Close

guide de l'étudiant étranger en Allemagne

Non, elle est en règle !! Elle est au Maroc pour faire les cours de langue! Mais pour repartir en Allemagne demander « approbation » de son diplôme, quel visa demander ? dit-elle être résidente en U.E? 
J’ai conclu que les étapes à suivre sont :
1.    Demander l’Approbation, mais avec quel type de visa ? sachant qu’elle n’exerce pas le métier au Maroc elle prépare juste le niveau C1 (Goethe). Est-ce que cette approbation doit être demande puis retirer à main propre ? est-ce qu’ils demandent que le médecin généraliste soit résident en Europe... ?
2.    Faire les cours de langue pour avoir niveau C1.
3.    Commencer à postuler pour les postes. Est-ce mieux de le faire à partir du Maroc ? ou pqrtir là-bas avec un visa de «  recherche de travail » ?
Merci !

j e préfère toujours que la personne concerné s' exprime  directement sur le forum .   regarde cette discution http://www.expat.com/forum/viewtopic.php?id=114759  , il y a des réponses . jean  luc  ;)

Merci pour ce lien très intéressant

Bonjour à tous,

Je m'adresse à vous aujourd'hui car je ne sais plus trop vers qui me tourner.

Je vous pitch ma situation: je suis français, j'ai 22 ans, après le bac j'ai directement enchaîné sur une licence LEA à l'université de Nantes. En novembre 2015, licence en poche, je décide de partir à Berlin pour améliorer mon allemand, et j'y travaille donc de Décembre à Août, ce qui fait 9 mois de salariat. Mon projet est à l'origine de reprendre mes études avec un master de traduction, celui de la Johannes Gutenberg-Universität Mainz qui est au top, et je commence donc la semaine prochaine. Je suis sur place depuis une semaine, où j'ai trouvé un studio meublé pour pas cher.

Mon gros problème, c'est l'argent. En fait mes parents ne m'aident pas du tout financièrement (ce qui n'a jamais été le cas, j'ai toujours travaillé à côté de mes études), et je n'ai maintenant plus aucune source de revenus. J'ai bientôt dépensé toutes mes économies avec l'emménagement, le loyer, la caution, la sécurité sociale enfin bref toutes les charges possibles et imaginables, et je ne sais pas si je vais tenir jusqu'au mois prochain. Evidemment, je vais trouver un job à côté mais je ne pense pas que cela suffise pour tout couvrir. J'ai fait une demande de BAFöG mais apparemment je ne remplis pas les conditions pour l'obtenir.

Ma question est la suivante: est-ce que en tant qu'étudiant étranger en Allemagne, je peux prétendre à certaines aides sociales qui me permettraient de ne pas finir à la rue?

Je vous remercie par avance de vos réponses.
Ideodian

Ideodian :

Ma question est la suivante: est-ce que en tant qu'étudiant étranger en Allemagne, je peux prétendre à certaines aides sociales qui me permettraient de ne pas finir à la rue?

Je vous remercie par avance de vos réponses.
Ideodian

aie tu tombe au mauvais moment ,normalement tu as droit au harztIV  ,tu regarde ici http://www.bmas.de/SharedDocs/Downloads … cationFile ,mais la loi vient de changer aujourd’hui ,et ça c'est une très mauvaise nouvelle http://www.expat.com/forum/viewtopic.ph … 17#3401709 .   jean  luc  ;)

Bonsoir Jean-Luc,

Merci pour ta réponse.

En effet, j'ai également appris cette nouvelle avec regret. Je pense que ça reflète pas mal la crise identitaire que l'on vit en Europe, on voit bien que chacun, à sa manière, se replie sur soi. Mais moi, non, moi je veux voyager dans le monde, je veux apprendre des langues, et je veux étudier en Allemagne!

