Close

Envie de venir en Argentine!!!

Bonjour;

Bien, voilà c'est un premier pas pour nous ce forum d'expat!

Nous habitons Marseille et avons l'envie de de développer une affaire de tourisme hôtel ou autre un pied dans la nature et l'autre en ville afin de proposer à notre petite de 6ans un enseignement cohérent le tout dans un environnement plus propice aux échanges constructifs et nous l’espérons plus conviviaux...

Aux plaisirs donc de vous lire!

Amicalement

Corinne et Eric

Bonjour Corinne et Eric.

Bienvenue sur Expat.com! :)

Cette discussion pourrait vous intéresser -> Créer une entreprise en Argentine.

Si vous avez des questions spécifiques, n'hésitez pas à les poser.

Merci,
Aurélie

Bonjour nous sommes arrivés il y a 1 mois tout juste et venons également de la région de Marseille.
Vous avez des projets pour quel coin ?

Bien, a vrai dire nous ne sommes pas encore fixé
Il nous faut une ville suffisamment importante pour
Faire suivre des études a notre fille. Et un coin de paradis
Pas très loin... montagne?Mer? Rivière?? Cabanas,hôtel?
Et vous quels sont vos projets?
Amicalement
Éric

Bonjour
1ère question à résoudre, le thème des visas.. Il vous faut 8000 pesos de revenus mensuels justifiés à l'étranger pour obtenir un visa rentista vous permettant ensuite de travailler (au cours actuel environ 1300 euros).. Sinon c'est le visa investisseur et il faut que vous ayez 300.000 euros à investir... Donc si vous n'entrez dans aucun de ces 2 cas et n'êtes pas l'un ou l'autre argentin, oubliez l'Argentine sauf pour les vacances..
Bon courage néanmoins..

bonjour corrine et Eric.
Je vis à Concordia, ville d'une gouverneur de Entre Rios et ami intime de la presidente.
Ville ultra touristique et avec un dévelloppement sans fin.
je serai ravi de vous aider car votre projet me paraît sencer et faisable par ici.
Je pourrai vous aider également pour votre visa.
je vous sohaite de passer de bonnes fêtes de fin d'année et en espérant votre contact.

Amicalement

johanny

Bonjour à tous,
Johanny, tu parles régulièrement du fait que tu peux aider les gens pour leur visa.. Qu'entends tu par là exactement ??
Nous connaissons quant à nous personnellement le directeur de Migraciones, nous avons donc aidé en effet des arrivants pour obtenir leur visa en temps record.. (encore qu'à présent on semble revenu au fait que Paris peut donner le visa ce qui était en vigueur lors de notre venue en 2008 mais avait été ensuite remplacé par l'établissement du visa ici en Argentine).. Mais cela implique que les gens aient tous les papiers et les revenus nécessaires pour les visas, car il n'y a pas de passe droit.. Après les démarches prennent plus ou moins de temps, mais la condition de base est d'avoir les papiers ET les revenus nécessaires.. As tu une autre solution ??
Pour le reste je partage l'avis de Christan Jujuy même si pour nous les US ne sont pas une option... les prix ici deviennent proprement délirants... Avant hier 6% sur tous les tarifs dYP (qui annonce de nouvelles hausses), 8% chez Shell et Esso a augmenté aussi (pas fait le compte mais le litre de super chez eux approche des 8 pesos).. La nourriture, les péages, les parkings l'électricité, le gaz, tout augmente.. et je ne parle pas des vêtements et chaussures pour lesquels suite à la fermeture des importations les producteurs locaux peuvent se permettre de vendre de la m.. bien plus cher que les supermarchés en France et encore à qualité moindre..
Dans un beau centre commercial ici pour Noe, un T shirt "pisseux" qui ne supporterait pas 3 lavages était à 170 pesos !!! et idem pour les chaussures... Ca devient vraiment n'importe quoi
Bonne fin d'année à tous et excellente anée 2013
Bien amicalement et bonnes fêtes de fin d'année à tous...

Dom, si tu connais personnellement le chef de migraciones à Buenos, c'est parfait pour ceux que tu puisses aider. Pour ma part , je connais une fonctionnaire de Migraciones, qui va avec les arrivants pour faire toutes les démarches. Elles assiste les arrivants mais cela est payant. Et oi ce sont des fonctionnaires de migraciones qui connaissent les personnes de l'autre côté du guichet pour y être durant ces heures de fonctionnariat. Je n'ai pas de secret mais seulement une aide pour les arrivants.
bises
johanny

Bonjour Johanny,

C'était la question.. On est donc bien d'accord (comme toujours) sur le fait qu'il n'y a pas de miracle ni d'arrangement avec les Dieux.. L'aide c'est possible pour accélérer des démarches, mais encore faut il entrer dans les conditions... C'était le but de ma question, car j'ai vu qu'en plus selon les provinces les règles ne sont pas toujours appliquées exactement à l'identique..
Bonne semaine

pour ma part la personne s'occupe de tout. Que l'on soit dnsa n'importe quelle province, c'est ce qui est intéressant justement.
Je vais mettre ses coordonnés dans la rubrique entreprise avec son accord mais je peux donner aussi ses coordonnés á toutes personnes qui cherchent á faires des démarches pour son DNI argentine.
Cette personne assiste vraiment ceux qui la contacte et dit ce qui est possible et ce qui ne l'ait pas. il n'y a pas de perte de temps dans des bla bla bla.

Bonjour
Johanny, je ne parlais pas de B Aires mais de Cordoba.. Je ne connais personne à Migraciones B Aires
Bien amicalement

La personnne que je connais fais les démarches "tramites" pour n'importe quelle personne qui vient en Argentine, peu importe la province.
C'est plus rapide parce que toute les provinces envoient les demandes à migraciones á Buenos Aires et c'est beaucoup plus rapide et moins de risque de ne pas avoir les papiers qu'il faut et avoir des mois de retard. Car cette personne fait le point avec la personne avant en tenant compte des changements s'il y en avaient pour être certaine qu'il ne manque rien. cette personne est trés sèrieuse dans ce qu`'elle fait c'est pour cela que je la recommande à tous ceux qui me contacte ou qui en ont besoin.
Johanny

Bonjour,
A Cordoba quand tu as tes papiers, tu y vas, ils controlent que tout est bien là et te donnent un RV à une heure et jour précis.. Tu viens et environ 30 minutes plus tard, ils te donnent le document pour aller payer à la banco Nacion les frais de visa, tu reviens avec l'avis de paiement et un quart d'heure après environ tu sors avec ton visa..
Bonne semaine

Voici une réponse que j'ai mis sur un autre sujet de forum mais qui correspond au votre. De plus je suis un Marseillais.

"Sur Concordia. il y a environ 200 000 habitants. il y a environ 25 % de concordienses qui ont un trés bon pouvoir d'achat. Pour mon nègoce je travaille eux, cela représente quand même pas mal de clients potentiels. Bien entendu chacun cible sa clientèle et fait son choix de vie et professionnel. La ville de Concordia se développe à grand galop et ce n'est pas terminé. Le tourisme tient une part importante et non négligeable dans l'économie locale mais aussi l'agriculture avec le soja,le blé, le maìs, le sorgo, l'arboriculture avec les citrons, mandarines et oranges qui classifie Concordia comme capitale du Citrus en Argentine ou l'élevage bovins et ovins avec l'agneau patagonique. Une zône industrielle en plein développement avec des entreprises qui s'y installent. Le projet de tranformer l'aéroport existant en un aéroport international, le projet de réouverture du port de marchandises, la proximité de l'Uruguay, 15 km, 400 km avec le brésil et le paraguay, l'autoroute 14, maintenant terminée, qui va de Buenos Aires en passant par Concordia et qui va jusqu'au Brésil, le tout récent accord signé entre Concordia et une ville de franÇaise dans le cadre de l'accord franco-argentin de coopération décentralisée portant sur l'économie, le tourisme et la culture, les centres termaux existants et les nouveaux en projets, le lac de Salto grande et ses magnifiques plages habilitées, la plus grande centrale électrique thermique (centrale de Salto Grande) qui apporte l'électricité jusqu'à Buenos Aires, la construction du plus grand centre de conférence d'argentine, le carnaval de Concordia,ses deux casinos-jeux,  l'activité de la pêche sportive avec le Rio Uruguay qui nous sépare de l'Uruguay, ses ports de plaisances, ses universités etc... Je vais d'ailleurs faire un blog sur la ville car cela en vaut la peine je pense. Bon, il faut dire qu'au niveau Politique, la ville Concordia est la ville du Gouverneur de toute la province de Entre Rios et qui est ami intime de la présidente, le bras droit politique du gouverneur qui n'est ni plus ni moins que le Maire de Concordia. Ce facteur politique n'est pas à négliger dans le développement qu'a la Ville de Concordia et des aménagements struturels.
bien entendu la vie est moins chère ici qu'à Buenos Aires mais comme en province en géneral.  Voilà un aperÇcu rapide de ce qui se passe en province et à Concordia. Pour tout ces raisons je ne risque pas de quitté Concordia. Le tableau que je viens de peindre sur la ville de Concordia est trés réaliste. je ne fais partie d'aucun parti politique et n'est aucun intérêt personnel si ce n'est d'informer et répondre aux questions des internautes sur expat-blog d'aprés mon point de vue la situation que je vis ici . Il est vrai aussi que les pauvres sont trés pauvres et cela est malheureux à dire. Pour ma part je vis trés bien ici et ne songe pas à partir, bien au contraire j'y investi".
johanny

