Close

Je voudrais venir vivre en Grèce

Bonjour

Je voudrais demander des conseils aux personnes expatriées en Grèce sur le travail et la vie en générale. J'ai pour projet de "tout plaquer et aller vivre en Grèce".^^ Mais avant, prudence oblige, je voudrais solliciter des conseils. Je suis professeur de français pour les étrangers - traductrice et interprète. Vivre en Grèce est un rêve de petite fille.

Permettez-moi d'ôter un doute avant toute chose, je ne crains pas l'expatriation - je suis moi-même expatriée depuis trois ans - et je ne crains la soi disante insécurité du pays - je vis actuellement au Mexique et je connais les clichés mensongers. Bien que vivant dans un "pays à risque", je n'ai jamais été agressée / violée / séquestrée.- Je voudrais simplement savoir s'il est aisé pour un étranger de trouver un travail dans une école de langue. Je ne parle malheureusement que le grec touristique, mais j'ai un bon niveau d'anglais. Je ne pensais pas m'établir en particulier à Athènes, mais plutôt Thessalonique ou une autre ville, je ne crains pas non plus la campagne.

Savez-vous si les professeur de français sont recherchés ? Est-il facile (et bon marché) de se procurer un logement ?

Je vous remercie d'avance et sincèrement pour tous les renseignements que vous voudrez bien me donner.

Bonjour

Oui les professeurs de français sont recherchés mais mal payés. Essaie de voir avec l'Institut Français à Athènes et à Thessalonique.

Sinon il y a les écoles privées "frondistirio" mais là c'est assez mal payé je crois, dans les 5/6 euros de l'heure.

il très facile et très bon marché de se loger à Athènes.

Merci pour ta réponse, je vais suivre tes conseils.

Bonjour Manina!

Si vraiment tu adores la Grèce depuis des années et tu n'as pas peur des challenges, tu peux te lancer! les professeurs de français sont moins recherchés que les profs d'anglais - au moins dans les îles- mais je suis sûre que tu peux trouver des cours particuliers à donner si tu as un diplôme...
Le coût de la vie locale dépend vraiment où tu choisis d'habiter...dans certains quartiers d'Athènes c'est très bon marché et tu as des marchés locaux pour les produits d'alimentation, dans les îles c'est souvent plus cher, à cause de l'approvisionnement...

La sécurité...là aussi ça dépend des quartiers..et ça n'est pas pire qu'au Mexique je pense

Je me suis lançée comme toi il y a 7 ans- déménagé de Londres et tout quitté- je ne regrette pas, malgré la crise économique, la Grèce est un pays magnifique

Bon courage!

Carochan :

......
Je me suis lançée comme toi il y a 7 ans- déménagé de Londres et tout quitté- je ne regrette pas, malgré la crise économique, la Grèce est un pays magnifique

Bon courage!

Bonjour Carochan,
J'aime lire ce genre de chose belle et bien concrète.
J'espère pouvoir en dire autant d'ici quelques années aussi vu que pour nous, l'expatriation est programmée dans le courant du second trimestre 2014.

Quand à toi Manina830, je te souhaite de la chance dans ton projet aussi. Un bien beau pays la Grèce et des gens qui y ont encore le coeur sur la main, une valeur inestimable que personne ne prendra jamais au commun des mortels.

Il y a beaucoup des professeurs de Francais en Grece,c'est la langue la plus parle apres l'Englais.Comme partout au monde en Grece aussi tout depend de l'effort qui chaqu'un fait pour trouver un emploi en parallele de sa qualite aussi.C'est vrai que les choses ont beaucoup change les derniers quetres ans et maintenant c'est beasucoup plus difficile qu'avant pour trouver un emploie.
L'avantage c'est qu'il ya pas mal des institus de la langue francaise,un ou deux en chaque quartier.
       Il ya la possibilite aussi de mettre une annonce au journal trouver des eleves qui veulent prendre des cours particuliers ou former des groupes de trois ou quatres personnes.Aujourd'hui l'heure est paye, a Athenes au moins autour de 12€.
       Une autre possibilite est aussi de contacter directement les lycees Francais d'Athenes ou de Salonique,ou on peut avoir des informations detailles par l'internet.(Voir aussi college Delasalle a Salonique et Leondios lycee a Athenes.)
       A part ca je pense qu'au point de vie securite tu n'a rien a craintre et je pense malgre la crise,la vie est agreable ici.
       Bon courage

Bonjour à tous .

