Close

Investir dans l'agriculture en Argentine

Ce message s'adresse à tous ceux qui veulent vivre de l'agriculture en Argentine ou acheter une ferme ( retraité ou pas)pour en faire une maison principale ou secondaire avec quelques hectares.
Dans la province de Entre Rios , une des régions des plus fertiles d'argentine, des terrains sont à vendre avec des super opportunités à saisir. Vous êtes agriculteur ou retraité ou autre et vous voulez bien vivre en Argentine, alors ce message est pour vous car ici encore tout est possible comme je l'ai fait.
Le climat est exellent (minimum 6 mois d'été) en autre.

Actuellement il y a beaucoup d'opportunité à partir de seulement 4000 euros/hectare et le nombre d'hectares que vous voulez avec ou sans "casco" ce que l'on appelle en France "Ferme".
Beaucoup de ces opportunités viennent de successions.

Ces terres sont bonnes trés bonnes pour l'élevage bovin ou ovin ou agriculture de soja, maïs et plantation d'arbres.

Pour vous donner un ordre d'idée avec deux cultures différentes par an, ce qui est trés courant dans la région:
Le Soja se cotise au 24/4/2012 à 1540 pesos argentins la tonne. sachant que par hectare vous obtiendrez environ 2,3 tonnes et vous pouvez faire ûne seconde culture dans la même année avec un autre produit.
Les impôts de la province de entre Rios par exemple pour 200 hectares seront d'environ 20 000 pesos à l'année.

Faites vos calculs et contactez-moi.
Cordialement
johanny

Bonjour Johanny.

Cela fait quelque temps que l'agriculture en Argentine m'intrigue c'est pour ça que je voudrais savoir si sa vaux vraiment le coup de ci-lancé n'est il pas trop tard ? Il y a des subventions qui existent ? Et des prime.... (PAC). Et il possible de louer avant d'acheter et quels sont les prix à la location ? Et il difficile de monter un projet ? J'aurais plein d'autres questions si ça ne vous dérange pas.

merci d'avance
Benoit

Bonjour Johanny,
Tu parles du prix en 2012.. Actuellement le prix est nettement plus bas (un peu plus de 1400).. Par ailleurs si tu exportes, il faut tenir compte des retenciones faites par l'état argentin.. Si tu ajoutes à cela le retard cambiaire au niveau du change et donc que les exportateurs pour ne pas garder des pesos qui se dévaluent de jour en jour doivent racheter du dollar au "black" je ne pense pas l'opération très rentable.. raison pour laquelle à ce jour l'Argentine n'a même pas commercialisé la moitié de sa récolte de l'année alors que le Brésil a quasi tout vendu.
La brèche hier entre le dollar "officiel" et le "blue" était de 71%...
Un des nombreux articles sur le sujet qui date de pas plus tard qu'aujourd'hui..
http://www.cronista.com/economiapolitic … -0083.html
Bonne fin de semaine à tous

Bonjour oui vous avez raison avec la politique gouvernemental actuel c,est pas rentable investir dans l,agriculture en argentine meme immobilier neuf est pas tres rentable les prix sont a la baisse y,a pas acheteur et les investissement locatifs sont pas tres rentables le pourcentage de retour sur investissement un faible en ce moment l,argentine est pas un tres bon pays pour investir

Je ne sais pas où certains pêches des informations negatives sur l'agriculture en Argentine mais autour de moi, mes amis agriculteurs, petits propiétaires, récoltent et vendent trés bien et sans problème.

Aujourd'hui à la bourse du commerce de Rosario qui gère 25 % des exportations de céréales pour l'Argentine avec le port de Rosario , affiche ses prix. La production de la région de Entre Rios est son principal client :
Voici le lien officiel pour vous donner une idée et surtout pour avoir les chiffres réels du marché jour par jour. Il s'agit du site de vente des céréales d'Argentine :

http://noticias.terra.com.ar/precio-de- … aRCRD.html

La tonelada de soja se negoció a 528,05 dólares la tonelada.

Por su parte, el maíz finalizó la jornada operando en terreno positivo, en 288,68 dólares.

