Close

partir pour travailler à 48 ans?

Bonjour.
Marre de la france pour plusieurs raisons, mais la plus importante: je ne trouve pas de travail et je survit avec 480€/mois.
mon fils est parti faire ses etudes sportive à Thetford mines quebec et je veux partir là bas, du coté de sherbrooke ou Montréal, trouver un job, puis un logement puis... refaire ma vie et faire venir ma fille quand je serai installée.
je compte y aller en touriste puis trouver un job la bas, les dossiers à monter sont très longs et mon age: 48 ans ne me donne pas beaucoup de points pour l'egibilité.
j'ai besoin de conseils sur cela, vais-je y arriver?
l'employeur peux t il demander un visa de travail sur place?

ai je une chance en faisant comme cela?
je compte partir le 10 janvier 2014
merci

(j'ai fait le test d'evaluation et mes chances sont: NON)

Très difficile de remplir toutes ces conditions à votre âge en effet (partir à un âge "certain", se faire accepter en passant par la fenêtre, décider de la date d'installation ...
Autant vous dire que, comme apparemment vous êtes Français, vous aurez le droit de résider EN TOURISTE, pendant 6 mois maximum sur le territoire canadien. Mais les douaniers vont vous soumettre à un feu croisé de questions et vont bien vérifier que vous avez un billet d'avion retour. Sinon, vous ne pourrez même pas poser le pied sur le sol canadien.
De plus, pour obtenir un visa de travail sur place, il faudrait que l'éventuel employeur prouve, par des moyens bien précis, qu'il n'a pas trouvé de ressource sur place pour faire le travail (parce qu'ici aussi, on a des gens au chômage). Et les conditions légales autant que financières se sont fortement resserrées ici depuis le scandale des visas de travail indiens. Je ne voudrais pas vous décourager, mais c'est un peu aléatoire, votre affaire.
Vous ne pouvez pas attendre tranquillement l'âge de la retraite et vous faire parrainer par votre fils?
Quant à votre fille, oubliez cela. Au cas où votre fils pourrait vous parrainer, ça commencera par un supervisa de 2 ans, puis un dossier de parrainage qui risque de prendre 3 ans. Par la suite, si vous obtenez une RP, vous ne pourrez pas parrainer votre fille si elle est majeure. Et de toute façon, ça prend des conditions de capacité financière.

malheureusement la retraite pour moi c'est dans...25 ans! et là je n'en peu vraiment plus!sachant que cela fait déjà 6 ans que je n'ai pas travaillé, ca ca s'allonger d'avantage!pour ne rien avoir de toute façon...
merci pour ces renseignements, malgré tout je pensais que vous n'aviez pas de chomage ou très peu!
si l'on faisait pareil en france je pense que j'aurai du boulot!
c'est plus dur que je ne pensais mais je vais tout faire pour y arriver!
merci encore!
je precise que je suis une femme et j'habite Bayonne (64)
pour vous quelle est la meilleure période pour y aller?

Réfléchissez bien à votre projet. Croyez bien que je le déplore, mais vous risquez d'aller tout droit vers un échec et de perdre beaucoup d'argent. Si on résume:

- Vous n'entrez pas dans une des catégories travailleurs demandées
- Vous êtes à 7 ans de la retraite
- Vous n'avez aucune expérience professionnelle québécoise
- vous n'avez pas travaillé depuis 6 ans
- Vous avez un revenu mensuel très bas (ume immigration coûte beaucoup d'argent)

C'est extrêmement risqué.

Sinon, il n'y a pas de meilleure période pour venir au Québec. Pour un touriste, c'est bien entendu l'été. Pour un travailleur ce n'est bien entendu pas cette période. Combien de temps comptez-vous passer en vacances auprès de votre fils?

manoly64 :

je compte y aller en touriste puis trouver un job la bas...

Malheureusement, ça ne fonctionne pas comme ça.
Lisez :
Immigration choisie. Qu'est-ce que c'est que ça ?

ho! je suis à 25 ans de la retraite pas 7! j'ai encore 25 ans de galère prévue en france et quand j'atteindrai 74 ans j'aurai encore le minima social pour vivre: 400€/mois :(


en fait mon projet etait de tout larguer en france, appart, choses matérielles, voiture.. puis de partir en tant que touriste au quebec et sur place trouver du travail et un petit logement genre studio meublé au depart.
Ensuite je comptais que l'employeur fasse la demande de visa de travail sur place (meme temporaire renouvelable) pour me garder. (apparemment je rêve tout éveillée^^)
puis dans 1 an faire venir ma fille de 16 ans avec moi des que j'aurai un logement pour l'accueillir.

le but de mes questions sur ce forum est de savoir si cela est possible. Au vue de vos réponse ce n'est pas si simple, voire impossible (snif)
je peux ne partir qu'en avril aussi, la date n'est pas un impératif.
je comptais rester 2/3 mois le temps de me retourner, en vendant ma voiture je peux avoir dans les 6500€, ça peut me faire tenir 3/4 mois (logement-bouf-loc de voiture)

peut etre que la solution est de partir genre 1 mois en touriste, voir les possibilités avec de la chance trouver un emplois et y revenir?

