Allemagne : les Africains au rendez-vous des désillusions

(Syfia Grands Lacs/Allemagne) Souvent sans argent, sans travail, pourchassés par la police, de nombreux Africains venus en Allemagne y vivent misérablement. Certains se lancent dans le trafic de drogue ou la prostitution. Très rares sont ceux qui avouent leurs difficultés à leurs proches restés au pays entretenant des illusions trompeuses. Reportage en Allemagne.

Mi-mars : l'hiver se prolonge en Allemagne comme dans toute l'Europe, il fait froid, très froid. À Hambourg, un port sur la mer du Nord, de jeunes Africains en groupe, écharpes autour du cou et chapeaux sur la tête, à peine reconnaissables, vont regarder un match de la Ligue des champions. En marchant, ils regardent de tous côtés, sur le qui-vive. ″La plupart sont sans papiers ou sans travail. Certains pratiquent des activités illégales comme la vente de drogue. Ils jouent à cache-cache avec la police″, explique Chengetayi, un Zimbabwéen qui fait des études dans ce pays.
Certains se cachent ; d'autres travaillent dans des restaurants ou dans des hôtels où ils font la cuisine, servent ou nettoient les poubelles ; parfois dans les alimentations. ″Ils remplissent les conditions minimales pour être embauchés : être en possession du permis de vivre dans le pays et maîtriser l’anglais, parlé par la plupart des étrangers vivant en Allemagne″, affirme le gérant de l’Hôtel maritime à Hambourg.

Faire croire à la belle vie
D'autres se tournent vers la prostitution. ″Ce type-là, c’est un gay (homosexuel, Ndlr), fais attention", prévient un Turc, serveur dans un restaurant de Berlin, informant Mamadou Faye, un Sénégalais en formation qui converse avec un voisin gambien. ″Il a des rendez-vous ici. Il peut croire, si vous engagez de longues conversations avec lui, que vous êtes un client potentiel″, ajoute-t-il. À Berlin en effet, l’homosexualité est légale et voir des homosexuels blancs ou noirs n’étonne pas les habitants alors que cela choque les Africains de passage, non habitués à ce genre de pratique chez eux. ″Dans son pays, on n’est sûrement pas au courant de ce qu’il fait ici. Probablement qu’il leur raconte autre chose″, remarque M. Faye.
Cacher sa situation réelle à la famille ou aux amis au pays est très courant. Un Burundais, qui étudie en Grèce, rencontré en Allemagne témoigne : ″J’ai travaillé dans un resto avec mes frères africains. Lorsque nous étions payés, certains mettaient leurs plus beaux habits et se faisaient prendre en photo sur de belles places, devant des liqueurs, pour envoyer à leurs proches…" "Je leur disais 'Pourquoi ne pas prendre de vraies photos de ce que nous faisons au lieu de nous montrer dans un autre état ?'" Lui, dit-il, touchait 570 € par mois, ce qui est très peu pour couvrir le logement (200 €) sans compter les frais de transport, de nourriture et de soins personnels. Grâce à cette image trompeuse, accuse Oyesula Ambimbola, une Nigériane, certains "quand ils reviennent au pays, collectent l’argent des jeunes sous prétexte de leur chercher de l’emploi et ils engrossent des jeunes filles naïves fières d’avoir des fiancés vivant en Europe″.