Ces prix sont beaucoup plus élevé que lorsque j'ai mis la discussion sur le forum en Avril 2012. Le soja, même en trés légère baisse ces deux derniers jours atteint des reccords historiques et le mais augmente.

decidément, on vit dans la même argentine mais nàvons pas les les mêmes refflets de la réalité. Mes chiffres ne sortent pas d'un journal mais bien de la bourse officielle de Rosario, un des plus grands ports exportateurs de céréales d'Argentine.
Le prix des terres est toujours trés abordables comme em 2012.

Et si vous voulez des chiffres d'un grand journal en Argentine du 1er Mars 2013 voici le lien qui dit exactement la même chose que moi :

http://www.lanacion.com.ar/1559060-fuer … disponible

Il y a deux heures, le même journal publiait, voir le lien :
http://www.lanacion.com.py/articulo/118 … anda-.html

Le reste c'est de la politique politicienne  et je ne rentre pas dans ce jeu. Les trés gros céréaliers, je parle des trés trés gros(plusiuers milliers d'hectares chacun), frênent leur exportation pour faire de la politique mais pas les petits producteurs qui continuent de vendre à l'exportation.

Et je pourrai continuer comme cela pendant des heures à vous donner les bons et vrais chiffres sur l'agriculture Argentine. Alors si vous voulez vraiment investir dans les céréales ou l'agriculture en Argentine, vous pouvez le faire sans problème en Entre Rios, je vous le garanti. Plusieurs amis à moi sont éleveurs et céréaliers sur le département de Concordia et de Federal dans la région de Entre Rios et vivent très trés bien, croyez-moi.
Si vous voulez plus d'informations professionnelles sur Entre Rios, n`hésitez pas à me demander.
cordialement
johanny

il s agirait de savoir si les paysans sont payés en dolars ou pesos;cela change tout avec l inflation actuelle!
comme dit domdom ne pas oublier de soustraire les retenciones.
les prix annoncés a rosario ne sont pas ceux pratiqués localement,si il y a du transport ca change la donne
evidement celui qui est proprietaires a entre rios est mieux lotis qu santiago del estero sujet a la secade!

Bonjour

En effet Budy.. Hier sur Bloomberg TV, soja à 1440 pesos.. Quand on enlève les retenciones le dollar sojero est à 3.40, alors qu'au cours officiel il est à 5,12 et au "blak" à 8.30 suite au forcing de Moreno qui l'a fait "artificiellement" baisser en faisant vendre par des banquiers "amis"...
On parle de plus en plus de dévaluation.. Les producteurs reçoivent l'argent en pesos (dollars changés au cours officiel moins les retenciones donc à 3.40).. S'ils veulent économiser, ils achètent du dollar "au noir" à 8.30 dans le meilleur des cas..
Pourquoi voulez vous qu'ils vendent le soja ?? ce d'autant que les fertilisants et les semences augmentent de 25% par an ??
Je n'ai rien à vendre et pas d'activité salariée ici m'incitant à faire venir des gens.. Je dis donc simplement la réalité..
Bonne semaine à tous

tu es du milieu agricole domdom labas?
apparement il vaut mieux etre dans le change de monaie en ce moment.
une question; ma femme rentre avec les enfants a parana,l euros se changent il bien au black ou vaut mieux t il des dolars?

Bonjour

J'étais encore optimiste dans les chiffres donnés ci dessus.. Hier cours en baisse.. Le soja à 320 dollars
http://www.lanacion.com.ar/1566881-baja … ible-local
Non, Budy je ne suis dans rien du tout (retraitée) et contente de cela car le panorama n'est pas idyllique ici.
Les 2 monnaies se changent bien.. Le cours au noir de l'euro quand on te l'achète est à 9.45 dans le meilleur endroit sur Cordoba. Je n'ai pas d'idée de combien ils le vendent, mais sûrement dans les 10 ou plus pour se faire une marge !! Je n'ai jamais vendu de dollars et ne peux te dire.. Sûrement que c'est plus intéressant que l'euro, mais si tu tiens compte de la commission qu'on te prend en France pour te vendre des dollars plutôt que de l'euro, je suppose que ça revient au même
Bonne journée