Aujourd'hui viennent d'être publiés les chiffres du taux de chômage sur la ville de Concordia, provincia de Entre Rios, à 400 Km au nord-est de Buenos Aires. Le taux de chômage est aujourd'hui de 2,9 %. il s'agit d'un chiffre historique qui montre bien la dynamique des entreprises de la zône.
Pour atteindre ce que nous appelons le plein emploi il faut atteindre 2,5 %.

Merci Johanny, c'est une très bonne nouvelle!
Il est de plus en plus difficile de vivre ici, le pouvoir d'achat etant réduit a s minima. .. Je suis toujours intéressé de venir mais pour mon épouse c'est plus difficile! le barrage de la langue lui fait peur.
Elle a aussi du mal a se projeter dans un avenir sans son métier de passion :violoniste tutiste d'orchestre. ..
A te lire

Cordialement,
Eric

Bonjour à tous.. Si on écoute les chiffres du gouvernement le chomage en argentine est aux environs de 7% et l'inflation sur l'année 2012 de 10%..
La réalité est que l'inflation est de 25% en 2012 et qu'on attend 30% en 20013.
Idem pour le chômage, un volume très important de gens travaillent au noir (40% au moins).. Dans ce cas comment avoir un chiffre des personnes au chômage ??? Tous les journaux économiques indiquent que de nombreuses personnes ont perdu leur emploi.. Renault a par exemple licencié beaucoup d'employés, réduit les heures sup etc...
L'économie est mauvaise, les prix augmentent sans cesse et les gens vivent beaucoup moins bien qu'il y a encore un an et les augmentations de prix sont énormes (raison de la décision de sanction prise par le FMI car les chiffres publiés sont complètement falsifiés).. Cette semaine les oeufs ici ont pris 20% et le poulet qui coutait début novembre 12 pesos le kilo est passé pour Noel à 15 pesos et hier à 16 et mon boucher m'a dit que le poulet allait encore augmenter d'ici fin mars et les oeufs également.. Les argentins ont réduit leurs dépenses de 30% en restaurant, bars, cafés, coiffeurs etc.. c'est bien la preuve que ça ne marche pas
Bonne journée à tous

Je prends note...

Un peu d'explication pour les internautes pour ne pas être confondus.
Mes chiffres sont pour la ville de Concordia, provincia de " Entre Rios ", je ne parle pas de ce que je ne connais pas mais bien de ce  que je connais et que je peux vèrifier car je vis ici et peux le voir. De plus la province de Entre Rios est UNE des plus riches d'Argentine. Comme je le dis dans ce même forum, je parle plus en avant du dèveloppement et des choses qui se font et des projets inscrits dans le budget de la mairie de Concordia et de la province. D'ailleurs ici, l'opposition politique au Maire ou au gouverneur ne conteste pas justement parce que les chiffres sont bons et qu'il n'y a rien à redire. Il n'y a aucune manisfestement dans les rues sur la politique du Maire par exemple, mais vraiment aucune.

Et je ne me suis pas trompé dans mon choix pour quitter Buenos Aires et faire mon business ici. Pour ma part je vis trés bien et l'avenir est prometteur et je le redis, je ne fais partie d'aucun parti politique en Argentine. Je ne suis ni riche ni pauvre.

C'est pourquoi avant de venir en Argentine il vaut mieux que les personnes qui veulent tenter l'aventure sachent bien ce qui s'y passe mais " SURTOUT NE PAS GENERALISER"  car l'Argentine n'a pas le même fonctionnement politique et éconimique et de décentralisation qu'en France.
Le modéle argentin paraît plus au modèle des Etats Unis avec ces Etats, que celui de la France avec ses régions. Sur l'économie Argentine, les produits d'agriculture et d'élevage s'exporte trés bien ce qui fait que le PIB (Produit Intérieur Brut)est en positif et aucun journaux économiques en Argentine dit le contraire sur cela.
De plus, le Tourisme tient une part trés importante dans l'économie nationale et régionale, de part son développement naturel et des investissements que font certaines provincias.

EXEMPLE : Les régions (provincias ici) ont un gouverneur avec énormément de pouvoir et un fonctionnement politique et économique propre. Chaque Provincia a ses lois, sa Police, son code de la route même et son système d'éducation propre.
La seule "police nationale" présente dans les régions peuvent être au nombre de trois :

1- La police fédérale qui s'occupe sanctionnent les délis féféraux ( nationaux);
2- La police Préfecture qui s'occupe de tout ce qui est maritime (mer et fleuve)et des frontières qui peuvent y étre;
3- La gendarmerie qui s'occupe des frontières terrestres et même entre les provinces c'est à dire passage de province à province et qui fait des investigations quand une des autres polices dìtes nationales est mise en cause.

Chaque province a sa police. Elle s'appelle du nom de la province.Pour Entre Rios, la police est identifiée sur les uniformes et véhicules comme Police ER qui veut dire Police de Entre Rios et vous rajoutez à cela la police du "Transito" qui est la police de la route dans les départements. Concordia est une ville mais aussi un département qui regroupent plusieurs autres petites villes et villages et lieux dits.

Plusieurs exemples concrets :

1- Dans toute la province de Entre Rios, vous n'avez pas besoin d'un contrôle technique pour votre auto. Si vous allez dans une autre province oú cela est obligatoire, vous devez avoir avec vos papiers du véhicule, l'attestation de la Police de la route (policia del transito)de votre ville de résidence et oú est immatriculée votre véhicule. ainsi on ne peut vous mettre aucune infraction pour non présentation du contrôle technique.

2- Vous circulez à 3 sur une moto, sans casque et sans immatriculation( obligatoire pour les motos et mobylettes ici)et vous vous arrêtez à côté d'un véhicile identifié de la police fédérale à un feu rouge,vous passez au rouge devant la police fédérale et ces derniers ne peuvent intervenir car il ne s'agit pas d'un délit qui relève de lois nationales.

Il y a comme cela des situations absurdent car dans les deux que je cite, il y a plusieurs infractions commises et qui peut mettre en péril sa propre vie et celles des autres.

Dans mon second cas, seule la police du transito peut vous sanctionner. C'est comme cela que cela fonctionne ici.

Voir la suite de ce message qui était trop long pour le mettre...

Voici la suite de mon message car trop long :



Je ne dis pas non plus que ce model est le bon car je crois justement qu'il devrait y avoir en Argentine une seule POLICE et Nationale, une seule Education et Nationale, ce qui n'est pas le cas et qui complique tout, parlant de sécurité et d'èducation.

Par contre au niveau économique, le systéme argentin marche bien dans certaines régions.
Quand on parle de dèveloppement on doit voir les investissements qui s'y font.
En entre Rios, l'opposition n'a aucune chance de remporter les prochaines élections car ils sont peu présents politiquement et ce qui qui sont en poste font bien les choses.