Faire n'importe quoi pour vivre
Gagner sa vie en travaillant n'est pas à la portée de tous. ″S’il te plaît, passe-moi 2 €. J’ai besoin d’un ticket pour me déplacer et je n’ai aucun travail ni de sous sur moi″, mendie ce jeune Africain. Visiblement abattu et affamé, il demande de l'argent sans doute plus pour manger que pour le transport. Sans avoir les compétences demandées ou sans être étudiant décrocher un emploi quel qu'il soit n’est pas facile. Même ceux qui ont fait des études n'obtiennent pas nécessairement un emploi correspondant à leur formation. Ils finissent par se faire embaucher dans des compagnies de sécurité, de transport en commun…
Beaucoup d'Africains se font des illusions sur les jobs qu'ils peuvent trouver en Europe. ″Ils croient que les besoins sont les mêmes ici que chez eux et se disent qu’ils peuvent être chauffeurs, bonnes ou boys, bref s’occuper de ce que 'les Blancs' ne font pas", dit l'un d'eux. Mais une fois arrivés, ils se rendent compte qu'en Europe, chacun s’occupe de ses affaires, conduit sa voiture, fait la cuisine, car employer du personnel de maison coûte très cher.
Tous ceux qui sont venus d'Afrique gardent leur pays dans leur cœur et suivent de près la situation. ″Que le Seigneur aide le Sénégal à ne pas tomber dans la guerre civile !″, implore un Sénégalais, préoccupé lors des dernières élections. Même ceux qui ont de bons emplois, bien payés, n'oublient pas leur pays pour autant. ″Je veux bien retourner au Rwanda et y travailler. Mais j’ai peur que la situation politique ne change″, confie ce Rwandais qui vit dans une des grandes villes d’Allemagne. Il n’a vécu ni la guerre de 1990, ni le génocide de 1994 ni l'insécurité de l’après-guerre : ″Je salue, dit-il, le courage qu’ont certains de mes amis qui sont retournés et qui occupent de bons postes donnant leur contribution dans la construction du pays."
D’autres tirent la sonnette d’alarme pour prévenir ceux qui veulent venir en Europe. ″Ici, il y a beaucoup d’Africains en provenance de différents pays qui viennent de passer plus de cinq ans à la recherche du droit d’asile. Ils ont laissé leur famille derrière eux. Des jeunes tentent des mariages avec des Blancs ou des Blanches… Et quand rien de tout cela ne marche, certains se lancent dans le trafic de drogue avec le risque de se faire attraper à n’importe quel moment par la police″, résume une Rwandaise qui vit à Wolfsburg, une petite ville au centre de l’Allemagne.
À entretenir des illusions, on réserve à ces jeunes de bien mauvaises surprises.

Fulgence Niyonagize http://syfia-grands-lacs.info/index.php … ticle=2494


jean  luc ;)


commentaires: la situation décrite dans l'article est vrais ,mais la réalités est pire encore que celle décrite dans l'article ,désoler je ne suis pas de ceux qui pense que tout est bien en Allemagne

   jean  luc ;)

Cette article me fait peur et me choque bien que c'est cette même situation qui attend la plupart des AFRICAN DREAM en France.
Je suis française d'origine africaine, j'ai mes diplôme notamment dans le stylisme/modélisme et le commerce.Je dois aller vivre a cologne car mon fiancé est allemand et pour son travail doit y retourner je suis très anxieuse cologne semble une ville très cosmopolite mais il est clair que je ne me fais pas d'illusion par rapport au fait que je suis africaine

marlounette :

Cette article me fait peur et me choque bien que c'est cette même situation qui attend la plupart des AFRICAN DREAM en France.
Je suis française d'origine africaine, j'ai mes diplôme notamment dans le stylisme/modélisme et le commerce.Je dois aller vivre a cologne car mon fiancé est allemand et pour son travail doit y retourner je suis très anxieuse cologne semble une ville très cosmopolite mais il est clair que je ne me fais pas d'illusion par rapport au fait que je suis africaine

Tu dois pas avoir peur , la situation en Allemagne est quand même différente ,le racisme n'est pas institutionnalisé  , ou immigrés =criminel. Cet article s'adresse à ceux qui sont en Afrique ,et qui viennent sans les bon diplômes,ou illégalement .Je suis pas pour faire de l'Allemagne  "un miroir aux alouettes"maintenant tu as plus de chance de réussir en Allemagne qu'en France .Tu doit savoir qu'une insulte raciste goûte très cher ici, les tribunaux ont la main lourde ,et la police aussi .Mais tout n'est pas rose non plus .

