cible. Pour des raisons qu'on peut comprendre, je ne veux pas en dire plus ici.

Toute la contrée, mon village est le plus problématique. C'est un village assez long mais, c'est notre clan, qui est le plus dificile, d'ailleurs, on nous surnomme "Vietnam" en référence à la guerre des années 70. C'est ma famille la plus éruptive, fainéante, malhonnête, etc.. D'ailleurs, on surnomme notre quartier : "Bakassi" Tout est dit!!!

Je ne sais pas si je vais réussir mais, je me donne les moyens. D'abord, comme je l'ai dit, je suis restée au Cameroun, 12 mois consécutifs. Puis, les expériences observées, entendues et vécues, m'ont donné d'autres façon de mener mes stratégies. Enfin, parce que je n'ai pas cessé, de penser sur le fait que les choses ont énormément changé, malheureusement vers le négatif mais, j'ai gardé dans mon esprit cet aspect, tout en n'oubliant pas ce que j'étais venue faire et SURTOUT QUI JE SUIS!!!!

Ce que j'ai fait aussi, c'est d'imprimer qui je suis devenue, dès le départ. Comme je l'ai dit, je suis restée cohérente...

Mon avantage aussi, c'est que c'est le village de ma mère. et dans la culture boulou, les enfants de la fille du village, sont sacrés (je l'espère) Quand j'en avais marre, je piquais des crises de colère, hurlais au milieu de la cour et insultais les gens.... Ce n'est pas dans ma nature mais, cela me faisait du bien, cette coutume. Malheureusement pour moi, ils savaient tous que j'étais très gentille, douce et respectueuse des aînés et cela les faisait rire... Je les menaçais même de me mettre toute nue et de leur montrer mes fesses!!! Ils me disaient "et alors?" Bon, j'étais ridicule mais, cela me permettait de décompresser...

Cela ne me dérange pas de vivre au village, de façon continuelle car, je n'aime pas les villes et les agitations. Je passerais en ville souvent, pour des raisons professionnelles mais, je suis mieux pour le village (sans les champs, bien sûr) Quand j'en aurais marre, je préfère rentrer dans mon petit village, près de Mulhouse.

Je pense que vous avez bien investit au Cameroun et, malgré toutes les tracasseries, cela vaut la peine. D'ailleurs, j'ai décidé hier, de monter une entreprise de conseils, pour aider les gens qui veulent investir au Cameroun : camerounais et autres...

Je suis passée hier pour des infos et, ce matin, j'ai rédigé mon projet. Il me reste à l'immatriculer à la chambre de commerce, pour que cela soit officiel et légal...

Mes enfants, restent en France. Même s'ils venaient, ils resteraient à Yaoundé, pour les études, chez ma soeur. J'irais les voir.

Je conduis très bien  à Yaoundé, depuis 2010. Au départ, j'étais choquée par le nom respect du code de la route et des klaxons. Puis, je me suis habituée mais, je continue moi, à respecter le code de la route et me fais souvent insultée!!!!

Bonne journée
Liliane

Moi qui suis de Mulhouse, ce n'est pas sympa :-)!

SCHRECK :
lilianez :
alicio :

bonjour lilianez
Avec mon époux ,ns voyions les choses exactement comme vous,en ce qui concerne le village,c'est d'ailleurs pour cela q ue ns avions engagé il ya plus de 10ans en arrière tout ce dont je ne peux vs parler sur un forum,entre autres;nos plantations,étangs de poissons,élévage et j'en passe..ns avons bcp  investi, ,une vrai pte ville en plein village, parcequ'on envisageait passer notre vie et élever nos ptits ds NOTRE village,mais heureusement pour nous,qu'on s'y rendait très régulièrement( on passait toutes nos vacances là-bas,de l'automne ,hiver été),ns étions fonctionnaires et avons fini par prendre des disponibilité ce qui ns laissait  vraiment le temps,alors ns avions compris une chose:le villageois n'est jamais content ,à moins de lui donner TOUT LE TEMPS,ns avions tout essayé pour s'integrer au plus bas,donner à manger au gens ,ceux qui venait et Dieu seul sait que le monde venait,à boire à manger,de l'argent pour se soigner,emmener mm à lhopital y compris la nuit avec notre voiture et donner des sous pour les méd,payer la scolarité de leurs enfts,bref on s'est plié en 4 pour se faire accepter, ns faisions travailler les gens du village et payions très bien,MAIS NOUS etions tjrs les "blancs" du village, si par malheur  on répondait qu'on se verra demain il est tard, ou on demandait à la personne  d'aller se reposer, il a trop mangé et bu,nous étions traités et nos  chiens étaient boiteux le lendemain  et parfois tués,et de très mauvaises paroles.;....à celui là meme qui vient d manger et bu chez nous.
  Ns avons donc changé de stratégie mais un peu trop tard,car ns engageons seulement les constructions à ydé alors qu'au village il ya tout le confort,l'espace possible ,  mais ns avons vraiment compris une chose,Celle de NE PAS RESTER 24h/24 avec le villageois,vs ne serez et on ne pourra jamais se comprendre, les élites de notre village st tous enfermé ds leurs camps et vivent en villes,on ne comprennait pas,là on a pensé qu'ils st égoistes ,méchants eh bien  ns aussi on  ferme également notre camp ,comme tout le monde ,mettre un gardien pour filter les entrées et venues ,comme ces élites ,qu'on jugeait ,sinon ,ils viennent meme te rejoindre ds ton salon ,ou mm ailleurs ,s'il connaît le chemin qui l'y conduit ,sans gène et c'est là également qu'il déverse  en exagérant un peu,mais s'est déjà vérifié,poison ,maladie et tout ce que ns connaissons là,