Bonjour, j'ai bien peur que votre projet ne soit pas réalisable, à moins que vous ne soyez la perle rare.

Très franchement c'est là, un projet bien osé.

Il vous reste les vacances pour venir ici.

Pour votre retraite, 48+25.....73 ans n'est pas un âge osé pour profiter de la retraite ??

manoly64 :

...peut etre que la solution est de partir genre 1 mois en touriste, voir les possibilités avec de la chance trouver un emplois et y revenir ?

Je vous renvoie au message juste au dessus.
Malheureusement, sans Visa, personne ne vous engagera.

Je ne vois pas en quoi la retraite est un objectif a atteindre pour 'mieux' vivre. Comme vous le mentionnez les minima sociaux sont très bas et votre pouvoir d'achat restera ce qu'il est. Il n'y a que votre condition physique qui aura changé.

D'un autre côté peut-être que vous idéalisez à l'excès la belle vie que vous auriez au Quebec. Sans emploi qualifié vos revenus seraient très faibles. Le coût de la vie est plus élevé qu'en France et nos pauvres sont malheureux comme tous les pauvres du monde. Notre modèle social est loin du modèle français. Surtout dans le domaine de la santé.

Et puis votre fil est ici seulement pour ses études. Il rentrera en France bientôt. Toute votre famille est donc en France. Le plus important est de vivre avec ceux qui comptent non ?

justement, je ne veux pas attendre l'age de la retraite! je m'estime encore jeune et pleine de courage et dynamique pour travailler, j'aime travailler!

mon fils va faire 3 ans d'etudes la bas et compte y rester et demander la double nationalité en tant que resident permanent plus tard.

je comprend bien qu'il y ai des pauvres partout, mon but est de ne plus l'etre, ici je le suis.
peut etre me fais -je de fausses idées sur la vie au canada, mais la clé pour ne plus etre pauvre c'est le travail et chez vous il y en a plus que chez nous!
c'est pour cela qu'un petit voyage d'1 mois pour voir le cout de la vie, les possibilité d'emploi me parait dans un 1er temps mieux que de tout lacher pour partir n'importe comment

merci à tous de vos conseils

Les propos de jean sont plein de bon sens..

manoly64 :

justement, je ne veux pas attendre l'age de la retraite! je m'estime encore jeune et pleine de courage et dynamique pour travailler, j'aime travailler!

mon fils va faire 3 ans d'etudes la bas et compte y rester et demander la double nationalité en tant que resident permanent plus tard.

je comprend bien qu'il y ai des pauvres partout, mon but est de ne plus l'etre, ici je le suis.
peut etre me fais -je de fausses idées sur la vie au canada, mais la clé pour ne plus etre pauvre c'est le travail et chez vous il y en a plus que chez nous!
c'est pour cela qu'un petit voyage d'1 mois pour voir le cout de la vie, les possibilité d'emploi me parait dans un 1er temps mieux que de tout lacher pour partir n'importe comment

merci à tous de vos conseils

Bonjour,

Votre fils devrait venir ici étudier trois années, puis demander sa RP 2 ans ,puis demander la citoyenneté 3 ans ...Ca vous amène à plus de 8 ans cette affaire là..

Il y a plus de travail, mais attention ce n'est vraiment pas aussi simple que cela.

Une des premières questions d'un employeur est de savoir si vous avez un visa, si vous êtes disponible immédiatement et non sur de long terme. Obtenir un visa temporaire est réellement compliqué pour lui et pour vous... Saviez vous qu'un PTT, vous lie à votre employeur, que si vous avez un désaccord, vous devez repartir d’où vous venez ?

Le coup de la vie de façon générale est réellement plus cher, certes vous gagnez plus (40h/semaine) mais vous ne ferez que peu d'économies.

La retraite au Québec oui, mais attention si vous avez un problème médical, ca sera bien moins drôle...