Le prix des céréales aujourd'hui à la bourse de Rosario est de :

Soja : 1674 pesos
Tournesol : 1800
Sorgo : 850
La page internet pour suivre le cours jour par jour est :

http://www.bcr.com.ar/pages/granos/coti … fault.aspx

Le prix des céréales est comme en bourse en France par exemple : Aujourd'hui gagne 0,20 % et demain perd 0,19 % ect .... Il n'y a pas de grande surprise. Bien entendu si tu es trés gros propriétaires comme certains en Argentine, cela te fait perdre alors il attendent avant de l'exporter, ce qui n'est pas le cas des petits. Et les petits ici sont contents tant que le soja est au dessus de 500 dollars.

Comment cela fonctionne. c'est simple, si tu es un petit producteur (- de 1000 hectares) ta récolte est acheté au prix du jour de la vente, prix officiel du marché de Chicago en dollars, pas de surprise donc.

Ici les producteurs ne cherchent pas le dollar au noir car ce dollar n'est pas officiel et comme chacun sait, la vente ce fait sur le cours du jour. Cela fait qu'il n'y a aucune surprise de savoir l'argent qui te rentre dans la poche, ce qui est le plus important je pense et non un hypothétique prix qui ne te sert absolument à rien si tu veux gérer ton exploitation avec sèrieux. Il faut garder les pieds sur terre quand on fait du négoce je pense.
Je fais des études avec des agriculteurs et ma femme travaille dans l'élevage avec le marché de Liniers. Je parle donc de ce que je connais et je n'ai rien à vendre non plus Domdom.

Maintenant, je ne vais pas m'étendre sur le dollar officiel ou le non officiel ou l'euro car cela serait un autre débat et un sujet  discussion sur le forum et je laisse ce débat au "spécialiste de la finance" comme Domdom...

Ma discussion initiée sur ce forum est sur l'agriculture dans la région de Entre Rios comme je le dis dans le premier paragraphe et j'aimerai que l'on reste sur le sujet pour que les internautes ne soient pas confondus par des sujets différents car il sera difficile de suivre un forum si chacun en change le titre et son contenu. Merci
cordialement
johanny

budy :

tu es du milieu agricole domdom labas?
apparement il vaut mieux etre dans le change de monaie en ce moment.
une question; ma femme rentre avec les enfants a parana,l euros se changent il bien au black ou vaut mieux t il des dolars?

Bonjour budy,

Vous êtes sur hors sujet ici.
Je vous suggère de démarrer une nouvelle discussion sur le forum Argentine.

Cordialement
Armand

si on en revient a nos moutons,vivre de l agriculture en argentine,il me semble que c est toujours attractif comparé a ici,mais on dirait que petit a petit la marge s erode.je crois que les retentiones augmentent chaque année,les prix des impots locaux et fonciers aussi,donc il faut bien faire le calcul.ceux qui sont deja bien assis pas de probléme mais pour les nouveaux arrivants il faut avoir les reims solides; d autant plus que les prix des locations et prix des terres ont doublé en l espace de 8 ans.il faut venir avec un portefeuille bien remplie,de dolars...

Bonjour Budy.
Comme vous le dîtes, il faut toujours avoir les reins solides mais cela est valable dans n'importe quel investissement non ?
Quant à la marge qui a diminuée avec les "retenciones", il ya encore pas mal de marge, je vous rassure.

Je ne sais pas ce qu'étaient les prix des terres en Argentine il y a 8 ans mais encore aujourd'hui, le prix des terres en provincia Entre Rios est donné et cela n'a pratiquement pas changé depuis la date de la parution de ma discussion sur le forum.
Il faut savoir que l'orsque un propiétaire décède, les terres sont souvent vendues car chaque héritier veut du cash et qu'ils ne s'entendent pas entre eux ou n'ont rien d'agriculteur et ont déjà leur propre négoce.