Je ne peux parler de ce qui se passe dans d'autres d'autres régions car je n'y vit pas pour le vèrifier mais je sais que la situation n'est pas la même dans d'autres villes que celle de Concordia. Je suppose quand même que d'autres villes en Argentine se portent bien aussi comme nous.
Inflation depuis mon arrivée en 2008, il y en a, cela est certain, d'ailleurs les salaires augmentent de la même manière que l'inflation car les syndicats ont un pouvoir énorme.
Pour les chiffres du Chômage attention car justement il y a beaucoup de travail au noir au niveau national, mais cela veut justement dire qu'il y a beaucoup plus de personnes qui travaillent et qui ne sont pas déclarés, donc le chômage moindre.
De plus les chiffres nationaux ne reflèttent pas ceux de certaines provinces. Il faut tenir compte des réalités des grandes villes. Il faut que les internautes sachent que les trés grandes villes, je parle de plus d'un million d'habitants sont dans une situation difficiles car justement il y a une trés grande concentration de son nombre d'habitants au M2 et donc de travailleurs au "NOIR" qui se déclarent être au chômage. les entreprises ont énormément de main-d'oeuvre et en profitent pour ne pas les dèclarer et payer ainsi moins d'impôt et faire plus de beurre.
En faisant une moyenne nationale cela plombe les chiffres. Mais la réalité, dans les villes comme Concordia d'environ 200 000 habitants, est tout autre. Et il faut le dire aussi aux futurs expatriés.
Pour ce qui est de l'inflation c'est pareille. Concordia est une ville à la Campagne pourrait-on dire car elle vit beaucoup de l'agriculture et de tourisme, été, comme hiver. Mes oeufs frais et le poulet entre autres, je vais les chercher dans les très petites fermes qui sont à l'orée de la ville et qui vivent de cela. Chose impossible dans les trés grandes villes agglomérées. Cela est beaucoup moins cher que dans les grandes surfaces et les boucheries. Pour la "verduleria" (legumes et fruits)nous faisons la même chose. A Concordia le Metro-boulot-dodo, n'existe pas, il faut dire aussi. Cela existe dans les trés grandes concentrations de populations que sont les trés grandes villes.
Pour ce qui est des sanctions du FMI envers l'Argentine, à ma connaissance il n'y en a encore aucune. Il y a des menaces de sanctions du FMI parce que l'Argentine refuse de faire les calculs selon ceux du FMI et avec des experts du FMI mais toujours pas de sanctions prises effectivement à cette heure oú je vous parle.

Pour ce qui est des restaurants, bars et coiffeurs, j'entends ce qu'est la situation a Cordoba mais ici, ils fonctionnent à full sur Concordia et ma femme doit toujours prendre RDV pour aller chez le coiffeur :
Mais alors pourquoi tant de différences entre une ville et l'autre et entre une province et l'autre ?
A concordia, environ 25 % de la population sur les 200 000 habitants ont un pouvoir d'achat élevé parce qu'ils sont dans le secteur de l'agriculture ou de l'arboriculture ou du tourisme. Je ne connais pas les chiffres dans les autres villes mais cela serait fort intéressant de le savoir pour un meilleur savoir pour tous les futurs expat.

La construction du futur centre de congrés, le plus grand d'Argentine, se fait sur Concordia et non sur la capitale de la province de Entre Rios pour les raisons politiques que j'énumère avant dans ce même forum de discussion et non plus sur Buenos Aires, capitale de l'Argentine.

Une extension des rues pietonnes existantes est en projet pour justement créer d'autres zônes de commerce avec des créations d'emploi et répondre à la demande.

Comme ailleurs je suppose que les contrôles de l'AFIP ( en France cela serait les inpecteurs du travail et ceux des impôts et de ceux de l'hygiène)sont nombreux et s'intensifient pour " récolter " plus d'argent dans les caisses de la province et de la mairie mais aussi pour réduire le travail au NOIR.
Pour ma part, je ne trouve pas que cela soit une mauvaise chose.

Mon activité professionnelle ici à concordia est : consultant et expert économique. J'effectue des ètudes économiques et sociales et je travaille aussi dans le domaine du tourisme comme celui de l'agriculture. Coññe vous le voyez j'ai investi mon travail dans plusieurs domaines mais d'cici 5 ans je compte réduire mon activité pour profiter d'une bonne retraite bien méritée.

Il n'y a pas de secret dans le travail, celui qui bosse ici en Argentine fera son beurre à la condition de choisir le bon secteur, prendre des initiatives et quelques risques. Celui de s'expatrier doit étre un risque mesuré en toute connaissance de cause et si je peux aider avec mon humble expérience et vécu ici, je le fais avec plaisir et sans aucun intérêt personnel ou politique et dans l'impartialité. Si non je dois changer de métiers et cela ne me reussirait certainement pas.

Sachez que l'on peut faire dire ce que l'on veut avec les chiffres. Mais j'ai aussi une PHILOSOPHIE DE VIE , je suis comme Saint-Thomas : JE NE CROIS QUE CE QUE JE VOIS ! C'est pourquoi je ne parle que de ce que je vois et donc de ce que vis.

Que pensez-vous de tout cela, votre avis serait trés intéressant.
johanny

Bonjour Johanny,
A te lire je pense que Concordia est donc le seul endroit idyllique en Argentine.. Pourtant Entre Rios avec Rosario affiche des chiffres records de criminalité en très forte hausse depuis plusieurs mois, et je parle de crimes quasi quotidiens..
Revenons aux chiffres officiels ou diffusés par des organismes "libres"   et estimons encore que la vérité n'est ni d'un côté ni de l'autre
. Janvier 2013, chute du superavit commercial de 49% interannuel en raison de la constante hausse de combustibles, dont l'Argentine était encore exportateur il y a moins de 10 ans donc au début de la gestion Nestor Kirchner
. Réserves dites internationales passes de 526000 M dollars a 42000 M dollars en un an
. Inflation 2012 Indec (mention de censure du FMI pour chiffres mensongers) 11% environ, inflation mesurée par le congrès 25,8% pour la même époque
. Croissance 2012 selon l'indec 1,9% (indigent compte tenu de l' inflation)
. Production industrie alimentaire -4,2% entre décembre 2012 versus décembre 2011
. exportations 2012 - 3% versus 2011, importations -11% même époque (forcément, les importations sont bloquées par Moreno).. ce qui dégage donc un "faux" excédent commercial
. chute des investissements productifs 26% au 3ème trimestre 2012
Pendant ce temps la planche à billet fonctionne.. L'état vide les caisses du Pami (assurance maladie) Anses (caisses retraites) pour financer les dépenses publiques..
. Quelques exemples : YPF n'a trouvé aucun partenaire international pour exploiter depuis sa nationalisation (non payée à ce jour et encore pour longtemps).. Depuis qu'YPF existe "nationalisé" les importations de carburant ont doublé...
. Sur les réserves existantes soi disant internationales et tombées à 40 milliards de dollars 20% sont constituées par du papier (emprunts de l'état)
. L'argentine n'a jamais soldé sa dette avec le Club de Paris.. Près de 10 milliards de dollars en principal et intérêts (ce qui baisserait les réserves à 30 milliards..)
. Chute du tourisme étranger en Argentine 4,2% en 2012 versus 2011.. avec 12% de chiffre d'affaires en moins tandis que les argentins voyagent plus à l'étrager (12,8% de plus en 2012 qu'en 2011 et ont dépensé 11% de plus en 2011 qu'en 2012.. Pourquoi malgré le cepo, l'argentin qui va a Miami et achète avec sa carte un jean à 50 dollars qu'il paie 100 dollars en Argentine, le paie en fait 57 dollars avec les 15% que lui charge l'AFIP sur son achat fait à l'étranger et est encore largement gagnant..

Dernier point quand tu dis "la hausse des salaires égale ou limite l'inflation.. Faux... deuis 2 ans le minimum imposable n'avait pas été revu.. Donc de plus en plus de gens paient l'impot.. et ce qu'ils paient en impot leur bouffe leur augmentation.. Pire, le minimum imposable est remonté à partir du 1er Mars de 20%... mais aucune tranche intermédiaire n'est relevée.. et les paritaires salariales se font d'ici mars.. Donc clairement les petites salaires qui obtiendront au mieux 25% auront juste récupéré l'inflation de 2012.. mais paieront l'impot, donc une chute de revenus.. je ne parle pas des classes moyennes qui sont pressurées;
Quelques derniers exemples, Falabella devait ouvrir 4/5 centres commerciaux sur BA et GBA... Investisements annulés.
Petrobras cherche à vendre ses unités et stations services
Mac Cain vient de transférer sa plate forme logistique régionale d'Argentine au Brésil
La construction est en chute libre.. L'immobilier est complètement paralysée (sur BA près de 50% d'écritures en moins en Janvier 2013 versus Janvier 2012 et pour l'année 22012 toujours sur BA (le reste du pays est pire) près de 25% de chute en nombre d'écritures (c'est pire en volume"
Le "modèle" compte comme toujours sur le soja pour tirer son épingle du jeu.. mais une forte irritation du campo existe avec mouvements prévus.. Si les soyeros mettent ne serait ce qu'en partie leur menace à exécution de ne pas vendre en Avril, d'où viendront les sous ???
Pour moi la situation argentine est très compliquée et s'aggrave de mois en mois faute de mesures efficaces économiques, mesures qui ne seront pas prises avant les élections d'octobre ceci à pure fin électorale..
C'est mon opinion, étayée par quelques chiffres parlants.. Je pourrais en donner bien d'autres.. Par exemple le fait qu'on risque de manquer de gaz, car le gouvernement n'a pas réussi à commander les bateaux de gaz lui manquant pour 2013 et qui devaient être commandés il y a 2 mois, faute de trouver un prix acceptable..
Bonne journée à tous