Maintenant, vous allez lire plusieurs avis sur votre projet, il vous appartient de faire votre tri et de venir constater vos possibilités en tant que futur candidat et non pas en tant que touriste aux yeux remplis de bonheur...

Si ca peut vous rassurer, nous avons été refusés par le Québec, puis avons déposé une seconde demande avec d'énormes remises en question combinées avec la reprise des études à 42 ans. Ca nous à coûté tant sur le plan familial que santé. Pour cette partie, nous avons été énormément aidé par certain résidant ::) Nous y sommes depuis un an et y sommes très heureux. Notre équilibre vient peut être du fait que que nous voulions simplement changer de vie, et en aucun cas fuir quoique ce soit..

Enfin, bref bonne chance.

Saviez vous qu'un PTT, vous lie à votre employeur, que si vous avez un désaccord, vous devez repartir d’où vous venez?

qu'est ce qu'un ptt?

Notre équilibre vient peut être du fait que que nous voulions simplement changer de vie, et en aucun cas fuir quoique ce soit.

c'est mon souhait: changer de vie, un travail, un autre pays, une autre mentalité, j'ai passé un bac l'an dernier en validation d'acquis, donc un bac à 47 ans... mais ce n'est jamais suffisant...

Mon Dieu, Manoly, vous me faites très très peur. Il faut que vous sachiez qu'il n'y a absolument aucun autre moyen que d'obtenir une offre d'emploi VALIDÉE pour obtenir un PTT (permis de travail temporaire).
Et pour qu'une offre d'emploi soit validée, il faut que l'employeur que vous trouverez franchisse ces étapes :

"7 étapes importantes
Vous désirez embaucher un travailleur étranger temporaire peu spécialisé? Voici les étapes que vous devez effectuer :

Vous assurer que votre besoin de main-d’œuvre ne peut être comblé par de la main-d’œuvre disponible au Québec.
Trouver un travailleur à l’étranger qui est prêt à venir travailler pour vous.

Vérifier si l’emploi proposé est exempté de l’obligation d’obtenir un permis de travail ou un Avis relatif au marché du travail (AMT). Le cas échéant, vous pourriez communiquer avec l’Unité des travailleurs étrangers temporaires qui couvre votre territoire.
Vérifier si le travailleur étranger est exempté de l’obligation d’obtenir un Certificat d’acceptation du Québec (CAQ) pour occuper un emploi temporaire.

Effectuer les démarches auprès du gouvernement du Canada en remplissant le formulaire Demande d’avis relatif au marché du travail – Projet pilote relatif aux professions exigeant un niveau réduit de formation (niveaux C et D de la CNP – EMP5512) de Ressources humaines et Développement des compétences Canada (RHDCC) et en le faisant parvenir accompagné du paiement des frais exigés par le gouvernement du Canada et, le cas échéant, des pièces justificatives requises au Centre Service Canada (travailleurs étrangers) de RHDCC.

Vous devez vérifier que vous avez rempli toutes les exigences avant de faire votre envoi."

http://www.immigration-quebec.gouv.qc.c … index.html

Pour qu'il s'assure que son besoin de main-d’œuvre ne peut être comblé par de la main-d’œuvre disponible au Québec, il faut qu'il remplisse toutes ces exigences:

"Assurez-vous que votre besoin de main-d’œuvre ne peut pas être comblé au Québec
Avant de recruter un travailleur temporaire peu spécialisé à l’étranger, vous devez d’abord vérifier si des ressources sont disponibles au Québec. Vous devez aussi faire la preuve que vous avez fait la ou les démarches de recrutement suivantes :

•Vous avez publié votre offre d’emploi dans le site Placement en ligne d’Emploi Québec durant une période d’au moins 14 jours civils au cours des trois mois précédant la présentation de votre demande;

et

•Vous avez mené des activités de recrutement durant au moins 14 jours civils au cours des trois mois précédant la présentation d’une demande avec l’un des moyens suivants :
◦Annonce dans les journaux (journaux nationaux, locaux, ethniques, etc.);
◦Annonce dans la collectivité (commerces, centre de ressources communautaires, etc.);
◦Annonce dans des sites Internet (ex. : JobBoom, Monster, sites dédiés aux communautés culturelles).

Note : L’annonce doit comporter le nom et l'adresse de l’entreprise, l'éventail des salaires (c’est-à-dire les taux salariaux offerts aux québécois et aux résidents permanents) et les avantages sociaux. L’éventail des salaires doit toujours inclure les taux de salaire courant.