Si vous avez une idée du nombre d'hectares que vous voulez et quoi y faire, je peux vous donner des exemples de prix en Entre Rios sans problème et je ne suis pas une agence immobilière, D'ailleurs, si on peut éviter les agences immobilières avec leur commission, c'est mieux non, il faut se renseigner à qui appartiennent les terres car ici peu de vendeurs donnent l'exclusivité à une agence immo.
Il faut être bien relationné dans le milieu pour faire son choix ou avoir les bons contacts.
Il faut comme toujours, prendre son temps avant de choisir les terres et savoir ce que l'on veut y faire dessus (élevage ou agriculture et quel type)

Maintenant, une personne qui veut investir avec seulement des simples petites économies, je lui déconseille fortement.

Je ne connais aucune profession où l'on gagne de largent sans travailler un peu, en France comme en Argentine.

Si, par contre, en ayant des terres en France, un agriculteur veut investir dans les céréales ou l'élevage en Argentine en choisissant bien la région, il pourra bien vivre sa vie et mieux qu'en France et encore aujourd'hui.
Ici, ce qui se plaignent des retenciones se sont surtout les trés gros propiétaires terriens.
Il faut dire que les petits s'arrangent entre eux pour la location du matèriel et il existe des coopératives qui achètent les récoltes et loue le matèriel. il y a aussi le système où un petit propiétaire terrien, loue ses terres aux gros en négociant par contrat, à petite durée dèterminée,le prix qui lui revient en poche.
Les gros propiétaires sont toujours à la recherche de terre à cultiver et font plusieurs centaines de Kilomètres pour en trouver et viennent avec leurs propres matériels et leur personnel.
Il ya le choix.

Tous les petits propriétaires ( entre 100 et 500 hectares ) que je connais, changent de pick-up tous les deux à trois ans et prennent des vacances. Je ne sais pas si en France c'est la même chose.

je vois que vous connaissez un peu le sujet,certainement par des relations.effectivement il y a peu d agriculteur ici ( en france) qui changent regulierement de 4*4 et partent en vacances autant que les autres professions.meme de grosses structures une fois payé la msa et les impots il reste assez peu en comparaison du capital present,la solution qu ils ont trouvés est de creer des charges on assiste donc a une surmecanisation tout ca aidé par des prets allaichants.on dit souvant vivre pauvrement et mourrir riche.la rentabilité n est pas au rendez vous. je suis contenet de savoir que labas malgres les retenciones il en reste un bon peu.
pour les prix des terres a entre rios cela reste relatif,qu appeler vous bon marché,et a partir de quelle surface d aprés vous une affaire est viable ,en elevage ou culture?
j ai bien peur que la multiplication fasse peur.je ne vous apprend rien en rapelant que les préts en argentine sont a des taux assez prohibitoire donc si on monte une affaire il faut venir avec du cash.
pour cela je pense qu en grande culture ou elevage c est une affaire de gros sous,je crois plus en un projet de boulangerie par exemple comme vous le mentionnais ou de transport mais l agriculture me parais compliqué,et pourtant c est mon metier.
j ai faillit il y a 2 ans investir a parana pour de l'elevage mais la france m a rapellé a l ordre... ceci dit j adore l argentine

Bonjour Budy. Concernant les crédits en Argentine, il faut l'oublier. Les taux d'intérêts pratiqués par les banques sont beaucoup trop élevés. Il faut donc comme vous le dîtes venir avec du Cash.
Pour ce qi est de l'élevage, c'est autre chose.
Par exemple: Il existe des "pool ganadero".
C'est une structure "société" qui  regroupe des éleveurs ou investisseurs. Cette structure achète de grandes quantités (cela dépend des moyens du Poll) pour le Pool à bas prix et vend à un prix supérieur et ceci toute l'année sans avoir besoin de terres spécialement pour parquer les bêtes et au cas où, la location du parquage est minime. Le Marché de l'élevage est trés important ici en Entre Rios.
Ces pools, travaillent tous les jours avec les Remates " ventes aux enchères" d'animaux. Il y a même deux canaux de télévision ici, qui ne se dédiquent pratiquement qu'á cela. Il s'agit à chaque fois de grandes ventes aux enchères publiques. les investisseurs et éleveurs du Pool signent un contrat annuel avec le gérant du pool et se  garantissent un minimum de 30 % net annuel de bénéfice. Le gérant du pool, en contact constant avec les commissaires priseurs, prend sa commission de 6 % ce qui est officialisé dans le contrat. Le commissaire priseur prend sa commission, commission unique régulée par la loi. Les 30 % de bénefice sont aprés déduction des ces deux commissions. Cela fonctionne bien car plus le poll est grand, plus il a de pouvoir d'acheter rapidement et à un tarif en dessous du marché et revendre quand le prix augmente. Les prix changent tous les jours suivant la quantité de bêtes en vente te leur qualité. touts les bêtes sont achetés par des abattoirs qui importe ou exporte la viande.
Pour entrer dans un pool, il faut avoir un minimum de 10 000 dollars. Voilà un exemple sur l'élevage et ce qui se pratique ici en Argentine et ceci est totalement officiel et légal.