Nous partons presque hcaque week-end et c'est vrai que c'est fatiguant pour les ptis, et parfois en semaine,aller/retour  ,pour moi et le chauffeur,parfois moi mm car je parviens déjà à conduire làbas,bienque je ne change pas bcp d'itinéraire,car pas d'indications en ville, mais franchement ,on vit mieux  cette barriere,cette séparation, et se voir de temps en temps, meme quand ils ne s'attendent pas ,là chacun à sa place et tout se passe plutôt bien,à noter que ce comportement du villageois n'est pas que pour la diaspora,meme ceux qui travaillent ds des villes quand ils vont par exemple à la retraite,et mm simplement en vacances ,ne st pas acceptés
.Nos enfts et ceux des villageois jouent bien ensembles,car ce st des enfts et faisons tout au niveau jouets et autres,mais cela les  expose ,trop de regards,et ces regards meme muets, ne st pas bons.
    Ns rencontrons bcp de monde à ydé,et comprennons que c'est ainsi la vie au Cameroun est une vraie école pour nous qui étions partis, perso je suis très attachée à ma famille proche,( celle de mon mari et la mienne)je donne du travail, soutien à mon petit niveau ceux qui st soutenables et essayent de s'en sortir,je les met à l'abri du besoin et eux,me le rendent bien,en tout cas je le ressens bien,me rendent visite, ont l'air de me "protéger"en faite cette chaleur qu'on n'avait plus en France,je me sens très bien làbas, et je sais que les miens st aussi contents de mon retour,mes enfts s'y plaisent à leur nouvelle école ,hier en boutique la vendeuse qu'on connaît bien demande à mon fils:alors quelle école est la meilleure? ici ou làbas:  làbas répond  it-il rapidement ....
et pourquoi?parceque j'ai le car qui me prend tous les matins et me ramène,j'apprends du chinois,de l'anglais et du Français,et ns ne sommes que 13 ds ma classe voilà.puis fait pas froid làbas..

  Lilianez je vs encourage à venir au pays,surtout vs etes deja venu 12mois comme vs dites,venez avec votre expérience en restau,mais votre village ,vous aurez la clientèle?
pr rapport à l'investissement engagé,ou alors situé entre 2 gds axes? genre douala? ebolowa vers kiossi? ou à coté d'une gde ville? je ne vous apprend rien ,je suppose que vs avez bien réfléchi au revenu ,pour maintenir le mm niveau de vie ou un peu mieux  qu'en France, vos enfts s'ils viendront ,vs allez pas les mettre à l'cole du village ou lycée du coin, vont peut-être pas s'y plaire, je pense que pour ns qui avons encore des ptits en age scolaire, ydé ou dla les autres villes peut-être, je ne connaît pas, ils trouvent bcp d'activités  et rencontrent des enfts  avec peut-être la mm culture, la meme vie et c'est très important pour eux et ns parents,leur équilibre
.Surtout escusez si je me permets c'est mon expérience que je partage,songez également à avoir un "pied à terre" sur ydé ou Dla  pour aller souvent souffler en dehors de la France,votre Alsace sera à 6000km,oui c'est une très belle région, j'avais visité Mulhouse ,ma sœur est mariée làbas,mais entre ns,j'ai plus adoré la côte d'azur qui est magnifique avec un climat bcp plus clément,et très très fleurie,trés jolie....me rappelle mon Cameroun meme comme c'est le jour et la nuit.
bonne journe