Remarque : À titre d’employeur, vous devez démontrer que vous faites des efforts de recrutement continus, notamment auprès de groupes traditionnellement défavorisés sur le plan de l'emploi (les Autochtones, les travailleurs âgés, les personnes immigrantes, les nouveaux arrivants au Canada, les personnes handicapées et les jeunes) et que vous recourez à des sites Internet reconnus, aux journaux locaux ou régionaux, aux centres de ressources communautaires et aux centres d'emploi régionaux."
http://www.immigration-quebec.gouv.qc.c … euvre.html

Tout est extrêmement réglementé et de toute façon, vous ne pourrez pas passer au travers puisqu'il vous faut un NAS (numéro d'assurance sociale) pour avoir le droit de travailler et que l'employeur ne s'amusera pas à contourner la Loi juste pour vous avoir, vous.

Autrement dit, vous avez 0,03 % de chances que votre projet réussisse.

Vous risquez de perdre le peu qui vous reste si vous agissez comme vous l'indiquez plus haut.
Si je puis me permettre, je connais FrancketNathalie. C'est une personne extrêmement qualifiée professionnellement parlant, et c'est au vu des nouveaux diplômes qu'il a acquis que son dossier a été accepté. Et il vous confirmera qu'il est venu s'installer aussi avec un coussin financier conséquent.
Je vous le redis, une immigration coûte très cher, et le Canada pratique le principe d'immigration SÉLECTIVE, c'est à dire qu'il ne sélectionne que les gens dont il a besoin. Il refuse de recevoir toute la misère du monde.

Pourquoi ne faites vous pas en France ces nouvelles formations offertes aux personnes qui souhaitent travailler pour combler les milliers de postes offerts et toujours en instance?
J'ai vu ce sujet aux informations télévisées de France

houla la...
merci pour tout ces renseignements!

Pourquoi ne faites vous pas en France ces nouvelles formations offertes aux personnes qui souhaitent travailler pour combler les milliers de postes offerts et toujours en instance?
J'ai vu ce sujet aux informations télévisées de France

parceque la realité n'est pas ce qu'indique les infos télévisés malheureusement :(
Nous avons 3.28 millions de chomeur, soit 11,2% et il est prévue une hausse l'année prochaine.
Que pour avoir une formation (payée) il faut qu'un employeur s'engage a vous faire une promesse d'embauche signée avec obligation de vous employer au moins 1 an en CDD, autant dire que personne ne s'aventure a signer ce papier.
J'ai demandé x formation, soit ils n'ont plus les fonds, soit elles sont annulées, soit elles sont à l'autre bout de la France.

Je deprime de plus en plus a la lecture de vos conseils, en meme temps je les ai demandés justement pour ne pas faire de betises :)

est-il possible alors d'aller travailler en saisonnier 3 mois d'ete par exemple?

merci infiniment cherrybee

Malheureusement, qu'on soit saisonnier 3 mois ou travailleur temporaire de 3 ans, ça prend un permis de travail temporaire pareil.
De toute façons, ce serait encore plus catastrophique pour vous car vous seriez obligée de repartir au bout de 3 mois. Et s'il vous passait par la tête l'idée de rester en attendant de trouver un moyen, vous vivriez carrément en paria. Sans retraite, sans couverture maladie, sans assurance santé, sans permis de conduire, etc.

Voici un lien qui est explicite :
http://www.ledevoir.com/politique/canad … employeurs

Vous auriez plus de chance à aller apostropher monsieur Hollande sur les grandes promesses qu'ils ont faites plutôt que de tenter de venir ici pour vivre à tout prix.

Bon, en admettant que je fasse un sejour d'1 mois en octobre en tant que touriste, que j'arrive par miracle a decrocher un emploi signé,que le gentil employeur m'attende le temps de retourner en france faire les papier, tout vendre et revenir.
là ce serait possible?
n'etant pas richissime, puis-je trouver un endroit pour dormir pendant ce mois sans trop depenser?

manoly64 :

Bon, en admettant que je fasse un sejour d'1 mois en octobre en tant que touriste, que j'arrive par miracle a decrocher un emploi signé,que le gentil employeur m'attende le temps de retourner en france faire les papier, tout vendre et revenir.
là ce serait possible?

Oui, mais faites attention à vous et surtout gardez les yeux en face des trous. Vous avez là un projet qui n'aura que réellement peu de chance d'aboutir.
Quel est votre domaine ??


N’étant pas richissime, puis-je trouver un endroit pour dormir pendant ce mois sans trop depenser?

