Close

Le soins à la personne en Argentine

Bonjour à tous
Aide soignante en région parisienne, je souhaite m'installer à Buenos Aires pour y créer une entreprise de services à la personne ( personnes âgées dépendantes, enfants...).
Pouvez-vous me donner des informations précisément sur le mode de prise en charge des personnes âgées en Argentine, les familles placent-elles leur ainés en Maison de retraite ? Ou privilégient-ils le maintien à domicile? Il y a t-il une différence dans les qualifications entre la FRance et l'Argentine?

Si une aide soignante du forum passe dans le coin peut elle s’arrêter et me contacter pour me parler un peu de son exercice en Argentine ?

Merci

Bonjour,

Vous êtes bien déterminée sur Buenos Aires ?? car il y a parait il des villes formidables en Argentine où tout est possible :P:)
Qu'entendez vous par entreprise de soins à la personne ?? Est ce à dire que vous voulez ouvrir un établissement pour y recevoir des personnes auquel cas il conviendra je pense de choisir entre les personnes âgées et les enfants.. ou voulez vous faire de l'aide à domicile ?? Si je peux comprendre le thème pour les personnes âgées (style nursing que font les infirmières en France) je comprends moins pour les enfants.. Souhaitez vous garder des enfants ?? Les soigner ??
Pour le thème des enfants, sachez qu'une employée de maison pour garder des enfants et faire des ménages perçoit pour 42 H par semaine 2500 pesos par mois (il y a des possibilités de "caseros" faisant plus d'heures et logés et qui travaillent un nombre d'heures plus importants..)
Par ailleurs, reste le problème de visa, avec quel visa comptez vous venir ici ??
ENFIN CHOSE LA PLUS IMPORTANTE que ce soit pour travailler avec des enfants ou encore plus avec des personnes âgées, parlez vous absolument couramment l'espagnol, et mieux l'espagnol/argentin car la barrière de la langue dans ce domaine peut être encore plus que dans les autres, est très importante. Personne ne vous confiera une personne âgée notamment si elle n'est pas à même de vous comprendre parfaitement..
Pour les personnes âgées, je pense que les familles modestes n'ont pas les ressources financières nécessaires pour mettre leurs aînés en maison de retraite. Je sais par ailleurs que l'ouverture d'une maison est soumise à tout un processus de déclarations, autorisations etc.. comme en France. Je ne connais pas par contre les qualifications nécessaires pour pouvoir en posséder une.
Bon courage

bonjour oui pour la garde enfant les gens riches et la classe moyenne on souvent une aide a domicile qui s,occupent des enfants et fait aussi le menage c,est souvent des jeunes filles venant de provinces pauvres de l,argentine elles sont nourrie et loger et meme si ils disent que es un miembro mas de la familia c,est jeune fille sont complement exploiter pour peu argent mais elles ont pas trop le choix car elle peuvent aider leurs familles.Pour les personnes agees c,est aussi tres compliquer je pense pas que ca soit facile pour un etranger ouvrir un telle etablisement argentine n,est pas la france est tout est tres differents ici a commencer par la culture qui est tres differente

Bonsoir

En effet Kasmir, ce que nous voyons dans notre entourage, les pauvres n'ont pas le moyen de se faire aider et les familles vivent souvent ensemble à plusieurs générations.. Les familles aisées rechignent également à mettre les parents en maison de retraite et s'en occupent la plupart du temps, souvent avec l'aide d'employées de maison..Il est clair qu'il n'y a pas ici de prise en charge sécu etc..
Reste en plus comme je l'ai dit le problème de la langue, des visas etc...
S'agissant des obras sociales qui paient soins, médicaments etc.. juste un exemple, notre pharmacien est en grève car il n'est pas payé depuis je ne sais combien de temps et avec beaucoup de retard et nous avons le fils d'une amie qui a un labo d'analyses, la clinique de la ville lui doit les analyses depuis 2 ans.. (j'avoue que pour moi la question est de savoir pourquoi il continue à faire des analyses s'il n'est pas payé, mais.. bueno, comme on dit ici
Bon week end