Concernant ta réponse, je pensais que le "Hartz IV", c'était un peu comme l'allocation chômage de chez nous, et par conséquent je n'y avais pas droit puisque j'ai démissionné de mon travail pour redevenir étudiant...non ? Et puis, au vu de mon statut étudiant et non demandeur d'emploi, cela peut peut-être poser problème. Qu'en penses-tu ?

Merci d'avance,
Ideodian

le harzt IV correspond au RSA ,c'est 391€ par mois  ,plus le loyer ,chauffage , tu fait la demande et tu verras bien ,tu t'adresse á l'arbeitamt  , tu trouveras des renseignement sur le pdf concernant le HARZT IV. ton statue d’étudiant ne change rien .

L'Europe n'existe plus , elle fait payer  son incapacités á maîtrisé les frontières extérieure de l'Europe , en punissant les peuples et en leur refusant de faire une Europe sociale et humaine  jean  Luc   ;) 

PS: excuse moi ,mais je suis fâché par cette loi

Bonjour,

Je comprends bien ta colère et je la partage!
Merci pour ton aide, je vais aller faire un tour au Jobcenter pour voir ce qu'ils me disent. Mais j'ai peu d'espoir...

Connais-tu par hasard d'autres solutions, si le Hartz IV n'aboutit pas?

Merci encore.
Ideodian

En tant qu'étudiant, impossible d'avoir une allocation chômage... Sinon, as-tu essayé d'obteir une bourse???

Ideodian :

Connais-tu par hasard d'autres solutions, si le Hartz IV n'aboutit pas?

oui regarde ici http://paris.daad.de/cms/upload_user_fi … 6-2017.pdf ,  et ici  https://www.bmbf.de/pub/Das_BAfoeG.pdf       La BAFöG donne des prêt pour étudiants ,mais tu ne rembourse qu'une partie        jean  Luc  ;)

Ps:excuse  moi pour le temps perdu

Bonjour,

Merci à vous deux pour vos réponses.

Malheureusement, ces deux possibilités sont déjà derrière moi. J'ai postulé à une bourse du DAAD (où les candidatures ont lieu très en avance!) et j'ai fini sur liste d'attente donc 1ère impasse. Et pour le BAföG j'ai également postulé dès que possible, mais malheureusement en tant qu'étranger, ça ne fait pas assez longtemps que je suis en Allemagne pour pouvoir prétendre à cette bourse et donc elle m'a été refusée.
2è impasse...

Je vais voir où me mène la procédure au Jobcenter, et puis jerecherche toujours un minijob à côté, mais j'ai vraiment peur de me retrouver à la rue d'ici le mois prochain! :(

Merci de votre aide en tout cas.
Ideodian

alors ici peut être  https://www.ofaj.org/ .regarde du coté  français .http://www.letudiant.fr/lifestyle/aides-financieres/les-bourses-pour-partir-etudier-a-l-etranger.html  ou dans ton consulats mais lá la marge est mince http://www.ambafrance-de.org/-Affaires- … urses,756-    .jean  Luc ;)

L'Allemagne, une destination accueillante pour les étudiants étrangers
Une vie peu chère, un enseignement qui laisse la part belle au débat, des services d'aide à l'installation dans les universités : autant d'avantages des séjours d'études outre-Rhin. Tour d'horizon extrait de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

L'Allemagne a attiré plus de 11 % des étudiants français en mobilité en 2013. Avec de moins en moins de germanistes en France mais toujours autant de places dans les universités allemandes, l'équation est simple : la sélection pour partir outre-Rhin est moins sévère que si l'on choisit des pays anglophones.
Pratique

   
Les germanistes, courtisés par les entreprises

À quoi peut bien servir l'allemand aujourd'hui ? La langue de Goethe est parlée en Allemagne, en Autriche, en Suisse alémanique, mais aussi dans des pays de l'Est comme la Pologne, où elle est encore largement enseignée, soit au total près de 100 millions de locuteurs en Europe. L'Allemagne reste un moteur économique pour le Vieux Continent et le premier partenaire commercial de la France.