C'est bien ce que dis DOMDOM. Je ne parle pas de généralité mais bien de la situation économique et sociale de Concordia. je suis désolé si cela ne se passe de la même manière sur Cordoba. C'est pourquoi je vis à Concordia et pas ailleurs.
Pour voir les prix je ne vais pas non plus à MIAMI mais dans les commerces de Concordia, petite ville en comparaison de Miami ou de Buenos Aires. Aprés tout, que chacun fasse son choix oú vivre en Argentine. Je respecter le choix de chacun et ne vais pas juger une ville ou l'autre.
je me contente de donner aux internautes les infomations de comment on vit sur Concordia. Il y a des pauvres, pauvres à concordia comme dans toute l'Argentine mais je ne suis pas ici pour faire de la politique mais pour informer de la vie courante pour les futurs expat.

Pour ma part, ce qui est de la politique générale du gouvernement national et des chiffres entre le gouvernement et l'opposition, je laisse cela aux politiciens.

Pour parler de chiffres concrets comme je suis comme St THOMAS, je loue une maison de 99 M2, 1800 pesos par mois soit en Euros 290 euros. J'ai un garage, un bureau, 3 chambres,une cuisine américaine qui donne sur le salon, une pièce pour le matèriel du jardin, le gaz et la machine à laver, un jardin devant, un grand jardin derrière avec pelouse et pergola qui est une vigne qui me donne de jolis raisins noirs et une parilla (trés grand barbecue argentin)et une tarrasse couverte de 30 M2.
je paie pour l'eau de la ville ,30 pesos ( soit 4,47 euros ) chaque deux mois pour l'eau car à deux on n'arrive même pas à gaspiller le plafond mème en prenant au minimum deux douches chacun par jour et je ne compte pas la vaiselle et le lave linge.
Je paie 700 pesos (soit 104 euros) par mois d'électricité, ce qui est trés cher pour un argentin mais parce que j'ai deux airs conditionnés qui fonctionnent 24/24 en chaud ou froid selon le temps et la lumière du patio toute la nuit pour question de sécurité. les impôts locaux c'est le propriétaire qui les paient. Pour le gaz, je cuisine beaucoup au four et sur les feux à gaz,j'ai une chaudière à gaz pour l'eau courante et je paie 500 pesos par an (soit 74 euros).


Je paie 390 pesos par mois comme impôts sur le revenu en ma qualité de MONOTRIBUTO (cabinet de consultant indépendant pour les franÇais).
J'ai un véhicule 4/4 Ford et je paie d'assurance par mois 210 pesos soit 36 euros. je paie l'essence aujourd'hui à 7,19 pesos (soit 1,07 euros)chez YPF qui est le moins cher de toutes les autres marques de stations de services.
Ça c'est la réalité que je vis et que l'on vit à Concordia.
Un retraité franÇais moyen qui vient vivre à Concordia etqui est  payé en Euros serait une personne aisée ici. C'est facile il suffit que chacun fasse son calcul.

Maintenant, si je veux vivre au dessus de mes moyens en louant une maison dans le plein centre de Concordia, faire mes achats sans regarder et sans comparer les prix chez l'un ou chez l'autre. Chacun le voit avec les moyens qu'il a.


Alors je ne sais pas si Concordia est le seul endroit idyllique car je n'ai jamais dit cela,mais ce qui serait trés intéressant, c'est de dire, en reprenant mes exemples, combien cela coûte en réalité sur Cordoba ou ailleurs, si d'autres veulent donner leur exemple, pour informer avec du concret comment est la vie dans les différentes villes en Argentine. Rien ne vaut les témoignages des franÇais ou francophones qui vievent en Argentine, pour que les futurs expat se fassent une idée. Ainsi chacun pourra voir avec sa bourse.
cordialement

johanny

Bonjour Johanny,

Certes je ne mets pas en doute ce que tu dis de Concordia que je ne connais pas... mais je mets en exergue une situation qui est loin de s'arranger depuis notre arrivée en 2008... C'est simple tout a doublé.. et ça ne va pas aller en s'arrangeant et de gros mouvements sociaux s'annoncent d'ailleurs..
Je suppose (car tu parles des pauvres et très pauvres) que tu as comme moi constaté que leur nombre augmente beaucoup et que tes petits commerçants ont dû te dire que leurs ventes sont en nette chute.. Au plan national les restaus, bars, cafés,coiffeurs annoncent 30% de chute de fréquentation et les magasins que je fréquente (car comme toi je n'achète pas n'importe où afin de ne pas payer trop cher) ont réduit le personnel de moitié au moins et alors que je faisais souvent la queue avant, il n'est pas rare que je sois la seule cliente ou qu'il y ait seulement Une ou 2 personnes avant moi. Le gros problème de l'Argentine est en plus que plein de gens paient rien ou quasi rien pour des prestations qui sont chères ailleurs..
Je prends ton exemple de l'eau.. Dans notre village, personne n'a un compteur d'eau et ne paie un centime (comme c'est gratuit, on lave les voitures, arrose le trottoir s'il fait chaud, passe une demie heure sous la douche).
Nous on paie pour 53 M3 tous les 2 mois 60 pesos
Electricité : 900 kw pour 2 mois 1000 pesos et on nous annonce une nouvelle augmentation.. (pour info le salaire Moyen à l'Epec est de 30.000 pesos mensuels actuellement... je pense que les gens d'EDF voudraient bien en dire autant..)
Le super (pas le premium) 7,40 le litre.. Il était à 3en 2008, a pris 2 augmentations depuis la nationalisation d'YPF et on nous en annonce une troisième.. Une maison comme celle dont tu parles ici c'est environ 4000 pesos (je ne parle pas du plein centre ni d'une piscine et là on arrive entre 6 et 8000)..
Assurance CRV tous risques 400 pesos par mois, impot municipal sur la voiture 150 pesos par mois, impot provincial sur la voiture 1400 pesos par an (avec réduction de 30% pour paiement cash.. sinon c'est près de 1800 pesos). Impot municipal sur la maison 580 pesos pour 2013 (c'était 370 en 2012)..
Employée de maison à temps plein en 2008 : 970 pesos pour 42 H par semaine, aujourd'hui à temps partiel 22 heures par semaine 2200 pesos pour 22 H par semaine (à cela s'ajoutent les congés payés et un treisième mois, la nourriture le midi)
Mais le pire est la nourriture
Cette semaine les courses :
. Poulet, même magasin qui est le moins cher.. Poulent entier ou pata muslo 12 pesos début décembre, 15 pesos à partir du 20 décembre, 16 pesos depuis hier (avec annonce qu'une nouvelle hausse arrive d'ici mi mars)
. Oeufs : la plaque de 30, toujours à l'endroit le moins cher, 10 pesos en octobre dernier, 12 en novembre, 15 en décembre, 18 depuis la semaine dernière (avec aussi une nouvelle hausse annoncée
. farine : 35 pesos les 25 kilos (était à 25 en octobre)
. sucre : au mieux en promotion à 4.80 pesos le kilo ( 3 pesos il y a un an)
. Beurre : 30 pesos le kilo (5 paquets de 200 grammes).. le même beurre au meme endroit que toujours.. Il était à 24 pesos début décembre.. Le même beurre en promo au supermarché hier 6,42 pesos le paquet de 200 grammes, prix sans promo 6.89
. Viande : 10 pesos l'ossobuco (8 fin décembre), le lomo 50 pesos (40 en décembre), l'aguja (aiguillette) 19 pesos contre 15 en décembre, la mojella 35 pesos (30 en décembre, les ailes de poulet 10 pesos le kilo 8 en décembre, 6 en octobre et 5 en juin dernier... Le pain le plus basique et pas bon est à 8 pesos le kilo (moi je le fais moi même au four feu de bois)
Farine : 35 pesos les 25 kilos contre moins d'un peso le kilo il y a un an
. pommes de terre 10 pesos les 3 kilos, pommes en "promo" 20 pesos les 3 kilos (10 pesos il y a 6 mois), oignons 10 pesos les 3 kilos (5 il y a 6 mois) tomates 20 pesos les 3 kilos (10 il y a 6 mois)
Si tu veux acheter à Disco, supermarché bien connu, c'est simple tu doubles le prix de la viande et tu multiplies les autres produits par 30%.... Le vin et le champagne ont aussi doublé (reste moins cher qu'en France)
Je ne parle pas de l'habillement et des chaussures, bien plus cher que chez les discounters français
Il y a des français qui sont arrivés ici il y a 2 ans et qui commencent à bien s'inquiéter, car avec une retraite qui augmente de 2% par an et encore si on ne les bloque pas, ils commencent à sérieusement rencontrer des problèmes de fin de mois et à penser à un départ d'ici... Pour ça encore faut il vendre la maison qu'ils ont achetée car il ne se vend rien à cause du cepo au dollar..et les gens à juste titre ne veulent pas vendre en pesos et se retrouver avec une monnaie qui risque une dévaluation officielle à tout moment.. (la dévaluation "de fait" est déjà en cours avec Morenon qui a annoncé au moins 20% par rapport au dollar pour cette année)..
Alors, je vais redire ce que tu dis.. Pour des gens qui ont des revenus corrects venant de France on vit encore correctement (j'estime quant à moi qu'un couple sans enfant a besoin, sans faire de folie de 2000 euros par mois pour vivre..)
Ceux qui ont moins ou qui ont des enfants ont des problèmes... Il faut le dire clairement et ne pas inciter des gens à venir et se trouver en difficulté..
. Niveau boulot, les argentins le disent clairement : je ne fais pas les démarches obtention visa de travail ou encore mieux si tu as le visa "je préfère prendre un argentin".. donc trouver un boulot pas simple
. Je connais peu d'étrangers capables de vivre avec un salaire local et tu auras remarqué comme moi sur le forum que des gens qui nous annonçaient à cor et à cri "super j'ai trouvé un boulot" n'ont ensuite plus jamais donné signe de vie et ont disparu.. en fait je pense à 99% repartis en France ou ailleurs la queue entre les pattes..
C'est malheureusement la triste réalité
Reste l'éventualité forte dévaluation.. mais ça sera pas avant les élections d'octobre et si le gouvernement ne prend pas d'urgence des mesures qui auraient dû être prises depuis plus de 2 ans déjà, une dévaluation n'apportera tien à moyen ou court terme
Bon week en à tous

