Close

Le potentiel des affaires à Cuba

Malgré sa réputation, Cuba offre de nombreuses possibilités pour les individus, étrangers et nationaux, qui veulent faire des affaires dans le pays. Cuba se prépare à devenir l’une des meilleures options quand il s’agit de projets d’affaires internationaux avec sa nouvelle zone franche à Mariel.
Les raisons de faire des affaires à Cuba
Cuba à rendu les choses plus facile pour les investisseurs en adoptant la Loi sur l’investissement des Affaires étrangères, qui permet à 100% la propriété étrangère des entreprises qui s’établissent à Cuba. 
Les plus grandes occasions d’affaires à considérer sont les secteurs liées au tourisme, à l’immobilier, au pétrole, à la construction, à la communication, à l’industrie alimentaire et à l’agriculture. Le gouvernement cubain a également commencé à encourager les petites entreprises locales pour les citoyens désirant être travailleurs autonomes. Celles-ci sont mises à la disposition de ceux qui veulent ouvrir leurs petits commerces indépendants tels que des cafés, des boulangeries, des magasins, etc…
Cette réforme a réellement porter ses fruits, comme en témoignent les visages de la plupart des villes et villages cubains, qui sont maintenant dotés d’un bon nombre de petits snack-bars et restaurants qui fleurissent un peu partout dans le pays.
Le tourisme est également en plein essor à Cuba, et bien qu’il soit nécessaire pour les touristes américains de passer par quelques étapes de plus par rapport à d’autres touristes de différentes nationalités, l’industrie est plus que juste, en particulier avec les visiteurs du Canada et de l’Europe.
La main-d’œuvre à Cuba est également de plus en plus forte. Cuba se targue d’une main-d’œuvre hautement qualifiée en informatique, médical et biotechnologie avec des compétences qui rivalisent avec ceux de leurs concurrents internationaux. Cela fait de Cuba une destination attrayante pour les entreprises qui cherchent à établir des bureaux internationaux à l’étranger.

La Chambre de commerce de Cuba
Une autre raison de faire des affaires à Cuba est la présence de la Chambre de commerce de Cuba. Elle n’est pas affiliée avec le gouvernement cubain, mais est là pour aider à promouvoir et à protéger les entreprises locales et internationales.
Comment faire des affaires à Cuba
Pour les étrangers, ils doivent obtenir l’autorisation du gouvernements avant de pouvoir faire des affaires à Cuba. Le gouvernement cubain permet aux entreprises locales de collaborer avec des investisseurs étrangers mais les travailleurs étrangers sont tenus de se procurer un permis de travail cubains.
L’état de l’entreprise à Cuba
Cuba accueille de grandes multinationales désireuses de faire des affaires dans le pays. Les lois cubaines offrent des garanties aux investisseurs comme une protection complète, la sécurité, la protection contre l’expropriation d’actifs, le transfert des dividendes sans taxation et le droit d’importer et d’exporter directement tout ce qui est nécessaire aux fins de l’entreprise .
Cuba a désigné des zones gratuites (Mariel) et des parcs industriels où les entreprises sont libres de s’engager dans la libre importation des marchandises. Les commerces et les industries à l’intérieur de ces zones seront également menées sous un régime spécial affaires.
De nouvelles lois qui encouragent l’investissement étranger ainsi qu’une politique étrangère plus stable font de Cuba une option attrayante pour la plupart des propriétaires d’entreprise du Canada, d’Amérique du Sud et de l’Europe.
Daniel Soucy,
Consultant en commerces Cubains.

Akael :

Malgré sa réputation, Cuba offre de nombreuses possibilités pour les individus, étrangers et nationaux, qui veulent faire des affaires dans le pays. Cuba se prépare à devenir l’une des meilleures options quand il s’agit de projets d’affaires internationaux avec sa nouvelle zone franche à Mariel.
Les raisons de faire des affaires à Cuba
Cuba à rendu les choses plus facile pour les investisseurs en adoptant la Loi sur l’investissement des Affaires étrangères, qui permet à 100% la propriété étrangère des entreprises qui s’établissent à Cuba. 
Les plus grandes occasions d’affaires à considérer sont les secteurs liées au tourisme, à l’immobilier, au pétrole, à la construction, à la communication, à l’industrie alimentaire et à l’agriculture. Le gouvernement cubain a également commencé à encourager les petites entreprises locales pour les citoyens désirant être travailleurs autonomes. Celles-ci sont mises à la disposition de ceux qui veulent ouvrir leurs petits commerces indépendants tels que des cafés, des boulangeries, des magasins, etc…
Cette réforme a réellement porter ses fruits, comme en témoignent les visages de la plupart des villes et villages cubains, qui sont maintenant dotés d’un bon nombre de petits snack-bars et restaurants qui fleurissent un peu partout dans le pays.
Le tourisme est également en plein essor à Cuba, et bien qu’il soit nécessaire pour les touristes américains de passer par quelques étapes de plus par rapport à d’autres touristes de différentes nationalités, l’industrie est plus que juste, en particulier avec les visiteurs du Canada et de l’Europe.
La main-d’œuvre à Cuba est également de plus en plus forte. Cuba se targue d’une main-d’œuvre hautement qualifiée en informatique, médical et biotechnologie avec des compétences qui rivalisent avec ceux de leurs concurrents internationaux. Cela fait de Cuba une destination attrayante pour les entreprises qui cherchent à établir des bureaux internationaux à l’étranger.

