s'installer au Portugal

Bonjour à tous ,
Je m'ultiplie mes demandes de renseignements , car notre envie de partir nous installer au Portugal est réelle.
Nous souhaitons dans un premier temps trouver une location longue durée,afin de nous laisser le temps de vendre notre maison du Centre de la France.
Nous pensons ensuite acheter en Algarve.
Beaucoup de question se posent à nous ,la santé. Je suis diabétique et insulino dépendant, pris à cent pour cent en France vais-je trouver la même chose au Portugal ?,dois t-on systématiquement prendre un avocat pour acheter comme le préconise certains sites? ect...
Enfin plein de questions se posent à nous, peut être avec votre aide,arriverons nous à accomplir notre rêve .
Un grand merci à tous ceux qui pourrons nous envoyer des messages d'encouragements ou bien nous informerons des pièges .
Amitiés à tous
Guy et Dina

Bonjour Dina et Guy,

   Nous, nous associons à vos demandes,nous aussi nous envisageons ce cas de figure.

  Mais,nous sommes déjà des expatriés français en Tunisie et nous souhaitons revenir en Europe.

Pour l'instant,nos points d'interrogations principaux sont:

  La couverture santé:
ici en Tunisie, nous sommes adhérents à la Cfe(caisse des français à l'étranger) et ça fonctionne très bien
  Nous faudra t-il conserver ce choix.

  L'état et qualité du réseau sanitaire au Portugal,certains disent que c'est plus que moyen.

  La fiscalité,l'Ir est beaucoup plus élevé qu'en France.Il est dit que le gouvernement Portugais a décidé d'exonérer les retraités européens du secteur privé de l'impôt sur le revenu(pendant 10 ans).

  Mais,un internaute qui s'est renseigné auprès de l'administration fiscale dit qu'il n'en est rien??.

Pour ce qui concerne,les transactions immobilières,le recours à un avocat semble effectivement être plus sécurisant.

Bonne journée à vous deux

yves et Nicole

le 1/06/13
A Dina et Guy
Nous nous trouvons dans la même optique: Voulons nous expatrier au Portugal pour minimum 6 mois en louant d'abord une maison
pour une année puis envisagerons d'acheter si cette vie nous convient. Nous voulons tout de même revenir en France pendant
la belle saison (hum... ce n'est pas encore de cas pour le moment !!!)et nos grands enfants avec leur famille profiteraient de la maison devenue disponible.
Nous constatons que bien d'autres personnes envisagent également de partir...
Des échanges d'informations entre nous seraient sans aucun doute
profitables aux uns et aux autres. A bientot ?
Boutoune

Bonjour Boutoune,


Merci pour votre message,je vois que nous ne sommes pas les seuls à vouloir aller vivre au soleil....
Gardons contact et voyons les renseignements que nous pourrons collecter .
personnellement c'est le cadre de la santé qui me préoccupe le plus .
Bonne journée
GUY

Bonjour lapradelle,

Merci pour ce petit message ,nous ne sommes donc pas les seuls à se poser toutes ces questions ;le cadre de la santé me préoccupe le plus .
Je vais essayer de contacter le consulat du Portugal à Paris afin d'être mieux renseigné sur cette histoire d'impots .
Je reviens vers vous dès que j'ai du nouveau .
Bonne journée
Guy

le recours á un avocat engendre des frais supplementaires inutiles. On peut faire confiance á l'administration portugaise. Il y aussi des juristes (solicitadores) qui font le même travail et qui sont un peu moins chers. Les notaires aussi peuvent faire ce travail de conseiller.

le 2/06/13
C'est vraimenet sympathique de nous avoir répondu.Nous gardons le contact et vous tiendrons informés de ce que nous pourrons savoir. Vers le 25 Juin, nous rencontrons notre avocat fiscaliste qui devrait étudier nos "questions" Mais d'ores et déjà nous vous indiquons qu'outre la santé il y a encore beaucoup d'autres choses à voir mais bon...
Pour la santé il faut que vous alliez sur le site CFE qui vous informera pour l'assurance maladie pour les français expatriés.En ce qui nous concerne nous aurions souhaité conserver l'assurance maladie FRANCAISE mais je crois que ce n'est pas possible...
J'ai envoyé un message à la CFE à contact[at]retraite-etranger.fr
pour les infos qui ne répondaient pas à mes questions sur leur
site, mais cela seulement le 1/06. Pour être considérés comme NON RESIDENT il faut séjouner au minimum 183 jour/AN (même en discontinu...) . Toutefois si nous revenons en France pendant les
6 autres mois par qui et comment sommes nous assurés et avec quelles cotisations outre la complémentaire qui n'est pas bon marché...
A VOIR
Cordialement
Boutoune