Bonjour Joanny., pourriez vous me donner cet contact ? Moi je suis Argentine, je suis mariée avec Erwan, français et on se demande s'il pourrait avoir la nationalité Argentine vu que nous sommer mariés. Actuellement  nous sommes à Barcelone. Nous  avons envie de nous développer  professionnellement et de tenter l'aventure de vivre en Argentine. 
Nous sommes enceinte, on attend notre fille début mai. Moi Argentine je ne  suis jamais allé à Concordia, sa ne m'attire pas trop, mais sincèrement je ne connais pas, Je traîne mon mari plutôt vers le sud, mais peut être que Concordia comment vous dites c'est moins cher et il fait plus beau, et économiquement c'est intéressant ?  Merci beaucoup ! À bientôt Elisa.

Comme je le dis, je donne la température de la situation actuelle sur Concordia. Pour les 2,9 % de chômage ici, je peux t'assurer que s'il y en a plus, je ne les vois pas.
Les commerces fonctionnent bien, des amis à nous ont un commerce et cela marche, ils vivent bien avec les recettes.
Des gens pauvres il y en a, c'est indégnable, et cela arrange bien les poliques de tout bord pour pouvoir acheter leur vote.
Il faut dire qu'en argentine il y a encore beaucoup à faire mais des choses se font aussi.
Beaucoup de franÇais repartent en France car en venant ils croient qu'ils vont pouvoir visiter l'argentine, vivre au soleil et sans travailler.
Que ce soit en France comme en Argentine, sans travail tu es "cuit". Pour ma part j'ai choisi d'être indépendant et je fais mes horaires. Ce que je peux dire c'est que celui qui n'est fénéant pourra s'en sortir ici. Il n'y a pas de secret.
Pour les retraités qui envisageraient de venir en Argentine, n'oublions pas que leur retraite est en Euros et payée tous les mois sans aucun risque aucun. Si en plus ils achètent leur maison, il auront le loyer en moins, et les prix des maisons ici sont vraiment trés bas. ils s'en sortent plus que bien. les retraités franÇais qui sont á Concordia s'en sortent vraiment bien. De plus l'euro prendra toujours le dessus sur le pesos et à plus forte raison s'il y a une d´évaluation qui se fait. C'est pourqui beaucoup de personnes me contactent pour avoir des renseignements et je les aide comme je peux.

Sans un contact sèrieux en Argentine, je déconseille de venir comme Ça, les mains dans les poches. Je suis entrain d'aider des commerÇants franÇais qui veulent faire leur biseness ici et prendre une retraite bien méritée et à "l'ombre". Ils ne viennent pas avec 1000 euros non plus.
Maintenant s'expatrié n'est pas une décision facile et cela te coûte de toute manière quelque chose. Quitter ses amis et la famille n'est pas facile mais c'est vrai qu'il y a tant de  bonnes choses en Argentine, que je m'y suis trés bien adapté et j'adore même.
Sans prendre cette décision je ne me serai jamais douter ce que que je pouvais manquer. je suis expatrier heureux et j'en connais d'autres dans mon cas en Argentine. je pense que l'on peut sortir son épingle du jeu en venant en Argentine ou continuer sa vie pépère en France. maintenent chacun doit mesurer les risques en fonction de sa situation et en toutes connaissances de cause.
On va continuer a donner des prix du coút de la vie, si tu veux bien DOmdom et si d'autres le font ce serait super et un bon indice.
Cordialement

johanny

OK avec toi là dessus MAIS IL Y A UN GROS MAIS.. Tu dis toi même que la plupart des gens doivent travailler... Encore faut il pour ça entrer dans le cadre des visas possible.. soit le rentista octroyé pour les gens justifiant d'une rente dans un pays étranger (loyer, revenus bancaires etc..) de 8000 pesos minimum par mois, et ceux là peuvent travailler.. Les autres doivent se trouver un employeur (quasi impossible à la fois de trouver un employeur faisant les démarches de visa ET pour un étranger de vivre avec un salaire argentin).. Sinon l'investissement c'est 300.000 euros, donc pas obligatoirement à la portée de tout le monde..
Bonne journée

Merci pour toutes ces infos Johanny.
Domdom, je vous ai beaucoup lu sur différents sujets et même si ce que vous dites est certainement vrai et très réaliste, je vous trouve très négative ou disons peu optimiste. La vie augmente, la criminalité, et le chômage... mais tout le monde est conscient de ça, c'est partout pareil! Peu de gens aujourd'hui peuvent dire que leur pays d'accueil échappe à tout ça, n'importe où.
Pour notre part, moi et mon ami, voulons partir pour découvrir une culture, une autre façon de vivre, d'autre paysage, rencontrer des gens... Nous ne sommes pas naïfs et on fera avec ou sans comme en France! Ce que je veux dire c'est qu'on devra s'adapter. Si on s'était tourné vers un autre pays, ça aurait été le cas aussi. Je trouve juste vos arguments faciles et récurrents donc à force je fini par me demander ce qui vous y retiens, forcément plein de choses mais lesquelles!
Je sentais qu'il fallait que je réagisse parce que plusieurs fois en vous lisant je me suis vu désespérée (me posant la question de savoir si vraiment c'est le bon endroit pour partir) mais je me suis rendu compte que vos propos revenaient sur tous les sujets. Vous connaissez certainement l'histoire de l'enfant qui criait au loup, c'est ce qui se produit sur moi, la conséquence c'est que je ne lis vos commentaires qu'en diagonale et ce que je retiens est toujours la même chose.
Ce qui m’intéresse maintenant c'est de savoir ce qui fait que vous y êtes toujours, ce qui vous plait là bas, faites nous envie.
Cordialement.