D'accord en fait je voulais , comme le principe en France, faire une entreprise de Services à la personne avec des aides soignantes, auxiliaires de vies qui vont au domicile des patients pour diverses missions ( aides à la toilette, compagnie personnes âgées, garde d'enfant...).
Le système est complètement différent en Argentine. Aide soignant est-il un métier qui existe en Argentine?. Peut-être devrais-je changer radicalement de domaine professionnel... AAAh je sais plus la, c'est difficile de se faire une idée a distance souvent les gens disent il faut venir et voir sur place mais c'est trop risqué ça, il faut quand même que je prépare un minimum mon départ avec un projet cohérent.

Dom Dom je parle l'espagnol comme une vache espagnol
j'avais des bonne notes au collège mais bon de la a dire que je sais le parler.... J'imagine que 1 ou 2 mois d'immersion suffisent pour apprendre la langue?

Bonjour,

Pour être très claire je pense depuis le début que ton projet ici n'a pas de grandes chances.
Tu ne réponds pas à un point précis de ma réponse.. Avec quel visa comptes tu venir ?? Connais tu en plus le coût de la vie ici, notamment à B Aires ?? Car je suppose que si tu choisis B Aires tu as dû venir ici il y a qq années.. Or les prix depuis 2008 ont entre doublé et triplé selon les domaines
En dehors de la faisabilité de ton projet (pour une maison de retraite ici il me semble me souvenir qu'il faut un médecin attaché à l'établissement mais à voir pour les soins à domicile..) as tu un matelas financier pour tenir au moins un an, si tant est que ton affaire se rentabilise ??
Compte qu'il te faut minimum de chez minimum 2000 à 2500 euros par mois donc 25 à 30.000 euros...
Les locations : en général pour te louer, les argentins demandent comme garantie une propriété ici en Argentine.. Comme à priori tu n'en as pas, comment vas tu faire pour louer ?? Imaginons que quelqu'un te loue, tu devras minimum payer 6 mois d'avance comme tu n'as pas de garanties palpables ici..
La langue : ici il ne suffit pas de parler à peu près.. Les argentins sont très sympas mais ils ne font en général pas beaucoup d'efforts pour te comprendre ou être compris et moins les gens sont cultivés, pire c'est.. C'est le cas quand tu es ici sans travailler et pire si tu travailles.. Tu devrais déjà prendre des cours par exemple via internet (style télélangues) mais n'envisage pas de venir ici pour travailler sans parler absolument couramment car déjà tu devras t'habituer à certaines particularités de la langue argentine par rapport à l'espagnol..
Sache en outre que pour "embaucher" quelqu'un, à 99% les argentins donnent la préférence nationale, et prendront un argentin même moins qualifié qu'un étranger même parlant parfaitement..Ils ne prennent un étranger que quand vraiment ils ne trouvent pas du tout ce qu'ils cherchent.. J'ai maints exemples de jeunes avec très bons diplomes européens, parlant entre 3 et 5 langues utiles ici quasi toutes couramment qui sont repartis au bout, entre 6 mois et 1 an, sans avoir eu la moindre offre d'emploi, malgré des recherches acharnées
Dernier point, l'activité que tu envisages est forte demanderesse de main d'oeuvre. Ici il y a des syndicats très puissants et une tendance générale des salariés à systématiquement faire un procès à leur employeur pour essayer de soutirer quelque chose, car c'est un état populiste et le salarié a toujours une oreille favorable des juges.. Pour se déplacer à domicile, je suppose qu'il te faudra des véhicules...
Reste le dernier point, le sujet économique.. En France les soins à domicile des personnes sont pris en charge par la sécu (nursing des infirmières).. Ici, non.. Les gens qui ont besoin d'aide pour enfant ou personne âgée, prennent une employée de maison à 2500 pesos à temps complet et s'en occupent eux mêmes le soir et pendant les week ends ou prennent quelqu'un d'autre pour ces périodes...
Quant à venir avec un projet prêt etc.. il est selon moi inenvisageable de venir ici pour t'installer sans faire auparavant un voyage long pour sentir le pays et voir ce qui peut se faire..
Pour les coûts à B Aires, Kasmir y habite et pourra sans doute te donner des exemples.
Bon courage néanmoins