Bonjour à vous ,
merci pour ce premier conseil.Il est vrai que nous n'en sommes pas là ,mais je collecte tous les renseignements,un jour viendra je l'espère où nous pourrons nous en servir.
Bonne soirée
Guy

Gardons le contact, avec plaisir .
J'ai posé ce midi dimanche 2/juin des questions sur le site du Consulat du Portugal.Si ils me répondent je vous en informerai.
Je vais allé faire un tour sur le site de la CFE et poser d'autres questions j'en ai plein........
Bonne soirée à vous
Guy

Bonjour,

   Je suis expatrié en Tunisie et adhérent à la CFE,

  Je peux donc vous donner des informations sur cet organisme et son mode de fonctionnement.

  Les infos que je donne ne concerne que les retraités du secteur privé.

  Si vous n'êtes plus résident fiscal en France et si vous êtiez redevable de la Csg et du Rds,vous n'avez plus à payer ces cotisations sociales.Il en sera de même pour la nouvelle taxe de 0,30% qui frappe les retraités imposables.

Pour votre couverture santé:

S'il y a un accord entre les Etats,vous pouvez adhérer au régime de sécurité sociale locale.
Mais,très souvent le niveau de remboursement et le choix des médecins sont limités.

  La cfe peut vous couvrir et va vous rembourser en fonction des barêmes de la Sécurité sociale Française.
  Vous avez le choix de vos médecins et des cliniques(certaines passent des conventions avec la Cfe,cela évite l'avance des frais d'hospitalisation,pour chaque pays,il y a une liste des hôpitaux conventionnés)
  Le taux de côtisations est de 4% du montant de vos retraites,prélevés à la source si vos retraites sont supérieures à 20 700€ .
  Si,elles sont inférieures à ce montant dans ce cas,vous vous acquittez d'une cotisation forfaitaire trimestrielle de 207€,et est réglèe par un prélèvement sur votre compte bancaire.

  ATTENTION,chacun des conjoints assure sa propre couverture,sauf si l'un des conjoints n'a aucune retraite.

Bien entendu,vous devez faire l'avance des frais.
Les feuilles de soins,sont disponibles sur le site et vous pouvez les imprimer directement chez vous(fichier au format Pdf)

  Vous envoyez vos feuilles par la poste (envoi normal),le délai de remboursement est assez rapide,il est surtout lié au délai d'acheminement du courrier.
  Pour le remboursement de votre complémentaire(car,il en faut une),dès que votre compte bancaire à été crédité,vous pouvez aller sur le site de la Cfe et récupérer votre décompte de remboursement(fichier pdf)et l'envoyer directement à votre complémentaire.
  Sinon,vous pouvez attendre la réception du décompte qui vous sera expédié par voie postale(mais,perte de temps pour votre remboursement de la complémentaire).

Pour ce qui me concerne,je suis très satisfait du mode de fonctionnementde la Cfe.

La panacée serait que l'on puisse envoyer par internet les feuilles de soins,cela éviterait les délais d'acheminement par la poste.
Bonne journée à vous

LE 3/06/13
Merci pour toutes les précisions que vous donnez notamment sur les taux de cotisations, mais la base de calcul de 4% des retraites (BRUTES ?)inclus-t-elle TOUTES les retraites  (CRAM -AGIRC- ARRCO)ou seulement celle de la CRAM ? Dans ce dernier cas (si seulement CRAM, il y a lieu je suppose de demander aux Caisses complémentaires de ne plus prélever CSG et CRDS ?)
D'autre part, nous supposons que pour l'assurance complémentaire
il doit falloir souscrire dans le pays d'accueil et il  faut voir
les coûts et garanties correspondantes car il ne doit pas être
possible de conserver notre mutuelle actuelle en France...
D'autre part il y a le problème du retour en France pour une
période  provisoire donnée (5/6 mois par ex.) QUI COUVRE cette période??? La CFE toujours ?