Bonjour
Je suis expatriée depuis 1994 et l'ai été dans divers pays en près de 20 ans.. dont l'Inde et la Thailande pendant des périodes longues à chaque fois..
Aucun des pays où j'ai vécu n'ont eu une évolution si défavorable en si peu de temps et l'Argentine ne correspond plus du tout à ce qu'elle était à notre arrivée... Vous comprendrez peut être que le fait que tous les prix aient au moins doublé en 4 ans puisse être un handicap pour des retraités dont les revenus augmentent environ de 2% l'an..!!
Nous vivons ensuite dans un petit village et près d'une ville moyenne où l'insécurité était inexistante... Ce n'est plus le cas, même si ce n'est pas Chicago..
Autre point, la fermeture des importations, on ne trouve quasiment plus rien d'importé.. Venir en vacances et manger un asado c'est très bon.. mais à longueur d'année ne manger que des asados, ça lasse.. Ici impossible de trouver du canard, des cailles, du gibier.. En bref, c'est boeuf, porc, poulet, un peu d'agneau parfois et parfois aussi du lapin..
Ce qui me retient ?? c'est très simple... Nous n'avons toujours pas vendu notre maison car l'immobilier est complètement par terre et strictement rien ne se vend à part des petits produits à 100.000 dollars... Dès qu'elle est vendue, nous partons immédiatement..
Pour faire clair, vous faites une comparaison avec la France... Rassurez vous, si j'ai quitté la France c'est pour ne pas y retourner... mais j'ai d'autres pays en tête dont certains où j'ai vécu, où il n'y a pas tous les inconvénients de l'Argentine et c'est vers là qu'est notre objectif.
Un conseil, venez ici et passez y 3 mois... mais pas avec l'optique "vacances".. Venez y en vous disant "voilà, je suis là, j'y vis, est ce que je peux y vivre à l'année" et autre question.. "si je gagne entre 3/4 ou 6/7000 pesos comme la plupart des argentins" puis je vivre ?? La réponse est non..Autre bonne question "si j'ai des revenus à l'étranger et viens pour ne pas travailler, combien de temps vais je tenir si les prix prennent entre 20 et 30% l'an et que mes revenus français n'augmentent que de 2% ou moins ??"
Dernier point, "ai je le visa nécessaire pour travailler et vais je trouver un travail ???" La réponse est "si j'ai ce qu'il faut pour avoir un visa, la seule solution c'est de m'installer indépendant, car les argentins à 99% n'embauchent pas d'étranger, même à diplôme supérieur au leur".. J'ai eu plusieurs exemples de jeunes étrangers, surdiplomés, trilingues.. A chaque fois la réponse fut "on ne vous embauchera que si on ne trouve aucun argentine qui puisse faire le travail"... les 3 auxquels je pense sont repartis de guerre lasse au bout d'un an après avoir épuisé toutes leurs économies Je n'ai aucun intérêt à décourager les gens de venir ici..
Personnellement cela m'est bien égal.. Je donne seulement la réalité.. je suis celle qui poste le plus.. Si tu regardes ce qu'indique parfois Christian Jujuy, ce qu'il dit est pire que ce que je dis.. Il y a d'autres gens également qui, épisodiquement viennent et abondent dans mon sens..
Bon courage et bonne chance

Bonjour, je tiens à rectifier ce qui est dit dans ce forum sur l'insécurité dans la ville de Rosario :Je confirme que Rosario est un petit Chicago mais Rosario se trouve dans la province de Santa Fè et pas dans celle de Entre Rios comme il a été dit. Rosario se situe entre Buenos Aires et Cordoba.

Sur la question d'une baisse de l'immobilier en Argentine,il faut entendre par là : moins d'écriture chez les notaires.

Cela ne veut pas dire moins de "construction" car il y en a. Cela veut dire, moins de ventes, ce qui n'est pas du tout la même chose en économie.

Comme je le disais, si vous allez sur Buenos Aires, la vie est trés chère, c'est un fait. C'est une trés belle ville oú l'on peut faire des tas de choses. Beaucoup de franÇais y vivent d'ailleurs, il suffit de regarder le réseau. Ce qui serait intéressant c'est que quelques uns d'entre eux, se mettent sur ce forum pour donner leur avis ou leur vécu.

Maintenant pourquoi il y a moins de vente ce qui n'est pas le cas à Concordia ?

Les propriétaires sont trés gourmands car ils pensent en Dollars et pas en pesos argentins. C'est pourquoi les "ventes" ont diminuées. Une Loi nationale vient de sortir sur ce sujet pour que les ventes  se fassent désormais en Pesos argentins et non plus en Dollar car le dollar augmente bien entendu et ce qui augmente le prix de la maison ou de l'appartement par effet boule de neige.

je pense que cette mesure est trés bonne et va donc faire baisser les prix des propriétaires qui sont un peu trop gourmands car si non, ils ne vendront pas et c'est ce qui se passe en ce moment dans certaines villes comme Buenos Aires ou certaines autres provinces.

Quand on veut acheter une maison ici, d'abord il ne faut pas être pressé et il faut toujours garder les moyens d'en négocier le prix et attendre le moment adéquate. Cela de vos moyens bien entendu.

Avec le prix de la vente de ma maison en France, je pourrai m'acheter trois maisons à Concordia. Sur Buenos Aires, une seule tout juste et avec des impôts sur l'immobilier à Buenos Aires oullala... Cela vous donne une idée. De plus je vous ai donné les chiffres de la maison oú je vis. cela vous laisse le temps donc de trouver une maison à acheter et ou construire et ne plus payer de loyer. Mais il vaut toujours mieux avoir un petit matelas.

Sur Concordia, je ne vois aucune aucune crise de l'immobilier, il a des constructions de jolis immeubles en cours qui s'adaptent bien à l'environnement heureusement. Ces appartements sont destinés à la classe moyenne.
A ce sujet, la municipalité de Concordia a décrété que les nouveaux immeubles devaient avoir une place de garage pour chaque appartement si non le permis de construire est refusé. cela permet de ne pas avoir de bulding mais aussi de ne pas engorger les rues avec les voitures en stationnement.

Je pense pour ma part qu'un couple de retraité qui voudrait venir ici, n'aura pas de probléme et si en plus ce couple achète une maison alors lá c'est encore mieux. Maintenent un retraité avec une bonne retraite vivra trés bien aussi. Pour ces deux cas, l'obtention d'un visa définitif est prévu. je parle pour ceux qui sont retraités et payés en EUROS bien entendu. En plus,  dans l'éventualité d'une quelconque dévaluation du pesos argentin, ces mêmes retrriatés seront encore plus gagnants car ils sont payés en euros.

Maintenant ceux qui veulent venir pour y travailler, il vaut avoir les moyens d'être à son compte.
Ceux qu'ils viennent pour rechercher un travail, beaucoup seront deceptionnés car un travail en tant que salarié déclaré n'est pas impossible á trouver mais rare. Il faudra pour cela avoir les bons contacts et de toutes les faÇons, ne jamais venir les mains dans les poches pour s'installer en Argentine comme ailleurs d'ailleurs.

Pour avoir un travail, on m'a dit que certaines entreprises argentines vous donnent un emploi fictif pour avoir un DNI ( avoir un CUIL (NºSécurité sociale) et une résidence provisoire (DNI) qui ne deviendra permanente qu'aprés plusieurs années de résidence. Mais attention, cela n'est pas gratuit car vous devez payer les charges patronales, rembourser votre salaire déclaré, plus un surplus à l'entreprise qui prend ce risque en vous inscrivant comme salarié étranger et en présentant aux autoritès Argentines ses bilans comptables. Bien entendu le salaire est ramené au minimum voire temps partiel. Comme tout emploi fictif cela n'est pas légal en France comme en Argentine.

Pour une recherche de travail, je vous conseille donc de prendre contact avec la CCI-FA ( Chambres de Commerce et d'Industrie Franco-Argentine de Buenos Aires qui a une bourse du travail de ces entreprises adhérentes pour certains emplois, renseignez-vous donc auprés d'eux.