Bonjour,
Article paru ce matin dans la Voz del Interior
http://www.lavoz.com.ar/columna/soja-pi … -con-dieta
Bon week end pascal à tous

de toute facon le soja mene la danse en argentine et grace a lui le pays rentre des grandes quantité de devises. domage que le gouvernement ne sache pas profitter de cette mane pour insouffler au pays un elan! depuis 2005 je viens une fois par an et je vois de plus en plus de campo ganadero balayer par le soja,tout les patures presentes il y 10 ans sont convertient en cultures,resultat l argentine en est venu a importer de la viande!
le prix payer au producteur (kilo vif)a quand a lui doubler.
le prix des terres dans ce laps de temps a doubler aussi.
si un jour le prix du soja vient a chuter moins de 1000 dolar la tonne ca changera la donne

Bonjour

On est loin de 1000 dollars. Ce prix n'a jamais été atteint, le mieux a été en dessous de 700 dollars !!!!... et on annonce une baisse générale des grains vue l'importance des récoltes et la crise qui fait que la consommation baisse.. Hier le soja et maîz sont passés en dessous de 700 pesos (source Blommberg TV) et le soja est retombé à 1400.
Les journaux d'hier parlent du soja à 500 dollars dans peu de temps voire de l'enfoncement de ce plancher.. A voir

http://www.cronista.com/economiapolitic … -0119.html

Pour l'Argentine les producteurs ne veulent pas vendre en ce moment.. Ils liquident un minimum pour faire face à leurs frais (semences, engrais, frais fixes) et préfèrent garder la récolte que de rentrer 300 dollars la tonne après les retenciones..
On en est au point que le gouvernement qui les pressure car il a un besoin urgent de dollars, envisage de leur faire appliquer la loi "anti terroriste" (acte contraire à l'intérêt de l'état) pour les forcer à vendre.. auquel cas on va repartir dans un grand conflit avec le campo
Bien amicalement à tous

je me suis melangé les pieds avec les unités bushell americain;actuelleement le soja cote 1420 dolars chicago may

[modéré : hors sujet]

A sa dernière cotation, le 27 mars 2013, la bourse du Commerce de Rosario avec qui la provincia de Entre Rios travaille, cote le soja à 1660 pesos la tonne.
http://www.bcr.com.ar/pages/granos/coti … fault.aspx

Je ne connais pour ma part aucun autre chiffre officiel et les agriculteurs de Entre Rios non plus.
Quant à " el escondido " qui en traduction serait "celui qui est caché " je vois que sa seule participation à cette discussion n'enrichit pas beaucoup le sujet.
S'il veut bien lire au dessus de son message les réponses à ces questions y sont.
trés cordialement.

johanny

Bonjour Budy, en effet tu as raison, dans les années de 2005 à 2007, il y a eu une grande sécheresse et certains propriétaires terriens ont changé leur fusil d'èpaule en faisant moins délevage parce que le prix de viande avait chuté. Certains ont fait un mixte avec la culture céréalière et ils ne s'en plaignent pas trop  même s'ils aimeraient mieux ne pas payer "las retenciones del govierno" mais comme tu le dis, le prix de la viande se vend mieux aujourd'hui qu'à cette èpoque et redevient attractif.
Le mieux pour conseiller et de toujours de vérifier ses informations et d'aller sur le terrain voir ce qu'il en est. C'est ce que je fais ici et j'avoue que partager la vie du Campo en Entre Rios sur Conciordia est un rèel plaisir á chaque fois.
Cordialement
johanny