Par conséquent, dans les entreprises françaises, les germanistes sont toujours aussi recherchés. C'est en tout cas l'avis de Marie Garcin, consultante dans un cabinet de recrutement : “Parler l'allemand est une compétence plutôt rare, notamment par rapport à l'anglais ou à l'espagnol. La langue de Goethe représente donc un véritable atout, qui permet de se distinguer d'autres profils. Pour autant, les postes qui requièrent un niveau d'allemand courant ne sont pas si fréquents.” La raison ? Les Allemands parlent très bien anglais, c'est donc souvent dans cette langue que les communications professionnelles ont lieu. Mais en cas d'échanges plus soutenus avec ce pays, les employeurs privilégieront les germanistes de formation.
Des possibilités de départ démultipliées par les échanges franco-allemands

La coopération franco-allemande en matière d'enseignement ne date pas d'hier ! L'OFAJ (Office franco-allemand pour la jeunesse), par exemple, a été fondé en 1963 ! Citons aussi le DAAD (Deutscher Akademischer Austausch Dienst – Office allemand d'échanges universitaires) et l'UFA (Université franco-allemande – une institution d'échanges franco-allemands de 500 établissements partenaires), qui proposent de multiples possibilités d'échanges, en séjour d'études comme en stage.

Ces organismes disposent aussi parfois de leurs programmes de bourse. Ainsi Michaël, en double diplôme entre l'ENSAM (École nationale supérieure des arts et métiers) et l'université de Dresde, a-t-il reçu un financement de 1.250 € par semestre de l'Université franco-allemande pendant deux ans.

Les services de relations internationales des établissements connaissent bien, en général, ces institutions et vous proposeront eux-mêmes de postuler pour un programme ou une bourse donnée. Mais si vous partez en indépendant, pensez à les contacter !


Un excellent accueil des étudiants étrangers

Deuxième avantage de l'Allemagne : l'accueil des étudiants étrangers est une tradition bien vivante. Solène, qui a étudié un an à Berlin, a pour sa part suivi des cours de langue réservés aux étrangers : “Nous avions trois heures de cours de langue par semaine. Nous étions répartis par niveaux, l'enseignement était très axé sur l'oral. Avant, je ne me sentais pas assez confiante pour prendre la parole pendant les ‘Seminar’ [équivalents des TD] lorsque je me retrouvais la seule étrangère au milieu des Allemands. Les cours de langue m'ont beaucoup aidée à améliorer mon expression ! En plus, on rencontre d'autres étudiants en échange et une communauté Erasmus se crée au fil des séances…”

Les services internationaux des universités allemandes ont développé un véritable savoir-faire : pot d'accueil, aide dans les démarches administratives et la recherche de logement, cours de langue… En arrivant en Allemagne, sauf exception, vous ne serez pas livré à vous-même.
Le logement : cité U ou colocation

Des chambres en cité U sont réservées aux étudiants étrangers, à condition d'en faire la demande auprès de l'Akademisches Auslandsamt, le service des étudiants étrangers. C'est là que Solène a habité : “Je payais 200 € pour une chambre individuelle, dans un quartier très vert de Berlin. Je partageais cuisine et salle de bains avec d'autres étudiants : un Gabonais, un Iranien, une Afghane, deux Allemands !” témoigne-t-elle.

Michaël, lui, a privilégié l'option colocation lors de ses études à Dresde : “J'ai trouvé ma colocation en trois semaines sur un site Internet, wg-gesucht.de. Le choix des ‘Wohngemeinschaften’ [colocations] est très répandu en Allemagne, raconte-t-il. Moi, je louais une chambre dans un appartement que je partageais avec deux autres Allemands. Chacun payait 250 € par mois, ce qui n'est pas beaucoup pour l'Allemagne, mais Dresde n'est pas une ville chère.”
Un système d'enseignement qui favorise le débat

En Allemagne, les cours misent beaucoup plus sur l'interactivité qu'en France. Même en amphi, les étudiants participent sans se faire prier. Aucune crainte de passer pour un fayot outre-Rhin ! Pour Solène, cette formule a du bon… et du mauvais : “Ce système donne beaucoup plus confiance en eux aux étudiants qu'en France, où le prof a toujours le dernier mot. Mais parfois, la discussion s'éternise au détriment de l'avancée du cours”, juge la jeune fille.

