La retraite en Espagne

Bonjour yavepuka,

Veuillez noter que le membre nellycécile a poster cela depuis quelques temps déjà, il se peut que ce soit plus disponible.

Je vous invite à poster une annonce dans la section Maisons à vendre en Andalousie, cela peut éventuellement vous être utile dans votre recherche. Merci! :)

Cordialement,

David.

Réponse à Marina
Bonjour Marina
En France nous ne sommes pas très loin de vous Royan dans le 17.
Apparemment, nous avons le même profil, pèche, promenade, chaleur...
Fin février, nous montons sur Dénia pour venir voir comment nous installer en location pour 6 mois de l'année et trouver une place au port pour notre bateau. En septembre, nous avons loué une maison pour 15 jours et si votre compagnon le désir, nous pourrions faires des sorties de pèche suivant la région où vous vous trouverez.
Cordialement
Pierrot

Bonjour Yavepuka
Je reviens sur le forum après 2 mois d'absence.
Si tu veux des renseignements sur la maison de ADRA tu peux m'écrire à cette adresse.
Nelly.moral[at]free.fr
Comme j'ai des projets en France, je vais essayer de vendre cette maison .J'ai baissé le prix: elle est actuellement à 160.000 euros et je la vends meublée: je la mets actuellement en location à des vacanciers et j'ai créé un site où tu as des photos.
andalousie-vacances-location.fr
Je peux également t'envoyer d'autres photos.
(J'habite près de Toulouse)
Bien cordialement
Nellycécile

bonjour
nous habitons dans l'aude, nous sommes un couple de retraités et nous cherchons à louer une maison ou un appartement d'octobre à fin mars
merci beaucoup pour votre réponse
cordialement

Bonjour marie-elisabeth
Je réponds à ta demande.Je n'ai jamais loué la maison 6 mois d'affilé, mais comme c'est la saison basse pourquoi pas?
Évidemment je ferai le prix de la location au mois et non à la semaine.
Si tu es toujours intéressée tu peux me contacter.
Cordialement
Nellycécile

rebonjour,
auriez vous des photos et un descriptif
mon adresse email
elisabethgim[at]neuf.fr
cordialement

Bonjour à tous > les derniers posts sont hors sujet sur ce fil. Le topic est "La retraite en Espagne" - Coût de la vie.

Pour toutes annonces en rapport avec le logement, comme indique dans notre charte d'utilisation, veuillez s'il vous plait poster vos annonces dans la section immobilier en Andalousie.

Merci,
Christine

Bonjour,

Je me permets de vous écrire, suite à la réponse que vous avez donné à la personne précédente, je suis très satisfaite de vos réponses qui m'aident beaucoup dans ma réflexion. Car j'ai très envie de partir vivre en Espagne dans la Costa sel sol bien que je ne suis jamais allée en Espagne , j'ai choisi la région de Malaga, la Ville de torremolinos m'attire j'arrive à Malaga début Avril 2015, pour la semaine sainte et les fêtes de Pâques et je resterais quelques jours à Torremolinos, ainsi je profiterais de voir sur place comment cela se passe et surtout les prix de location longue durée pas chère, Merci de me donner quelques renseignements supplémentaires un peu sur tout. à bientôt et merci encore.
ps: je serais en retraite mi juin 2016 actuellement je ne travaille pas

Bonjour
Pour avoir plus de renseignements, tu peux consulter l'annonce (en vente ou en location) sur le site immobilier en Andalousie.Titre:  maison 160 m2  Almeria  Andalousie.
Cordialement
Nellycécile

j'ai loué à marbella un appart ,très bien équipé,dans un ancien hôtel ;à 500m de la plage ,si cela vous intéresse ,je vous envoie les coordonnés
bonne journée

Bonjour bouscal
comme vous êtes dans la région de ma gala et possedez un appartement, j aimerais vous demander quelle sont les régions bien desservies en transports et supermarchés les moins onéreuses au niveau taxes et loyer.
Je cherche aussi a louer et reserver depuis mon domicile sur les annonces des sites tucasa milanuncio etc mais il est compliqué de le faire pour le 1r septembre. Je serai bientôt a marbella fin avril mais trouver un propriétaire qui me garde le bien même avec garantie jusqu'au 1sept. Dur.
Je me disais aussi réserver hotel fin aout juste le temps de trouver mais risqué.
Quels sont vos conseils?
Comment résilier le contrat?
Connaissez vous des endroits pour faire du bénévolat ce qui me permettrait d améliorer mon espagnol?
A mon arrivée dois je de suite m inscrire dans une caisse assurance maladie?  Comment s appelle t elle?
Est il mieux de se soigner en clinique privée ou publique?  Tarif? Remboursement?
Merci

