quelles régions choisir dans le péloponnèse ????

Bonsoir à tous,

Nous sommes à la recherche pour nos prochaines vacances 2 semaines fin juin dans le Péloponnèse.
Je sais, c'est tôt, mais pour réserver l'avion et l'hotel, il est déjà grand temps.

Nous n'avons jamais été dans le Péloponnèse, nous avons fait la Crète. Mais on ne connait aucune région:/
Déjà, nous hésitons à aller en Crète (hania ou Rethymomn) ou le Péloponnèse. Nous avons vu de superbes maisons d'hôtes dans plusieurs régions comme la Laconia ou Leonidion  ou d'autres, enfin, on ne sait plus que choisir...

Si quelqu'un pourrait nous aider, ce serait super sympa. Nous ne sommes pas trop pour visiter, un peu, on recherche petite demeure de charme près de la mer (louons une voiture de toute façon)

Quelles régions vous nous conseiller entre mer et montagne ?

Merci bcp pour votre aide bien précieuse
ps: sommes pressés, faut réserver l'avion cette semaine

Bonjour Devilangel16,

Le péloponnèse a des incontournables en visite touristique. Je pense à Olympie, Epidaure.
Perso, j'ai de bons souvenirs d'avoir aussi parcouru en été 2011 et été 2013 certains autres coins du Péloponnèse.
Koroni, Methoni et son château
Le Magne pour son côté lunairement sauvage (c'est là qu'on se dit que l'être humain est bien con de détruire la terre et de s'auto détruire)
Monemvassia (faut être en forme pour monter tout la haut et après, bonjour le paysage)
L'Argolide en général, Naflio, l'île d'Hydra
Pfff, il y a pleins d'endroits merveilleux le long des côtes et aussi dans les terres.
Bonne recherche, bons préparatifs de vacances dans ce merveilleux pays qu'est la Grèce, à l'infini.

Bonjour,

J'aurais un peu d'avance sur vous. Nous partons définitivement pour la région d'Ermioni début avril. Si vous cherchez à louer pour les vacances, adressez vous directement au site d'infos de la ville d'Ermioni: ermioni.info[at]gmail.com.
Ermioni est située juste en face de l'île d'Hydra
Nous étions dans l'optique de la vente de notre maison avant de partir, mais cela devient presque irréalisable vu le climat politique actuelle. Politique de merde entraîne de la finance de merde. Nous allons donc la louer et basta.
Donc à bientôt en GRECE

Bonjour , pourquoi pas, bonne année 2014 en GRECE...Amicalement Anne et Gérard ARNAUDON

Bonjour Camaret,

Oui en effet, pas évident que tout se déroule comme on le voudrait avec les temps de crise un peu partout en Europe, et donc même chez nous France et Belgique.
Perso, nous n'envisageons pas de vendre notre maison au début car nous sommes obligés de nous assurer un retour possible en Belgique. Nous allons donc mettre notre maison en location et louer dans la banlieue sud d'Athènes (vu que c'est dans cette région que mon bureau se situe).
Il suffit juste, aussi bien pour vous que pour nous, de bien goupiller le tout ;-) Bonne chance à vous et au plaisir de garder contact et de se rencontrer dans le second semestre de 2014.

Hello Mouchettebe,

Nous allons donc louer en Grèce. Si je voulais vendre la maison, il faudrait tellement baisser le prix que ça ne vaut pas le coup. Bof le loyer paiera les notes de resto en Grèce. Il y a juste une question que je n'ai pas encore résolue; C'est l'impôt sur le revenu que je vais payer en Grèce. Ma pension sera imposable en Grèce; J'ai bien trouvé une grille concernant l'impôt sur le revenu, mais le montant d'imposition me parait bizarre. Donc si vous ou toute autre personne avez quelques billes la dessus, cela m'arrangerait.
En attendant, veuillez accepter tous nos veux pour l'année 2014 et qui sait peut-être à un de ces jours à Athènes

Bonjour Camaret et meilleurs voeux pour 2014 ! J'espère que votre séjour en Ermionide sera réussi. Si vous le souhaitez, nous pouvons vous aider à y trouver une location. En ce qui concerne la question fiscale que vous soulevez, sachez que vous ne serez amené en aucun cas à payer des impôts sur vos revenus en Grèce puisque vous continuerez à faire votre déclaration en France d'où vous tenez votre principale source de revenus.
N'hésitez pas à me contacter . Bien à vous, Cathy