Michaël, lui, souligne qu'il s'est senti plus isolé qu'en école d'ingénieurs, où les étudiants étaient très encadrés. “Cela dépend des filières, estime-t-il. Nous, nous devions souvent chercher les informations par nous-mêmes.”

  http://www.letudiant.fr/etudes/internat … ngers.html
jean  luc  ;)

Europe : dans quel pays étudier revient-il le moins cher ?



L'Allemagne, les Pays-Bas, l'Espagne, la Belgique et la Pologne font partie du Top 5 des pays européens dans lesquels les études sont les plus abordables.

La plateforme de location de logements pour les étudiants Uniplaces vient de publier un classement des pays européens dans lesquels les étudiants doivent payer le moins pour s'inscrire à l'université. Première de ce Top 5, l'Allemagne. Depuis une loi votée en 2006, les universités allemandes ont, en effet, le droit d'offrir la gratuité des études. Les frais d'inscription sont plafonnés à 500 euros par an. Parallèlement, les bourses d'étude distribuées outre-Rhin peuvent s'élever jusqu'à plus de 8 800 euros sur critères sociaux, et même 12 240 euros pour les bourses au mérite.

Sur la seconde marche du podium, les Pays-Bas se distinguent non par la gratuité de leurs universités, mais par les économies que les étudiants peuvent réaliser en matière de transports en commun. Se déplacer est souvent gratuit pour les étudiants qui, d'un autre côté, ne déboursent qu'entre 350 et 550 euros par mois pour leur logement.

50 euros par an à Barcelone ou Madrid

Troisième au classement, l'Espagne, pays où les étudiants ne s'acquittent que de 200 à 400 euros par mois pour se loger. De plus, les frais d'inscriptions aux universités de Madrid ou de Barcelone ne dépassent pas les 50 euros par an. Enfin, les bourses attribuées sur critères sociaux s'élèvent parfois jusqu'à 7 000 euros.

La Belgique, où les étudiants originaires de l'Union européenne paient jusqu'à quatre fois moins que les étudiants locaux, et la Pologne, où le coût de la vie est particulièrement bas, complètent ce classement des pays européens où les étudiants ont la vie plus douce.
http://fr.myeurop.info/2017/01/28/europ … cher-15005

jean  luc  ;)

Étudier en Allemagne : préparer son installation

Des loyers raisonnables, voire carrément pas chers, une vie étudiante dynamique… Pas étonnant que l'Allemagne ait la cote auprès des étudiants français ! Pour éviter le stress de la rentrée "in Deutschland", préparez votre séjour à l'avance.

Vous êtes accepté(e) dans une université allemande et vos démarches administratives sont en bonne voie. Félicitations ! Ne perdez pas de temps pour préparer votre séjour, et commencez par la recherche d'un logement.
"L'auberge allemande"

En Allemagne, les places sont chères dans les résidences universitaires. Si c'est la formule que vous ciblez, une fois inscrit à l'université, ne perdez pas de temps pour demander une chambre. Un quota est prévu pour les étudiants Erasmus+ mais les logements se remplissent vite.

