Permis de conduire

Bonjour,
Je vais envoyer ma voiture en Israël, mais j'ai appris qu'on ne pouvait pas retirer la voiture sans permis israélien.
Je souhaiterais donc convertir mon permis avant de l'envoyer. Je sais qu'il faut visite ophtalmo + visite médicale et ensuite auto ecole avec 1 ou 2 leçons avant de le passer.

Question 1 : j'ai beau chercher, je ne trouve aucune auto-école sur le net (en français) à Tel Aviv.
Si vous avez des coordonnées, je suis preneur ! (pour gagner du temps et prendre déjà RDV)

Question 2 : tant que j'y suis, si je peux aussi convertir mon permis moto, ce sera encore mieux, donc idem question 1

Question 3 : quels sont les délais pour le passer ? Je vais d'abord aller en Israël 15 jours pour préparer ma venue et donc j'aurai à l'atterrissage ma teoudat ole.
15 jours est il suffisant pour le passer avant de revenir préparer mon déménagement ou bien non ?

Merci d'avance pour votre aide !

Bonjour fairline.

Bienvenue sur Expat.com! :)

J’espère que vous obtiendrez des réponses à vos questions bientôt.

Merci,
Aurélie

Et bien, il faut croire que personne n'a repassé son permis de conduire en s'installant en Israël..

:up:

Bon, suite du feuilleton..
Le permis est très rapide à passer. Je suis allé voir une auto école qui m'a fixé une date moins d'une semaine après le premier contact aussi bien pour la voiture que pour la moto.
J'ai suivi 2 heures de cours pour chacune des épreuves la veille avant de les passer. Ces cours sont utiles car ils permettent de déjouer des pièges particuliers à la conduite israélienne.
Résultat, j'ai eu mes deux permis..

PERMIS DE CONDUIRE ISRAELIEN :
Toutes les infos sont valable pour les automobiles, je suppose que pour les motos c'est similaire.
Pour les cours de conduite en français : probablement à Netanya.
Avec le permis de conduire européen 1 an depuis l'alya,
Il faut passer l'examen sur route avant la fin de la 3éme année de l'alya, à défaut il faut passer l'examen du code de la route en plus.
Le test de conduite sur route est en fait un contrôle pour vérifier qu'on se conforme à la réglementation locale.
Exemple s'arrêter : aux feux orange/rouge, au signal stop(s’arrêter 2 x, avant le passage pour piéton ensuite après le passage pour piéton)  mettre ses clignotants à chaque changement de bandes de circulation ou pour tourner.... L’examen prend un quart d'heure.
Pour le Olé Hadash : Examen sur route pour l’obtention d’un permis de conduire israélien (Rishayon nehiga)
Avec le permis de conduire de Belgique, il suffit de se présenter au Bureau des Immatriculations (Misrad Harichou)
-     avec un document (Tofess Yarok) signé d’un médecin qui atteste de votre santé et par un ophtalmo agrée qui examine votre vue et vous prend en photo digitalisé. C’est l’ophtalmo qui vous procure ce document.
-     photo d’identité,  Téoudat Zéout et Téoudat Olé, l’original ainsi qu’une photocopie du permis de conduire belge et le passeport.
-    Ensuite de se mettre en rapport avec une auto-école afin de fixer un rendez-vous avec un examinateur officiel. Ces moniteurs se trouvent proche du bureau des Immatriculations,
pas moyen de les rater. Les coûts des auto- écoles sont les mêmes, cependant pour les uns une heure de cours c’est 45 minutes pour les autres c’est 60 minutes, à préciser avant de s’engager. Aucun moniteur ni examinateur ne parle le français. On se débrouille en anglais.