Bonjour bouscal
comme vous êtes dans la région de ma gala et possedez un appartement, j aimerais vous demander quelle sont les régions bien desservies en transports et supermarchés les moins onéreuses au niveau taxes et loyer.
Je cherche aussi a louer et reserver depuis mon domicile sur les annonces des sites tucasa milanuncio etc mais il est compliqué de le faire pour le 1r septembre. Je serai bientôt a marbella fin avril mais trouver un propriétaire qui me garde le bien même avec garantie jusqu'au 1sept. Dur.
Je me disais aussi réserver hotel fin aout juste le temps de trouver mais risqué.
Quels sont vos conseils?
Comment résilier le contrat?
Connaissez vous des endroits pour faire du bénévolat ce qui me permettrait d améliorer mon espagnol?
A mon arrivée dois je de suite m inscrire dans une caisse assurance maladie?  Comment s appelle t elle?
Est il mieux de se soigner en clinique privée ou publique?  Tarif? Remboursement?
Merci

Devant les affirmations très péremptoires ou trop évasives de certains, j'ai passé un après-midi à potasser le passionnant sujet que constitue l'imposition sur le revenu en Espagne !!
Et ce que j'ai découvert n'est pas triste ...

L'IR des personnes physiques étrangères résidentes en Espagne, c'est à dire plus de 183 jours par an, est régit par la convention fiscale signée entre la France et l'Espagne, facilement trouvable sur info.gouv.fr.

Deux cas sont prévus pour les retraités :

Les retraites privés, c'est à dire non payées par l'état (cas du régime général de la sécu, des retraites complémentaires, etc.) sont imposables en Espagne. C'EST A DIRE UNE IMPOSITION ENTRE 2,5 ET 3 FOIS PLUS CHÈRE QU'EN FRANCE.

Les retraites publiques, c'est à dire payées par l'état français, sont imposées en France (retenue à la source, c'est à dire sur les pensions). Mais si cette pension de retraite est supérieure à un certaine seuil, vous devez déclarer vos revenu également en Espagne !! Sur justificatif du montant de l'IR que vous aurez déjà payé en France, ce montant sera retranché de ce que vous paierez ... en Espagne !!

Donc, publique ou privée, peut importe la retraite !! Vous paierez 2,5 à 3 fois plus qu'en France.

Reste le certain seuil à déterminer. Pour les résidents retraités étrangers, il est de l'ordre de 11 500€ à 12 000€ de revenu annuel.
Jusqu'à présent, je n'ai pas pu le déterminer plus précisément. En fait, j'ai trouvé ce seuil sur un autre forum où une dame très gentille raconte sa mésaventure avec les service fiscaux espagnols : elle pensait que ce seuil était de 22000€ annuel et, comme sont revenu annuel était un peu inférieur à cette somme, elle n'a pas déclaré son IR en Espagne durant 4 années de suite. Renseignement pris, le seuil de 22000€ existe mais uniquement pour certains nationaux. Et il est ramené à 11 500€ (environ) pour les étrangers. Résultat : cette dame a reçu un redressement de 10 000€ !!

Ce fameux seuil ne figure pas dans la convention fiscale franco-espagnol : s'agissant d'une convention de non double imposition, elle n'a pas à l'être puisqu'il n'y a pas double imposition, mais ... imposition complémentaire. J'ai demandé à plusieurs personnes d'autres forums de me préciser le montant de ce seuil. Pour l'instant je n'ai pas encore de réponse.
Si vous comprenez couramment l'espagnol, vous pouvez faire une simulation sur le site du fisc espagnol. Taper sur google : simulador de renta 2014 españa. Moi, j'ai renoncé, mon espagnol étant trop sommaire.

Les articles, relatif à ce sujet (de la convention franco-espagnole) sont : 18, 19 et 24. Comme tout texte juridique, ils sont un peu difficile à interpréter.
J'ai pensé qu'il était important d'apporter ces précisions pour les gens qui veulent se délocaliser en Espagne pour leur retraite. Çà leur évitera de bien mauvaises surprises.

Conclusion : bye bye l'Espagne ! Je vais au Portugal ...