Que de questions !!! Mais MERCI encore, nous avançons un peu plus chaque jour avec l'aide de tous.
Cordialement
BOUTOUNE

Bonjour Boutoune,

    Le calcul se fait sur la retraite brute,cela pour tous les organismes.

      Alors attention:
  Pour les retraites du régime général vous aurez,une retenue sociale de 3,20%.(en plus de la cotisation Cfe).

  Normalement dès votre domiciliation à l'étranger,votre organisme doit arrêter le prélèvement de la Csg et Rds.
Moi, j'ai deux régimes de retraite de base,la Msa et la Carsat (ss)
  La msa a immédiatement stoppé les prélèvements et ne me prélève pas la cotisation sociale de 3,20%(est-ce une erreur?).
  La carsat,à mis deux 2 ans pour régulariser ma situation,il y a tout juste un mois(remboursement de la Csg et Rds depuis mon départ et paiement des cotisations à la cfe)et applique la retenue sociale de 3,20%.

Pour L'agirc et arrco,
   En plus de la csg et crds,vous payer une cotisation sociale de 1%.
   Dès votre domiciliation(adresse postale) à l'étranger,votre cotisation sociale sera portée à 4,20%.(a laquelle s'ajoute les 4% de la Cfe.
   En conclusion il n'y a pas de gains à espérer sur ce point.

  Pour ce qui concerne la mutuelle,il vous faut les interroger.
Moi,j'ai conservé celle que j'avais en France,car dans le cadre de mon ancienne profession je bénéficie d'un contrat de groupe.
  J'envoie toutes demandes de remboursements par internet.
Pour l'option couverture en France,jai choisi l'option moins de 3 mois.Il est possible d'aller jusqu'à 6 mois.
Pendant cette période c'est le Cfe qui couvre les frais en France.
  Vous pouvez, bien que vous soyez à l'étranger, conserver la domiciliation de vos retraites sur un compte bancaire en France,cela ne change pas la nature de vos cotisations,ni le lieu de votre résidence fiscale.

  Yves

il exite une compagnie d'assurances en France qui a une mutuelle spéciale expats

Re-bonjour

Je cherchais le texte,concernant la fameuse cotisation de 3,20%,j'ai trouvé.

Je suis domicilié fiscalement hors de France :

La CNAV prélève sur votre retraite personnelle ou de réversion :

La cotisation d’assurance maladie
Elle est prélevée si vous êtes à la charge d’un régime obligatoire français d’assurance maladie français. Sont taux est de 3.20%.
Vous en serez exonéré si vous êtes domicilié dans l’un des 31 états de l’Espace Économique Européen* (EEE) et si vous justifiez que le remboursement de vos frais médicaux et pharmaceutiques est bien pris en charge par votre pays de résidence]* EEE : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Norvège, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède et Suisse.

Important : cette cotisation est une contribution de solidarité aux dépenses de l’assurance maladie. Elle n’ouvre en tant que telle, aucun droit à la couverture maladie (Seuls les résidents de l’EEE verront leurs frais pris en charge par leur pays de résidence, dans les autres cas vous devrez souscrire une assurance auprès de la CFE ou d’un assurance au 1er €

Re Bonjour,

  Je viens de lire la circulaire européenne concernant l'harmonisation des sécurités sociales.

  En fait,vous pouvez très bien,en tant retraité,sollicité votre inscription auprès de la sécurité sociale Portugaise,en ayant pris soin au préalable de solliciter auprès de votre caisse de retraite un document d'affiliation que vous remettrez à l'administration Portugaise.

  Toute votre couverture médicale sera assurée par la sécurité sociale Portugaise,sans que vous ayez à payer la moindre cotisation mais, avec toutes les règles propres à cet organisme.
  C'est à dire quid,du niveau de remboursement,du parcours de santé,etc...?

