Close

le fameux retour en France...

Bonjour à tous,

Moi aussi je suis toute niouz...au Québec depuis déjà maintenant 8 ans, j'ai envie de rentrer en France.

Mais pas beaucoup de témoignages de celles et ceux qui ont re-fait ce grand pas ... comment se passe ou s'est passé le retour pour vous ? des conseils ?

Merci d'avance
:)

Hello !

Je suis rentré du Canada après deux ans et tout se passe super bien depuis le retour en France ! Je ne suis pas de ceux qui regrettent le Québec, mais alors pas du tout. Aujourd'hui, je vis dans une super région et je vois régulièrement ma famille et mes amis, ce qui me coûtait auparavant une transatlantique en avion.

Le Québec, c'est bien, mais je crois qu'on en fait assez vite le tour. Certains expatriés n'en bougeraient pour rien au monde. Moi j'ai choisi le pas inverse.

Maintenant, il faut bien réfléchir aux motivations de ton retour. Peut-être pourrions-nous en discuter ici ou en privé ?

En tout cas, bon courage pour la suite !

Re-merci Herver.

Finalement, j’ai fini par trouver des témoignages d’expériences de retour en France. Si cela peut en intéressé, je vous transmets le lien en question :

http://forum.mfe.org/forum/index.php?topic=227266.0

Bonne chance à tous.
:)

Je déplace la discussion sur le forum France ;)

Le retour n'est en effet jamais facile, pour de nombreuses raisons. Les RH des groupes internationaux ont même fait des études là dessus...

A l'étranger, on a souvent la sensation d'etre quelqu'un, d'avoir une certaine importance, au travail comme dans la vie de tous les jours. En France, on redevient "monsieur tout le monde". Et puis on se rend compte que pas grand chose n'a changé, alors que l'état d'esprit de l'expatrié, lui, a beaucoup évolué.

Je ne me souviens plus des chiffres mais je crois que dans 1/4 ou 1/3 des cas le retour se passe mal. Souvent, on finit par repartir ...

C'est ce qui m'est arrivé. Après 3 ans entre Londres et Madrid, j'étais tout content de rentrer en France, en me disant que je n'aurai plus aucun probleme d'incompréhension linguistique, et que forcément, je vivrais mieux "dans mon pays". Et bien non. D'un poste de responsable en Angleterre, je me suis retrouvé employé n°2345 sans plus aucune responsabilité et j'ai eu un mal fou à trouver un logement sur Paris (car entre autres je n'avais pas de fiche d'impôts française). D'ailleurs je n'ai pas trouvé de logement, et j'ai logé pendant des mois au fin fond de la banlieue chez un oncle... autant vous dire que lorsque l'on m'a parlé d'un contrat à 10,000 kilomètres, je n'ai pas réfléchi tres longtemps (je vivais tres mal mon retour). Et me voilà donc, à l'île Maurice (il y a pire, je sais) depuis un peu plus de deux ans maintenant. :)

Des fois je me dis "partir de Maurice, oui, mais pour rentrer en France, certainement pas"

Julien :

Des fois je me dis "partir de Maurice, oui, mais pour rentrer en France, certainement pas"

mais toute ta famille est en France. Ils ne vont pas te manquer?

Merci Julien,

Désolée, je me suis rendue tardivement que je n’étais pas sur le ‘bon’ topic du forum… :/

Ton témoignage, tout autant de ceux de ce forum et de ceux que j’ai mis en lien révèlent ce que nous n’osons peut être pas trop exprimer ( ?). Pourtant, en ce qui me concerne, ils me permettent non seulement d’avoir une meilleure idée de ce qui pourrait m’attendre lors de mon retour en France, et ainsi, de mieux m’y préparer (psychologiquement parlant). Mais aussi, à rationaliser mes  propres craintes et inquiétudes…et me dire que je ne suis pas si débile !

Il s’agit d’en parler, sans craintes d’être jugé. Chaque expérience est unique et riche pour soi mais davantage si elle est partagée.

Mis à part les difficultés que l’on peut rencontrer quant à la recherche d’un logement et d’un emploi, il y a aussi le regard que peuvent nous projeter les autres et membres de nos familles. Un blogueur disait que nos proches pouvaient nous en vouloir de les avoir quitté même s’ils ne l’expriment pas clairement, ou que, culturellement parlant, en France, le fait d’avoir un emploi, même s’il ne nous contente pas vraiment, devrait nous ‘satisfaire’. Le genre de choses, qui, en le sachant et en en étant conscient, aident à relativer et comprendre que la réintégration peut prendre du temps, donc, de la patience. Patience, pour nous, expatriés. (la plupart disent 1 an pour une totale réintégration). Et du courage, car il s’agit d’accepter le fait de (bien souvent apparemment) re-partir de zéro, dans notre pays, celui dans lequel nous avons déjà tant investi, afin de renouer avec nos racines et familles ou proches.