Si vous vous retrouvez bredouille, rassurez-vous : la colocation est très répandue. Pour trouver une chambre, vous pouvez préparer le terrain depuis la France sur Internet, mais le mieux reste de vous rendre sur place une ou deux semaines avant la rentrée. Réservez en auberge de jeunesse et décortiquez intensément les petites annonces ! WG-Gesucht est le site de référence en la matière.
Dans les villes les moins chères, à l'est ou dans le nord du pays, le prix du loyer démarre à 150 € mensuels pour une chambre. À Munich et dans les villes du sud, il commence plutôt à 400 €. À Berlin, les prix ont explosé dans les quartiers les plus prisés des étudiants : ils varient de 200 à 800 € !
Notez que les locataires organisent souvent un véritable casting pour "recruter" leur nouveau ou nouvelle coloc. Un conseil : évitez le texte minimaliste pour le premier contact et prenez le temps de personnaliser votre présentation.
Mobilité toujours !

Les grandes villes disposent toutes d'un réseau de transports étendu. Et il est souvent gratuit pour les étudiants. Lorsqu'il est payant, vous pouvez bénéficier d'une formule intéressante pour le semestre.

Investissez dans un vélo, c'est le mode de transport favori des Allemands. Toutes les villes étudiantes ont leur marché de vélos où vous trouverez facilement votre destrier pour un bon prix. Vous n'aurez plus qu'à le revendre avant de rentrer en France.
Restez connecté(e)

Les universités n'offrent pas forcément le WiFi sur leur campus. Pour communiquer en Allemagne ou rester en contact avec la France, il vous faudra donc ouvrir une ligne.

Privilégiez une carte prépayée sans engagement. Vous obtenez une ligne ouverte pendant un an et achetez ensuite des crédits en fonction de vos besoins. Évitez les grands opérateurs qui vous proposeront des contrats à des prix élevés. Préférez les cartes des enseignes de grande distribution, comme Aldi Talk et Tchibo Prepaid, ou encore la carte prépayée en ligne Fonic.        Coût de la vie : entre 600 et 850 € par mois

En Allemagne, le coût de la vie est un peu moins élevé qu'en France, notamment grâce au prix raisonnable des loyers. Pour votre budget mensuel, prévoyez entre 600 et 850 €, selon le DAAD (Office allemand d'échanges universitaires), en fonction de la ville où vous résiderez.

Notez, enfin, que la carte étudiante allemande est plus avantageuse que votre carte française. Elle donne accès à des tarifs privilégiés, non seulement pour les transports publics, mais aussi pour les musées, le cinéma ou même certains restaurants !   http://www.letudiant.fr/etudes/internat … ation.html  jean  luc  ;)

www.daad.de

Bonsoir Monsieur Jean Luc.
Je suis Gabonaise, je viens d'obtenir mon diplôme en médecine générale au Gabon. Cependant, mon mari (français) et moi venons de nous installer en Allemagne où mon mari travaille. J'aimerais savoir s'il est possible pour moi de pouvoir faire une spécialité médicale et quelle sera la procédure. Merci pour votre aide.
Cordialement

CORNELIA reine :

Bonsoir Monsieur Jean Luc.
Je suis Gabonaise, je viens d'obtenir mon diplôme en médecine générale au Gabon. Cependant, mon mari (français) et moi venons de nous installer en Allemagne où mon mari travaille. J'aimerais savoir s'il est possible pour moi de pouvoir faire une spécialité médicale et quelle sera la procédure. Merci pour votre aide.
Cordialement

il faut faire une reconnaissance de diplômes https://www.anerkennung-in-deutschland. … EB_neu.pdf .jean  luc

Bonsoir , je suis un marocain j'habite a rabat j'ai 20ans je voudrais allez a breme mais j'ai pas les moyen de financier mes etudes donc je me suis dis si je réussi a trouver un travaille je pourais financier mes etudes au même  temps ca serais génial mais le blem c que je c pas quoi faire ?

Merci beaucoup

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Allemagne

Conseils pour bien choisir votre assurance santé en Allemagne.

Déménagement en Allemagne

Conseils pour préparer votre déménagement en Allemagne

Assurance voyage Allemagne

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage en Allemagne

Billet d'avion Allemagne

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour l'Allemagne