Close

Secteurs qui recrutent à Buenos Aires

Bonjour à tous,

un sujet qui pourrait bien intéresser celles et ceux qui cherchent un emploi: quels sont les secteurs qui recrutent à Buenos Aires ?

A votre avis, quels sont en ce moment les secteurs porteurs à Buenos Aires, et les secteurs d’avenir ?

Merci d’avance pour votre participation,

Julien

a buenos aires y,a pas beaucoup de travail et en plus ils sont mal payer pour un etranger mieux vaut aller ailleurs en plus il y,a priorite de emploi aux argentins et il faut parler parfaitement español donc c,est difficile

Bonjour Kasmir et merci pour votre témoignage

cela ne me choque pas vraiment qu'il y aie une sorte de préférence nationale, surtout quand les temps sont plus "compliqués" disons. Mais il y a tout de même du boulot pour ceux qui sont qualifiés et parlent bien l'Espagnol non ?

oui si vous etes expatrier sinon il y,a peu de travail c,est tres dure deja pour les argentins donc encore plus dure pour les etrangers pour un europeens c,est mieux aller ailleurs sauf quelqu,un  avec des economies

Pour tous ceux qui recherchent un emploi sur Buenos Aires, je conseille toujours de se mettre en contact avec la Chambre de Commerce et d'Industri Franco-Argentine qui a une bourse du Travail d'entreprise Francaises présentes en Argentine et d'entreprise Argentines.
Cordialement
johanny

Merci pour cette piste Johanny, c'est vrai que les Chambres de Commerces ont généralement beaucoup de contacts et permettent de diffuser un CV assez facilement.

Le conseil de Johanny est avisé quant à la CCFA. Sinon, d'après ce que j'entends, ils cherchent pas mal d'ingénieurs ici. La preuve en est le gouvernement incite les étudiants en ingénierie qui n'ont pas pu finir leur cursus et qui sont en situation d'emploi, à reprendre et terminer leur cursus pour être ingénieur. Et pour cela ils proposent une somme d'argent, comme une bourse (évidemment, sous certaines conditions, avec un dossier à remplir etc...).
Il y a besoin de gens qualifiés je crois pour soutenir une relance de l'industrie.
Quant à la préférence nationale pour l'emploi, c'est assez logique en effet si on y pense, même si en tant qu'immigré, c'est pas facile et ça peu déconcerter et décourager voir énerver quand on se sait qualifié pour un travail.
Mais j'y pense, quelle est la position de la France quant à l'emploi d'immigrés sur son territoire? Ca ne doit pas être bien différent je pense...
Mathilde.

Bonjour, je réside en France depuis (trente neuf ans), mon épouse est Argentine, mon épouse et moi tâchons de nous rendre en Argentine tous les "deux ou trois ans". Je compte m'installer en Argentine pour ma retraite et transmettre mes connaissances et compétences (d'imprimeur/reprographie, j'ai aussi pratiqué les Arts Martiaux (Boxes Anglaise, Thaï, Kick et Full-Contact), je pense qu'en parlant l'espagnol et le français(on) doit pouvoir trouver sa voie ou pouvoir transmettre ses connaissances dans les cours du soir, soit en milieu professionnel ou sportif, dans les associations de bénévoles "très enrichissant pour les deux partis".