Je suis de Concordia.

c est un peu ce que je fais lorsque je retourne labas j y ai des contacts agri un peu partout dans le pays ,et j aime bien savoir comment ils vivent. l ideal c est l oncle de ma femme qui loue son campo a victoria payable d avance et par contrat annuel il est rentier! c est assez courant semble t il
sinon quand je vais a parana je suis surpris par la quantité d immeuble standing en construction;et par le commerce actif dans le centre ville ,les boutiques ne dessemplissent pas,ils faut faire la queue en prennant un ticket .je peux vous dire qu a toulouse s est triste a coté !

Bonjour Budy.
En effet la location de terre pour des exploitants céréaliers ou éleveurs et une pratique en Entre Rios. On appelle cela "Arrendamiento".
Cela permet à des propriètaires de terre qui ne veulent  ou ne peuvent pas pas travailler la terre eux-mêmes, d'avoir par contrat, comme vous le dîtes fort bien, une bonne rente.
On trouve beaucoup cette situation, aprés une succession ou alors les hèritiers veulent du cash et vendent leur parcelle. C'est pour cette raison qu'il y a des affaires à faire encore ici.

Quant à la bonne situation économique que vous décrivez fort bien également sur Paranà, qui est pour les internautes qui suivent ce forum dans la province de Entre Rios comme Concordia où je vis,cette situation est la même sur Concordia. Je suis heureux de lire qu'une autre personne que moi voit la même chose.
J'espère qu'en ètant voisin, nous aurons un jour l'occasion de partager un bon Asado au Campo avec un agneau mesopotamique du campo de mon beau frère ou d'un de mes amis qui ont aussi des agneaux.

Il faut savoir qu'il existe en Argentine il existe deux qualités certifiés d'agneaux:
- Celui de patagonie
- et celui de la mesopotamie qui est formée par les provinces de Entre Rios, Corrientes et missiones. Le climat du litoral argentin formé par ces trois regions se prête parfaitement à l'élevage et notamment à celui de l'agneau avec une pature bien verde et climat idéal mais aussi pour l'agriculture.
Si vous voulez, nous pouvons partager en message privé notre facebook si vous en avez un.

trés cordialement.

johanny

En ce moment cela vaut la peine d'investir dans des terres pour de l'élevage ou agriculture. Il y a beaucoup d'opportunités pour ceux qui peuvent acheter bien entendu. Un éleveur français ici ferait son beurre, je vous l'assure.

Bonjour johanny,

voilà çà fait quelques temps que moi et ma femme avons des idées de partir pour faire une nouvelle vie.

Nous sommes de grands passionnés de chevaux puique celà fait 20 ans qu'on en a .... Amoureux des grands espaces et des animaux...

Alors pourquoi pas l'argentine avec une activité d'élevage ou d'agriculture !!!

Nous en sommes qu'en avant-projet, quels sont les sites pour trouver des propriétés à vendre ? quelle est la procédure à suivre pour avoir le statut d'agriculteur ?

On a tellement de questions, qu'on est perdu, par quoi faudrait-il commencer ?

cordialement

bruno

bonjour si vous m,aimez equitations et le polo argentine est le pays ideal avec un budget moyen vous pouvez pratiquer l,equitation et le polo alors en europe c,est reserver a des gens tres riches

Bonjour Bruno.
Si vous voulez investir en Argentine et pouvoir avoir le DNI (Document National d'Identité) argentin,
Complément d'information sur investisseur :

Migrante con capital para invertir $ 1.500.000 (en pesos argentinos)au change  d'aujourd'hui cela représente 288 000 dolars ou 225 000 Euros.

Vous avez aussi la possiblité de monter une société et de vous y mettre comme gérant salarié ce qui vous donne aussi le DNI.
Il y a aussi possibilité si vous êtes retraité par exemple.