Bonjour à tous,
Voila bien longtemps que je n'étais pas venu sur ce sujet et j'avoue qu'il y a de quoi lire. Puisque vous voulez divers avis, je vais vous donner le mien. Nous vivons en Argentine depuis décembre 2005. Après un an passé en Patagonie, nous nous sommes installés dans la province de Cordoba,dans la vallée de Traslasierra pour être plus précis où nous avons developpé un complexe touristique.Mon avis est partagé concernant les commentaires. Je suis loin d'approuver le descriptif idyllique de Johanny mai je ne vois pas tout noir non plus.J'ai la chance d'avoir une affaire qui marche super bien ( que nous faisons tourner ma femme et moi car le jour ou vous avez du personnel les ennuis commencent....)mais je suis surtout ici pour la qualité de vie.je suis conscient de ce que j'ai et qu'il me serait impossible d'avoir l'équivalent en France. Par contre, je conseillerais à toute personne voulant s'installer ici d'y réflechir à deux fois car comme le dit bien Domdom, la situation à bien changée en quelques années. L'inflation gangrène la vie de tous les jours et le fait d'augmenter soit disant les salaires pour la compenser est une fausse solution, c'est plutôt reculer pour mieux sauter.Il y a une chose à bien penser aussi à l'heure actuelle c'est pour récuperer un jour votre mise. Si par exemple je voulais vendre mon affaire, et bien à moins de la vendre à un étranger qui me paierait directement sur mon compte en France, je ne peux en aucun cas sortir mon argent du pays.Et oui c'est ça la démocratie à l'heure actuelle ici. Je viens de faire une super saison d'été et je voudrais partir en vacances avec ma famille. Et bien c'est pas possible, nous ne pouvons pas acheter de monnaie étrangère pour voyager et n'ayant pas d'argent disponible sur mon compte en France, je suis coincé. Oui, certains vont me dire que je peux acheter des euros ou des dollars au marché noir. Mais bon je suis français, pas débile au point d'acheter une monnaie 50% plus chère que son cours officiel.
Venir passer sa retraite en Argentine ? Choisir un pays qui a la quatrième plus grande inflation au monde serait du suicide. Y'a beaucoup mieux et surtout moins loin.
Je pourrais vous écrire des pages et des pages à ce sujet mais pour faire court, pour ceux qui veulent tenter l'aventure Argentine, je vous conseille de venir poser vos valises quelques mois ici pour vous faire une idée précise du pays. J'y suis personnelement venu 9 fois en vacances puis j'ai loué une petite affaire un an avant d'acheter la mienne.
Pour répondre à une question que vous devez vous poser : Et si c'était à refaire ? je le referais sans aucun doute mais pas au jour d'aujourd'hui, le pays est trop incertain. Attendons de voir ce qui va se passer....
Pour ce qui est du taux de chomage à 2.9% à Concordia, je souligne aussi que le gouvernement de Chaco annonce un taux de 2% !!!! Je pense qu'en lisant les nouvelles journalières et ne serais-ce qu'en regardant ce qu'il se passe autour de soit, on se rend bien compte qu'on se fout de notre gueule. Pour ce qui ne le savent pas, dans la province de Chaco, 73% de la population n'a pas accès à l'eau courante, vit dans des conditions plus que précaires et il y meurt plus de 30 enfants par jour de malnutrition. Mais bon, seulement 2% de chomage, de qui se fout-on ????

Bonjour et je vois que le forum devient intéressant.

je suis d'accord avec chrispatagonie de Cordoba sur la qualité de vie que nous avons ici mais pas pour le reste et je m'en explique plus avant.

Attention, je ne juge personne sur le Forum sur leur commentaire
car je serai QUI pour le faire, celui qui a raison que les autres ont torts ? Chacun vit sa vie à sa manière.

En ce qui me concerne, je ne fais aucune comparaison avec le passé et vis dans le présent et dans le futur EN ARGENTINE.

Si je devais moi aussi voir dans le passé, j'ai quitté la France en 2008 avec un salaire de 3000 euros par mois mais je cherchais plus une meilleure qualité de vie et je ne met aucun tarif à cette qualité de vie. Et cette qualité je l'ai trouvé sans aucun doute ici et je ne suis pas FOU. Donc je ne regretterai jamais ma décision.

Alors pourquoi vivre dans le passé ?
De plus, vous dîtes vous-méme que vous êtes content ici de ce que vous avez et de votre qualité de vie mais vous déconseillez aux autres de venir en Argentine tout comme DOMDOM.
Je ne comprends pas tout ... Pourquoi généraliser les choses ?

C'est comme un copain français retraité (denis),qui vit ici.

Il a une bonne retraite en euros,un compte en banque en France, une maison de rêve, un bateau pour aller sur le lac de Salto Grande ou le Rio Uruguay, un 4/4 neuf, il part en vacances, il va chasser, il va au restaurant, ect, et il se plaint tous les jours ...
Ses amis argentins ne le comprennent pas et se séparent de lui tellement il est négatif et qu'il vit dans le passé et lui disent mais pourquoi tu ne repars pas en France par conséquent ?????


Certains peuvent dire que la situation sur Concordia que je décris est ydillique mais je ne fais que dire la réalité d'ici que je vis tous les jours et je ne met aucun adjectif comme ydillique. Elle est comme est ici, et chacun peut mettre ses commentaires sans problèmes, je les respecte mais personne ne peut me dire que je ne le vis pas comme je le vis.

Donc ydillique par rapport à quoi ? cela est trés subjectif et je préfère que chacun se fasse son idée avant de lui dire ce qu'il doit penser.



L'argentine est 3 fois et demi plus grande en territoire que la France avec 40 millions d'abitants et la France en a 62 millions. cela vous donne le pourcentage de concentration de population dans les trés grands villes. Buenos Aires et sa banlieue a plus d'habitants que Paris et banlieue.
Ce dont je parle dans le forum s'adresse à des personnes qui veulent venir vivre ici, pas à ceux qui veulent en partir. A chacun ses motivations.

Alors la vie est-elle moins chère ici qu'en France, je dirai OUI.
La qualité de vie est-elle meilleure en France qu'ici, je dirai NON.

Si je devais prendre la décision de venir en Argentine comme je l'ai fait en 2008 ?
Ma réponse serait OUI.

Là ou je ne suis pas d'accord avec chrispatagonie c'est de dire que prendre sa retraite en Argentine serait du suicide, Je dis tout le contraire. Vous êtes payé en Euros et s'il devait y avoir une dévaluation du pesos argentin, vous serez encore plus ROI que ROI. C'est mathématique, pas imaginaire.

Pour ce qui est du chiffre du Chômage sur Concordia, je veux bien que l'on me dise que ce que je sais n'est pas et que ce que je vois ne l'est pas non plus, mais je laisse à chacun de se faire son idée sur cette philosophie.

Pour ma part je suis venu deux fois en Argentine avant de choisir cette destination mais c'est aussi parce que je n'avais aucun contact en Argentine. Le mieux est toujours de venir ici pour se rendre compte de la situation par soit- même, ce que je dis à tout le monde, et prendre sa décision en toute connaissance de cause.

L'argentine est un pays riche et pauvre en même temps.
Il y a en effet des enfants qui meurts de malnutrition dans la province du CHACO et tous les habitants n'ont pas un toit digne de ce nom.
Maintenant, je ne suis venu remplacer Mère Thérésa et cela ne veut pas dire que je n'ai aucune humanité non plus en disant cela.
Personne ne me fera entrer dans des généralités et je ne le fais pas.
je suis venu ici pour vivre bien et je vis trés bien.
Maintenant s'il ya des futurs expat qui veulent faire de l'humanitaire en Argentine ou dans les pays africains, je les respecte énormément et leurs tire mon chapeau pour la vie qu'ils choisissent mais ce n'est pas la vie que j'ai choisi de vivre en Argentine. Chacun son truc.