@ Serge 49,

Où avez-vous trouvé ces inepties ?
Une retraite du secteur public est imposée dans le pays d'origine (art 18 et 19 de la convention bilatérale entre la France et l'Espagne pour éviter la double imposition du 10 octobre 1995), Il n'y a aucun seuil qui compte.

Dans le cas où un contribuable dispose d'une retraite mixte, il sera tenu compte du montant de la retraite du secteur public pour déterminer le taux d'imposition appliqué sur la seule pension du secteur privé.

Pour que cette retraite du secteur public soit taxée en Espagne, il faut que vous ayez la nationalité espagnole sans plus avoir la française (Convention - Art 19 par 2b). C'est le seul cas de figure actuel.

Les seuils que vous ne semblez pas dominer non plus sont pourtant très simples à comprendre et ont été relevés dans la nouvelle loi fiscale du 27 novembre 2014, entrée en vigueur le 1er janvier 2015.
Si vous êtes prélevé par l'Etat espagnol à la source, 22.400,- €
Si vous ne l'êtes pas, si vous touchez plusieurs pensions ou d'origine étrangère, 12.000,- €
Ce principe est valable pour tous les contribuables et pas uniquement les étrangers. Un Espagnol qui perçoit une pension de l'étranger pour des années prestées dans ce pays, se situe dans le deuxième cas de figure.

En effet, vous ne dominez pas du tout les textes législatifs et vous auriez mieux fait de vous abstenir de perdre votre temps un après-midi à potasser une matière à laquelle vous ne comprenez rien. De plus, vous faites profiter la communauté de vos errements, ajoutant encore à la confusion qui peut régner sur le domaine.
Vous auriez gagné à ne pas intervenir.

Giel358

Aucun besoin d'être agressif et hautain : je n'ai jamais dit que je "maitrisais". Je cherche simplement à ne pas me faire avoir comme cette pauvre dame, et beaucoup d'autres dont j'ai pu constater le désarrois au fils des forums que j'ai passé en revue.

Voici mes sources : http://droit-finances.commentcamarche.n … ie-en-espa

Elenad43 - 8 mai 2015 à 18:45
Bonjour,
Je décris ce que je viens de vivre la semaine passée. Retraitée, seule, locataire,résidente en Espagne depuis 2011. Revenus annuels environ 19500 € (pour ce montant en France je ne serais pas imposable). dont une pension de 8000 € de la fonction publique que je déclare en France et sur laquelle je ne suis pas imposable. J'avais lu ces informations y compris sur le site du consulat de France à Madrid comme quoi en dessous de 22000 € (environ) on n'avait pas à faire de déclaration. Ce qu'il ne disent pas, c'est que ceci n'est valable que lorsque l'on à une seule caisse de retraite. Quand on en a plusieurs caisses comme c'est mon cas, ça tombe à 11200 €.
.Je suis donc redevable à l'était espagnole depuis 2011 de 10.447 € soit pour être précise::

en 2011 : 18895 € impôts 2441 €
en 2012 19289 € 2615 €
en 2013 19573 € 2685 €
en 2014 19647 € 2704 €

explications : les 8000 € déclarés en France, il faut les compter aussi dans le total mais au cas ou on sera imposable en France la somme prélevée en France serait déduite du montant à payer en Espagne.

Rien à ajouter, les jambes m'en tombent. De plus "Hacienda" (Centre des Impôts) ne vous aide en rien sauf pour la déclaration de l'année en cours. Il faut donc s'adresser à une "Gestoria" qui bien sur se fait payer.

En revanche, pour les locataires, pas d'impôts locaux pas de redevance télé et les soins sont gratuits. Juste une petite contribution pour les médicaments depuis 2014.
Je vous parle en tant que retraitée pour les autres, je ne sais pas. Il suffit de faire transférer son dossier de France en Espagne. Bien sur on peut toujours cotiser à la CFE (très cher) mais il fait tout payer à l'avance et se faire rembourser ensuite. En plus au décès de ma maman qui avait la CFE pour 4 jours d'hospitalisation nous avons du payer environ 25000 € (c'est un forfait pour 2 mois c'est le même montant) et avons été remboursés par la France de 3500 € mutuelle comprise. Pour le reste les taux de remboursements sont les mêmes que pour la Sécurité sociale. Il faut avoir une bonne mutuelle !!!

@ Serge 49,

Hautain, certainement pas.
Agressif, je vous l'accorde et je m'en excuse.