Bonjour Alicio

D'abord, Mulhouse est très moche. Par contre, les environs sont magnifiques. Si tu fais la "la route du vin" tu traverses de magnifiques villages, en été, très fleuris. Tu as des monuments et des villes monuments, comme Kayserberg ou Turckheim (pardon pour l'orthographe. Ce n'est pas facile ici en Alsace) et si tu aimes la nature comme moi, tu fais la route des crêtes: il vaut mieux être passager, pour admirer de magnifiques paysages vosgiens. Tu montes vers le Grand ou le Petit Ballon, tu as des paysages à couper le souffle!!! Et si tu es courageuse, il faut au moins une fois, faire "le sentier des roches" Tu as de paysages magnifiques et naturels, avec ses lacs (blanc, noir, bleu...) Par contre, j'ai fait le sentier des roches qu'une seule fois. Pas trop courageuse...

En plus, tu verras de magnifiques maisons à forte identité architecturale et culturelle... Non, Mulhouse n'est pas jolie mais, ce n'est pas de sa faute, elle avait été bombardée pendant la dernière guerre. De plus, elle a subi en plein fouet, les fins des industries qui ont fait sa renommée, pour finir, avec la crise de 2008, qui est venue ajouté ses stigmates, sur les stigmates déjà existantes. Colmar est plus joli...Strasbourg...

Je voulais t'écrire sur le mail privé mais, je me suis dis que nos échanges, peuvent aider certains. D'ailleurs, les expériences des uns, enrichissent les autres.

Ton histoire ressemble à celle de mes amis, un point près. Sauf qu'eux, ont perdu leur petite fille en février dernier. J'en avais parlé ici...

Mais ces expériences m'ont apportée. Mon site est à 23 km d'Ebolowa, sur l'axe principale qui va vers Kyosi, Abang Minko Gabon et Guinée Equatoriale. Bien sûr, les gens du village seront les bienvenus, puisque je veux faire un "aba", qui avait un rôle de cohésion sociale. Mais, ce n'est pas ma clientèle cible. Pour des raisons qu'on peut comprendre, je ne veux pas en dire plus ici.

Toute la contrée, mon village est le plus problématique. C'est un village assez long mais, c'est notre clan, qui est le plus dificile, d'ailleurs, on nous surnomme "Vietnam" en référence à la guerre des années 70. C'est ma famille la plus éruptive, fainéante, malhonnête, etc.. D'ailleurs, on surnomme notre quartier : "Bakassi" Tout est dit!!!

Je ne sais pas si je vais réussir mais, je me donne les moyens. D'abord, comme je l'ai dit, je suis restée au Cameroun, 12 mois consécutifs. Puis, les expériences observées, entendues et vécues, m'ont donné d'autres façon de mener mes stratégies. Enfin, parce que je n'ai pas cessé, de penser sur le fait que les choses ont énormément changé, malheureusement vers le négatif mais, j'ai gardé dans mon esprit cet aspect, tout en n'oubliant pas ce que j'étais venue faire et SURTOUT QUI JE SUIS!!!!

Ce que j'ai fait aussi, c'est d'imprimer qui je suis devenue, dès le départ. Comme je l'ai dit, je suis restée cohérente...

Mon avantage aussi, c'est que c'est le village de ma mère. et dans la culture boulou, les enfants de la fille du village, sont sacrés (je l'espère) Quand j'en avais marre, je piquais des crises de colère, hurlais au milieu de la cour et insultais les gens.... Ce n'est pas dans ma nature mais, cela me faisait du bien, cette coutume. Malheureusement pour moi, ils savaient tous que j'étais très gentille, douce et respectueuse des aînés et cela les faisait rire... Je les menaçais même de me mettre toute nue et de leur montrer mes fesses!!! Ils me disaient "et alors?" Bon, j'étais ridicule mais, cela me permettait de décompresser...

Cela ne me dérange pas de vivre au village, de façon continuelle car, je n'aime pas les villes et les agitations. Je passerais en ville souvent, pour des raisons professionnelles mais, je suis mieux pour le village (sans les champs, bien sûr) Quand j'en aurais marre, je préfère rentrer dans mon petit village, près de Mulhouse.