Je m'excuse de me greffer comme ça sur cette discussion, j'aurais simplement quelques questions à poser à ceux qui vivent déjà en Grèce .

J'ai eu la chance de travailler dans les îles et d'y voyager plusieurs fois . Je suis habituellement employé de restauration .

Est-ce qu'il est encore trop tôt ( crise oblige ) pour espérer trouver un petit boulot sur Athènes ?

J'ai toujours les Cyclades en tête mais y bosser à l'année est plus que compliqué, donc pourquoi pas la capitale, que je connais un peu .

Est-ce envisageable ?

Merci pour vos conseils .

C'est envisageable si tu parles grec et que tu peux te contenter d'un salaire de 500 euros.

Salut Elenitsa, merci de ta réponse .

J'ai des notions mais je ne parle pas le grec, ça serait l'occasion d'apprendre enfin, j'ai travaillé dans un camping où la patronne était française, du coup je n'ai pas beaucoup appris.

Pour le salaire, j'ai un peu d'argent de côté, pour moi c'est pas le plus important, si ça me laisse assez pour vivre bien sûr.

Je ne suis pas très au courant de la vie quotidienne, des opportunités, mais j'aime profondément la Grèce .

Je me débrouille en anglais quand même...

Merci à tous pour vos messages. Je vais commencer mes recherches^^

Bonjour !
Il est autant facile de trouver un logement convenable et pas cher du tout partout en Grèce que difficile de trouver un travail en général, et surtout comme prof de français.
On peut vivre une vie très agréable et économique, mais actuellement c'est la grande crise sur le marché du travail.
Mais qui a donc parlé d'insécurité en Grèce ? Je m'y suis installé depuis 2011 et je peux vous garantir qu'il y a davantage d'insécurité à Paris ou Bruxelles (ne parlons pas de Marseille ou Charleroi !).
Bien à vous
Nicolas

Bonjour,

Je partage ma vie entre Athènes et Paris, et je vos livre ici quelques points:
Avec 15 euros par jour on peut se nourrir trés bien, et ajouter quelques dépenses courantes pour de trés petits extras, il y a des piéges à éviter c'est tout, un frappé en terrasse revient plus cher qu'un soda (3,5 euros dès que l'on est dans des endroits sympas).
La Gréce c'est la mer, essayer de trouver un logement près de transports en commun qui desservent aussi bien les plages que le centre-ville, pour ma part je réside a Nea Smirni, au sud d'Athenes, a 15mn du centre d'Athenes et 20 min de la mer par le tramway, les loyers y sont raisonnables, je loue un 110 m2 avec une terrasse de 100 m2 pour 550€ par mois,de plus, aujourd'hui, aucune assurance n'est obligatoire sur les logements,
Athènes propose plus de travail que Thesalonique, néanmoins, il ne faut pas avoir peur de faire d'autres jobs, il y a beaucoup de profs de langues etrangères qui souvent travaillent sans déclarer tous leurs revenus, comme en France, le fisc est très mal vu,
Une démarche indispensable avant toute chose est d'avor un numéro d'identification fiscale, dit afimi, il vous faudra faire cette démarche sur Athènes, sans cela, pas de possibilité d'avoir un bail, l'électricité, un compte en banque, une ligne téléphonique/internet...
Pour avoir un compte en banque, Alphabank a été la seule banque qui nous a ouvert un compte sans passer par un parcours procédurier trop long, compte sur lequel vous pouvez faire arriver les prélevements d'électricité, internet, etc, sans pour autant y faire domicilier mes salaires, en effet, payer ses factures de ce type en direct a certes un côté sympathique la première fois, mais sachez que cela prend souvent beaucoup de temps (comme en France),
Autre point: si vos louez un appartement, il faut savoir que c'est vous qui recevez la taxe foncière (divisée sur 5 prélèvements sur 10 mois, qui viennent s'ajouter à votre facture d'électricité), sur votre facture d'électricité,bien sûr, ensuite, vous la deduisez du loyer...
Véhicule: si vos n'êtes pas grec, éviter les deux roues, motorisés ou non, quant aux voitures, vous trouverez facilement des voitures puissantes et peu chères, avec une taxe annuelle qui va au delà de 600€ pour un moteur de 2l, si vous choisissez un véhicule plus petit, les prix s'envolent, pour exemple, une Smart d'occasion coûte le même prix qu'un cabriolet Mercedes SLK, la taxe annuelle fait la différence,
Je reste à votre disposition pour plus d'infos, car au final, la Gréce c'est un paradis, les grecs des personnes adorables, et un pays que nous nous devons d'aider, une fois sur place, vous vous sentirez plus grecque que française, et la vie y reste de loin plus abordable qu'en France,