  jean  luc ;)

je remonte le sujet pour nos amis africains .

   jean  luc ;)

pour ceux qui doute de mes dire http://suite101.fr/article/illegal-a2570#axzz2N9hBc5go
A lire simplement .  jean  luc  ;)

jean luc1 :

pour ceux qui doute de mes dire http://suite101.fr/article/illegal-a2570#axzz2N9hBc5go
A lire simplement .  jean  luc  ;)

Personne ne doute de tes dires Jean-Luc, mais pourquoi tu parle que des clandestins africains qui galèrent et pas des africains en situation régulière qui réussissent en Allemagne ? :rolleyes:

tout simplement que je veut pas que les immigrés    illégaux croient avoir un avenir pour eux ici . Pour ma part ,je crois que l'immigration est une chance pour l'Allemagne,mais elle être choisi,et non subie . Si tu as des bons diplômes ,les portes sont ouverte . Concernant l’Afrique ,oui il y a beaucoup de diplômés ,mais il y a pas les infrastructures pour les accueillir,beaucoup partent en Europe ou ailleurs se qui affaibli encore plus le continent ,c'est un vrai casse tête .  je connais un africain du Togo ,il est légal ,il fait le ménage dans une salle polyvalente ,il est menuisier de formation ,mais le diplôme  algérien n'est pas reconnu ici ,je me demande encore pourquoi il peut pas exercé son métier légalement ,tu voit le problème ? J'ai d’excellente relation avec les africains ,mais dans la régions oú je suis ils sont pas nombreux .  jean  luc ;)

Jean Luc ,très bien formulé ton article. Mais sincèrement, les africains immigrés en Allemagne ne réprésentent qu une faible communauté des immigrés en allemagne. Tu aurais du te préoccuper plutot de la communauté Turc et... qui est bien plus nombreuse que celle des Africains. En plus juste à titre d infos,  Sur une echelle de 10, tu auras au moins 7 qui ont vraiment reuissi leur Immigration . Tu devrais te pencher un peu plus sur les camerounais en Allemagne , je ne connais pas une seule société ou tu ne trouveras pas un camerounais ayant brillament fait ses études et décrocher un poste d ingenieur ect ..... Ils sont si bien intégrés qu ils arrivent meme maintenant à  vraiment s installer en Allemagne ( construire des maisons , acheter des appartements ....) . Tu devrais y faire un tour pour completer ton exposé .Je ne comprends pas cet archanement à toujours vouloir montrer cette face obscure de l Afrique. Des homos il y en a partout même au Vatican ,ce ne sont pas des immigrés ou bien ? Et puis les fringues , c est une valeur africaine koi de plus mal de faire des photos et d envoyer à sa famille? ...... La prochaine fois s il te plait parle des 2 facettes.  Au plaisir de te relire , avec un exposé plus précis et surtout complet .

guizou, l'article n'est pas de Jean-Luc, qui a bien indiqué la source dans son message

Oh désolé Jean Luc , J ai tellement pris persooo...... Je déteste ce genre d articles qui ne montrent que le coté obscure de l afrique ou des Africains .
Merci Julien pour l info !!!

guizou :

Oh désolé Jean Luc , J ai tellement pris persooo...... Je déteste ce genre d articles qui ne montrent que le coté obscure de l afrique ou des Africains .
Merci Julien pour l info !!!

bonjour ,je dois te donner une petite explication ,tu as raison de dire de l'immigration africaine est très minoritaire,et que beaucoup africain réussisse en Allemagne . Le problème est que le forum est francophone ,composer de 2/3 de Francophone venant de l'UE,et 1/3 venant de l'Afrique francophone , c'est pour informer  nos amis africains qui pense trouver un avenir ici sans papier que je met ces articles en français . Pour ma part ,c'est une  chance pour l'Allemagne d'avoir une immigration positif compte tenu  de la natalités .  Je t'invite à regarder la rubrique réflexions sur l'Allemagne ,oú tu trouveras toutes sorte d'article sur le pays .
Merci pour ta réaction ,en attendant de te lire je te souhaite une bonne soirée .  jean  luc ;)