La Chambre de commerce de Cuba
Une autre raison de faire des affaires à Cuba est la présence de la Chambre de commerce de Cuba. Elle n’est pas affiliée avec le gouvernement cubain, mais est là pour aider à promouvoir et à protéger les entreprises locales et internationales.
Comment faire des affaires à Cuba
Pour les étrangers, ils doivent obtenir l’autorisation du gouvernements avant de pouvoir faire des affaires à Cuba. Le gouvernement cubain permet aux entreprises locales de collaborer avec des investisseurs étrangers mais les travailleurs étrangers sont tenus de se procurer un permis de travail cubains.
L’état de l’entreprise à Cuba
Cuba accueille de grandes multinationales désireuses de faire des affaires dans le pays. Les lois cubaines offrent des garanties aux investisseurs comme une protection complète, la sécurité, la protection contre l’expropriation d’actifs, le transfert des dividendes sans taxation et le droit d’importer et d’exporter directement tout ce qui est nécessaire aux fins de l’entreprise .
Cuba a désigné des zones gratuites (Mariel) et des parcs industriels où les entreprises sont libres de s’engager dans la libre importation des marchandises. Les commerces et les industries à l’intérieur de ces zones seront également menées sous un régime spécial affaires.
De nouvelles lois qui encouragent l’investissement étranger ainsi qu’une politique étrangère plus stable font de Cuba une option attrayante pour la plupart des propriétaires d’entreprise du Canada, d’Amérique du Sud et de l’Europe.
Daniel Soucy,
Consultant en commerces Cubains.

C'est vraiment extraordinaire de lire des choses pareilles...... Bon atterrissons et pour eviter aux lecteurs de ce blog de croire les affabulations sus citees rappellons juste que pour faire n'importe quel commerce avec Cuba il faut imperativement avoir une Licence d'Importation et .... comme par hasard l'etat cubain NE DELIVRE AUCUNE LICENCE D'IMPORTATION A PERSONNE....IL FAUT DONC PASSER PAR LES TRANSITORIAS OFFICIELLES de l'etat cubain et la.... jajaja.... [Modéré: propos inapproprié], en plus des taxes faramineuses a l'import... dernier exemple il est depuis quelques semaines possible d'acheter une voiture neuve etrangere importee par exemple une Peugeot 206 pour la modique somme de ... 86.000 $us... 4 fois le prix normale... la liste est longue et tout le reste en decoule.... helas...
Quant au tourisme dit en plein expansion... ah oui et laquelle d'expansion stp?  Cuba, la plus grande ile des Caraibes arrive peniblement a 2 Millions de touristes par an... clap clap clap c'est ca le boum du tourisme a Cuba...? Exemple pour relativiser et remettre les choses a leurs vraies places: Palavas les Flots - La Grande Motte - Port Camargue font plus de 2 millions de touristes en juste une semaine au mois d'aout, donc soyons serieux le tourisme a Cuba est ridicule et ca s'explique..
Hasta siempre.

Mon  plus grand reve c'est de visiter cuba.. j'aime trop ce pays.. et de lire ce que tu as ecris la sa m'illumine les yeux :D

Je ne sais pas si tu ne confonds pas avec celui qui se pretend Coseil en Commerce pour Cuba... moi je te dis que Cuba... en vacances longues....oui... pour y vivre aussi mais sans avoir l'obligation d'y travailler.... oui aussi.... pour le reste c'est impossible helas... pour l'instant.... voila.
Cordialmente.
Marco

J'aime mieux me fier au fait qu'aux opinions. Marco je vit à Cuba comme étranger depuis plus de 8ans, alors je crois que c'est possible non ? Et je suis pas le seul car j'ai aidé et j'aide encore plusieurs étrangers à s'y établir. Est-ce ton cas pour parler de la sorte. Qui est celui qui se prétend mon ami. Que pasa un feliz dia...