Bonjour JFB,
Ton résumé est intéressant, lucide et positif dirais-je.
Je lis que tu partages ta vie entre Athènes et Paris, sous quel statut ? expat ? pensionné ? indépendant ?

Notre projet de vie familial et professionnel nous emmènera courant 2014 dans la région de Voula (banlieue sud d'Athènes).
Ta remarque sur la facilité des transports en commun tant vers le centre que vers la mer est important en effet.
Moi, je dois penser en plus enfants, école, école de langue française....sans pouvoir leur offrir le Lycée Français avec des prix exorbitants et sans aucune aide financière de notre chère et tendre Belgique pour leurs expatriés car la devise devient alors : tu veux tenter ta chance hors Belgique, démerde-toi et tu verras que la Belgique est un véritable pays d'accueil ! (hum hum)

A partir de quand un numéro Afimi est-il obligatoire ?
Nous allons loué, nous serons avec notre véhicule, nos enfants poursuivront leurs études là, mais nous nous donnons surtout un délai de minimum 6 mois pour décider si nous poursuivons dans la voie fixée ou si retour en Belgique...oui notre chère et tendre Belgique avec toutes ses protections ;-)

A vous lire,

Bonjour,

Voula c'est la mer, avec déjà de belle plages, donc sur ce point vos êtes tranquilles.
Voula, c'est aussi un coin "chic", genre classe moyenne supérieure, avec commerces et servitudes associées.
Néanmoins Voula sans véhicule c'est un peu difficile, se rendre a Athènes centre prend plus de 50 min par le tram, contre 25 min en voiture, de plus, les supermarchés ne sont pas légions sur place, donc si vous avez un véhicule c'est un plus.

Concernant le numéro Afimi, cela devient obligatoire dés que vous voulez prendre en votre nom propre un bail, un compte électricité, renseignez vous auprès de votre consulat, ou ambassade, pour ma part, ma femme étant grecque, j'ai été aidé localement, il faut consacrer environ 1 a 2 semaines pour obtenir ce fameux numéro fiscal, la première démarche étant de se rendre au bureau de l'administration fiscale de Voula, qui vous donnera toutes les informations necessaires, (il faut parler le grec ou être accompagné d'un grec, en effet, en plus de la différence de la langue, s'y ajoute l'administration locale, (dans mon cas, ma belle-mère est passée voir  le bureau du fisc local, qui a demandé mon certicat d'identité civil, traduit en grec et certifié par l'ambassade de Grèce en France, une fois munie de ces piéces le bureau fiscal de Nea Smirni lui a declaré que mon dossier ne pouvait être traité sur place, et ma belle-mère a dû se rendre a Athènes centre pour finaliser la demande (ma belle-mère ayant plus de 85 ans, je la couvre encore plus de cadeaux depuis :-)).
Bien sûr, tout ce qui est bien se mérite, et ces quelques difficultés initiales sont vite oubliées une fois sur place, à Voula, une plage sympa est South Coast, avec piscines privées, douches, vestiaires, bars etc,
Restant a votre disposition pour toute autre demande