L article n est pas seulement vrai pour les Africains vivant en Allemagne mais d abord pour les Allemands eux-memes j en connais qui vivent de la mendicite et des poubelles et sont sans abris j en connais aussi qui viennent de tous les continents par exemple pour le moment les rues en allemagnes sont prisent d assauts par des mendiants blancs venant de la roumanie bulgarie et j en passe et le soir ce sont les prostitues venant de russie d ukraine et autres. parlant des camps d asiles en Allemagne ils regorgent toujours plus de personnes a la peau blanches.
L immigration africaine en europe en general est tres minime.Donc l article est vraiment tres incomplet.

oui tu as raisons pour tous les problème soulever ,  que tu retrouveras ici http://www.expat.com/forum/viewtopic.php?id=148913 ,óu J'arbore tous ses problèmes sans complaisance non plus . Les articles de ce courriel     on été fait par des africains pour des africains en Afrique . Le forum est beaucoup lu en Afrique c'est pour eux que j'ai mis ces articles .merci de ta contribution et bonne journée .

  jean  luc ;)

Slt jean luc1 merci pour l eclaircissement et merci aussi  pour le link!

si tu as des avis a donner ,ou mettre des articles tu peut les mettre  aussi ,les post sont ouvert à tous . jean  luc ;)

Allemagne : sans-papiers, sans droits?
Le 23 mars, les réfugiés en Allemagne et leurs soutiens ont manifesté à Berlin. L’occasion de rappeler les lois répressives qui empêchent leur intégration.
http://www.lejournalinternational.fr/photo/art/default/5350514-7983443.jpg?v=1364206189

Le 23 mars, les réfugiés foulaient le pavé verglacé berlinois. Cette manifestation, qualifiée de « Refugee Revolution », a été soutenue par une grande partie de la population de la ville. On estime que les participants étaient environ un millier. « Grenzenlose Freiheit » (liberté sans frontière), « Borders only exist in your head » (les frontières n’existent que dans ta tête), « Freedom has no nation » (la liberté est apatride)… Les slogans, en allemand, en anglais ou en français, protestaient avec poésie contre l’absence de droits des réfugiés.

Des lois oppressantes
Les sans-papiers en Allemagne sont enfermés dans de véritables camps dans des conditions dégradantes. Obligés par la Lagerpflicht (interdiction de sortir du Land attribué) à vivre à deux ou plus dans une chambre, ils sont isolés du reste de la population, souvent dans d’anciennes casernes militaires situées en périphérie. Ainsi enfermés, parfois dans l’attente d’une expulsion qui peut durer un an, les réfugiés se sentent criminalisés et ont le sentiment d’être inutiles. Le cas allemand n’est pas unique : les mauvaises conditions de détention des réfugiés en Grèce et en Italie ont déjà été soulignées dans des rapports officiels.

Par conséquent, les suicides ne sont pas rares. Un réfugié iranien s’est pendu en mars 2012 dans un camp de Würzburg, à l’ouest de l’Allemagne, entraînant une vague de protestations. Des sans-papiers ont organisé en septembre la Protest March qui les a mené de Würzburg à Berlin. Mais cette prise de conscience ne s’est pas faite sans heurts : les réfugiés étaient soumis aux pressions des responsables des camps, qui leur affirmaient qu’ils ne recevraient pas de papiers s’ils manifestaient. La méfiance régnait encore parmi les militants au début du mouvement, les policiers en civil infiltrés n’étant pas rares.
lire le reste de l'article

   jean  luc ;)

Le problème est que l'Allemagne ne peut pas accueillir tous le monde . Si on les laisse circuler ,ils vont s'èvaporer

Prostitution: l'Allemagne a choisi la légalisation
La France s'apprête à abroger le délit de racolage, mais la question de la prostitution reste ambigüe. L'Allemagne, elle, a légalisé la prostitution depuis dix ans. Sans parvenir à briser les mafias.
Si le Sénat doit abroger jeudi le délit de racolage, la question de la prostitution reste en France très ambigüe. Chez le voisin allemand, la prostitution est légale depuis dix ans.