Je pense que vous avez bien investit au Cameroun et, malgré toutes les tracasseries, cela vaut la peine. D'ailleurs, j'ai décidé hier, de monter une entreprise de conseils, pour aider les gens qui veulent investir au Cameroun : camerounais et autres...

Je suis passée hier pour des infos et, ce matin, j'ai rédigé mon projet. Il me reste à l'immatriculer à la chambre de commerce, pour que cela soit officiel et légal...

Mes enfants, restent en France. Même s'ils venaient, ils resteraient à Yaoundé, pour les études, chez ma soeur. J'irais les voir.

Je conduis très bien  à Yaoundé, depuis 2010. Au départ, j'étais choquée par le nom respect du code de la route et des klaxons. Puis, je me suis habituée mais, je continue moi, à respecter le code de la route et me fais souvent insultée!!!!

Bonne journée
Liliane

Moi qui suis de Mulhouse, ce n'est pas sympa :-)!

A part du côté du Brunstatt et vers les hôpitaux. Là,je trouve une certaine personnalité...

La ville et le centre ville...

Comme je l'ai dit, ce n'est pas de sa faute, elle a été bombardée pendant la guerre....;

Liliane,
Faites moi savoir dans quel lien, vous raconterez vos annecdotes.
Je les lirai avec plaisir, je suis persuadée qu'elles m'aideront.
Cordialement

Eureka Del Campo :

Liliane,
Faites moi savoir dans quel lien, vous raconterez vos annecdotes.
Je les lirai avec plaisir, je suis persuadée qu'elles m'aideront.
Cordialement

J'ai ouvert une nouvelle discussion "comment je suis re-tombée amoureuse du Cameroun et des camerounais"

Alicio, je crois sans réserve que ton projet est plutôt bon, tel que tu l'as décrit.
que ce soit un restaurant VIP ou un restaurant de moyenne ampleur, ou encore une petite série de petit restaurant réparti dans la ville de Yaoundé, kribi et/ou Douala, tu peut même explorer le concept de livraison à domicile (...plus ou moin tard...). dans tous les cas, essaie juste de croire à ton projet à fond. n'aie pas peur de le préparer. Si tu as peur, tu ne le réaliseras pas.
sache une chose: tous les projet comporte une armada de problèmes (souvent très théorique et plus dissuasif qu'efficace), et tous comporte aussi en potentiel pour l'entrepreneur de merveilleuses solutions de succès de réussite et de bien être réelle.

De grâce, ne change pas ce projet que tu as conçu depuis peut être plusieurs semaines voir plus, donne lui vie! Écoute les mises en garde des plus septiques, les conseil des plus gourmands (comme moi) qui appelle à l’innovation. prend ce qui est écrit dans le forum comme des indications tout en gardant caché en mémoire le souvenir de ton ile de réussite.
les opportunités qu'une affaire te donne écraseront tous les problèmes à condition que ces opportunités soit ta lumière et non les problème qui sont une lumière enivrante et bien trompeuse. à toi la science des opportunités sur les problèmes non négligeable.

je vais t'apprendre une chose: si tu changeait de projet, nous te présenterions toujours autant de raison d'abandonner.

Je vais être pratique: crée un restaurant, de préférence haut de gamme, dans la cité [b](haut de gammes ne signifie pas à plusieurs niveaux ou bien sur 10 hectares. Il pourrait plutôt signifier sa présentation, sa salubrité, sa sécurité, sa distinction, sa fréquentation, et sa qualité ou celle de sa cuisine de ses matières premières et de son espace de vie fusse t-il petit)[/b]. ton restaurant constitueras le premier point d'écoulement des vivres que tu produit même sans être le principal. sur ce forum, on as bien vu que tu as déjà de futur clients si tu prend en compte les innovations qu'ils te suggèrent, et derrière un homme se cache une ou plusieurs séries d'autres. le restaurant peut être situé dans un endroit calme avec à l’intérieur un cabaret chantant nocturne et un piano bar en soirée, et un espace parking. il te rapporteras chaque jours entre 50 000 f et 100 000 f. La nuit, ça sera dans l'ordre de 250 000 à 500 000 f (chiffre réelle et largement dépassé par certains restaurants "non innovateur" de la capitale) bien sur tu devras payé des employées nombreux pour des taches précises et bien rémunéré pour la sécurité des clients sur tous les plans. Ne t'en fait pas, pour les infrastructures ça ne couteras pas chère vu les bénéfice que tu tireras rapidement d'un tel projet. si tu t'engage je peut t'aider en réalisant gratuitement pour toi un plan de distribution architectural des espaces disponibles (tel:74 36 86 31 / 93 09 64 70), suivant le terrain et l'espace que tu auras choisie puisque je suis ingénieur des travaux et conception. pour ta première pub, je crois que tu pourrais te tourner vers Expat.com, puis, vers une chaine privée de la place bien implanté. après quelques moi, tu songeras à un label, tu voudras implanté un restaurant de cet ampleur dans tous les bons coins parce que le murmure de tes bénéfices te parleras. vas y, ose devenir une géante dans le domaines, mais je t'assure que avec ta disposition de départ de grande productrice de denrée, tu es parti pour devenir l'une des rares perles des affaires dans le pays. soit le client de tes concurrents et non son partenaire, mais reste bon ami.