-    Impérativement suivre 2 à 3 leçons par une auto-école de toute façon, l’examen sur route se fait  uniquement avec un véhicule d’une auto-école.
Les frais du moniteur sont de l'ordre 20€ de l'heure et l'examen 80€ ainsi qu’une petite taxe via la poste  de 14€.
Quelques conseils :
L'examen sur route dure environ 15 minutes et porte essentiellement sur une conduite prudente et surtout de s'arrêter complètement aux signaux stop avant la ligne blanche puis d'avancer très lentement et d’attendre que tous les véhicules qui débouchent dans la rue soient complètement dégagés.
Aux coins des rues avec un signal "céder le passage" rouler très lentement afin de vérifier qu’aucun véhicule ne soit sur la voie carrossable avant de s’engager. Rouler lentement dans les petites rues (maximum 2ème vitesse) surtout aux approches des écoles.
Ne pas s’engager dans un rond point sans s’assurer qu’aucun véhicule ne soit présent dans les voies giratoires à votre gauche, tous les véhicules venant de gauche sont prioritaires.
Utiliser les clignoteurs à chaque changement de voie.
En cas d’échec de l’examen, une seconde chance est accordée.
Suite à la réussite de l’épreuve sur route, les résultats officieux sont affichés sur une valve le même jour à 17:00, les moniteurs sont fiers de la réussite de leurs élèves, s’il s’avère que le moniteur à fréquemment des élèves en échecs, malheur à lui, il subit les railleries de ses collègues et se fait mal voir par les examinateurs. 
Les résultats officiels sont publiés le lendemain, votre moniteur vous transmet un document à faire valider par la poste (encore 173 Schekel) c’est le sésame provisoire qui mentionne votre numéro de licence. Attention la validité de ce document est de 6 mois, si vous omettez de payer la validation de votre licence endéans cette période vous devrez recommencer toute la procédure des examens.
Après paiement de cette validation, le permis définitif vous est envoyé par la poste. Ce permis doit être revalidés tous les 5 ans pour les moins de 65 ans et tous les 2 ans pour les plus de 65 ans.
On peut conduire un véhicule avec son ancien permis de conduire du pays d’origine pendant la première année de son alya. A défaut de permis de conduire en règle une amende, voire une saisie du véhicule et en cas d’accident la compagnie d’assurances ne manquera pas de faire des difficultés envers le propriétaire du véhicule.
Un Ole Hadash ne peut acheter un véhicule neuf sans le permis de conduire Israélien.
Au moment d’une demande de devis pour l’achat d’un véhicule signalez votre qualité d’Olé Hadash.  N’hésitez pas à demander des devis entre concessionnaires et revendeurs de la même marque.
Si vous avez égaré votre permis de conduire de Belgique, l’ambassade  peut uniquement vous délivrer un certificat de perte et vous devrez vous présenter personnellement à la Maison Communale en Belgique qui vous a délivré pour la première fois votre permis de conduire.       
Sans ce permis de conduire Belge, bonjour les dégâts. Il faut suivre le cours de théorie en hébreu et passer les tests du code de la route, 28 heures d’apprentissage sur route et l’examen final sur route.
Un bon conseil pour l'assurance adressez-vous uniquement à un courtier francophone (j'avais choisi une grosse compagnie d'assurances. Pour établir un contacat avec la compagnie au départ pas de problème pour l'anglais, mais après plus moyen de trouver un employé qui parle l'anglais)

@ cerco > Merci beaucoup pour ce partage d'informations.  :top:

Priscilla
Equipe Expat.com

Bonjour! Est ce que vous pourriez me donner des adresses d'agences d'auto écoles? J'en cherche une sur Tel aviv. Merci!

Bonjour, je ne connais pas l'adresse de Tel Aviv, (je suis de Holon) je vous suggére  de prendre contact avec le bureau des immatriculations (Misrad Harichou) à Tel Aviv, A côté de ce bureau une dizaine de moniteurs attendent les clients.
Peut être qu'à Tel Aviv vous y trouverez un moniteur francophone sinon ce sera l'anglais ou se rendre à Natanya vous y aurez plus de chance de trouver un moniteur frabcophone.
Bonne chance

Sur Netanya, en effet, 2 moniteurs francophones. Mais il devrait y en avoir sur Tel Aviv aussi.

Bonjour aver vous les numero des deux prof francais a netanya

Bonjour ça fait quelques années déjà quz tu as exrit . Peux tu me donner le contact ou tu as passé ton permis s'il te plaît .  Je suis à uj mois de La date limite .... merci

Bonjour, ce n'est plus nécessaire depuis hier, Israël reconnaissant unilatéralement le permis de conduire français.
Désormais, tu peux conduire 3 ans à compter de la date de ton Alya avec ton permis français (au lieu d'un an), et tu peux le changer à tout moment contre ton permis israélien sans avoir à le repasser.
La loi étant passée hier, je te suggère d'aller au Misrad Harishoui pour t'informer des modalités de conversion de te ton permis.
Je suppose que tu doives quand même passer ta visite chez l'ophtalmo et le médecin afin que l'on te convertisse ton permis.
Cordialement,

Bonjour,
Il semble que la Loi a changé et qu'on peut échanger son permis européen sans faire d'examen.