Si vous voulez en savoir plus, contactez-moi.

Johanny

Bruno, concernant des propriétés à vendre, il y en a toujours.
Je pourrai vous passer certains sites d'agences immo mais elles sont en général concentrées dans un région et il faut savoir que beaucoup se vendent aussi de bouche à oreille car ceux qui vendant ne veulent pas pas tout le temps le faire savoir à tout le monde.
Avez-vous déjà un budget d'investissement et un projet défini.

Dans l'attente de votre réponse.

cordialement
johanny

Bonjour Johanny,

j'ai bien pris connaissance de votre réponse et je vous en remercie.

Actuellement, je suis transporteur dans le BTP, j'ai environ une dizaine de semi...

Comment se comporte le monde du transport routier en Argentine, comme il y a un énorme potentiel vers l'agriculture, il doivent besoin d'énormément de semi benne pour transporter toutes ces céréales via les ports marchands.

Vers quel organisme pourrais-je me diriger pour éventuellement monter une entreprise de transport.... Il y a t-il une réglementation spécifique et un droit au transport en Argentine, probablement mais sûrement moins compliqué et moins contraignante qu'en france.

Il faudrait que j'en sache un peu plus sur leur façon de travailler en terme de transport routier de marchandise car c'est mon métier.

Cordialement.

Bruno

bonjour
je ne connais pas grand chose sur le transport mais je sait que c'est compliquer.vous pouver rien faire si vous n'ete pas sindicaliser.ici il y a 1 gars qui s"appel MOYANO sindicaliste du transport.
je ne dit pas que c'est dur mais je le vois tres compliquer.
il vous faudrais bien ce renseigner a ce sujet

  A+ et bonne chance

Bonjour

Info tout à fait exacte donnée par Franchute.. Rien ne se passe dans le milieu du transport sans l'aval voire le soutien de Moyano.. La force de son syndicat fait que les routiers ont des salaires mirobolants et d'année en année il regroupe dans son syndicat d'autres activités (l'an dernier l'activité du catering avion.. au motif que les petits chariots dans les avions ont des roues donc que c'est du transport)
La forte syndicalisation entraine également des grèves assez fréquentes et des blocages complets d'entreprise qui peuvent se retrouver par terre comme pour rire !!
Bonne semaine à tous

domdom

j'ai a peut pres raison non seulement j'ai ma fabrique de textil
je suis aussi dans la politique
  je suis bien le seul français que je sai qui est dans la politique ARGENTINE

A+ et bonne chance

Bonjour bruclelo.
Il est vrai que la région de CONCORDIA est propice à une entreprise de transport.
Nous avons beaucoup de mouvements pour le soja et autres cultures, le transport de bovins et d'ovins aussi.
Les ports et les sillots sont les destinations pour les agriculteurs.
Pour les éleveurs ce sont les frigorifiques et d'estancia en estancia. Il faut savoir que le réseau routier pour tout ces genres de transports demandent de passer par des routes non goudronnées aussi.
Nous avons depuis peu, l'autoroute 14 qui vient d'être terminée qui va de Buenos Aires au sud, au Brésil au nord.
Nous avons aussi à Concordia, un parque industriel en plein développement.
Mais ne rien ne vaut que de se rendre compte sur place et venir en vacances pour bien se rendre compte des choses.
Ma femme à un ami qui a une entreprise de transport ici à Concordia et peut lui poser des questions.

Monter une entreprise de transport n'est pas trés dfficile comme en France mais même si cela est bien vrai, il faut, comme d'autres l'ont dit, bien faire les ratios avec les salaires des chauffeurs qui sont beaucoup afiliés au syndicat des camionneurs mais pas tous, car se syndiquer n'est pas une obligation en Argentine. Il faut pour cela bien s'occuper de son personnel, c'est comme partout.

Cordialement.

johanny

Bruno bonjour, peux-tu me contacter en message privé en m'envoyant ton mail privé.