quant à l'écoulement proprement dit des vivres, là aussi je vais être pratique: j'ai vendu des vivres à mokolo en face de NIKI pour continuer à payer mes études il y'a 9 ans. je pourrait te mettre en contact direct avec plusieurs bayam-sellam et/ou des association de ces dernières dans le marché de mokolo et mfoundi, à Douala dans le marché de Ndokoti, et à kribi dans tous les marché de la ville. tu devra aussi contacter tous les super marché qui te passeront sous les yeux et je peut aussi te mettre en contact avec certain restaurant à YDE ou à DLA et KBI.

En réalité, les choses sont beaucoup plus simple que ce qu'on entend. Il faut savoir que toi même tu pourrai, avec un peut de temps, faire toutes ces connections avec peut être beaucoup plus de réussite et accoster sur ton ile. à mon avis, ton projet est le bons et tes correspondant dans le forum on tous des idées que tu pourrais prendre de ton coté quelque soit leur formes. vas y, donne toi cette chance.

merveilleseternelles :

Alicio, je crois sans réserve que ton projet est plutôt bon, tel que tu l'as décrit.
que ce soit un restaurant VIP ou un restaurant de moyenne ampleur, ou encore une petite série de petit restaurant réparti dans la ville de Yaoundé, kribi et/ou Douala, tu peut même explorer le concept de livraison à domicile (...plus ou moin tard...). dans tous les cas, essaie juste de croire à ton projet à fond. n'aie pas peur de le préparer. Si tu as peur, tu ne le réaliseras pas.
sache une chose: tous les projet comporte une armada de problèmes (souvent très théorique et plus dissuasif qu'efficace), et tous comporte aussi en potentiel pour l'entrepreneur de merveilleuses solutions de succès de réussite et de bien être réelle.

De grâce, ne change pas ce projet que tu as conçu depuis peut être plusieurs semaines voir plus, donne lui vie! Écoute les mises en garde des plus septiques, les conseil des plus gourmands (comme moi) qui appelle à l’innovation. prend ce qui est écrit dans le forum comme des indications tout en gardant caché en mémoire le souvenir de ton ile de réussite.
les opportunités qu'une affaire te donne écraseront tous les problèmes à condition que ces opportunités soit ta lumière et non les problème qui sont une lumière enivrante et bien trompeuse. à toi la science des opportunités sur les problèmes non négligeable.

je vais t'apprendre une chose: si tu changeait de projet, nous te présenterions toujours autant de raison d'abandonner.

Je vais être pratique: crée un restaurant, de préférence haut de gamme, dans la cité [b](haut de gammes ne signifie pas à plusieurs niveaux ou bien sur 10 hectares. Il pourrait plutôt signifier sa présentation, sa salubrité, sa sécurité, sa distinction, sa fréquentation, et sa qualité ou celle de sa cuisine de ses matières premières et de son espace de vie fusse t-il petit)[/b]. ton restaurant constitueras le premier point d'écoulement des vivres que tu produit même sans être le principal. sur ce forum, on as bien vu que tu as déjà de futur clients si tu prend en compte les innovations qu'ils te suggèrent, et derrière un homme se cache une ou plusieurs séries d'autres. le restaurant peut être situé dans un endroit calme avec à l’intérieur un cabaret chantant nocturne et un piano bar en soirée, et un espace parking. il te rapporteras chaque jours entre 50 000 f et 100 000 f. La nuit, ça sera dans l'ordre de 250 000 à 500 000 f (chiffre réelle et largement dépassé par certains restaurants "non innovateur" de la capitale) bien sur tu devras payé des employées nombreux pour des taches précises et bien rémunéré pour la sécurité des clients sur tous les plans. Ne t'en fait pas, pour les infrastructures ça ne couteras pas chère vu les bénéfice que tu tireras rapidement d'un tel projet. si tu t'engage je peut t'aider en réalisant gratuitement pour toi un plan de distribution architectural des espaces disponibles (tel:74 36 86 31 / 93 09 64 70), suivant le terrain et l'espace que tu auras choisie puisque je suis ingénieur des travaux et conception. pour ta première pub, je crois que tu pourrais te tourner vers Expat.com, puis, vers une chaine privée de la place bien implanté. après quelques moi, tu songeras à un label, tu voudras implanté un restaurant de cet ampleur dans tous les bons coins parce que le murmure de tes bénéfices te parleras. vas y, ose devenir une géante dans le domaines, mais je t'assure que avec ta disposition de départ de grande productrice de denrée, tu es parti pour devenir l'une des rares perles des affaires dans le pays. soit le client de tes concurrents et non son partenaire, mais reste bon ami.