Si cela n'est pas le cas je vous évoque ci-dessous l'ancien système.
Si vous parlez anglais, cela ira, vous devez choisir votre auto école  avec un interlocuteur qui parle au moins l'anglais (indispensable) ne perdez pas votre temps avec un interlocuteur qui ne vous convient pas. Soyez ferme.
Vous pouvez vous diriger aussi sur HOLON
Si vous ne parlez pas l'anglais dirigez-vous sur Netanya (moins chers qu'à Tel Aviv)
A chaque bureaux se trouve chaque jours plusieurs chauffeurs pour vous enseigner les cours indispensables à la réussite de votre examen.
Présentez-vous a un guide avec le document de l'ophtalmo contre-signé par un médecin.
Pour l'auto école, je vous conseille de passer les cours sur 2 jours, chaque fois une heure (en réalité 50 minutes à négocier) . L'examen officiel se passe 2 à 3 fois par semaine, les résultats sont communiqués le soir même par votre guide.
Pour l'examen sur route  cela se passe avec le véhicule de l'auto école, au préalable un paiement à la poste pour l'examinateur et idem avec le certificat de réussite.
Il faut que votre ancien permis de conduire soit dans un bon état sinon vous risquez des problèmes.
Pour l'examen, quelques tuyaux :
-évitez d'être stressé
-ne roulez pas trop vite,
-au rond point attendez le temps nécessaire afin qu'aucun véhicule ne vient de votre droite
-pour un signal stop il faut marquer deux temps d'arrêts avant le passage clouté et après le passage clouté.
-attention si une personne marque l'intention de traverser, arrêtez-vous impérativement.

Au départ il vous faut au moins gsm, ne prenez pas d’abonnement sur une longue période (conseil : Golan ou Hot  vous proposent un abo résiliable sans frais.
Attention si vous importez un véhicule en Israël, n'oubliez pas la taxe d'importation, que votre véhicule soit impérativement agréée en Israël (s'informer chez le concessionnaire en Israël) les frais de transport, chargement et déchargement, documents de dédouanement (sortie France et entrée en Israël) et les surprises style qu'il vous manque un document ou qu'il doit être traduit......pendant ce temps votre véhicule fait dodo au port à vos frais.......
Evitez les arnaqueurs de tous poils.
Bien à vous,

Bonjour Fairline,

Peut-être pourras-tu me renseigner... Je suis ola hadasha depuis presque 1 an et j'ai entamé le processus pour passer mon examen de conduite car mon permis français a moins de 5 ans. Je cherche desesperement la confirmation (officielle) que depuis la nouvelle réforme de juillet 2017, je peux conduire pendant 3 ans avec mon permis français à partir de ma date d' alya (et ce, même si mon permis a moins de 5 ans, par exemple, ou autres conditions). Sur le site du Misrad Harishoui (mis à jour), il est expliqué que les permis étrangers sont valables 1 an et rien n'indique que les permis français sont désormais valables 3 ans... Dans 2 semaines, j'aurais dépassé la première année et j'ai peur de ne plus pouvoir conduire en attendant de passer l'examen. J'ai besoin de conduire pour mon travail....
En saurais-tu un peu plus, par hasard...?

Je te remercie de ta réponse,

Rachel :)

Je te conseille de t'informer auprès d'un des moniteurs d' auto école qui se trouvent proche de l'Administration.
Bon courage,

Merci pour ta réponse Cerco,

Je suis allée me renseigner au Misrad Harishoui (Ministère des Transports) qui m'a confirmé que les olim hadashim ont le droit de conduire avec leur permis français pendant 3 ans à partir de leur date d' Alya UNIQUEMENT s'ils ont obtenu ce permis il y a 5 ans ou plus. Pour les autres, si le permis français a moins de 5 ans, rien ne change: ils ne peuvent conduire avec que pendant 1 an à partir de leur date d'Alya et doivent passer le test de conduite.
Bonne soirée à tous :) Chabbat Chalom.

Information importante,  il est impératif de présenter votre permis français en parfait état, pas de déchirure, d'endommagement,  de surcharge quelconque, si vous êtes dans ce cas avant de quitter la France, demander un nouvel exemplaire de votre permis à  votre mairie car vous risquez de sortir bredouille  de l'office des transport et de devoir chercher un nouveau permis français , cela retardera toute la procédure pour l'obtention de votre permis.

Nouvelle discussion