Totalement impossible, pas de visa travailleurs, pas de job.

j'ai passé un bac pro secrétaire assistante.
j'ai été assistante de direction et assistante commerciale.
sinon avant, j'ai été responsable de magasin d'informatique pendant 8 ans.

mais suis prète a faire n'importe quel autre métier^^, serveuse, nounou,ménages...

j'arrive par miracle à décrocher un emploi signé,que le gentil employeur m'attende

je pensais à une "promesse" d'embauche, donc avoir un travail qui m'atten et par là faire une demande de travailleur temporaire dans un premier temps (plus simple)

A part cela je ne vois pas comment je peux reussir à venir
1/ je ne passe pas le test pour resident permanent donc= pas possible de cette manière
2/ arriver avec un visa de travaileur temporaire= trouver un emploi pendant mon sejour, repartir ou faire les demandes de visa sur place? (j'ai tous les papiers, acte de naissance, extrait de casier judiciaire vierge, attestation de la secu )
3/ pleurer dans mon coin et continuer de ne pas travailler et survivre :)

je ne veux pas renoncer comme cela, il y a certainement un moyen???!!

optionnel: gagner 4 million d'euros au loto samedi et venir ouvrir une entreprise au canada= 0.000000001% de chance :(

manoly64 :

Bon, en admettant que je fasse un sejour d'1 mois en octobre en tant que touriste, que j'arrive par miracle a decrocher un emploi signé,que le gentil employeur m'attende le temps de retourner en france faire les papier, tout vendre et revenir.
là ce serait possible?
n'etant pas richissime, puis-je trouver un endroit pour dormir pendant ce mois sans trop depenser?

Ce n'est pas seulement lié au fait qu'un employeur vous attende mais bien que CIC accepte la démarche. Ca se fait pour des perles rares dans des domaines très spécifiques.

Cherrybee, vous a donné le topo plus haut...

Un logement temporaire oui, ca se fait.
Vous voudriez resider dans qu'elle ville ??

mon choix se porterai sur sherbrooke ou les alentours, thetford mines (où mon fils reside) Quebec... mais peut importe pour le début, j'irai où il y aura de la place et du travail.
Je trouve Montréal un peu trop... grande :)
j'avais dans l'idée de postuler des les universitées en tant que secrétaire administrative, ou meme responsable d'un magasin...

En tous les cas: merci à tous de votre implication sur ce forum pour aider et conseiller les gens comme moi!

manoly64 :

mon choix se porterai sur sherbrooke ou les alentours, thetford mines (où mon fils reside) Quebec... mais peut importe pour le début, j'irai où il y aura de la place et du travail.
Je trouve Montréal un peu trop... grande :)
j'avais dans l'idée de postuler des les universitées en tant que secrétaire administrative, ou meme responsable d'un magasin...

En tous les cas: merci à tous de votre implication sur ce forum pour aider et conseiller les gens comme moi!

Dans votre idée de projet, n'hésitez pas à venir sur qc. C'est tout de même un job qui pourrait vous donner une chance et Thetford est tt de même bien perdu. Sherbrooke n'est pas la porte à côté, en terme de finance ca ne serait peut être pas viable...

Le reste, je ne vais pas me repeter, mais il vous faudra être extrêmement chanceuse.

Au plaisir et si vous cherchez sur qc, n'hésitez pas.

manoly64 :

mon choix se porterai sur sherbrooke ou les alentours, thetford mines (où mon fils reside) Quebec... mais peut importe pour le début, j'irai où il y aura de la place et du travail.
Je trouve Montréal un peu trop... grande :)
j'avais dans l'idée de postuler des les universitées en tant que secrétaire administrative, ou meme responsable d'un magasin...

En tous les cas: merci à tous de votre implication sur ce forum pour aider et conseiller les gens comme moi!

Oubliez responsable de magasin. Malgré le bagage que vous avez en France, vous n'êtes rien au Québec ( on vous ressassera le "pas d'expérience québécoise") Oubliez aussi les universités pour un poste de secrétaire. Les places sont très convoitées par les Québécoises et il y a suffisamment de monde pour cela. Ensaîmada qui est actuellement en vacances, travaille aux RH de ma boite et vous confirmera qu'à chaque affichage de poste de secrétaire qu'elle fait, elle reçoit des dizaines de postulats de Québécoises et de résidentes permanentes.