Sur ce site, il y a quelques personnes compétentes en matière de fiscalité. Serge54 pour ne citer que lui. Leurs interventions reposent sur les textes de loi espagnole. Quoi de plus normal quand on vit dans ce pays... bien sûr, il faut connaître la langue de Cervantes.
Dans la rubrique Guide, il existe un texte de vulgarisation concernant le principe d'imposition des retraités (et seulement eux). Les chiffres ne sont plus au goût du jour puisque les taux d'imposition ont baissé et le plancher des tranches a augmenté. Le gain moyen est estimé à 10% par rapport à 2014.
Alors, s'il vous plaît, n'intervenez que lorsque vous êtes sûr de ce que vous avancez. De préférence, notez-en les références - ceci aidera beaucoup - plutôt que lancer des affirmations magistrales au hasard et qui, comme je l'ai déjà écrit, ne font qu'ajouter à la confusion dans une matière qui fait couler beaucoup (trop) d'encre. Elle est déjà assez complexe que pour ne pas en augmenter encore la difficulté de compréhension. D'autant que c'est inouï, la vitesse des bruits qui courent.

Le témoignage de cette dame correspond à la réalité. Quant à l'accueil des contribuables par l'AEAT, cela dépend des régions. Il ne faut pas faire des généralités. Un point cependant est erroné :

"explications : les 8000 € déclarés en France, il faut les compter aussi dans le total mais au cas ou on sera imposable en France la somme prélevée en France serait déduite du montant à payer en Espagne."

Faux... ou déclaration mal complétée !
La dame a dû déclarer ces 8000,- € imposables en France afin de déterminer le taux d'imposition appliqué sur sa retraite du secteur privé. En matière d'IRPF, ce procédé de retaxer des revenus tout en déduisant ce qui a déjà été payé dans l'autre pays est en contradiction avec la convention bilatérale du 10 octobre 1995.

Bonne soirée

Giel358

Bonjour Serge,
Je ne peux que confirmer ce que vous dites, comme je l'ai écrit plusieurs fois dans le blog, nous sommes deux retraites français du privé, vivant toute l'année en Espagne, et payant donc nos impôts ici. C'est donc deux fois et demi plus qu'en France et en déclarant nos retraites séparément , car en le faisant ensemble c'est trois fois plus cher.
Nous avons vu hier notre gestoria, il nous a dit que l'année prochaine, il y aurait une légère baisse, mais pas de miracle en vue!!
Bonne journée à tous
Sylviane

@ Serge 49 :

La dame en question, celle dont vous reportez le témoignage, me paraît avoir été bien légère dans son abord de la fiscalité espagnole.
Je doute très fortement que :

- le consulat français de Madrid se soit engagé à dire qu'en dessous d'un certain montant, on n'a pas de déclaration à faire ! Il s'agit certainement de "on-dit" non vérifié entendus par cette dame. Les consulats et ambassades n'interfèrent pas en matière de fiscalité locale ni pour les déclarations, ni pour les calculs.
- faire sa déclaration quand on est résident espagnol ne me paraît pas inutile, que l'on soit ou non imposable. En ce qui nous concerne, sur ce sujet, nos déclarations sont faites par une gestoria depuis plusieurs années et ne nous sommes jamais fiés à des rumeurs.

Etre à jour dans ses déclarations fiscales permet de dormir tranquille et évite les retours de bâtons douloureux. Si je puis me permettre un modeste conseil, n'hésitez pas à vous faire aider par un VRAI professionnel pour être dans la certitude plutôt que de rester dans le doute. En effet, les situations fiscales de chacun étant diverses et variées, dépenser une centaine d'euros, voire moins si votre déclaration est peu compliquée, pour se faire assister dans sa déclaration me paraît judicieux. En cas d'erreur, se retrouver seul face à une administration (et surtout si on ne maîtrise pas la langue, les textes règlementaires, etc...) est souvent compliqué. Ne pas oublier qu'une erreur peut provenir des 2 côtés, aussi bien du déclarant que de l'administration.

Et si une gestoria ne vous satisfait pas, ne pas hésiter à en changer.