Les clients français n'hésitent donc pas à traverser le Rhin. Car ils savent que "c'est autorisé" et "moins cher". Ils sont aussi rassurés par les conditions d'hygiène: "les femmes sont plus propres, car elles ne viennent pas de la rue", indique un jeune homme, en virée avec quatre copains à Sarrebrück, à quelques kilomètres seulement de la frontière.

Une majorité n'ont pas de contrat

Mais la mise en place d'un cadre légal assure-t-il pour autant de meilleures conditions de travail pour les prostituées? Isabelle Collot, du mouvement du Nid qui milite contre la prostitution, en doute. "90 à 95% des personnes qui sont dans les maisons closes n'ont pas de contrat. Une grande majorité des femmes est issue des mafias", pointe-t-elle.

Sur les 400.000 prostituées que comptent l'Allemagne, un record en Europe, une majorité provient en effet de Roumanie, de Bulgarie ou d’Afrique. Elles ne sont pas déclarées, et bien souvent victimes de maltraitance.lire le reste de l'article et source 

jean  luc ;)

PS: histoire de rétablir l'équilibre .

En Allemagne, des réfugiés virtuoses partent en tournée
Heinz Ratz, chanteur engagé, a visité 80 camps de réfugiés à vélo et y a rencontré des musiciens de talent. Il en a fait un groupe.

Quarante-cinq ans, un grand chapeau noir lui tombant sur les yeux, le sourire en coin, Heinz Ratz est une des figures de proue de la chanson allemande. Depuis deux ans, il emmène un groupe de musique composé de demandeurs d’asile dans une tournée dont le 60e concert vient de se tenir à Berlin. « Je trouvais étrange que des Allemands consacrent leurs chansons aux réfugiés, alors qu’il y a parmi ceux-ci d’excellents musiciens qui pouvaient le faire mieux que nous », dit-il.http://www.nrhz.de/flyer/media/12066/heinz_ratz_unterwegs02.jpg
Le musicien allemand se définit comme un artiste politique. La musique est pour lui un moyen d'« apprendre aux gens ce qu’ils ne savent pas sur leur société ». C’est sur le terreau de cet engagement qu’est né le projet « Strom und Wasser feat the Refugees » début 2011. L'artiste avait déjà effectué un « le triathlon moral », au cours duquel il a parcouru 960 km à pied, puis 850 à la nage et enfin 7000 kilomètres à vélo à travers l’Allemagne entre 2008 et fin 2010, afin de sensibiliser au problème des sans-abris, à la protection de l’environnement et à la situation des réfugiés. A vélo, Heinz Ratz a visité 80 camps de réfugiés et y a rencontré des musiciens de talent, déjà connus dans leur pays d’origine, mais que leur situation de réfugié empêchait d’exercer leur art ou même de s’acheter un instrument.http://www.knusthamburg.de/wp-content/uploads/2013/04/The_Refugees1.jpg
De ces musiciens, il en fait un groupe d'une petite dizaine de musiciens, The Refugees, qu'il soutient à travers sa formation  d'origine, Strom und Wasser. Après maintes tracasseries administratives et financières - les réfugiés n’ont droit en Allemagne qu’à 40 euros d’aide par mois et n’ont pas le droit de quitter leur ville sans autorisation – il les a fait venir à Hambourg pour l’enregistrement d’un premier album. Ce CD a attiré sur le groupe l’attention de la BBC, celle de festivals internationaux qui l'invitent à l’étranger, et de certains labels musicaux. Mais les réfugiés n’ont pas le droit de sortir d’Allemagne, ni de signer un contrat de travail. Les labels se désintéressent rapidement et la tournée restera en Allemagne sous fort contrôle policier. Fin 2002, Heinz Ratz a néanmoins reçu du gouvernement allemand la médaille de l’intégration qu’il n'a acceptée que pour « donner aux Refugees une visibilité médiatique» . Il souligne que « la refuser était très tentant ».lire le reste de l'article  jean  luc ;)

