Envie de Suisse et double nationalité

Bonjour à tous,

Je vous rejoins sur ce forum pour essayer de glaner des informations quand a travailler en Suisse.

Je vous expliques rapidement ma situation, je suis bi national et j'ai depuis longtemps envie de venir travailler (vivre ?) en Suisse, pas que pour des raisons de salaires plus élevés mais aussi et surtout pour un cadre de vie et pour d'autres raisons.

Y'a t'il des avantages pour moi a rester frontalier et à cumulés les avantages d'une vie professionnelle Suisse et une vie en France ?

N'ayant pour l'instant pas commencer mes recherches le fait d’être bi national est il un réel avantage pour trouver des opportunités de carrière ?

Je suis dans le domaine de l'informatique j'ai un niveau d'anglais bon a l'écrit, correct à l'oral n'est ce pas un frein en Suisse de ne pas être totalement bilingue ?

Merci d'avance pour vos réponses a mes premières questions !

Bonjour vince2011 et bienvenue sur Expat.com!

J'espère que d'autres membres pourront prochainement vous renseigner.;)

N'hésitez surtout pas à parcourir le forum.

Je vous souhaite bonne chance,
Harmonie.

Salut vince!

Pour répondre à ta question, c'est sûr que rester frontalier est avantageux: salaire suisse et cout de la vie en France. Mais si tu veux vivre et travailler en Suisse, le fait d'être binational ne change pas grand chose à mon avis. Peut-etre trouveras-tu plus facilement un poste dans une boite francaise établie en Suisse, je ne sais pas.
Quant à la langue, l'allemand est presque plus important que l'anglais en Suisse. Mais dans la partie francophone et avec ton niveau d'anglais, tu ne devrais pas avoir de problème.

Re à tous,

Je me permets de remonter mon topic, en effet ma situation entre temps m'a fait mettre en suspend mon installation en Suisse mais je souhaite à présent m'y remettre.

Pour commencer j'ai mis mon cv et rempli mon profil en bonne et dû forme sur "jobup" je suis dans le milieu de la maintenance informatique et je suis assez surpris de voir que depuis environ un mois je n'ai pas eu une seule touche là où sur notre "monster" français j'ai une vingtaine d'appel sur la semaine des que j'actualise mon cv ...

Je me demandes donc si le faites d'avoir une adresse postale en région parisienne ne refroidis pas "direct" les recruteurs et souhaiterais avoir vos astuces pour quand même attirer les recruteurs ("oublier" de mentionner mon adresse, mentir sur celle ci :rolleyes: ...)

Je viens de refaire mon passeport et carte d'identité suisse et pensais naïvement que ma double nationalité m'ouvrirais plus facilement les portes de la suisse, sa n'a pour l'instant pas franchement l'air d'être le cas à moins que je m'y prennes mal ...

J'attends impatiemment vos conseils, merci d'avance à vous :)

Ne vous trompez pas, votre double nationalité est un atout car il évite à l'employeur les formalités (mêmes simples) qu'il aurait à effectuer si vous n'aviez pas la nationalité ou un précédent permis.


Ce qu'il ne faut pas oublier c'est que vous êtes loin d'être le seul. De plus en plus de français succombent aux sirènes de l'helvétie et votre offre est une parmi tant d'autres.

Persévérez, vous finirez bien par trouver.

Pour info, à la fin de cette année ou l'année prochaine les Suisses vont voter sur l'immigration et sur un possible retour au système de quotas pour les étrangers. Il y a de fortes chances que cela passe. Si c'est le cas votre nationalité sera alors un précieux sésame pour entrer en Suisse et la concurrence avec les français moins forte.

Tout d'abord merci pour ta réponse.

Ne penses tu pas que le fait d'avoir sur mon cv une adresse "relativement" lointaine peut être la raison du manque d’intérêt que les recruteurs portent a mon cv ?

Ou alors tout quitter en France et partir sans me poser de question :/

J'attends impatiemment de bon conseil de gens étant passer par là ! :)

Ce site vous donnera peut être quelques réponses: http://www.travailler-en-suisse.ch/

J'espère que quelqu'un pourra vous répondre sur l'adresse. Pour part, je suis arrivé en Suisse comme étudiant et je n'ai fait que rester dans le pays qui m'avait formé. La question de l'adresse ne s'est donc pas posé.

Nouvelle discussion