Close

Cherche comptable à Sao Paulo

Bonjour à tous,
Je vais ouvrir une société à SP, je recherche donc un comptable qui puisse s'occuper de la création. Vous savez combien le comptable est une pièce maîtresse alors de préférence quelqu'un de bien ....
Autre chose je vais devoir me rendre à SP (j'habite à BA), justement pour monter la Sté et je recherche un hébergement pour 1 ou 2 semaines (quand je dis hébergement, je ne dis pas gratuit, je suis prêt à payer un forfait à la semaine), simplement histoire de me sentir un peu en famille ....
Merci pour vos réponses
Claude

Il faudrait suivre un minimum de logique.
As-tu l'adresse du futur siège social de l'entreprise?
C'est indispensable car l'on choisit en général un bureau de comptabilité (et non un comptable comme tu l'écris) à proximité du siège social.
D'ailleurs, sans adresse du siège social, le bureau de comptabilité ne pourra rien faire.
Donc, première chose à faire: choisir le siège social, louer ou acheter l'immeuble et quitter Bahia pour venir t'installer à São Paulo.(São Paulo Capital ou intérieur? analyse bien les avantages et inconvénients de ces 2 possibilités)
Ensuite, chercher effectivement un bureau de comptabilité à proximité.
Je suis aussi très étonné par ta demande d'hébergement: sincèrement, si tu ne sais pas te payer une ou deux semaines d'hôtel, tu peux renoncer à ton projet.
Si je peux te donner un conseil: ne commence jamais une entreprise si tu n'as pas de réserves financières suffisantes pour tenir un an outre les investissements possibles en équipements et matériels.
25 à 30.000 reais, c'est un minimum absolu.
Et surtout, n'emprunte pas d'argent pour commencer, c'est la catastrophe assurée.

NB:

simplement histoire de me sentir un peu en famille ....

Et de trouver un futur "fiador" (personne qui se porte garant pour le paiement des loyers)...:lol:

Pour répondre plus précisément, non, je n'ai pas l'adresse du siège. Je compte louer un studio ou appartement qui fera office de siège pour l'instant. cela fait parti des points à voir lors de mon séjour à SP. Je n'ai pas d'autre choix puisque mon produit est fabriqué à SP, le siège de ma Sté doit également se trouver à SP. Le site de production se trouve à Sao Bernardo do Campo. Concernant le comptable, si je trouve un bureau de compta, cela peut être le point de départ pour louer des les environs.
Ne soit pas étonné par ma demande d'hébergement et ne t'en fais pas pour mes finances. C'est juste que comme je l'ai dis, je préfère être en famille que tout seul à l'htel.
Si il a des points qui ne sont pas clairs, n'hésites pas.^Si tu peux m'aider sur d'autres points n'hésites pas non plus.
Merci
Claude

Tu te fais des illusions en pensant que cela sera facile de louer un studio ou un appartement à São Paulo ou à São Bernardo do Campo, surtout si tu cherches un loyer raisonnable .
La demande est grande et l'offre réduite.

Par contre, trouver un bureau de comptabilité, c'est plus facile.
Il suffit que tu t'adresses à un bureau de comptabilité établi de longue date, et il y en a beaucoup.

A São Bernardo do Campo, pour l'hébergement, je te recommande l'hôtel Jardim qui, à mon avis, a un des meilleurs rapports prix/qualité de la région.
http://www.jardimhotel.com.br/

Bonjour,

Pour info certains posts ont été déplacés sur un forum privé pour analyse.
Pour rappel nous ne tolérons pas les insultes sur le forum.

Merci
Armand

Je voudrais apporter quelques petites précisions sur l'importance du choix judicieux du siège social de sa future entreprise.

Cela sera certainement utile à ceux qui veulent ouvrir une firme à São Paulo.

En effet, il s'agit d'une part d'une opération préliminaire à l'ouverture de la firme (il est devenu impossible d'ouvrir une firme au Brésil sans siège social), et d'autre part, un mauvais choix pourrait compromettre sérieusement le futur succès de l'entreprise.

La première décision à prendre, c'est de choisir entre la ville de São Paulo elle-même et la province.

Il y a une forte tendance au développement de toutes les régions d'accès facile par des autoroutes fédérales (Dutra, Trabalhadores, Fernand Dias, Anhanguera, Bandeirantes, ...etc...) dans un rayon de plus ou moins 150 km de São Paulo.

Pourquoi? Parce que São Paulo est un peu victime de son gigantisme, avec les inconvénients suivants: pollution exagérée, coût du m² très élevé (tant pour la construction que pour la location), problèmes d'embouteillages et de parkings, ...etc..

Donc l'option de s'établir en dehors de São Paulo peut être avantageuse, surtout qu'on perd parfois moins de temps à parcourir 100 ou 150 km d'autoroute que de rester bloqué à São Paulo dans des bouchons sur la marginal Tieté ou autres.

En ce qui concerne le choix du siège social, il dépend fortement du domaine d'activité :

1) commerce: s'il s'agit d'un commerce de détail, il faut préférer un endroit fort fréquenté, avec facilité de parking, et si possible, à proximité d'une station de métro.
A remarquer qu'il y a certaines concentrations de commerces du même domaine, par exemple, les outillages à la Florencio de Abreu, l'électronique et l'audio à la Santa ifigenia, etc..
S'il s'agit d'un commerce de gros, on choisira plutôt un local avec accès facile à la marginal pinheiros ou tieté, avec espace pour stationnement des camions.
Le prix du m² reste aussi un critère très important.
Il faut aussi penser aux possibilités d'extension de l'entreprise.