Ecoutes... je te connais pas et nous ne sommes pas amis et je ne pense pas qu'on le devienne un jour... tes affirmations n'engagent que toi, donc c'est tout a fait relatif... moi je ne frequente Cuba que depuis 1996 regulierement et j'y vis la majorite de l'annee... donc quand j'entends ou vois des cuentos pa nenes sur les opportunites d'affaires a Cuba ca me fait sursauter me asusto me entiendes... autre petite precision il n'y a aucune banque a Cuba... les pseudos banques cubaines ne sont banques qu'a Cuba puisqu'aucune  d'entre elles n'est ni reconnue ni habilitee par le systeme bancaire international... ensuite les pesos cubains cuc et cup ne valent rien puisque cette devise ou ces devises cubano-cubaines ne sont elles aussi par integrees ni reconnues par le SMI (Systeme Monetaire International) et comme l'etat cubain interdit formellement la sortie de fonds vers l'etranger tu m'expliqueras stp quel homme d'affaires loco de lo mas loco fera avec sa monaie de singe en pesos de coco pour ne pas dire de [modéré].. ya me copias...
Hasta siempre companero.....

Et pour terminer ce brillant tableau des merveilleuses opportunites d'affaires a Cuba  je suis sur que tu expliques bien clairement a tous tes milliers d'investisseurs presses d'investir a Cuba paradis des affaires que ...
1.l'embargo US dure et persiste depuis 1962 a ce jour (qui interdit a tte entreprise US de commercer avec Cuba et par extension interdit a tte firme etrangere de commercer avec les United Snakes of America si elle le fait avec Cuba)... et
2. que la bande des [Modéré] ne prend qu'une toute petite commission au passage dans leur poche de seulement 12% pour l'Euro et autres money europeenne et oh... allez ne soyons pas chiches.... seulement 20% sur le $us... evidemment commission dans les deus sens ida y vuelta, a la vente (des devises) et biensur a l'achat.... jajaja.... quel merveilleux paradis d'affaires la Cuba linda.... n'est-ce pas.... q comico tu eres nino...

marco latino a raison il ni a aucun avenir pour les investisseurs  a cuba ,tout ca c est du mensonge ,investir 1000 ou 10000 euros a cuba c est comme si vous les balancer a la mer,,meme avec la nouvelle lois sur l investissement etranger a cuba dans les annees 99, on vous vendez a l aeroport jose marty , une revue  investir a cuba, demarage de l investissement de 10000 a 100000$ ou plus dans un projet fictif elevage de crevette,de poulet ,desparts dans un hotel etc etc je suis alle a l officine a miramar pour investir la personne qui ma recu specialiste en economie internationale ne savait meme pas faire une addition,elle avait meme pas le niveau cours preparatoire ,elle ma dit textuellement de faire un cheque de xxxxx$ a la fin de l annee si il y avait des benefices je toucherai des interets,,(modéré: inapproprié).

je dirais comme toi oui pour y vivre prendre du bon temps quelques mois le temps de laisser passer l'hiver mais avoir les moyens d'être indépendant financi`rement. C'est un rêve pour moi aussi.

Je crois aussi que devenir riche a Cuba est une illusion... Y tenir un commerce au nom de son conjoint ou de son enfant peut se faire mais ne permet que de mieux gagner sa vie qu'un cubain moyen... s'enrichir est une autre chose... à moins d'avoir déjà un bon compte de banque avant de quitter le Canada...!

Bonjour,

Ayant un projet d'expatriation et de création d'un élevage d'Autruches à CUBA, je me pose beaucoup de questions sur la réalisation d'un tel projet.

Pouvons nous échanger sur la question.

Cordialement.

Michel PERENNEZ

Bonjour.  Puis je avoir votre adresse mail pour plus de renseignements

***
Cordialement
Yamina

Modéré par Priscilla il y a 2 mois
Raison : Merci de ne pas afficher vos coordonnées personnelles sur un forum public par mesure de sécurité

***
Vous en souhaitant bonne réception.

Michel PERENNEZ

Modéré par Bhavna il y a 2 mois
Raison : Veuillez ne pas publier vos coordonnées sur le forum svp. Echangez les via la messagerie privée. Merci
Je vous invite à lire la charte du forum

Voici mon adresse
****

Bonne journée  michel

Modéré par Bhavna le mois dernier
Raison : Veuillez ne pas publier vos coordonnées sur le forum svp. Echangez les via la messagerie privée. Merci
Je vous invite à lire la charte du forum
Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Cuba

Conseils pour bien choisir votre assurance santé à Cuba.

Déménagement à Cuba

Conseils pour préparer votre déménagement à Cuba

Assurance voyage Cuba

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage à Cuba