Johanny bonjour,

J'ai quant à moi donné des chiffres... car dire c'est cher, c'est pas cher, en soi ne veut rien dire.. ce qui est cher pour l'un peut ne pas l'être pour l'autre..
Dire en plus, il ne faut pas regarder le passé mais l'avenir, excuse moi, mais quand on voit d'année en année l'inflation augmenter de plus en plus et qu'en 4 ans à peine tout a doublé, on a je pense des raisons de se poser des questions sur ce qui va se passer..
Tu es le seul à trouver que la construction va bien.. Le Président de la chambre ainsi que le Président de la Chambre des agents immobiliers ont tous deux tiré la sonnette d'alarme.. Les 2 professions ont perdu un nombre important d'emplois (et bien sûr les emplois "au noir" ont disparu avant les emplois officiels.. Quand j'ai dit que la chute de chiffre dans les restaurants, coiffeurs, cafés, commerces était de 30% ce n'était pas à Cordoba, mais un chiffre national donné il y a environ 15 jours à la télévision et dans la presse..
Sur la province de Cordoba la saison n'a pas été bonne malgré les réductions consenties.. Il y en a comme Christophe et Ed qui ont tiré leur épingle du jeu parce qu'ils bossent comme des dingues et offrent un excellent rapport qualité prix, mais ils m'ont néanmoins dit il y a un mois environ que, contrairement aux autres années les gens ne quittaient pas le complexe, ne faisaient pas d'excursions, n'allaient pas au restau et que tous les commerçants du coin se plaignaient de la chute des ventes..
Quand tu es venu comme certains ici avec une retraite de 1500 euros, pensant bien vivre et que 4 ans après tout a doublé, je comprends que des gens se trouvent en difficulté.. Pendant ce temps la dévaluation du peso n'a pas, et de loin, compensé pour nous les hausses des prix..
Je ne fais pas partie de ceux, fort heureusement, qui sont pris à la gorge, loin de là.. Si la question est si je vis mieux qu'en France pour des raisons "d'environnement" la réponse est oui.. Si la question est "est ce que je vis moins cher qu'en France ? " Mis à part sur le thème de l'employée de maison que je n'avais pas en France, la réponse est non, je vis pour le même prix (un peu moins cher en nourriture, mais bien plus cher si je veux acheter des vêtements, ordis etc...) donc je considère que ça s'équilibre..
Est ce que je peux actuellement trouver mieux et moins cher que l'Argentine à qualité de vie égale, la réponse est 10 fois oui..Je te citerai par exemple la Colombie, le Nicaragua, la Thailande.
Est ce que des choses manquent de façon criante en Argentine (pas pour un vacancier mais pour quelqu'un qui s'y expatrie). La réponse est oui... Les exportations sont fermées. Tu réclames à cor et à cri du ricard et je te comprends même si je n'en bois pas.. On ne trouve plus de couscous (futile apparemment mais c'est pas inutile de varier un peu les repas) et les exemples pourraient se multiplier à l'infini.. Nous sommes près de la 2ème ville d'Argentine, il n'y a quasi JAMAIS de poisson frais (sauf morue et saumon d'élevage pas bon)... Une famille française arrivée ici avec des enfants voulait faire un petit extra pour Noel.. Le petit pot d'oeufs de lump était à 80 pesos.. Bien sûr qu'on peut s'en passer et ça, on ne s'en rend compte que quand on vit ici à l'année....
Alors certes on parle du passé, tout simplement parce que quand on a décidé de venir s'installer ici les choses étaient différentes... et je pense qu'on espère tous que les choses vont changer... Il n'empêche que la réalité qu'on décrit est la réalité actuelle et que l'on vit.. Ce sera mon dernier post là dessus... Je constate quand même que, tout comme nous tu dis bien qu'un étranger ne peut trouver de travail ici sauf à travailler en indépendant et que tu reconnais également qu'il faut les visas adéquats pour monter une affaire.. donc tu ne diffères pas beaucoup de ce que je dis.. à savoir l'Argentine est un pays où peuvent venir vivre les gens riches. Je continue à prétendre qu'il faut 2000 euros à un couple pour vivre en ce moment et cela sans sortir beaucoup... combien faudra t il l'an prochain si l'inflation continue ??
Bonne fin de semaine à tous

Re bonjour Johanny,

Si je conseille aux gens de ne pas venir investir ici c'est pour ne pas qu'ils soient pris au piège comme je le suis en ce moment. Savoir que tu as investi X de capital sans pouvoir le sortir du pays en cas de vente pose un grand problème. J'espère toutefois que ce n'est que provisoire et que tout rentrera dans l'ordre sous peu ( l'espoir fait vivre ).
Je vais toujours de l'avant sans pour cela dénigrer le passé. Si je compare avec 2005 c'est parce que quand je suis arrivé, le pays avait une croissance de plus de 20% à l'année, où est-elle aujourd'hui ? Et qu'on ne me parle pas de crise mondiale, l'Argentine a tout les atouts pour être au top de part ses richesses.
Si je déconseille aux retraités de venir, c'est aussi à cause de l'inflation. Bien sûr que si le peso est dévalué les gens qui perçoivent des euros seront aux anges mais aurons-nous droit à une dévaluation ? Bonne question !
Conseiller de ne pas venir actuellement en Argentine est un avis personnel, cela n'engage que moi et si je suis heureux ici avec une super qualité de vie comme je le dis, c'est aussi au prix de supers gros sacrifices mais aussi après un investissement de presque 300000 euros, ce qui n'est pas à porter de tous.
Si je suis pessimiste quant à l'avenir du pays c'est aussi parce que je m'interèsse à la politique de ce pays et entre le gouvernement actuel qui ne vaut pas un clou et l'opposition qui n'a rien à proposer, on n'est pas sorti de l'auberge. Je ne me lancerai pas dans le sujet de la corruption qui ronge  chaque jour un peu plus ce beau pays.
Je ne suis ni aigri ni un grincheux et comme je l'ai dit plus haut, si c'était à refaire je le referais mais pas au jour d'aujourd'hui.
Je ne suis pas non plus une mère Theresa mais je m'interèsse à mon prochain, surtout quand je suis dans un pays qui n'est pas le mien. Je soutiens économiquement une action à Madagascar et au Cambodge et prête la main dès que necessaire aux gens humildes de mon quartier. La pauvreté est loin de me laisser indifférent et même si je sais que je ne pourrais pas changer la face de ce monde, j'y aurais au moins contribué à mon humble niveau.
Nous parlions du Chaco et ben justement j'y vais bientôt pour me rendre compte de ce qu'il peut s'y faire, ainsi que dans d'autres communauté au nord de la ville d'Oran.
Quant à ton ami qui possède tout et critique tout, ben je le plains mais tu le sais comme moi, l'argent ne fait pas le bonheur....
J'espère que nous aurons d'autres avis de gens installés ici pour continuer le débat mais avant tout, PRENEZ VOTRE TEMPS !!!! Et commencez par venir ici en vacances avant de tout planter et faire le grand saut. L'expatriation se prépare, cela ne peut se faire sur un coup de tête....
Bonne soirée à tous

Bonjour à tous. Bien que je trouve cette conversation très intéressante je ne participe pas trop parce que je n'ai peut être pas encore le recul nécessaire pour me permettre en donner réellement mon avis.
Mais je voudrais quand même dire que pour le moment, 3 mois pratiquement après notre arrivée l'Argentine ne nous a pas déçue bien que tout ne soit pas tout beau tout rose... Bien que nous soyons surpris au niveau financier... Bien que nous ayons déjà rencontré quelques difficultés... Ben on s'y sent bien. On s'y sent 'comme à la maison'.... Et on ne regrette pas notre choix d'avoir quitté la France, pays où on avait l'impression de foncer droit dans un mur tant au niveau politique économique que sociale...

Désolée c'est compliqué de continuer car je n'ai pas encore internet et j'écris de mon portable ce qui n'est pas evident.
Alors bien sur ce n'est pas l'Eden bien sur ce n'est pas l'Eldorado mais existe t il vraiment quelque part ? Plus haut je vois citer d'autres pays d'Amérique Latine d'Amérique Centrale mais ils ont leurs croix également... Après chacun doit voir, savoir ce qu'il vient chercher ici.... Ou ailleurs.... Mais pour nous, pour le moment cela nous convient du no est très heureux d'être ici malgré les difficultés malgré les horizons plus obscures que certains prédisent...

Désolée j'abandonne. Mauvaise connexion et compliqué d'écrire et relire.... Bonne fin de journée.

Tant mieux Veronica.. Que tout se passe bien pour vous, c'est ce que l'on vous souhaite..
Je vois que tu es encore indiquée à Cordoba ?? Tu n'es pas restée à Mendoza finalement ?? Ceci bien sûr sans vouloir être indiscrète..
Tu parles de ton étonnement sur divers points.. Quand tu pourras fais nous profiter de ton expérience et ton ressenti.. C'est intéressant pour ceux qui sont là depuis un certain temps de voir l'approche de nouveaux arrivés et notamment de gens venant récemment de France
Bon courage et bonne rentrée scolaire pour tes enfants..

Bonjour Veronica, je suis trés heureux que vous vous sentiez comme chez. C'est un bon trés bon départ. Saches que ton expérience est trés intéressante pour les personnes qui viennent sur le Forum, car tu peux parler de ce début d'adaptation au présent et cela doit certainemet intéresser bon nombre de candidat à l'expat.
Comme cela nous avons des gens qui parlent de leur expérience avec du Recul et ceux qui vivent leur arrivée comme nous en son temps.
Continue en tout cas a particper aux forums, cela est trés trés intéressant.

cordialement
johanny

Bonjour. Je suis bien sur Mendoza et on compte y rester...

Y a t il d'autres expatriés français par ici ?


Des que je peux je viendrais m'exprimer plus longuement...

Bonjour
Oui, il y a un jeune couple qui a un complexe chambre d'hotes.. Cherche "la petite maison"..
Bon week end

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Buenos Aires

Conseils pour bien choisir votre assurance santé à Buenos Aires.

Déménagement à Buenos Aires

Conseils pour préparer votre déménagement à Buenos Aires

Assurance voyage Buenos Aires

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage à Buenos Aires