  Lors de vos séjours en France,c'est la sécurité sociale Française qui prend le relai.

  Donc,le contribution sociale de 3,20% sert à cela.

  Vous pouvez très bien,vous passez de la CFE.

  C'est un calcul financier à faire.

  En Tunisie,il y a aussi un accord entre les sécurités sociales française et Tunisienne,certains expats ont choisi de d'utiliser cet accord.
  Ce ne fut pas mon choix,car le volume de remboursement annuel est très bas et vous laisse peut de choix.

  Mon épouse a été opérée en urgence,j'ai peu choisir une clinique privée et l'intégalité du coût de l'intervention m'a été remboursée(chambre privée avec acconpagnant).
  Si j'avais été affilié à la SS Tunisienne,nous étions dans l'obligation de nous soumettre aux souhaits du corps médical(hôpital public,chambre collective)

  Par ailleurs,certains expats qui ont fait le choix de la SS Tunsienne,vont en France pour les traitements de fonds.

  Donc la rentabilité n'est pas prouvée,sauf si vous avez une santé de fer.
  Je pense que votre première démarche consiste à interroger votre caisse de retraite.

reste ou tu es le Portugal il y a rien a faire sont trop irresponsable sais arnaque du début jusqu' as fin surtouts ne rien créer là-bas j ai donner et crois moi si tu veux changer d air vas plutôt sur l Afrique ou Haïti tu perdras moins ton temps

@ feuillet1966,

reste ou tu es le Portugal il y a rien a faire sont trop irresponsable sais arnaque du début jusqu' as fin surtouts ne rien créer là-bas j ai donner et crois moi si tu veux changer d air vas plutôt sur l Afrique ou Haïti tu perdras moins ton temps

Arnaque c´est la déscription de vottre annonce sur :
http://www.expat.com/fr/immobilier/euro … tugal.html

Code:

a toutes personnes interesser je tiens informer que pour tous emmigrants il se trouve qu au portugal il ne paye aucun impot se qui es fort appreciable et que la vie es simple et tres abordable niveaux de vie tres bat

on aime ou on n´aime pas

@feuillet1966 -> Votre commentaire n'aide pas vraiment.

--------------------------------------

Pourrait-on se recentrer s'il vous plait?
Si vous avez des informations complémentaires qui peuvent aider Guy et Dina dans leur projet, n'hésitez pas à les partager.

Merci bien,
Aurélie
Équipe d'Expat.com

Bonjour Boutoune ,
Avez vous des réponses aux questions posées?
Pour ma part le Consulat ne m'a toujours pas répondu.
J'ai trouvé l'adresse de la CFE à Paris.nous serons absent jusqu'au 25 juin.J'irai sur place leur poser les questions qui me préoccupent dès notre retour .
En attendant vous pouvez m'envoyer les votres si elles ne sont pas trop personnelles.Je me ferai un plaisir de vous aider .
Le soleil a l'air de vouloir pointer le bout de son nez sur la France ce n'est pas trop tôt .......
Nous sommes allés à la Secu ce matin et j'ai posé la question suivante "Que faut il faire pour garder la protection santé de France "
Il m'a été répondu que pour cela il fallait un domicile français et y séjourner au minimum 6 mois par an .Cela répond à une de vos questions ...
Bien cordialement
Guy

Merci Aurélie .....
Guy et Dina

Bonjour Lapradelle,

Comme vous pourrez le lire dans mon message à Boutoune, d'après ce que l'on m'à dit ce matin ,pour bénéficier de la protection santé en France il faut y résider au moins 6 mois dans une année.
Qu'en pensez vous.
Bien cordialement
guy