Bonjour Cathy,
veuillez également accepter tous nos veux de santé et prospérité.
Comme vous le constatez, la crise (comme la dénomment les financiers et politiciens véreux qui l'ont créée), est bien installée aussi en France. Il y a de ces hommes politiques qui annoncent que ça repart: C'est vrai que ça repart mais pas dans le bon sens. Je n'ai toujours pas compris que l'on pouvait mentir à ce point. Bref; Pour la vente de notre maison c'est cuit. Je jette l'éponge. 3 clients pourtant sérieux et 3 refus de prêt. Nous allons donc louer notre maison (pour 3 sous) à notre fille et nous mêmes louerons aussi en Grèce; Le temps de s'intégrer et d'apprendre la langue un minimum, puis on verra.
Pour ce qui est des impôts je suis comme on dit "Fait aux pattes". Dans l'accord sur la fiscalité signé entre la Grèce et la France, mon cas dépend de l'article 12. Texto: Si vous percevez une pension des régimes de base de la sécurité sociale et des régimes complémentaires obligatoires de source française, celles-ci sont imposables en Grèce. Donc je dois bien payer cet impôt en Grèce et je n'arrive pas à définir le montant.   Cordialement

Bonjour Camaret - pourriez-vous me faire parvenir le texte complet de votre source et qui vous l'a transmis. Il faut bien analyser dans quel cadre s'inscrivent ces mesures...merci d'avance !

Il s'agit de la convention fiscale entre la Grèce et la France signée en 1963. Et consultable sur google. impots.gouv.fr, onglet "particuliers" rubrique "vos préoccupations" "Vivre hors de France" enfin sélectionner le pays de destination.
Ou dans un bouquin: "retraite sans frontière" qui est du même avis et fait bien le distinguo entre retraite du service public et du privé. La retraite du service public est imposable en France par contre celle du privé est imposable dans le pays de résidence.

Cordialement

Je pense que vous pouvez continuer à payer vos impots en France. Votre pension de retraite sera versée sur un compte français, donc déclarez la en France et payez en France sinon ça risque d'être très très compliqué. De plus votre pension est de source française donc à payer en France.
En plus en Grèce vous paierez beaucoup plus qu'en France. Les impots sont faramineux depuis quelques années.
La convention de non double imposition sera à ne payer des impots dans un seul pays et pas dans les deux. A partir de là vous choisissez où vous les payez.

Merci de votre réponse Elenitsa, mais j'aimerai être certain de l'affaire car si au bout de 5 ans je subit un redressement, ça va piquer.
Cordialement

Je ne vois pas comment les impots grecs pourraient vous demander quoi que ce soit si votre pension est versée sur un compte français. Et d'autre part, la convention évoquée est pour éviter la DOUBLE IMPOSITION, donc si vous payez en France vous n'avez pas à payer en Grèce et les impots grecs n'ont rien à vous dire.

Coucou Elenitsa ;-)
Bonjour Camaret,

Juste une question que je me pose (en transposant Belgique sur France) : ok pour payer l'impôt 'français' en 'France' sur un compte 'français'....mais en provenance d'un compte 'français' ou d'un compte grec ? Cela pourrait-il influencer la situation ?

Autre question : d'où l'utilité de garder une adresse domicile en 'France' ?
Mais à un moment donné, on devient pourtant résidant hors 'France' vu qu'on résidera + longtemps en Grèce ?

Bonjour Camaret !
Effectivement, l' accord existe mais de ce que je sais,  il prévoit de régler les cas des non résidents qui ont aussi travaillé en Grèce (d’où l’esprit de convention, afin de trouver un « juste milieu » à étudier au cas par cas, comme indiqué dans le texte) ... si  vos revenus sont uniquement de source française ils sont imposables uniquement en France. Je suis d'accord avec vous, le texte peut inciter à quiproquo. Pour éviter de me baser seulement sur l'expérience (je connais des personnes retraitées ici à Ermioni qui sont sous ce régime), je suis entrée en contact par mail avec les services des Impôts des Particuliers des non résidents à NOISY-LE-GRAND -Téléphone standard : 01 57 33 83 00 (s'armer de patience ; personne ne répond). Je vous tiens au courant pour vous rassurer complètement avec un écrit à vous fournir  !!- C'est aussi auprès de ce service que vous vous rapprocherez pour suivre les formalités de déclaration de revenus (un espace en ligne personnalisé peut vous être dédié pour suivre à distance votre compte fiscal).
Venir passer une partie de votre vie en Grèce ne vous coupe pas complètement de vos racines administratives en France ; je vous conseille aussi de vous rapprocher de votre caisse de sécurité sociale pour faire les démarches nécessaires et si vous le jugez utile, prévoir une assurance rapatriement en précisant bien que vous serez non-résident (plus de 6 mois ?) et non pas "touriste", au cas où, pour être complètement serein et profiter au maximum de votre séjour parmi nous !
A d'autres nouvelles sur ce réseau ! Excellente journée !