Je réponds à ta première question: je travaille pour une multinationale américaine de l'informatique, je travaille à 50% à domicile, mais je reste attaché au siège en France, néanmoins, je passe environ 5 mois par an en Grèce, pouvant réaliser une grosse partie de mon activité en réseau.
Ma femme est grecque et a un cabinet à Paris, ce qui l'empêche de s'expatrier, donc nous gérons ma liberté relative et ses contraintes, pour passer un maximum de temps en Grèce, incluant naturellement des voyages vers d'autres pays.

A plus

Une à deux semaines pour un afimi???? mais depuis quand??? je l'ai eu en 5 minutes au bureau des impots de mon quartier sur simple présentation de mon passeport!! Et encore on m'a fait passer avant une non européenne car, je cite, "vous vous etes européenne ça va aller plus vite c'est comme pour les Grecs, la dame il lui faut beaucoup de justificatifs"

Bonjour, n'étant pas sur place il a fallu que je passe par l'ambassade, que je fasse certifié mon passeport puis envoyer ce document par la poste à ma belle-mère: le bureau du fisc de Nea Smirni a envoyer ma belle-mère a Athènes car ils se declaraient dans l'impossibilité de le faire eux même, cela nous a donc pris exactement 1 semaine et demi, entre les démarches en France et celles sur place, sachant que je travaille aussi et que ma belle-mère de 85ans n'a sans doute pas la mobilité d'une personne plus jeune, et que nos échanges de documents se faisaient par courrier, les originaux étant requis, mais là encore vous soulevez un point important:l'administration en Grèce n'offre pas le même service suivant les lieux, à Athènes mon numéro Afimi a été délivré comme vous l'expliquez, rapidement et sans problème.

Bonjour JFB,
Merci pour ces infos.
Mon mari et moi sommes belges, si ce n'est que moi je suis née à Athènes d'un papa grec (et je ne comprends que quelques mots en grec puisque mon papa m'a toujours parlé en français, ralala !!), donc si je ne me trompe pas, je suis restée grecque aux yeux des dieux grecs ;-)
Je dois d'ailleurs me renseigner sur la manière dont je pourrais être certaine de cette double nationalité possible puisque je suis née sur le sol grec d'un papa grec.
Quelqu'un a des infos à ce sujet ?

Bonjour,
Nous trouvons vos renseignements très intéressants à tous les points de vue...Coût de la vie, des loyers, les indications pour vivre à proximité des transports en commun...Toutes choses auxquelles nous ne pensons pas forcément...Nous sommes très tentés et vous remercie de nous indiquer comment ouvrir un compte en banque relativement facilement, pour règler toutes les diverses facturer éventuelles, bref, un résumé bien tourné....Pour acheter
est-ce-aussi facile ??? remerciements, bien amicalement, Anne Gérard ARNAUDON