quant à l'écoulement proprement dit des vivres, là aussi je vais être pratique: j'ai vendu des vivres à mokolo en face de NIKI pour continuer à payer mes études il y'a 9 ans. je pourrait te mettre en contact direct avec plusieurs bayam-sellam et/ou des association de ces dernières dans le marché de mokolo et mfoundi, à Douala dans le marché de Ndokoti, et à kribi dans tous les marché de la ville. tu devra aussi contacter tous les super marché qui te passeront sous les yeux et je peut aussi te mettre en contact avec certain restaurant à YDE ou à DLA et KBI.

En réalité, les choses sont beaucoup plus simple que ce qu'on entend. Il faut savoir que toi même tu pourrai, avec un peut de temps, faire toutes ces connections avec peut être beaucoup plus de réussite et accoster sur ton ile. à mon avis, ton projet est le bons et tes correspondant dans le forum on tous des idées que tu pourrais prendre de ton coté quelque soit leur formes. vas y, donne toi cette chance.

Bonsoir merveilleuseseternelle
Grand merci pour ce grand soutien à mon projet ,grace ou à cause de ta réponse je peux peut -être reconsidérer ce projet,certes je détiens la matiére 1ere qui est le produit de mes plantations,mais il se trouve que je suis quelqu'un d assez méticuleux,qui aime "bien faire"leschoses,soit je fais bien,soit je ne fais pas,et pas les deux.
     Ce qui veut dire qu'en reconsidérant ce projet,il ne m'est pas possible actuellement de le mettre sur pieds, pour te dire un peu  ds le domaine de l'agriculture,nous commençons à vivre de ça 12années  après.....et là c'est sans regret tout ce que ns avons eu à faire(mon mari et moi),ça veut dire bien murir le projet,évaluer le pour et le contre,et s'engager:faire ou non,les stratégies à utiliser pour en arriver au but.....y vivre pleinement...
   Alors s'il faut que je reconsidère ce projet, je dois construire,emmenager,façonner  quelque chose qui me sera propre. et où les clients seront à l'aise, oui pourquoi pas piano ou le "medzang" chaque week end,telle était mon idée, peut-être sortir un peu de ydé, aller en périphérie proche,où vraiment je ferais la différence,avec des chambres de "repos" pour ceux qui veulent , c'est trop demandé ....biensûr que tu te proposes de m'aider à ton niveau et merci pour ça, je prends note.Mais mes engagements actuels ne me laissent pas le temps de me consacrer à cela. c'est également un gd engagement ,une gde responsabilité,des salariés ,encore? y en a déja bcp ds des plantations,et les fins de mois st angoissants.....responsable de plus de 30 salaires chaque fin de mois,pas prête d'en ajouter .....comme tu le sais ,créer un restaurant un vrai ,je prends d'abord mes répères, je reconsidère  ce projet mais vraiment pour après...je signalerai et donnerai l'adresse au forum.. je prends d'abord  mes répères au pays que j'aime tant....
    Merci et bonne soirée

fait ce que tu ressent, prend ton temps et reconsidère ce projet, il cache plus de succès que d'échecs; à toi (...). bonne chance mon amie.

J'ai un projet qui comprend un volet restauration à Kribi, Et je pense que les thèmes (expatriés) de menthol sont à considérer. :D
Courage !

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Yaoundé

Conseils pour bien choisir votre assurance santé à Yaoundé.

Déménagement à Yaoundé

Conseils pour préparer votre déménagement à Yaoundé

Assurance voyage Yaoundé

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage à Yaoundé

Billet d'avion Yaoundé

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour Yaoundé