Bonjour Mouchettebel!

Les impots grecs ont maintenant le droit de mettre le nez sur votre compte bancaire grec. Donc ça peut influencer sûrement. Mais bon quand on gagne de l'argent en Grèce on paie les impots en Grèce, de toutes façons ils sont pris à la source donc pas le choix!

Pour moi il faut absolument garder une adresse en France ou en Belgique (chez des parents ou amis)

Je confirme ce que dit hestiacoachgrece, le centre des impots des non résidents ne répond jamais!! Il y a un système qui permet de laisser son numéro et qu'ils nous rappellent mais là encore c'est rare qu'on puisse le faire.
Pareil pour le rapatriement, perso je préfère être hospitalisée en France qu'en Grèce, meme pour un panaris :)

Merci beaucoup pour les infos, c'est sympa :)

Bonjour à tous,
tout cela à l'air de bien se détricoter. J'ai aussi fait une demande d'explication au centre des impôts du Havre....(à suivre);rrrrrrrrrr..rrrrrrr..
Par contre, nous serons résidents de plus de 6 mois; voir pour de nombreuses années si le "grand guignol" nous prête vie. Et donc dans ce cas expatrié fiscal
Pour les soucis de santé, nous avons choisi la CFE et la mutuelle verte en complémentaire. La sécurité sociale française  s'est mise en devoir de traquer les filous qui passeraient plus de 183 jours hors frontières. Bien conserver les billets d'avion et autres preuves.
A Elenitsa: Les toubibs grecs ont ou (avaient) bonne réputation ? (Ne pas en parler à Madame).
En tous cas, nous sommes bien décidés à quitter notre grisaille annuelle.
Merci à tous

Depuis la crise l'état des hopitaux publics se dégrade très fortement, ils manquent parfois de matériel de base genre compresses. Les médecins sont parfois corrompus et demande des "fakelakia" = enveloppes avec du cash pour vous opérer ou s'occuper de vous tout court.

Après il y a le privé, là c'est mieux mais forcément c'est cher et de votre poche.

Personnellement nous consultons des praticiens (dentiste, médecin généraliste etc..) français installés à Athenes. Le tarif est généralement de 50 euros la consultation non remboursée cela va de soi. Pour etre remboursé il faut aller dans un dispensaire de l'IKA où c'est gratuit mais les délais d'attente sont longs et les médecins pas toujours compétents.

Bonjour Elenitsa. Je me permets de réagir à votre billet pour faire part de mon expérience personnelle qui pourra faire contrepoids à votre expérience malheureuse…en ce qui concerne les "enveloppes" la situation qui a effectivement existé telle que vous la décrivez est devenue rare. Je mets au défi un médecin aujourd'hui d'oser demander une enveloppe à un patient grec qui de toute façon ne pourra pas payer dans la plupart des cas au vu des charges notamment fiscales qui l'assomment . Tabou hier, ce cas de figure sera aujourd'hui immédiatement dénoncé par le patient grec aux instances concernées (il peut le faire anonymement, vous le savez) et relayé au besoin par les médias avec les conséquences connues...le médecin rayé de l'ordre ou victime d'un parfum de scandale.
En ce qui concerne les tarifs des praticiens privés, quand mon gynécologue me demandait 80 euros, il demande aujourd'hui 50; de même mon dentiste passé de 40 à 30. Je n'ai pour ma part jamais rencontré de médecins du public incompétents (je connais un retraité français qui a subi une opération de la hanche l'année dernière et qui a été ravi de l'intervention et n'a de cesse de vanter les compétences du chirurgien et la gentillesse du personnel d'encadrement, pourtant soumis vous le dites en introduction à des conditions de travail pas toujours faciles).
La situation des hôpitaux français connaît également ses problèmes ! Ma maman doit attendre 1 an pour pouvoir se faire opérer de la cataracte en France, ma belle-mère en Grèce a subi l'opération dans le mois qui a suivi sa visite diagnostic et sans "enveloppe" !!.