Dans l'attente.

johanny

Record historique du soja et graphique de son évolution depuis 2011:

http://www.puentenet.com/cotizaciones/c … MODITY_ZS3

Cordialement
johanny

bonjour johanny!.voila j'ai suivi vos interventions sur les forums argentine et Uruguay(qui sont de qualité! et je ne vous flatte pas!)en plus que vous habitez aux frontières ;donc je voudrais avoir une discussion (si vous etes d'accord bien-sur)car j'ai un projet de venir investir et y rester en famille(agriculture+++; petit "proprio")mais quel pays choisir(sur le long terme)??l'Uruguay me tente mais c'est cher!(prix des terres/ARGENTINE,cout de la vie...etc)et je ne connais pas les taux d'imposition?(cela ne sert a rien si l'etat vous reprends tout n'est-ce-pas?).alors je voudrais vos avis éclairés dans le domaine et la connaissance dans les deux pays;je vous laisse mon adresse mail:" rayanesyriana[at]ymail.com ".a titre "perso"pour en débattre et avoir votre aide;merci .p.s: actuellement je suis a paris.

Bonjour rayane syriana.
Pour l'Uruguay je ne saurai vous dire quoique ce soit dans le domaine de l'agriculture et de l'élevage car je n'y vis pas et je préfère toujours vérifier par moi même car je suis comme St Thomas (je ne crois que ce que je vois).
Par contre les prix des terres y sont trés élevés, ça je le sais pour le voir, et donc pour un premier investissement c'est déjà difficile en coñparaison avec la province de Entre Rios.

Je préfère donc parler de ce que je connais dans l'élevage en Argentine aprés 5 ans d'observation et d'investigation auprés d'amis éleveurs et agriculteurs et certains membres de ma belle famille qui sont eux aussi sont dans ce domaine depuis toujours.

Ce que je peux vous dire par exemple, c'est que j'ai commencé le forum en Avril 2012 et que le prix des terres indiqué en euro (4000)par hectare dans la province de Entre Rios n'a absolument pas changé et on peut le vérifier facilement en allant sur les sites internet spécialisés oú se vendent les "Campos".
Mais les affaires à faire sont celles de bouche à oreille car ici les gens du campo n'aiment pas trop dire qu'ils vendent et à combien. c'est un peu la mème mentalité que le marché aux truffes en France. Ils aiment la discrétion et c'est de culture.

Pour le prix du soja, celui-ci a augmenté depuis avril 2012 et il cotise au 11 juin 2013 à 1720.00 pesos. Voici le lien de la bourse du commerce de Rosario :
bcr.com.ar/pages/granos/cotizaciones/default.aspx

Je vous vous recontacte donc par mail comme vous me le demandez.

Bonjour Johany je souhaiterais rentrer en contact avec vous pour venir en Argentine pour faire une combinaison agriculture et elevage de canards ( beaucoup d'avantages ) je suis près à venir sur place 1 première fois , je voulais aller au brésil mais votre discours sur l'Argentine m'a vraiment plus   Gilles. m.peuportier[at]hotmail.fr. Merci

Bonjour,
Vous voulez venir faire de l'élevage de canard pour les vendre à la consommation je suppose ??
Une question pour l'ensemble des membres du forum, trouvez vous du canard à acheter dans votre province ??
Ici à Cordoba j'ai cherché partout et je n'avais finalement trouvé qu'une personne qui m'a vendu 2 fois un canard.. mais la race n'avait rien à voir avec ce que l'on trouve en France.. Certes, déjà le canard est de par son espèce un animal beaucoup moins charnu que le poulet, mais là en l'occurence, ils étaient essentiellement osseux... La personne m'a dit qu'il n'y avait pas d'autre type ici et je n'en ai plus acheté car il fallait un canard pour 2 et en plus c'était vendu au prix de l'or..
D'aucuns trouvent ils des canards pour la consommation, où et à quel prix ?? Si quelqu'un comme dans ce post se met dans l'élevage, trouve t on des canards du type de ceux qu'on a en France ??
Tous les éléments sont bons à prendre pour varier l'alimentation qui ne l'est pas trop ici..
Bonne semaine à toux

Nouvelle discussion