je suis dans le meme cas que vous me pose les memes questions

Tous les citoyens de l'Union Europeene possédent la carte européene d'assurance maladie fournis par la mutuelle de leur pays d'origine ( situation modifiée en 2010 ou c'était le pays de re´sidence qui devait fournir cette carte). Donc dans toutes les pays l'UE vous avez droit au soins de santé et vous payerez votre part non couvert par votre mutuelle ( exactement comme dans votre pays d'origine).
Il n'est pas necessaire de résider dans votre pays d'origine plus de 183jours. Lorsque vous vivez au Portugal , si vous voules vous faire soigner en France ou en Belgique, il vous suffit de vous rendre dans votre pays d'origine et de vous y faire soigner comme n'importe quel citoyen de ce pays. D'ailleurs pour la Belgique , depuis 2012, l'obligation de payer l'assurance complémentaire en Belgique a éte établie suite à une décision de la commission europénne.
Bref. si j'ai un problème de santé grave et non urgente, je prends l'avion et vais me faire soigner dans un hopital Belge et payerai les frais comme n'importe citoyen belge. Si j'ai un problème de santé urgent, je me rends dans un hopital Portugais et payerai les frais comme un citoyen Portugais ( soit avec ma carte d'assurance maladie europénne si je ne reside pas au Portugal ( 183jours) soit avec ma carte de SNS ( serviço natcional de saúde) si je reside au Portugal ( plus de 183 jours)

A Diguy,Boutoune,Gégé441,

Voici les infos recueillies sur le site améli.fr

Je fais un copier coller du texte.

Vous être retraité du régime français de sécurité sociale et allez résider de façon permanente en Europe dans un État membre de l'Union européenne/Espace économique européen (UE/EEE) ou en Suisse.


Les États membres de l'UE/EEE :
Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède.

Pensez à informer votre caisse d'Assurance Maladie et votre caisse de retraite de votre départ et de votre nouvelle adresse à l'étranger.

La prise en charge des soins médicaux dans le nouveau pays de résidence

Avant votre départ de France, demandez le formulaire E 121/S1 à votre caisse de retraite.
Une fois sur place, ce document vous permettra de vous inscrire auprès de l'organisme de sécurité sociale de votre lieu de résidence. Vous bénéficierez de la prise en charge de vos soins médicaux selon la législation et les formalités en vigueur dans ce pays.

À noter :
•Le formulaire E 121/S1 est individuel et nominatif. Si d'autres membres de votre famille vous accompagnent, un formulaire E 121/S1 doit être établi pour chacun d'entre eux.
•Votre caisse d'Assurance Maladie en France reste compétente pour la prise en charge de tous les soins médicaux reçus ultérieurement lors de vos séjours temporaires en France et à l'étranger. C'est également elle qui reste compétente pour vous délivrer, à votre demande, une carte européenne d'assurance maladie (CEAM).

En cas de séjour temporaire en France

Vous retrouvez l'intégralité de vos droits à l'assurance maladie.
Pour cela, vous devez vous adresser soit à la caisse d'Assurance Maladie à laquelle vous étiez affilié en dernier lieu en France, soit auprès de celle du département où se situe votre caisse de retraite. À défaut, vous pouvez vous adresser à la caisse d'Assurance Maladie de votre lieu de séjour.
Vous bénéficiez de la prise en charge de vos soins médicaux selon la législation et les formalités en vigueur.
Si vous faites l'avance des frais médicaux, demandez le remboursement à la caisse d'Assurance Maladie désignée selon les modalités ci-dessus.
Fin du copier-coller

Pensez, lorsque vous allez en France,à vous munir d'une attestation de votre orgnisme de retraite,si vous devez vous faire inscrire dans votre département de résidence.

Vous pouvez aussi,allez sur le site de la Sécurité Sociale,en bas de la page de présentation,vous avez tous les liens avec les organismes périphériques(Cleiss,Cfe etc....)

En consultant le site "Cleiss",vous avez tous les  régimes de sécurité sociale des pays de l'union.
Les infos sur le Portugal,y sont.

De ce que j'ai lu,le parcours de soins est très balisé.
En cas,d'hospitalisation d'urgence vous n'avez guère de choix.

Pour ce qui me concerne,la solution Cfe,est plus sécurisante.

Merci pour ces infos, la santé reste pour moi un réel problème .
Mon 100% pour le diabète sera t- il le même au Portugal ?
Il me faut étudier tout cela tres sérieusement .
les infos transmisent par les différents intervenants sont précieuses.
Alors je reste les yeux fixés sur mon ordi .........
Bien amicalement
Guy

Bonjour Diguy

  J'ai vu sur votre page de présentation que vous êtiez retraité de la fonction publique territoriale.