Je suis d'accord avec vous MIMOSA 13, mieux vaut prendre un spécialiste local, au moins dans un premier temps. Et je pense que c'est ce qu'aurais dû faire la dame en question.
Mais mon problème est d'une autre nature : Ma situation fiscale est relativement simple, et j'essaie simplement de déterminer dans quel pays je vais résider à l'avenir sans me faire assassiner fiscalement. Et c'est difficile à faire à distance !
"Assassiner" n'est pas la bonne expression car, si j'ai bien compris (ce qui reste à ...vérifier), l'IR espagnol englobe les cotisations de sécurité sociale. Faîtes la même chose en France et l'IR sera également beaucoup plus élevé.

Cette recherche aura au moins eu le mérite de confirmer que sur une douzaine de forums parcourus de A à Z sur le sujet, le demande de renseignement est grande et les tentatives d'explications assez peu claires et incomplètes même pour les cas simples.
Je n'ai pas encore eu le temps d'appliquer les recommandations de Giel358 : voir les guides et les spécialistes du domaine sur ce site. Je vais le faire prochainement.

Merci à vous, à Valencia2010 et à Giel358 de m'avoir répondu.
Cordialement.

Serge49,

Pour faire très simple,
- vous êtes retraité du secteur public, vous êtes imposé en France.
- vous êtes retraité du secteur privé, vous êtes imposé en Espagne.
- vous êtes retraité "mixte", vous êtes imposé dans les deux pays au prorata des types de pension. Cependant, l'Espagne tiendra compte des deux retraites pour déterminer le taux d'imposition à appliquer sur la seule retraite du secteur privé.
La France étant un des pays qui impose le moins les revenus du travail et assimilés, vous serez imposé de façon plus conséquente en Espagne.
Si vous disposez de patrimoine en Espagne, vous serez imposé dessus sauf s'il s'agit de votre résidence principale.
Si vous disposez de patrimoine en France, vous serez imposé dessus MAIS en tenant compte de ce que vous avez déjà payé en France. A l'inverse des revenus du travail, le patrimoine est fortement taxé en France. Peu de chance donc que vous ayez un supplément à fournir.

Certainement la première année, l'aide d'un bon gestor est indispensable. Qu'est-ce un  "bon" gestor ? Un qui est au fait des procédures fiscales avec l'étranger. Il ne serait pas étonnant que la dame que vous preniez en exemple, soit tombée sur un gestor qui ne dominait pas cette matière avec le risque d'une déclaration mal complétée et les conséquences qui en découlent.
Sans être affirmatif - je n'ai pas vu la déclaration -, je pense que la retraite du secteur public a été inscrite dans la mauvaise case et est venue s'ajouter aux revenus de cette dame comme une pension du secteur privé... et taxée comme telle, à l'encontre des articles 18 et 19 de la Convention bilatérale franco-espagnole. Simple supposition.

En matière de sécurité sociale, très simple aussi !
Depuis le 1er janvier 2012, vous restez soumis à la sécurité sociale française.
La France retient donc à la base, vos cotisations sociales.
Vous pouvez vous faire soigner en France au même titre que les ressortissants français (carte Vitale) et vous pouvez bénéficier de remboursements complémentaires si vous conservez votre mutuelle.
Vos droits seront transférés vers l'Espagne grâce à une procédure administrative (formulaire S1).
Vous serez soigné en Espagne au même titre que les ressortissants espagnols.
En temps que retraité, tous les frais sont pris en charge par la sécurité sociale. Actuellement, seuls, 10% du montant des médicaments sont à charge du patient avec un maximum mensuel de 8,23 € (Andalousie). Parents pauvres de la sécurité sociale, l'ophtalmologie et la dentisterie.

Pour les détails, je vous renvoie au blog.

Bonne journée

Giel358

Bonjour à tous,
J’arrive sur ce Topic (qui n’est pas ma tasse de thé !) un peu par hasard, après avoir appris le départ de Jean Luc (Notre amis Giels358).

Aussi, et au risque de me faire appeler comme lui, Hautain ou agressif, je remarque que sur ce genre de topic c’est toujours pareil FRIC FRIC FRIC, CAPITALISME, beurre et argent du beurre…
Il faut savoir que Expat.com est un forum gratuit, consulté en grande majorité par des personnes de classe moyenne, ou encore plus démunies qui cherchent à quitter leur pays d’origine afin d’ »essayer » de vivre ou survivre un peu mieux avec leur petite pension.
A contrario de ceux-ci il y a une petite minorité, qui en plus de l’argent du beurre, espère gratuitement encore le sourire de la crémière et …. Interviennent (pour souvent se justifier à eux-mêmes) et colportent juste des ragots, pire, alors qu’ils ne sont dans le pays, n’ont aucune expérience, osent traiter des membres de ce site qui y contribuent bénévolement depuis plusieurs mois voir années et en connaissance de cause !  Je comprends dès lors mieux le « ras le bol » et le départ de Giel358 que je déplore. (Merci à vous messieurs les bons cœurs).