je voudrais rebondir également sur ce qui est dit ici et là sur les médecins grecs et les hôpitaux. Pour clarifier la situation je suis française expatriée en Thessalie depuis deux ans. La situation n'est pas pire qu'en France. Ici il faut une semaine à dix jours pour trouver un rdv chez le gynéco contre 1 à deux mois à Paris, le praticien me consacre entre 40 à 60 min pour 50 euros (contre 20-30 min montre en main les 80 toujours à Paris) il se charge d'envoyer les prélèvements au labo et j'ai les résultats du frotti entre une semaine à 10 jours. La mammographie est pratiquée tout les ans dès 30 ans et est totalement gratuite (en France c'est bien différent) Le dentiste répond aux urgences même le week-end pour des tarifs bien plus bas que ceux de la France et un matériel dernier cri; les visites chez les pédiatres sont facturées 30 euros non remboursable certes à moins que ma fille est la bonne idée d'être malade en début de mois et dans ce cas elle bénéficie d'une prise en charge totale EOPI (via l'assurance de son papa grec). Quand nous avons une urgence et que les cabinets médicaux sont fermés (pas de SOS médecin ici ni de service à domicile) contre 5 euros de frais de dossier pour le moment encore nous sommes pris en charge perso j'ai du tester deux fois et le service était excellent sans enveloppe, malheureusement en cas d'opération j'ai bien peur que la pratique ne soit pas totalement réduite à néant mais la situation n'est pas aussi dramatique qu'on veut bien le faire croire.

Je parlais de la situation à Athènes où je vis depuis 12 ans. En province vous êtes peut être plus chanceux! Ici les tarifs sont plus élevés que dans le reste du pays.

De toute façon, Il faut bien se mettre dans la tête et c'est ce que nous avons fait, que nous devons accepter les conditions quelles soient: Sanitaires ou autres que nous allons trouver dans notre pays d'adoption. Juste un exemple au sujet de la médecine française: Hier matin à la suite d'un RDV pris il y a trois mois, j'accompagne ma fille à l'hôpital "Jacques Monod" du havre ( pas un boui-boui) pour qu'elle y subisse l'ablation de la thyroïde. Arrivée à 08h, préparation de la patiente ( douche à la bétadine, costume de bal et prise d'un shoot de conditionnement).
A 14h une infirmière nous annonce qu'elle ne passera pas avant 16h. Nous rentrons à notre domicile pour sortir quelque temps son chien que nous avons en garde et à 15h coup de fil. Nous devons retourner à l'hosto récupérer notre fille dans le cirage. Ils avaient fait leur taff donc circulez il n'y a rien à voir. Sur place; Explication avec le cadre infirmier (notre fille se faisait remplacer à son boulot pendant la durée de l'arrêt de travail soit 15 jours et n'étant pas titulaire perdait 15 jours de salaire et une opération reportée aux calanques ) Je réclame le dossier pour la faire opérer en clinique et là on me dit de patienter. Devant aller chercher les petits enfants à l'école, on plaque tout avec l'intention de revenir chercher le dossier.
2h plus tard; Coup de fil de l'hôpital pour un RDV pour l'opération ce matin à 8h. Tout c'est bien passé, nous revenons de "l'usine". cela pour dire qu'ici aussi et surtout dans le milieu hospitalier c'est le BORDEL. Au fait j'attends toujours des précisions au sujet de l'imposition de la part du service des impôts (Là aussi c'est le BORDEL) Ce soir conférence de presse du président ou plutôt d'une nouvelle série people avec François Hollande et son ami DSK. ça rigole en France et ailleurs aussi je l'espère.
Bien à vous

Merci Camaret de nous avoir fait partager votre expérience. Les choses sont claires maintenant. J'espère sincèrement que votre fille se remettra de cet épisode.
De mon côté, toujours pas de nouvelles du centre des impôts. Soyez cependant rassuré, je suis sûre à 99,99 % que vos revenus doivent être déclarés en France, a fortiori si vous y conservez une adresse. Tenez-moi au courant dès que vous avez une réponse au mail que vous avez envoyé au Havre.
Bonne journée !
Cordialement,
Cathy

Ce matin une réponse m'est parvenu concernant l'imposition de la part de la "maison des français de l'étranger". Ils ne peuvent calculer mon impôt, mais m' assure d'un paiement en Grèce.  j'ai questionné le ministère des finances grec. A suivre.