VIDEO. Cinq minutes contre les néonazis et il devient le héros de l'Allemagne
Lors d'une manifestation du parti d'extrême droite NPD dans le nord de l'Allemagne l'été dernier, Patrick Dahlemann, un jeune social-démocrate prend la parole. La vidéo de l'événement qu'il a postée sur sa page Facebook début janvier fait un carton.
http://static.lexpress.fr/medias_9147/w_605,h_270,c_fill,g_north/copie-d-ecran-youtube_4683766.jpg

C'est la dernière star du net en Allemagne: cheveux coupés court, chemise bleu ciel, lunettes de chef d'entreprise, Patrick Dahlemann, 25 ans, est un jeune responsable politique SPD de la ville de Torgelow, petite bourgade du Mecklembourg. Avec presque 200 000 "clics" et plus de 5000 "likes" sur sa page Facebook, une vidéo qu'il a postée le 6 janvier remporte un beau succès. Les télévisions se l'arrachent, la presse s'est emparée du "phénomène", et le jeune homme est salué partout pour son courage civil. Ce qu'il a fait ? Il a osé défier le parti néonazi allemand NPD. 
  http://www.lexpress.fr/actualite/monde/ … cTMv2zD.99 
jean  luc  ;)

PS: il a un sacré courage ,lui au moins :top:

Immigration en Allemagne : Quand l’ambassadeur se rend complice de l’expulsion de Maliens
http://www.malijet.com/thumbnail.php?file=1515014_712158112137017_706105043_n_682165514.jpg&size=article_large

Rien ne va plus entre, Mme Ba Hawa Keïta, l’Ambassadeur du Mali en Allemagne et l’association des maliens de Berlin. A l’origine de cette vive tension, le refoulement des immigrés maliens par les services de l’immigration de l’Allemagne avec la complicité de son « excellence ». Pour un retour au pays, les services de l’immigration allemand proposent, aujourd’hui, à chaque sans-papiers Maliens la modique somme de 800 euros et cela, avec le concours de son « excellence ».

Ils sont aujourd’hui plus d’une dizaine de sans-papiers Maliens résidents à Berlin à vivre la peur au vendre. Pour cause, l’Ambassade du Mali qui doit les donner protection ne plus les voir dans ses murs.

Cette animosité des agents de l’Ambassade du Mali en Allemagne envers ses compatriotes serait motivée par un financement de 100 millions d’euros promis par la coopération allemande aux autorités maliennes pour la gestion des flux migratoires. De sources digne de foi, la signature de ce accord  serait conditionnée à la régularisation d’une la situation des immigrés maliens en Allemagne.

Il s’agit notamment du cas d’une dizaine de Maliens résidents à Berlin en situation irrégulière. Pour se faire, c’est la modique somme Huit cent(800) euros que propose, aujourd’hui,  les autorités allemandes aux sans-papiers maliens pour rentrer au pays. Soit environ 528 000 FCFA, une somme dérisoire au regard  des énormes sacrifices consentis par ces jeunes immigrés pour arriver dans ce pays d’accueil.

Cette attitude des autorités allemandes serait considérée comme du déjà vue en matière d’immigration en Europe si son « excellence », Mme Ba Hawa Keïta, l’ambassadeur du Mali en Allemagne ne s’était pas associée à la nouvelle campagne en cours.

De l’avis d’un membre de l’Association des Maliens résidents à Berlin, la représentante diplomatique du Mali semble prendre  cause et effet pour cette nouvelle politique du pays hôte en invitant tous les sans-papiers qui sollicite son concours de rentrer au pays. «L’ambassadrice malienne est  en train de demander aux réfugiés maliens qui se trouvent en Allemagne  de retourner chez eux  au Mali.