  Pour les fonctionnaires d'Etat,ils demeurent obligatoirement contribuables de l'Etat qui verse la pension.

  Il faudrait que vous posiez la question auprès de l'adminstration fiscale,pour ce qui concerne les fonctionnaires territoriaux.

   Pourquoi cette question?

   Si vous demeurez contribuable de L'Etat Français (vous uniquement, pas votre épouse),vous serez soumis aux prélèvement sociaux (Csg et Rds et la nouvelle contribution dépendence).

     L'ensemble de ces côtisations,représente 7.40% de votre retraite brute.

   Si vous n'êtes plus contribuable français

  vous ne serez plus assujettis,à ces prélèvements.

De ce fait,rien ne vous empêche de vous affiliez à la CFE (caisse des français à l'étranger),vos prises en charge rélèveront du régime de la sécurité sociale française.

   Le coût:
   3.20% de cotisations sociales (régime des expatrié)
   4% de CFE ou 207 € par trimestre si votre retraite est inférieure à 20 700€.

  soit un coût total de 7.20%

  Dans ce cas, rien ne vous oblige à adhérer à la sécu portugaise.

  Bonne journée

Merci Lapradelle,pour ce premier éclairage sur les impots et nos retraites.
pour moi cela sera un peu plus compliqué car je touche une pension du secteur privé et une du secteur public.
Donc je devrai me rapprocher de mes caisses de retraite.
Tout cela est avoir
Bon wk
amicalement
guy

Je crois savoir que le régime est différent pour les pensionnés de la fonction publique française.
1/ Notre CSG est toujours prélevée.
2/ En revanche nous pouvons toujours payer nos impôts en France (pour l'IR et malgré ce que beaucoup de gens pensent, c'est souvent très avantageux. Ce sont les impôts et taxes indirects qui sont élevés en France)

A Benj 77

    Ce n'est pas exact de dire que vous pouvez continuer de payer les impôts en France.

    Seuls les fonctionnaires d'état sont dans l'obligation de payer leurs impôts en France,cette clause fait partie de toutes les conventions fiscales internationales.

    Pour ce qui concerne,les retraités du secteur privé,et s'ils résident plus des 183 jours dans le pays d'expatriation,ils sont soumis au régime fiscal du pays d'accueil.

    Il n'y a pas d'échappatoire,à moins d'avoir conservé un bien immobilier en France et déclarer y résider plus de 183 jours.

    Bonne journée à vous.

Seuls les fonctionnaires d'état sont dans l'obligation de payer leurs impôts en France,cette clause fait partie de toutes les conventions fiscales internationales.

C'est ce que j'écrivais plus haut sous forme de question. Est ce que cela vaut pour les pensionnés de la fonction publique?

Bonjour lapradelle,
Vous parlez des fonctionnaires d'Etat, moi j'etais fonctionnaire territorial , est ce la même chose?,
Nous avons fait estimer notre maison ce matin ,et je dois l'avouer nous sommes déçus.
Nous commençons a envisager de plutot louer un appartement en Algarve, le temps que la maison se vende, et voir ensuite pour acheter avec ce que nous aurons pu récuperer.
Avez vous une idée du prix d'une location d' 1 f3 ?
Merci a vous
Guy

http://www.cleiss.fr/particuliers/vivre … te883.html
http://www.challenges.fr/galeries-photo … -les-10-pa
http://www.news-banques.com/retraite-le … aites-fran
http://www.lefigaro.fr/retraite/2013/05 … aradis-fis

En ce qui concerne l’ensemble du système fiscal portugais, consulter (en français) :  et http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossie … portugal/;

9) Aide consulaire

Les ressortissants français peuvent bénéficier des services proposés par les autorités françaises au Portugal. Pour plus d’informations contacter : http://www.ambafrance-pt.org/
Pour des informations sur la communauté française installée au Portugal consulter : http://www.ambafrance-pt.org/Les-Franca … tugal,1424 et http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/pays-z … index.html

Merci Calelupa,
voilà que l'horizon s'éclaircit....
beau travail, tu vas en soulager plus d'un.
amicalement et peut-être un jour au Portugal..