Je viens d'interroger ma comptable ; les cas des français expatriés qu'elle gère elle-même (en tant que propriétaires fonciers en Grèce) n'ont jamais déclaré leurs revenus français en Grèce (je précise qu'il s'agit de personnes qui n'ont jamais travaillé en Grèce, et qui perçoivent une retraite du secteur privé en France exclusivement ; comme vous ?). La seule chose qui leur est demandée est de fournir une copie de leur domiciliation fiscale en France. Les informations concernant les nouvelles lois qui vont entrer en vigueur en 2014 au titre de l'année 2013 commencent à arriver. Si une mesure contraire venait à être mise en place, elle nous informera.
Si un français achète une maison en Grèce, il lui est demandé de se pourvoir d'une identité fiscale sous forme d'un numéro d'ordre appelé "AFIMI" en Grèce, non pas pour payer ses impôts sur le revenu qu'il ne perçoit d'ailleurs  pas en Grèce, au risque de se répéter,  mais pour déclarer son bien foncier. S'il en tire un avantage quelconque (imaginons qu'il le loue) alors il est tenu de déclarer ses loyers en Grèce. Voilà la seule trace fiscale qui peut exister pour un expatrié français qui n'a jamais travaillé en Grèce. Pour ma part, lorsque je ferai valoir -dans quelques années- mes droits à la retraite, je "rapatrierai" mes années effectuées en France sur le système grec où je cotise depuis mon arrivée . C'est alors qu'un accord sera trouvé entre le système de retraite grec et le système français pour me rémunérer. Qui vivra verra !!! y aura-t-il encore un système d'un côté comme de l'autre alors ?!! A cette question, personne ne peut -ou ne veut- répondre aujourd'hui !

C'est dingue!!! Je vais interroger à nouveau le centre des impôts du Havre, car puisque je ne vends plus ma maison en France, je devrais conserver mon adresse fiscale ici.
je viens de recevoir une réponse négative de mon tout dernier espoir de vente. Refus de prêt: Mme et Mr sont intérimaires. Ils gagnent très bien leur vie mais.....
Nous louons la maison à notre fille pour une poignée de figues et vogue la galère. Après nous la fin du monde.
J'ai quelques propositions de location sur Ermioni mais reste disponible à toute offre. Nous sommes prêt pour une dégustation de "PLOMARI" début avril.

Bonjour Elenitsa  de la capitale ;-)
Bonjour Astre de la province ;-)
Bonjour à tout le monde,

Je lis avec grand intérêt tous ces échanges d'infos à propos des revenus déclarés ou pas dans le pays de résidence, domicile à maintenir en France ou Belgique (dans mon cas) et calcul de la durée de séjour, calcul du choix fiscal et j'en passe...pffffffffff pas évident à mettre en place une 'expatriation à l'essai' n'est-ce pas !!

Ici en Belgique, je me suis affiliée à une fédération 'francophone' des expatriés et futurs expatriés. Ils sont super à l'écoute et me semblent très compétents. Mon mari et moi allons rencontrés leur expert fiscal prochainement, à suivre.

Camaret,
Je te souhaite une bien bonne dégustation de plomari dès avril, purée les mois vont vite passer là maintenant, non ?
Bonne continuation à vous et surtout longue vie à votre bonheur de pensionnés en Grèce ;-)
Au fait, comment envisagez-vous votre 'déménagement' ? Vous emportez beaucoup ? Vous comptez louer un appartement meublé ?

Bonne journée à tous.

Bonjour Mouchettebel,

Comme tu as pu le lire, nous n'avons pas trouvé acquéreur pour la maison. Ou alors il fallait tellement baisser le prix que cela tournait à la foutaise. C'est donc notre fille qui va occuper cette maison. Nous partons avec nos souvenirs et quelques fripes. Le tout pour un volume de 3 Mètres cube. Le déménagement de ces 3 M3 de porte à porte nous coûte 1500€. les meubles et autres seront vendus par Mèlanie.
Nous cherchons à louer une petite maison ou appartement avec 2 chambres. Meublé pour les premiers temps, on avisera plus tard pour racheter "des bouts de bois". Voir restaurer une bicoque.
Je n'ai toujours pas de certitude quand à l'affaire des impôts (même si je garde une maison en France). Sur cette dernière question le centre des impôts du Havre m'a renvoyé vers le service des impôts des non-résidents qui pour l'instant est muet. Donc si tu peux obtenir des tuyaux ...
Bonne continuation et à bientot

Voici un lien à suivre, concernant les impôts. les pensions privées sont bien imposables dans le pays d'expatriation.
Reste à en connaître le barème;


http://www.impots.gouv.fr/portal/dgi/pu … &sfid=1250

Il est vrai que pension émanant du privé ou du public peut tout changer.
Merci pour cette précision Camaret car je pense qu'à ce niveau France et Belgique sont pareils (bien que moi, je sois encore loin de la pension s'il y en a encore dans 25 ans !)