Ils n’ont rien  fait comme crime, comme mal. Pour leur retour, elle propose 800 euros comme argent  de poche et si  tu refuses elle te dit de laisser l’Allemagne », nous indique un membre de cette association tout indigné.

Cette attitude de notre représentante diplomatique indigne plus d’un en Allemagne. Surtout   pour qui connait l’apport de ces jeunes immigré à l’économie nationale. Le pot rose a été découvert et démonter. En témoigne ces quelques conversations entre son « excellence » et certains de nos ressortissants qui sont assez illustratives.

A en croire une jeune immigrée, rapporte un membre influent de l’association des maliens de Berlin, « Quand j’ai appelée de Hauslandebehorg (Maison des étrangers) l’ambassadrice pour lui demander de nous chercher un numéro de téléphone, elle m’a répondu, ma sœur il vaut mieux rentrer au pays. Et on te donne 800 euros pour cela ».

Une réponse outrageante pour cette jeune dame qui n’a pas manqué de lui demander si elle avait des enfants comme lui. Et que dire du cas de ce monsieur à qui elle a dit à son arrivée à l’Ambassade du Mali « Mon jeune homme,  viens signer et on te donne 800 euros ».

Et ce dernier de lui répondre  « non je ne signe rien » et l’Ambassadeur de répondre  «ok, donc quitte le pays ». Les membres de l’Association soupçonnent l’Ambassadeur de manger dans les mains des autorités allemandes «Ce que nous les maliens on voit, peut-être, elle est en train de prendre l’argent aux autorités allemandes, c’est la seule raison », affirme un autre membre avant d’ajouter «l’Ambassade n’a pas payé les billets des gens pourquoi elle s’implique dans leur retour de cette manière..? ». Tous nos interlocuteurs de cette histoire rocambolesque, par peur de représailles, ont parlé sous le couvert de l’anonymat.source
  jean luc  ;)

PS; le  rôle d'un ambassadeur n'etais pas d'aider les clandestins a avoir des papiers ,il en a pas le pouvoir ,aucun étranger ne doit s'émicer dans les affaires intérieue de l'Allemagne ..

je remonte cet discution  pour nos amies africains .   jean  luc  ;)

salut tous escusez moi je voudrais m exprimer par rapport a la vie dur que les europeens menent aux africains ou n importe quel etranger  kan je vois cooment les europeens vivent bien en afrique vraiment je me dis que la vie est injuste  les europeens   les arabes  les asiatiques  tous vivent bien en afrique mais kan les africains se deplacent pour aller dans un de ces pays on lui mene la vie dure pourkoi cela parfois certains ont l argent pour faire des papiers ils n arrivent pas  apres tout on meurt et on laisse tout sachez le  d autre veulent voyager ils ont de l argent ils ne peuvent pas  les processus pour obtenir le visa pour un pays europeen sont  difficiles alors que pour vous les visa pour entrer en afrique sont faciles on te demande les cautions par ci les cautions par la oh dieu  les comptes en banques par ci ou par la   oh dieu poukoi  as tu creee l etre humain  apres tout   tout est vanite des vanites kan je pense que malgre la surveillance des frontieres rigoureux des europeens pour empecher les etrangers d entrer ils meurent et laissent ces frontieres quel dommage

A ma connaissances ,il y a pas des millions  d'européens , qui veullent aller  en afrique ,mais  il y a des dizaines d e millions d'africains  qui veullent   venir en  europe    ,on peut pas accueillir tout le  monde ,c'est pas possible  . il ne  peut pas y avoir d'égalitée  en la matiéres . le probléme  de l'Afrique ,c'est la corruption ,les dictatures , les   mentalitées tribale. maintenant on a d'autres probléme á régler http://www.expat.com/forum/viewtopic.php?id=519953 ,tout celas gôute énormément d'argent  . jean  luc  ;)