Dès lors, de deux choses l’une :
--- Soit vous faite partie d’une élite de personne aisées financièrement et dans ce cas, soit vous payez et vous vous adressé à des avocats fiscalistes professionnels (moyennant rémunération).
--- Soit vous choisissez une destination dans la brousse. Je suis persuadé qu’il y a beaucoup de coins sur terre qui sont sans route, sans électricité ni soins de santé et où vous ne payerez pas d’impôt !

Mais le tout avoir pour ne rien donner me semble difficile sur cette terre.
Ceci étant dit : Sachez que les propos de Giel358 sont exacts. Que effectivement pour un Français du secteur privé, il payera plus d’impôt sur les revenus qu’en France (Contrairement à un belge qui est le pays le plus imposé au monde).
Arrêtez avec vos sarcasmes et comparez ce qui est comparable ! Pas seulement les impôts sur vos revenus, mais tous les impôts dérivés et taxes que vous payez en France ou autre. Ajoutez à cela vos charges (électricité, eau, chauffage, immondice, assurances, coût de la vie etc.) Et comparez !!!
Si vous prenez la décision de venir vivre en Espagne ou ailleurs cela ne doit pas être simplement une question d’impôt, mais bien l’amour d’un pays, de ses mœurs et de ses habitants, de son soleil (ou pluie) de sa qualité de vivre. Sinon, restez chez vous car tôt ou tard vous regretterez votre départ.

Pour conclure et connaître les rôles, fonctions des différents intervenants, notaire, avocat, fiscaliste admin, gestoria…. Je vous renvoie sur mon site web (qui est le premier site officiel pour la région d’alicante et composé uniquement et bénévolement que par de vrais professionnels!

Cordialement
Enrique

Bonjour Vautour,
je veux également m'expatrier .L Espagne , l'Andalousie ,m' intéresse,je cherche plutôt un appart (ou maisonnette )meublé ,de 2 ch avec douche , et clim réversible , prix abordable 400 /450 €. Pas loin de la mer si possible.et pas isolée.
Votre coin a l'air sympa.
Je donne mon préavis dès septembre donc 3 mois devant moi. Je peux faire 1 A/R 10/15 jours pour aller voir.
Je suis près de la frontière espagnole(P.O).
Je suis déjà allée en Espagne pour des vacances ,Calpé ,Péniscola ,Almunecar en 2005 là la mer n'était pas très propre et même polluée.Qu en est -il aujourd'hui.
Je touche 2 retraite privée et publique donc celle-ci imposée en France.Comment se fait il que l'Espagne en tienne compte sur le calcul de l'impôt espagnol .Pourquoi vu qu'il n' y a pas de double imposition ? Mon assurance vie reste en France apparemment il faut aussi la déclarée ? C'est de l'argent gagné et payé  ici....
Cela va déterminer mon expatriation Espagne ou Portugal
Pouvez vous m'en dire plus.
Merci, cordialement

Bonjour,
Je lis votre post et pense qu'après tout ce temps passé vous êtes bien installés en Andalousie.
Ma question est de savoir si vous êtes heureux de votre choix et si vitre retraite y est agréable.
Je crois que vous avez vécu à La Reunion et en Vendée ? Je suis de Vendée et vis également hors de Métropole depuis 30 années. Notre souhait est de nous rapprocher des enfants et petits enfants. Les espagnols sont des vents très sympathiques, souriants et le soleil est un gros plus pour nous.
Merci pour les conseils que vous pourrez nous apporter. Cordialement.

bonjour Patricia,
est il possible de trouver des locations pour 6 mois(,décembre à mai)?
Trop compliqué de m'expatrier les impôts,garder mon appart en france etc...
j'avais loué 1 appart 6 mois à Valencia mais actuellement je ne trouve plus pour cette durée.dommage.
Avec 1100€ ,1 loyer de 600€ + électricité 50 et l'eau 30  et la wifi avec mon voisin espagnol,je m'en sortais bien.
Je cherche aussi sur Moorea ,pas facile....
merci de ta réponse.Cordialement

Nouvelle discussion