Bonjour,
Vous "pensez" que vous pouvez transmettre vos connaissances.. et je crois qu'ici comme dans d'autres pays on a perdu beaucoup de choses en refusant ou tout au moins en ne profitant plus de l'expérience des anciens...  donc je suis globalement d'accord avec vous..
Si vous parlez de bénévolat, je pense que vous trouverez à vous rendre utile..
Sinon, sachez que les argentins pratiquent à 100% la préférence nationale, c'est à dire qu'à niveau de compétence inégal en faveur d'un étranger, ils embaucheront néanmoins un argentin..
La seule exception sont qq postes d'ingénieur pour lesquels ils ne trouvent personne mais vue la situation économique et les pertes d'emplois notamment dans l'automobile etc.. cela se limite encore..
Sachez qu'ici pour un emploi annoncé par exemple avec obligation d'être parfaitement bilingue, ils vont prendre un argentin qui balbutie 3 mots d'anglais plutôt qu'un étranger parlant couramment la langue... Ca surprend au début, mais on s'y fait... même si on ne comprend pas vraiment..
Les embauches ici ne se font pas en fonction des connaissances mais beaucoup plus au niveau relationnel.. on donne un poste au fils d'un copain, ou à un pote du même club de foot..
Il parait que c'est différent à B Aires mais en province c'est ainsi..
Votre épouse étant argentine, je suppose que sa famille vous a informés des problèmes actuels ici qui vont s'aggravant et ne se résoudront pas avant des années, vue leur ampleur.. mais il est clair que retraité français la vie ici est tout à fait possible et pas désagréable.. Un gros souci cependant qu'on ne discerne pas en venant en vacances.. l'absence quasi totale de possibilité de varier la nourriture comme on le fait en France ou dans la plupart des pays.. Ici c'est quasi pas de poisson ni fruits de mer, encore moins de poisson frais et variétés de viandes et volailles très limitées.. Les importations de plus en plus réduites font que les produits étrangers qui entraient déjà peu n'entrent plus et sont à des prix astronomiques.. 230 pesos le pot de 400 g de moutarde la semaine dernière
Bon courage néanmoins et bonne installation..

Bonjour ,cest pareil a buenos aires c,est difficile de trouver du travail et c,est mal payer en plus la vie est tres cheres ici les conditions de vie sont difficile pour les gens

Message de Julien qui date mais finalement ... c'est un sujet qui n'a pas d'âge.
Selon un article paru la semaine dernière... les carrières scientifiques et technologiques sont à l'honneur.
Sur le marché du travail local, l'ingénierie, les sciences exactes et tout ce qui est lié aux nouvelles technologies sont les plus demandés (dixit le ministère du Travail).
Ingénieurs en tous genres dans électricité, la mécanique, le textile, le pétrole etc. L'argentine a besoin d'ingénieurs formés pour répondre aux défis tels que le changement climatique, l'énergie et son développement, les problèmes de logement, de transport et de communication.
Par ailleurs, tout ce qui touche l'agronomie est recherché car il y a beaucoup de ressources naturelles.

Voici un lien pour ceux qui cherchent du travail et qui souhaitent être aidés. Je ne sais pas ce que cela "vaut" mais c'est une information.
https://www.linkedin.com/groups/Cherche … re-0-b-ttl

La chambre de commerce et d'industrie Franco Argentine peut aider également. S'adresser à Pablo (Head of Recruitment & Training Department)

A Buenos Aires, y'a pas mal de jeunes français qui trouvent assez facilement du boulot quand même ces derniers temps pour un salaire assez correct (pour commencer). Certes, il faut savoir que les salaires ne sont pas élevés en Argentine donc faut pas vouloir et espérer trouver un job en or. Dire que c'est la préférence nationale ... ne suis pas si certaine que ça. En tt cas pas plus qu'en France et certainement moins qu'au Canada par exemple. Sur trouver du travail "relationnel" ... oui mais évidement comme partout aussi. Si on a un bon carnet d'adresse on trouve plus vite c'est sûr. Mais lorsqu'on est français, que l'on parle espagnol et anglais on est dans une catégorie qui trouve plus facilement. J'ajouterais effectivement qu'il ne s'agit pas simplement de savoir parler espagnol mais également anglais car beaucoup d'entreprises qui recrutent, travaillent avec des pays anglophones. Ce n’est pas forcément notre français qui les attire chez nous, mais notre qualité de travail et notre formation ;-)
Voilà quelques nouvelles en cette fin d'année 2014.
ps: Ne pas oublier que nous sommes en hémisphère sud et que l'été suit les fêtes de fin d'année et qu'en janvier et février c'est pas vraiment le moment de chercher du boulot sauf dans les bars, resto etc. bien sûr.

Bonjour!

Merci sachamuchnik pour ce partage  :top:

Cordialement
Kenjee
Équipe Expat.com

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Buenos Aires

Conseils pour bien choisir votre assurance santé à Buenos Aires.

Déménagement à Buenos Aires

Conseils pour préparer votre déménagement à Buenos Aires

Assurance voyage Buenos Aires

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage à Buenos Aires