Alors, oui, on peut obtenir un CSQ pour ce genre d'emploi. Mais il faut impérativement avoir un BTS d'adjointe de direction et, bien entendu, avoir moins de 42 ans ... etc.
C'est certainement la raison pour laquelle vous avez été refusée à l'autoévaluation.
Comme vous l'a dit FranckNathalie, même si vous trouviez un employeur prêt à vous offrir un emploi, il faudrait que ce soit accepté par le gouvernement et, vu qu'il a resserré ses exigences, cela risque d'être de plus en plus difficile. Voici d'ailleurs un article paru aujourd'hui même dans la presse.

http://www.ledevoir.com/politique/canad … d-embauche

Vous vous doutez bien que, dans la situation économique actuelle des superdiplômés, jeunes de surcroît, francophones, sont milliers à vouloir immigrer et proposent de "faire n'importe quoi en arrivant".

oui bien entendu, je me doute bien que je ne suis pas la seule ni la plus jeune, ni la plus diplomée, j'avais juste cet espoir (qui s'amenuise au fur et à mesure de vos conseils) de vivre mieux et près de mon enfant.
Je vais devoir me contenter de le regarder grandir heureux ...de loin.
entre ce qu'ON dit:
"là bas tu entre dans une agence d'emplois, tu ressors avec un boulot"
"là-bas tu y vas en touriste, tu trouve un boulot et tu y reste"

ça devait etre vrai il y a 5 ou 10 ans, apparemment plus maintenant :(

je vais digerer tout cela, peut etre tenter quand meme mon voyage d'1 mois, histoire de me dire qu'au moins j'aurai essayé!

merci aussi francknathalie, un peu de chance, beaucoup d'energie et de volonté.. pt'et bien que j'y arriverai lol!

Merci pour tout!
je vous tiens au courant.

manoly64 :

entre ce qu'ON dit:
"là bas tu entre dans une agence d'emplois, tu ressors avec un boulot"
"là-bas tu y vas en touriste, tu trouve un boulot et tu y reste"

ça devait etre vrai il y a 5 ou 10 ans, apparemment plus maintenant :(

Tout à fait vrai. Bon courage et bonnes vacances.

Bonjour Manoly,

De retour d'un séjour à l'extérieur du pays, je prends connaissance des discussions sur ce fil et je ne peux qu'approuver entièrement tout ce qui a été écrit par les forumistes ici.

C'est un fait, je suis en RH et lorsque nous affichons un emploi de secrétaire, nous sommes débordés de CV de femmes de différents âges, dont certaines ont des baccalauréats (québécois, donc 3 ans d'université), voire des maîtrises !

Beaucoup de personnes trop scolarisées... et qui n'ont pas de diplôme en secrétariat. Situation rocambolesque : des femmes ayant 20 ans d'expérience en secrétariat, bilingues, seront refusées chez nous parce qu'elle n'ont pas d'études en secrétariat !!!! Pourtant, c'est ce qu'elles ont fait toute leur vie !

Comme il a été mentionné ici, nous souffrons aussi du chômage. Les chiffres que l'on indique ne tiennent pas compte des gens qui n'ont pas trouvé de travail et reçoivent désormais de l'aide sociale, ni des personnes qui, ne trouvant pas d'emploi, ont repris les études, les femmes d'un certain âge qui décident de rester à la maison, car à 55 ans, 57 ans, ells ont de la difficulté à se replacer.

La loi interdit la discrimination basée sur l'âge, mais là où je travaille (plus de 400 employés, en majorité des femmes), nous tentons désespérément de rajeunir notre bassin d'agentes administratives. Entre deux femmes ayant les diplômes qu'il faut, une bonne expérience et les compétences comportementales que nous recherchons, notre choix est très vite fait : nous prenons la plus jeune, car nous ne voulons pas embaucher une femme qui dans 3 ou 4 ans va prendre sa retraite ou aura éventuellement des problèmes de santé et s'absentera souvent ou partira carrément en congé maladie de plusieurs mois. Nous avons vécu ce genre de situation et cherchons à éviter ce genre de problème.

Je pense sincèrement que venir ici en touriste serait la meilleure solution. Par ailleurs, comme l'indiquait Franck, attention... le coût de la vie est élevé ici, trouver du travail en région peut être très difficile et si vous devez travailler avec le public, selon le métier que vous exercez, il vous faudra peut-être plus qu'une base en anglais.

Tout ce que je pourrais dire en conclusion, c'est ceci : soyez très prudente dans vos décisions. Si vous galérez en France, vous pourriez galérer ici aussi, et ce serait pire car vous vous sentiriez bien perdue et loin de vos repères.