J’ai, pour ma part, eu la chance de beaucoup voyagé, toujours toutefois, avec un contrat de travail en main et une prise en charge logistique plutôt impeccable…je ne m’en plaindrais sûrement  pas et en suis très heureuse. Je ne m’étais cependant jamais expatriée si longtemps (8 ans), seule et sans aide logistique. Superbe expérience même si elle fut bien des fois très pénible.

Le plan migratoire, une fois en tête, en ressort rarement. Je rentre en France en mai 2010 et grâce à vous, je me fin sens prête.

Pêle-mêle, je dois dire que le blog d’Hélène est extrêmement bien fait. Elle compare, selon ses expériences, les Québec et la France. J’ai trouvé ses réflexions très réalistes et justes. Il vaut la peine d’être visité.

Partance.
:)

Merci pour ton témoignage Partance. Ton témoignage est intéressant, et unique, comme l'expérience de chacun.

Je ne pense pas que la famille/les proches puissent reprocher à quelqu'un d'etre parti ... Peut-etre au début, à cause d'une certaine incompréhension, mais pas quand on revient, non? J'aurai tendance à penser le contraire... Je ne sais pas pour toi, c'est chaque fois une fete lorsque je rentre au pays  :)

Par contre, l'emploi et le logement, c'est une autre histoire ... j'ai l'impression que le "tu devrais être content d'avoir un boulot" même s'il ne nous convient pas vraiment, est toujours de mise. C'est bien dommage.

Mais la famille et les amis sont là ! Et ça fait toute la différence.
Christine a vu juste dans son dernier message. Personnellement, ce qui me manque le plus, c'est la famille.

Hello,

‘Je ne pense pas que la famille/les proches puissent reprocher à quelqu'un d'etre parti ... Peut-etre au début, à cause d'une certaine incompréhension, mais pas quand on revient, non? J'aurai tendance à penser le contraire... Je ne sais pas pour toi, c'est chaque fois une fete lorsque je rentre au pays   ’

Je ne sais pas Julien. Le blogueur qui en parle fait référence a une étude menée sur la question (sans citer la source malheureusement). Quand un être cher nous quitte, surtout si ça dure plusieurs années, ça peut conduire à tout un tas de chamboulements, de perceptions de part et d’autre voire d’erreurs d’interprétations d’où ces incompréhensions. Je ne dis pas pour autant que c’est ‘la’ règle pour tout le monde. Moi, tu vois, c’est ma mère qui ne s’est jamais faite à mon expatriation, pourtant, nous avons une excellente relation et lors de mes (courts) retours en France, je suis traitée comme une reine.


‘... j'ai l'impression que le "tu devrais être content d'avoir un boulot" même s'il ne nous convient pas vraiment, est toujours de mise. C'est bien dommage.’

Je suis d’accord, je trouve ça aussi bien dommage. Mais c’est un fait et tout ne peut pas être parfait, non ?

‘Mais la famille et les amis sont là ! Et ça fait toute la différence. Christine a vu juste dans son dernier message. Personnellement, ce qui me manque le plus, c'est la famille.’

M’ouais…pas sûr du coup de comprendre ce "partir de Maurice, oui, mais pour rentrer en France, certainement pas"…on est tous plein de contradictions parfois…moi y compris bien sûr.:P

Bon week end

Bonjour à vous,

Bien contente de trouver ce sujet car mois aussi je souhaiterai repartir vivre en France après 20 ans d'absence.
Cela fait 9 ans que je vis à Montréal...beaucoup de positifs ici, mais je n'arrive pas à construire quoi que ce soit...pas envie de rester ici pour X raisons.
Pour ma part tout le monde en France est bien content à l'idée de mon retour, personne ne me regarde de travers,au contraire.
Pour bien des gens je suis une aventurière et je les ai fait rêver et pour tout le monde il est normal que j'ai envie de revenir aux sources après 20 ans d'absence...
J,avoue que j'essaye de ne pas trop réfléchir car je sais que je vais avoir une vie moins facile là-bas...mais ici je tourne en rond...pour moi ici à part du boulot il n'y a rien, c'est trop superficiel...il est temps de passer à autre chose...
Je devrais décoller avant l'hiver!
Bonne soirée

Hello tout le monde, je suis contente de lire ce genre de messages. J'avoue que j'appréhende pas mal mon retour en France mais sur un point surtout, celui de la vie active. La mentalité française peut parfois me sortir par les yeux et j'ai tendance à généraliser, ce qui n'est pas bien je sais mais quand je lis les news et vois les râleurs habituels, je n'aime pas cela. Je suis partie à Dublin après mes études, j'avais 20 ans. J'y ai vécu trois ans et demi et depuis je suis à Londres. Me voilà donc à l'étranger depuis 7 ans. J'ai envie de rentrer pour tout simplement me rapprocher de ma famille, de mes amis et je sais que je ne ferai pas ma vie à Londres (pas envie). La qualité de vie, les paysages, des choses bêtes comme l'architecture, la bonne bouffe etc... tout cela me manque. Côté boulot, j'aime bcp ce que je fais ici à Londres et j'adore bosser avec les Anglo-Saxons si ouverts d'esprit et qui n'hésitent pas à vous ouvrir la porte pour des jobs même si vous n'avez pas le diplôme adéquate ou l'expérience. C'est vraiment ça que j'aime ici et que je déteste ne pas voir en France... j'aurais pensé qu'en 7 ans les mentalités évolueraient un peu ; sûrement à certains endroits, je ne perds pas espoir mais en majorité ce n'est tout de même pas pareil. Et si l'on veut avancer dans la vie, fonder une famille, il faut aussi savoir se poser à un endroit...