Pour l'avoir vu au Kenya les européens sont envoyés par leur entreprise pour une durée limitée. Autrement les sociétés et industries sont tenues par des Indiens. C'est pour ça que les européens on la belle vie.

oui, comme chez nous, certains immigrants vivent très confortablement alors que de nombreux autochtones doivent se contenter du "Harz4". Ce n'est pas très normal... :sosad:

si les immigrant en question vivent  confortablement ,grâce á leurs travail ,il y a rien á redire . ils onr le droits de réussir comme tout le monde . En plus les 2/3 de ceux qui touche le harz IV sont des immigrés ,quand tu est immigrés ,tu as deux fois plus de chance d'être pauvres que les allemands ,l'immigration est une nécéssitée vitale  pour l'économie allemande qui manque de main d'oeuvre qualifier . les allemands n'ont pas dans leurs grande majoritée se genre de propos .   jean  luc  ;)

:dumbom: en effet dés qu'un allemand ose ne serait ce que s écarter d'un iota du discours PC (exemple Thilo Sarrazin) et de l'évangile "Multikulti" il se fait taper sur la tête et traiter de "nazi". De toutes façons la république fédérale aujourd'hui est un régime bien peu démocratique, puisque gouverné par une "Grosse Koalition" (centristes + socio-démocrates), il n'y a pratiquement plus d'Opposition.

snowbird1 :

:dumbom: en effet dés qu'un allemand ose ne serait ce que s écarter d'un iota du discours PC (exemple Thilo Sarrazin) et de l'évangile "Multikulti" il se fait taper sur la tête et traiter de "nazi". De toutes façons la république fédérale aujourd'hui est un régime bien peu démocratique, puisque gouverné par une "Grosse Koalition" (centristes + socio-démocrates), il n'y a pratiquement plus d'Opposition.

tu habite  en Allemagne? les allemands n'ont bessoin de  personnes pour  dire ce qu'ils pensent ,encore faut t'il l es comprendre car ils le disent en Allemand . je sait pas ce que tu appelle  une  démocratie ,mais la grande coalition est le résultat des urnes , en plus le systéme ne permets guére d'avoir une majoritée ,les electeurs ont designer deux partis pour faire une coalision  .   jean  luc  ;)

certes je ne vis pas en Allemagne actuellement (j y ais longt
emps vécu et je suis quasiment bilingue, ich spreche fliessend deutsch, hochdeutsch wenigstens :one ), en revanche j'ai le satellite Astra et  regarde les chaines allemandes tous les soirs

Tu penses que la France est plus démocrate??? LOL

snowbird1 :

certes je ne vis pas en Allemagne actuellement (j y ais longt
emps vécu et je suis quasiment bilingue, ich spreche fliessend deutsch, hochdeutsch wenigstens :one ), en revanche j'ai le satellite Astra et  regarde les chaines allemandes tous les soirs

le pays á changer en 25 ans , il n'est plus le même ,comme la France d'ailleur ,crois moi  les allemands n#ont pas leur langue dans leurs poches pour dire les choses .  est tu allemand ? jean  luc  ;)

ils n'ont jamais eu leur langue dans leur poche de toutes façons ("du, Scheisskerl", etc) et maintenant ils disent "dalli" au lieu de"schnell" et leurs syndicats ont des noms italiens ("verdi"), ils sont devenus très cosmopolites, çà a ses avantages...et ses inconvénients :huh:

verdi est la contraction de   ver.di Vereinte Dienstleistungsgewerkschaft ,ou union des syndicat des service ,rien avoir avec l'italien  . dalli inconnu au bataillon ,jamais j'ai entendu ce mot lá . je pense que tu as vécu il y a trés longtemp en Allemagne au temps des FFA ,c'est á dire il y a au moins 20ans  .  jean  luc  ;)

Dalli . ce mots vient d'une émission de la télévision allemande Dalli,Dalli  (1971-1986) ,si les allemand connaissent ce  mots .il est plus employé depuis longtemps sauf chez les italiens . je pense que tu etais en Allemagne .

Nouvelle discussion