Bonjour,

Concernant l'achat de biens immobiliers,
1)il vous faudra avoir un avocat pour la transaction.
2) si votre chox se porte sur un appartement, chosissez plutôt des construction récentes qui répondent aux normes anti-sysmiques (environ à partir de 1995),
3) il est toutefois des secteurs toujours épargnés quand il y a des seismes, regarder les murs des vieux immeubles, lezardés ou pas, certains biens antérieurs à 1995 sont de vrais affaires
4) il est préférable de financer un bien en Grèce avec une banque française en raison des taux pratiqués et la garantie de ces taux, néanmoins il vous sera demandé une garantie en France, soit une hypothèque sur un bien en France.
5) en cas de négociation, proposer au cours de la transaction une partie en cash, le prix descend aussitôt ans la plupart des cas,
6) avant toute chose, il vous faudra un numéro fiscal, dit numéro afimi, vousl'obtiendrait sur présentation de votre passeport localement dans un bureau du fisc, comme je l'ai decrit plus avant, faire cela à distance est plus long et nécessite un contact sur place,
Muni de ce numéro afimi, si vous voulez ouvrir un compte il vous faudra une adresse en Grèce et justificatif associé (contrat de vente ou bail de location, ou contrat d'ouverture d'électricité), j'ai pu ouvrir un compte avec un bail et un contrat d'ouverture d'électricité, mais cela dépend des banques,
Le compte qui a été ouvert est un compte basique, avec une carte de retrait propre à la banque, pas de chéquier, mais prélèvements possibles dessus,accès internet et possibilité de régler de nombreux fournisseurs institutionnels ou de services type internet par des options de leur accès internet, néanmoins, 99% se fait par prelevement dans mon cas, attention, les chéques sont souvent utilisés sur place comme une seconde monnaie, les sommes y sont mises  sans ordre, le chéque peut alors voyager un moment avant d'être débit, sans savoir par qui, mon conseil, à éviter...
7) les îles c'est sympa si l'on peut s'y rendre par tout temps,et si on peut bénéficier de plusieurs types d'accés soient avion et bateau, en hiver, il ne faut pas oublier que la douce mer Egée reste une mer et que les bateaux peuvent parfois ne pas pouvoir sortir, organiser un Noël devient alors périlleux, avec le risque de reveillonner à l'aéroport d'Athénes,
8) toutes les îles n'ont pas d'hôpitaux, tout au plus des dispensaires pour certaines, en cas d'urgence, il faut soit attendre le prochain ferry, soit l'hélicoptère pour être rapatrié sur le continent, ce sont des choses que l'on oublie quand on a 25 ans, qui peuvent devenir nécessaire avec des enfants, et plus souvent nécessaire en vieillissant, en hiver, les rotations de ferry sont moindre qu'en été, pour exemple, le seul hôpital des Cyclades est a Syros soit à 2 h d'Athénes en HighSpeed (la dernière fois que j'ai du y accompagner qqu'un, le scanner ne fonctionnait pas).
Les grecs font des prouesses chaque jour pour assurer un système de santé dans ces régions, mais ils sont aussi dépendants de la nature, et des moyens financiers actuels, il ne faut pas l'oublier.
9) les îles: la grande question est de savoir si vous souhaitez rencontrer un touriste derrière chaque arbre, ou si vous souhaitez un dépaysement plus total sans vous couper de la civilisation:il est certaines îles qui ressemblent à la côte d'Azur l'été, on y retrouve les mêmes personnes que l'on croise toute l'année, certaines parties de la Crête deviennent comme cela de Mars à Octobre, avec ses villages touristiques toujours nombreux, d'autant plus depuis les événements en Tunisie et en Égypte, qui ont provoqué un report important des touristes vers la Grèce.
Syros et Tinos sont des destinations qui restent proches d'Athènes, Syros a un hôpital et Tinos est a 30mn en bateau, et ces 2 îles ont conservées un caractère grec sans trop de compromissions touristiques.
J'ai longtemps chercher l'île de mes rêves, les trouvant toutes plus jolies les unes que les autres, dans les Cyclades, les Sporades, etc.Au final, sur les conseils de ma belle-famille grecque, j'ai opté pour une résidence en location prés d'Athénes, l'été je loue sur une île de mon choix, ou je prends la voiture pour visiter la partie continentale,et je suis en train d'acheter un voilier pour aller naviguer d'une île a l'autre et profiter pleinement des îles et de leurs criques pas toujours accessible de la terre.
J'ai preferé ce choix, me laissant ainsi plus de libertés,

Bonjour à tous ,
Je voudrais demander des conseils aux personnes expatriées en Grèce .

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Grèce

Conseils pour bien choisir votre assurance santé en Grèce.

Déménagement en Grèce

Conseils pour préparer votre déménagement en Grèce

Assurance voyage Grèce

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage en Grèce