Pour ceux qui sont rentrés, quelles démarches (administratives... qu'on aime tant !) avez-vous entreprises pour retrouver un travail ? trouver une mutuelle ? la retraite ? le chômage ? etc etc... j'ai fait quelques recherches sur internet et notamment sur le site de Pôle-Emploi mais j'aimerais avoir vos conseils, avis svp !

Merci bien et bonne continuation à tous !
Camille

Hello !

Pour moi, le retour en France s'est très bien passé. J'ai été étonné par l'efficacité des services publics pour l'ouverture d'un compteur d'eau, d'électricité, d'Internet... Aucun accroc. Pareil pour le logement, on ne nous a pas demandé dix millions de justificatifs et on a trouvé une location en deux jours. J'ai vraiment été agréablement surpris...et soulagé !

La mentalité française...vraiment c'est un vaste débat. Moi je ne trouve pas que la mentalité française soit si mauvaise, au contraire même. Quand je fais la comparaison avec la mentalité québécoise, je me dis que ça se vaut très largement. Mais bon, je ne sais pas si c'est très constructif de parler "mentalité française" : ici, en Haute-Savoie, c'est plutôt décontracté ; si je vivais à Paris, je serais sans doute plus stressé bref, ça dépend de tant de facteurs...

Pareil, en ce moment, on sent la fin de la crise économique poindre, la France est officiellement en croissance au troisième trimestre et le nombre de statuts d'auto entrepreneur explose. C'est fou, mais les français se passionnent désormais pour l'entrepreneuriat :) Eux qu'on disait fainéant et incapable d'entreprendre, le changement est radical !

Je ne regretterai jamais mon départ du Canada. Je m'ennuyais tellement là-bas. On fait très vite le tour des choses et une fois les premiers festivals passés, on se rend compte qu'on fait toujours les mêmes choses, les mêmes activités aux mêmes moments.

Maintenant, si je repars vivre à l'étranger, ce ne sera pas pour fuir mon pays, mais plus par envie de découverte. Ce qui est sûr, c'est que je me sens bien en Europe et que je n'ai plus envie d'en bouger !

Hi all,



1/ A l'étranger, on a souvent la sensation d'etre quelqu'un, d'avoir une certaine importance, au travail comme dans la vie de tous les jours.
2/ En France, on redevient "monsieur tout le monde".

Effectivement, le point 1/ est tout a fait vrai,  excitant , c est une sensation que j ai toujours eu  et que seuls ceux qui en ont fait l experience, peuvent savourer ....

C est pour la raison 2/ que je souhaite vivre ma vie a nouveau en France. Egalement pour se sentir a nouveau francais , et non plus la "francaise " a l etranger , qui a la longue, devient fatiguant ...

Mais, comme certains d entre vous, une fois passsée le bonheur du retour , la gastronomie, les paysages, la culture, la langue....on se heurte a la recherche de logement etc et on se sent et l on est comme etranger dans son propre pays.....un peu exotique, mais en sens inverse .....

Je lis les messages et il me semble me lire. Oui, après 12 ans ici au Canada, la France me manque. Ouvrir la porte et offrir un café ou un apéro selon l'heure sans que cela soit percu comme bizarre ou comme une avance....enfin bref le décalage social, c'est mon plus gros conflit avec ce magnifique pays qui m'a permis d'explorer mes capacités professionnels. La famille me manque mais plus encore, les amis, ceux qui ne m'ont jamais laché, jamais oublié et avec qui je peux échangé mes coups de coeur ou coups de colère. Je n'ais pas trouvé cela ici, exepté de la part d'immigrant agées de la soixantaine.
J'ai commencé les démarches pour une recherche de logement et je ne vise pas une grande ville mais un coin tranquille ou mes capacités seront recherchés et ou les loyers seront pas chère. J'ai trouvé un logement pour cette été et un travail pour septembre. Il me reste a lacher le rocher, lacher prise, et a faire confiance au futur. Si ces quelques phrases peuvent aider j'en serais ravie.

Bonjour arpadmorgon et bienvenue sur Expat.com!

Cette discussion date de 2009. :)
Je vous invite à commencer une nouvelle discussion sur le forum France avec vos questions pour plus de visibilité.

Merci,
Aurélie

je te racontrai dans quelques mois!!!

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié France

Conseils pour bien choisir votre assurance santé en France.

Déménagement en France

Conseils pour préparer votre déménagement en France

Assurance voyage France

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage en France