2) bureau de représentation ou d'importation/exportation: l'image de la firme dépend fortement de sa localisation. Ce genre d'entreprises se concentre dans la région de l'avenue Paulista et environs où on trouve des salons(commerciaux) à louer..;

3) prestations de services: il faut s'établir à proximité de l'endroit où se trouve la plus forte concentration de futurs clients potentiels, afin d'éviter les pertes de temps du personnel en déplacements.
Il faut aussi prévoir des emplacements de parking pour les véhicules de l'entreprise, ainsi que de l'espace de stockage.
Penser aussi à la possibilité d'accès facile par les transports en commun pour le personnel ainsi qu'aux possibilités d'expansion (espace disponible.)

EDIT: Important pour les investisseurs: beaucoup de petites villes en province (état de São Paulo) offrent des conditions très avantageuses (terrain très bon marché, ,voire gratuit, /!\ I AM A STUPID SPAMMER /!\ou réduction d'impôts, etc...) pour attirer les investisseurs.
Alors, si vous projetez de faire de grands investissements, avec création d'emplois, faites une sélection de villes qui vous intéressent et tentez de négocier directement avec le préfet de la ville.

Ouvrir une société (viable) au Brésil est déjà un grand défi pour un brésilien, bien plus encore pour un expat.

Le système brésilien de micro-entreprises permet l'ouverture très facile d'entreprises de commerce et prestations de services, pratiquement sans aucune exigence de moyens d'investissement, ni de compétences: ceci a un grand avantage: l'extrême dynamisme de l'économie et de l'initiative privée.

Mais il y a un revers de la médaille à cette absence de filtrage: beaucoup se lancent sans notion de gestion, sans expérience, sans enquête préalable de marché, ni compétence adéquate; résultats: un taux d'échec énorme sur les premiers mois et très peu de ces micro-entreprises réussissent à passer le cap des 2 ans de vie.

C'est pourquoi, j'insiste sur la nécessité absolue de mettre toutes les chances de son côté avant de se lancer dans une telle entreprise.

Dans le cas de moleca, il est clair qu'il doit impérativement déménager et s'installer à São Paulo.

Son idée d'ouvrir une firme à São Paulo, tout en voulant "télécommander" tout de Porto Seguro est vouée à l'échec.

D'ailleurs, quelqu'un qui perd tout contrôle personnel, au point d'insulter les gens sans raison, et qui a peur de rester seul une semaine ou deux à l'hôtel à São Paulo ne me semble pas avoir le minimum de condition, ni de compétence et capacité pour devenir un chef d'entreprise.

Être chef d'entreprise nécessite d'avoir le courage de prendre des décisions et de faire des choix.

Salut à tous,

Mercie emilien par votre réponse, et je me permet de poster sur ce forum, et ajouter dautres question encore sur ce sujet.

A voir le classement par pays :
http://www.doingbusiness.org/rankings
dans les fais à retenir la duration, et les couts.

06 mois pour créer une nouvelle entreprise.
En france cela coute 160 euros, au brésil conte au moins 3000 reais en frais divers.

Une fois sur place, on peut se procurer une SARL - CPNJ 
http://pt.wikipedia.org/wiki/Cadastro_N … %C3%ADdica - à moindre cout et parfois plus rapique, que faire une nouvelle démarche. On peut changer la même vis-a-vis de chaque cas et chaque domaine dactivités.

En tout cas il te sera toujours necessaire de obtenir le CPF - numéro fiscal brésillien - et en terme de pouvoir de décision sur la boite créer, il te faux encore ajouter un appuit professionel em terme legal. 

En terme de logement, tu peux fair ta recherche sur la toile - olx br - et avoir un aperçu pls précis em terme de location. Cela dis, ci la ville nest pas un zone touristique, les questions de fiador et baille sur le brésil se présente, aspect correctement pointer par emilien.

Il faus aussi se pencher sur les question de permanence legal, au delás de la période consigner au touriste ( et extension permisse ), si qui est aussi important em terme de representant legal de lentreprise au brésil.

Une fois la boite ouverte, ils faut travailler pour la developer, comme partous :) Le taux de mortalité des entreprise aprés 05 ans est moindre au Brésil que chez beaucoup de pays européen.

Il faut dire, que beaucoup de Européen Portugais rencontre au Brésil un héritage fort de paperrasse, ansi que les dificulter legals pour s´instaler , travailler et entreprende.

Bons partage
Paulo

Nous parlons de choses totalement différentes: les données sur lesquelles vous vous fondez concernent les grosses entreprises (sociétés anonymes), nos informations concernent les micro-entreprises (microempresas ME) avec une facturation brute annuelle de 240.000 reais max (environ 100.000 euros).

Ce type d'entreprise est simplifié, tant pour les formalités d'ouverture que de comptabilité et de payement des impôts.

Il s'ouvre environ 1900 nouvelles microempresas ME par jour et, suivant une enquête faite par le SEBRAE (Service Brésilien d'Appui aux micros et petites entreprises), 49,4% ont terminé leurs activités après moins de 02 ans d'existence, 56,4% avec moins de 03 ans d'existence et 59,9% n'ont pas survécu au delà des 04 ans.

On suppose que les expats qui nous lisent n'ont pas l'intention d'investir des millions d'euros au Brésil, ni d'ouvrir une filiale Michelin, Roll Royce, Microsoft...etc...au Brésil.

Alors, à quoi pourraient servir les informations que vous citez, si ce n'est à créer une totale confusion dans leur esprit?

Le partage peut s´averer pertinent, parfois fructueux

Nouvelle discussion