Bonne chance dans votre réflexion ! ;)

Comme vous le dites, il y a 15 ou 20 ans, les choses étaient très différentes. En 20 ans, le Québec a énormément changé.

Heu... Tout à fait possible d'avoir une proposition d'emploi AVANT d'avoir un visa. C'est rare, parce que contraignant pour l'entreprise (et puis on ne voit pas trop pourquoi l'entreprise s'embêterait avec des démarches alors qu'il peut sans probleme et presque immédiatement trouver un employé sur place). Mais imaginons que vous soyez quelqu'un qui a des qualités formidables et rares pour l'entreprise.. Et bien l'entreprise peut fort bien vous faire "une promesse d'embauche".

Il y a une autre solution plus simple. Créer son entreprise au canada. Trouver quelques personnes pour créer une entreprise sur place (donc il faut un peu de fonds, soyons clair). Je vous engage pour cela à écouter ceci leforumexpat.com/conference/creation-ou-reprise-d-une-entreprise-a-l-international
Une entreprise (même un restaurant, une boulangerie, que sais-je), peut-être créer sur place, et même, sans ce cas, depuis 2013, votre conjoint obtiendra alors un permis de travail ouvert. Attention je parle du Canada dans son entier. Pas spécifiquement du Québec. Mais écoutez le lien, c'est très bien expliquer.
nb: en créant votre entreprise avec quelques partenaires, vous évitez le passage par la sélection par l'age, le nombre d'enfants etc..)

ha! une lueur d'espoir! je vous aime bien!  ;)
oui j'y ai pensé le pb est effectivement les fonds qui me manquent, d'où le but d'aller la bas gagner ma vie.

Il vous faudra un peu de fond.. Et commencer par trouver des partenaires qui ont aussi un peu de fond, une idée quelque chose... A votre age (qui est presque le mien) je ne vois pas d'autres solutions.

Bonjour et merci de vos post toujours très utiles. Mais dites moi j'ai entendu il y a peu de temps à la télé (encore elle!) que le Québec allait perdre d'ici 2020 1 millions de salariés because pyramide des ages (départ en retraite)... Et cela va toucher tous les postes. Il faudra donc, me suis-je dit) que le Québec accepte de + en + d'immigrants. Surtout que 1 millions de départ en retraite d'ici 2020 pour 8 millions d'habitants c'est énorme.

French in Transit :

Heu... Tout à fait possible d'avoir une proposition d'emploi AVANT d'avoir un visa. C'est rare, parce que contraignant pour l'entreprise (et puis on ne voit pas trop pourquoi l'entreprise s'embêterait avec des démarches alors qu'il peut sans probleme et presque immédiatement trouver un employé sur place). Mais imaginons que vous soyez quelqu'un qui a des qualités formidables et rares pour l'entreprise.. Et bien l'entreprise peut fort bien vous faire "une promesse d'embauche".

Je confirme à mon tour, et c'est plus courant qu'on ne le pense. La plupart des gens que je connais et qui sont installés sont initialement passés par un work permit.
Mais attention, j'insiste aussi et surtout que ce n'est valable QUE pour les gens qui ont des qualités professionnelles recherchées, car l'employeur devra d'abord obtenir un avis positif sur le marché du travail auprès du gouvernement. En bref, la préférence sera toujours donnée à un résident (=préférence nationale) plutôt qu'à quelqu'un qui ne peut encore légalement travailler.

Je confirme aussi qu'il suffit qu'une personne dans un couple (légalement reconnu) obtienne un permis de travail pour que l'autre se voit attribué directement un permis de travail dit «ouvert», lui permettant d’occuper n'importe quel emploi auprès de n'importe quel employeur : bon plan !

Tout ce qu'il faut savoir sur le permis de travail est expliqué ici :
http://www.cic.gc.ca/francais/travaille … de-qui.asp