Bonjour Aurélie,

En effet le concept "d'aide à la personne" tel que tu l'entends n'existe pas ici; relis ce que kasmir et domdom viennent de te dire ci-dessus; pour ma part, ma belle-mère de 90 ans est assistée chez elle jour et nuit par des "employées de maison" qui n'ont aucune formation "d'auxiliaires de vie" ... De plus, tu ne parles pas espagnol et il te faudrait bien plus qu'un mois ou deux pour le parler à la mode Argentine; comme te le dis domdom, les familles rechigneraient à te confier papy ou mamy si tu ne te débrouilles pas en espagnol d'ici, outre le fait que d'employer au black une Péruvienne ou une Paraguayenne revient ici toujours moins cher que de s'offrir les services d'une employée formée à "l'aide à la personne".(si ça existe...)
Ceci mis à part, on en revient toujours à la même chose : pas de DNI = pas de travail déclaré = précarité = danger. Je ne vais pas réexpliquer ici tout ce qui a été déjà bien détaillé au fil des posts, concernant l'obtention du DNI (mais je crois savoir que du côté de Concordia, il y a un type qui peut t'aider à ce sujet) sans oublier bien-sûr le marasme économique que vit (une fois de plus) en ce moment l'Argentine, marasme provoqué par la bande d'arrivistes qui "gouverne" (sic) le pays et qui n'est évidemment pas bon du tout pour tout candidat à l'immigration (sauf peut-être du côté de Concordia...voir avec le type du DNI).
Blagounette mise à part, en clair oublie pour ici le cadre professionnel que tu imagines ...mais si tu peux te payer des vacances dans ce merveilleux pays grand comme (presque) cinq fois la France, tu ne regretteras pas ta rencontre avec les Argentins et leur(s) culture(s)!
@ plus !

Bonjour Mademoiselle,

   Le problème c'est qu'il y a sur le marché argentin des milliers de jeunes sans emplois, et le taux de chômage actuel est officiellement de 7.9% mais en réalité plus élevé si on tient compte du sous emploi..Le taux de chômage des jeunes est encore plus élevé.

Pour obtenir un visa investisseur ici, il faut monter un projet avec un minimum de 1.500.000 pesos soit au cour actuel environ 225.000 euros ce dont je doute que vous disposiez.

Très honnêtement, je ne vois pas du tout comment vous pourriez monter ce type de projet dans ce pays et le mieux que je verrais, si vous voulez vraiment venir, c'est être employée dans un établissement hospitalier ou para-hospitalier local . Néanmoins, cela vous demandera de d'abord vérifier que votre diplôme est reconnu ici et j'avoue que je n'en sais strictement rien, ensuite de parler le "castellano" parfaitement ce qui ne semble pas être le cas et plus difficile encore, trouver un employeur qui soit 1) habilité à employer des étrangers et 2)soit disposé à donner un poste à un étranger plutôt qu'à un argentin et 3) s'il est volontaire pour vous embaucher, soit prêt à faire les démarches pour que vous obteniez votre visa ce qui n'est pas évident.

  Ensuite, soyons optimistes, et disons que vous trouvez un job de ce type, le salaire ne vous permettra que de vivre chichement compte tenu des couts du logement, transports, nourriture etc.... qui sont loin d’être donnés et augmentent de 25 à 30% par an.

Voila Mademoiselle, ce n'est peut être pas ce dont vous rêviez, mais c'est la dure réalité. Cela ne vous empêche pas de venir en vacances en Argentine et de profiter de ce beau pays à la géographie magnifique mais à l'économie en lambeaux.

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Argentine

Conseils pour bien choisir votre assurance santé en Argentine.

Déménagement en Argentine

Conseils pour préparer votre déménagement en Argentine

Assurance voyage Argentine

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage en Argentine