Bonjour , je me permet de me joindre a la conversation je suis expatrié depuis plus de 30 ans pour des raisons professionneles et est donc   résidé de ce fait en Grece de 2001 a 2004 et de 2009 a 2011   et envisage d'y passer une partie de ma retraite a l'aube de l'année 2015
Pour ma part suite a mon expérience d'expatrié salarié, après avoir étudié les differentes possibilités, dans la reglementation actuelle des 2 pays , pour un français il faut mieux garder une adresse fiscale en France( pas obligatoirement un bien a sont nom) ainsi qu'une domiciation bancaire afin d'y faire verser sa retraite , donc revenu versé en France domiciliation en France= payment des impts en France  puis faire des virements sur un compte grec (attention pour ouvrir un compte en Grece il faut avoir obtenu un n°fiscal mais sans revenu en Grece pas imposable)
pour la prevention maladie si mantien d'une adresse fiscale pas de probleme avec la sécu française , ne jamais oublier , qu'il ne faut dire que ce que les gens veulent entendre , m'a propre expérience m'a démontré a de nombreuses occasion lors de mon activité professionnelle pasant de période d'expatrié et des période d'activité en France peu de personne des diverses administrations sont capable de repondre juste quant vous sorté du cadre lamda franco-français
Apès il faut voir en fonction de l'évolution de la legislation des 2 pays et  de ses besions pour adaptr son statut en fonction, mais toujours avoir en tete que la France à une des meilleurs protection sociale au monde
Pour ma part je vais m'installer du coté de Patras là ou j'ai de nombreuses connaissance
A dernirère chose  ne pas oublier de ce faire immatriculer au consulat
A tous bon sejour

Bonjour Jacques2,

Une amie travaillant à la sécurité sociale m'a bien confirmé que la chasse est ouverte afin de confondre les "petits malins" qui passent plus de 183 jours à l'étranger et continue de bénéficier des avantages sociaux français. Si vous avez été fonctionnaire, votre pension restera imposable en France, et dans tous les autres cas elle sera imposable en Grèce. Mon avis personnel est que étant profondément républicain, si je dois payer cet impôt en Grèce, je le paierai en Grèce. Je ne comprends pas que l'on puisse jouir d'un pays tout en bafouant ses lois. Le fait de garder une adresse "fiscale" en France, même chez des amis, amènera ces derniers a payer un supplément d' impôts locaux. Prenez soin de bien vous renseigner auprès du "SIP des non résidents à Noisy Le Grand". On peut aussi citer les chômeurs de longue durée qui partent en villégiature en Thaïlande ou autres petits paradis tout en continuant à profiter du système. Système qui d'ailleurs est au bord de la rupture, et on se demande pourquoi. Cordialement

Bonjour !A l'adresse de Camaret et des autres membres pour information...
La trésorerie de Nauplie que j'ai contactée nous a expliqué qu'en effet les mesures internationales prévalent en matière de déclaration d'impôt lorsque vous vivez plus de 6 mois à l'étranger.
Voici la procédure exacte :
-    Tout d’abord, vous déclarez vos revenus en France selon la procédure habituelle et au taux d’imposition en vigueur en France. Vous transmettez ensuite votre avis d’imposition français aux instances grecques qui procèdent au calcul selon le barème grec. Vous payez, s’il y a lieu, la différence.
Suis toujours en attente d'informations du côté français. Les services administratifs de la CEE à Bruxelles n'ont pas pu me répondre précisément...

Bonjour à tous,
Verdict de la part du "SIP des non résidents" à Noisy Le Grand. Les pensions des régimes de base de la sécu et des complémentaires sont imposables en Grèce.
A vos porte-monnaie

Makis resort thermissia juste à côte d'ermioni.
kalo taxidi

Nouvelle discussion