Bonjour Torontois,

Je trouve qu'il y a deux grands courants de "pensées" dans les forums... Le premier se base sur les gens qui veulent immigrer de manière "classique" en passant par la sélection avec un questionnaire sur l'age, les diplomes, le nombre d'enfants etc... Il est important à ce sujet de souligner que les critères d'age par exemple ne donnent pas le même nombre de points au Québec et au Manitoba (pour faire simple au Québec les 20/30 ans sont ceux qui marquent le plus de points, et au Manitoba ce sont les 30/40.). Donc, pensez bien tous que le Canada ne se résume pas au Québec. Bref. ce 1er courant de pensée à tendance légitimement à décourager tout ceux qui ne sont pas jeunes et si possible avec plein d'enfant de moins de 12 ans (parce que là aussi, + vous avez d'enfants de moins de 12 ans + vous marquer de points, même si vous n'avez pas de diplome.. ). Pour tout ceux qui ne rentrent pas dans ces normes sélectives, ce premier courant de penser est très très démotivant.
Le second courant de pensée c'est le contraire. Il consiste à dire "Au Canada, c'est facile tu viens en vacances et tu t'installes, hop, comme ça.. " C'est également très exagéré (et c'est peu dire).
Cependant je crois qu'une personne qui veut VRAIMENT aller au Canada à généralement de bonnes chances d'y parvenir. Encore une fois, vous qui ne parvenez pas à vous qualifier pour devenir salarié au Canada, pensez à la solution de l'entreprenaria. La-bas, c'est très encouragé et ce n'est pas un pêché. Et encore une fois, vous pouvez même depuis la France créer votre entreprise au Canada.. http://www.leforumexpat.com/conference/ … ernational
Bon courage à tous (et à toutes)

French in Transit :

Bonjour Torontois,

Je trouve qu'il y a deux grands courants de "pensées" dans les forums... Le premier se base sur les gens qui veulent immigrer de manière "classique" en passant par la sélection avec un questionnaire sur l'age, les diplomes, le nombre d'enfants etc... Il est important à ce sujet de souligner que les critères d'age par exemple ne donnent pas le même nombre de points au Québec et au Manitoba (pour faire simple au Québec les 20/30 ans sont ceux qui marquent le plus de points, et au Manitoba ce sont les 30/40.). Donc, pensez bien tous que le Canada ne se résume pas au Québec. Bref. ce 1er courant de pensée à tendance légitimement à décourager tout ceux qui ne sont pas jeunes et si possible avec plein d'enfant de moins de 12 ans (parce que là aussi, + vous avez d'enfants de moins de 12 ans + vous marquer de points, même si vous n'avez pas de diplome.. ). Pour tout ceux qui ne rentrent pas dans ces normes sélectives, ce premier courant de penser est très très démotivant.
Le second courant de pensée c'est le contraire. Il consiste à dire "Au Canada, c'est facile tu viens en vacances et tu t'installes, hop, comme ça.. " C'est également très exagéré (et c'est peu dire).
Cependant je crois qu'une personne qui veut VRAIMENT aller au Canada à généralement de bonnes chances d'y parvenir. Encore une fois, vous qui ne parvenez pas à vous qualifier pour devenir salarié au Canada, pensez à la solution de l'entreprenaria. La-bas, c'est très encouragé et ce n'est pas un pêché. Et encore une fois, vous pouvez même depuis la France créer votre entreprise au Canada.. http://www.leforumexpat.com/conference/ … ernational
Bon courage à tous (et à toutes)

Il ne faudrait cependant pas être trop simpliste.
Sinon, tout le monde va penser qu'il suffit de quelques milliers d'euros pour s'installer au Canada.
A la place de << un peu d'argent >> j'écrirais, << beaucoup d'argent >> et aussi, un dossier en béton, et même, en béton armé.

C'est sur que si par "un peu d'argent" les gens pensent 3000 euros, je me suis mal exprimer.. lol Je pensais à un minimum de 200.000 dollar canadiens.. Après les dossiers ça se fait, on peut meme les faire faire.. Mais il faut etre motiver car on peut aussi bien tout perdre.. je veux dire que l'on ne doit surtout pas penser que faire une entreprise est un prétexte pour immigrer ou contourner les règles..Il faudra vraiment investir et travailler dedans.. Et ne pas tout perdre.
Mais je maintiens que c'est bcp + facile à réussir qu'en France (ne serait-ce que par la différence de taxes, de paperasses, et la différence de croissance au Canada).

Ce que je dis c'est que pour quelqu'un qui a envie d'entreprendre, c'est bcp plus simple d'immigrer au Canada (je e parle pas QUE du Québec), surtout après 40 ans. Il y a faut avoir au moins deux partenaires, au moins (à mon sens) 200.000 dollars et une idée qui tiennent la route.. Ha oui, j'oubliais. Il vaut mieux avoir déjà fait quelques voyages de prospection sur place  (en touriste).. Bref ça se prépare aussi. Mais pour un entrepreneur de + de 40 ans, c'est largement le plus faisable.

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Canada

Conseils pour bien choisir votre assurance santé au Canada.

Déménagement au Canada

Conseils pour préparer votre déménagement au Canada

Assurance voyage Canada

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage au Canada