Alain

Je n ai fait que retransmettre ce qui m a été donné par le vice consul de Marseille, M Carlos de Souza et André Martins du service juridique de l ambassade du portugal à Paris

Mais il est vrai que pour s expatrié il faut être certain de sa démarche.
Je recherche aujourd hui des infos sur la scolarité de mes enfants de 13 ans et 9 ans . Je ne souhaite pas qu ils aillent à l'école française, je veux qu elles rentre dans le moule portugais si toutefois c'est l équivalent de nos écoles
cordialement

Je recherche aujourd hui des infos sur la scolarité de mes enfants de 13 ans et 9 ans . Je ne souhaite pas qu ils aillent à l'école française, je veux qu elles rentre dans le moule portugais si toutefois c'est l équivalent de nos écoles

il existe quelque similitude, l´education nationale fait greve aujourd'hui :)

Bonjour, voilà qui est clair.
La question est maintenant, est-ce que ces dispositions "légales" vont être réellement appliquées ?......

bonjour,

pour en être vraiment sur adressez vous a un centre des Impõts au Portugal (Autoridade Tibutária e Aduaneira). Ce sont eux les meiux placés pour vous donner tous les renseignements et les démarches á efectuer.
Mais le Portugal est un pays de droit malgré tout ce que l'on peut en penser.

Bonjour Calelupa,
Merci pour tous vos conseils , mais que veux dire "lien en attente de modération "
C'est ce que l'on trouve attaché à votre texte
Bonne soirée
Guy

Bonsoir, je vous rappelle que cette disposition  n'est pas nouvelle et le statut de pensionné non resident date de 2009 sous le gouvernement socialiste , qui prévoit noir sur blanc que les pensionnés étrangers qui n'ont jamais été imposé au Portugal ET qui n'ont jamais eu un domicile ET qui lors de leur demande d'inscription auprés des serviços estrangeiros e fronteiros ont demandé  le statut de non resident HABITUEL bénéficie pendant 10 ans d'exonération fiscale. Cette disposition n'a JAMAIS été appliquée par l'Administration fiscale depuis 2009.Le texte de loi à été clarifié par un texte mai 2012 au journal officiel et qui prendera effet en 2014 , revenus de 2013. Je me suis renseigné auprès de " la repartição das finanças" de mon domicile en mars 2013, réponse revenez en 2014 et nous vous donnerons réponse ( voir mes messages sur nouveautés sur les impôts au Portugal). Si en 2009, sur base de ces informations et la parution au Journal officiel en 2009 ont attirés des pensionnés étrangers ,  et que malgré tout, nous pensionnés à cette date nous avons malgré cette loi dû payer leur impôts au Portugal en 2010 , 2011, 2012, 2013 qu'en sera t'il actuellement?. Ceci sera ma derniere mise en garde sur ce sujet, car je suis fatigué de donner toujours la même réponse et parfois de me faire insulter.Interrogez si possible une association quelconque de vrais retraités français ou autres nationalités AVANT de prendre votre décision . Je ne suis pas venu au Portugal pour NE PAS PAYER D'impôts, mais pour un autre style de vie, la gentillesse des gens et la beauté de ce pays. J'éspère que c'est aussi votre cas , sinon .........

Bonjour JP HONDA,
Je suis bien d'accord avec vous. Je ne viendrai sûrement pas au Portugal "QUE" pour ne pas payer d'impôts. Je pense que le Portugal et les Portugais ont bien d'autres choses à partager.
     Ceci étant dit, il faut bien admettre que dans notre Europe, malade de bien des maux, l'aspect financier, en termes de revenus pour tout un chacun,devient de plus ne plus omniprésent.

Dans la conjoncture actuelle, une disposition comme celle-ci, dans un pays très touché par la crise, peut surprendre, mais peut aussi s'expliquer pour relancer la demande intérieure.
     D'un autre coté, mais à l'inverse, la noyer dans des méandres administratifs, pour ne pas l'appliquer peut aussi, paradoxalement se comprendre. Cependant il faudra bien à un moment donné prendre
une position claire...
J'apprécie beaucoup votre implication à nous informer ainsi que les autres contributeurs.
Bien amicalement

Nouvelle discussion